nathanael&maiwenn → halloween fait peur mais il se cache tellement de choses dans un événement aussi tordu !
l'avatar des scénarios ou membres des familles
sont totalement discutables pour autant qu'ils ne soient pas dans le bottin !
Venez car plus on est de fous et plus on rit, non ?
Chocolat et guimauves en cadeaux !
bonjour les YFTiens
et pleins de calins pour vous ainsi que tout notre amour !

Partagez
 

nathanael&maiwenn → halloween fait peur mais il se cache tellement de choses dans un événement aussi tordu !


→ YOUR FAMILY TREE :: la naissance et les actes et vous avez une famille :: Il faut marcher pour grandir :: En la mémoire du passé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
nathanael&maiwenn → halloween fait peur mais il se cache tellement de choses dans un événement aussi tordu ! Empty
mot doux de Invité ► un Lun 12 Oct - 22:45
maiwenn & nathanael
halloween fait peur mais il se cache tellement
de choses dans un événement aussi tordu !

Je n’avais pas pu commencer la journée sans une bonne séance de jogging. Je n’avais plus vraiment eue le temps depuis un moment de reprendre mes aises. Un peu de courses à pieds avec un ipod et surtout l’impression que tout allait mieux sans pour autant être joyeux avec les papillons, les colombes. J’avais encore beaucoup de choses à prouver mais en étais-je prête ? Je voulais me persuader que c’était le cas. Après ce jogging, je ressentais petit à petit la nervosité de cette journée comme à chaque fois que je dois voir Nathanael. Après un peu de randonnée, venait le temps de faire du shopping. J’avais l’impression de rattraper le temps perdue mais cette sortie m’effrayait. Je ne saurais dire pourquoi. Ce n’était pas seulement la raison d’halloween. Non pas seulement. Je n’avais pas peur de croiser des fantômes ou des petits monstres mais j’avais peur d’une chose qui bouffe rapidement une femme qui a ratée 17 halloweens passées. La peur de la nostalgie. Je prenais une bonne douche en rentrant. Chaude, c’est encore mieux en général et je m’apprêtais. Pas besoin de faire des chichis. Je ne devais pas aller bosser donc je pouvais laisser les tenues professionnelles dans le placard. Je n’étais pas non plus en train de me préparer pour un rendez-vous galant ou pour draguer des poteaux. Non. J’étais là simplement pour faire les boutiques afin de trouver un costume pour lui et un pour moi sans nul doute car j’aimais assez ces petites occasions d’être une personne que l’on n’oserait jamais être. J’enfilais un simple jeans et un chemisier que je glissais en dessous avant de rajouter un long gilet gris chiné sur mes épaules. J’enfilais des ballerines assez simples et je me rendais vers la cuisine. Je mettais des fruits dans le blender et un peu de jus avec un zeste de citron. Je prenais alors des graines parfaite pour un smoothie et je laissais tournoyer le tout pendant que je sortais deux jarres de transports. Je les posais sur le plan de travail et une fois que la texture semblait parfaite, je versais les boissons dans les jarres. Je les refermais correctement et je laissais les pailles au centre. Je prenais celle-ci ainsi que mon sac avant d’aller dans le garage. Je montais au volant de la voiture et j’y déposais les jarres sur le tableau de bord grâce aux trous prévus pour les boissons. Je conduisais en direction de chez Todd avec le cœur léger mais une douce appréhension. J’aurais très bien pu aller l’attendre là-bas mais je n’aimais pas l’idée d’être de ce genre de femme. Je ne me voyais pas manquer simplement de délicatesse en le forçant à prendre train, tram, métro ou bus enfin même si c’était à oublier pour le train et le tram mais le métro et le bus voir le taxi ? Non. Autant passer le prendre. Je me sentais moins mal ainsi. Je laissais un peu de musique en fond sonore grâce à la radio. Je me garais devant leur maison en ouvrant la boite à gant pour y ranger mon portable et les papiers de la voiture qui trainaient sur le siège passager. Je klaxonnais, incertaine. Devais-je klaxonner ou aller le chercher à la porte comme n’importe qui ? Non, ça c’est ce que ferait un homme à un rendez-vous galant mais ? J’hésitais tellement. Je ne voulais pas le froisser. Vraiment pas. J’inspirais doucement en baissant le parasoleil pour me regarder dans la glace. Les cheveux maintenant secs et ce maquillage léger juste pour unifier le teint et me donner bonne mine. Je le remettais aussitôt et j’attendais simplement. Je me sentais bête à attendre. Nerveuse, je chipotais un peu avec le frein à main enfin je laissais juste mes onglets tapoter contre bien entendu. Je tapotais doucement du pied et je soupirais un bon coup. « Maiwenn, ne stresse pas autant. Ce n’est rien de grave… d’attendre, il va arriver ! », me disais-je à moi-même avant de sourire à la musique qui passait. Elle me détendait presque aussitôt. Un vieux tube des spicegirls. Wannabe. Je me mettais malgré moi à danser comme une idiote sur le siège du conducteur. Oui et je chantais même. Comment se détendre aussi facilement qu’avec de la musique ?
Revenir en haut Aller en bas
Nathanael I. Pilliwickle
Nathanael I. Pilliwickle
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
nathanael&maiwenn → halloween fait peur mais il se cache tellement de choses dans un événement aussi tordu ! Tumblr_ndcdg3TTF91ts0ieho1_250
❝ Métier : agent d'entretien à l'hôpital
❝ cupidon : J'ai bien essayé de l'attraper une fois ou deux mais ce petit con a des ailes...
❝ post-it : ne soyez pas presser !
❝ crédits : .
❝ avatar : Dylan Sprayberry
❝ disponibilité : pas encore validé
❝ autres comptes : Savanna L. Roy
❝ Points : 1324
❝ Messages : 117
❝ depuis : 10/08/2015
❝ mes sujets : Nate et MaïwennNate et Maïwenn bisNate et PercivalToddGrant


nathanael&maiwenn → halloween fait peur mais il se cache tellement de choses dans un événement aussi tordu ! Empty
mot doux de Nathanael I. Pilliwickle un Mer 14 Oct - 13:41
halloween fait peur mais il se cache tellement
de choses dans un événement aussi tordu !
I am thinking it's a sign, that the freckles in our eyes are mirror images
Maïwenn ✧ Nath'

J'ouvris les yeux, encore engourdi par le sommeil et dans une tentative d'échapper au poids écransant de la réalité, je me retournais et pris refuge sous ma couette. Peut importer l'heure qu'il était, il était tout simplement trop tôt pour affronter cette journée. Je voulais retourner aux pays des rêves malheureusement trois légers cognognements à ma porte me décidèrent à émerger de mon abri chaud et accueillant. “Nath', lève-toi ! Maïwenn passe te chercher dans une demi-heure.” La voix de mon père me fit l'effet d'un coup de fouet. Enfin plutôt le contenu de ses paroles et non sa voix en elle-même. Je me levais et sauter littéralement du lit. Comment avais-je pu oublier ? Avais-je été frapper par la foudre ou quoi ? Aujourd'hui, je devais passer une partie de la journée avec ma mère. Cela me faisait encore bizarre de l'appeler ainsi pourtant un frisson de joie me parcourait à chaque fois que je la considérais ainsi. Donc oui, aujourd'hui je devais passer quelques heures avec ma mère afin de trouver un déguisement pour la fête d'Halloween. Halloween...Certainement pas ma fête favorite, ni la période que je préférais d'ailleurs. Toutes ces histoires de monstres, de fantômes, de bêtes diaboliques, de démons, d'esprits et toutes ces choses qui vous donnez la chair de poule, je préférais les voir et éventuellement interagir avec elles dans les jeux vidéos. La barrière de l'écran me rassurer. Je n'aimais pas avoir peur et d'ailleurs je ne comprenais pas comment certaines personnes pouvaient aimer ressentir cette sensation. Alors la plupart du temps je passais mon Halloween à jouer au jeux vidéos, notamment les Mario, et à me réjouir de la légèreté de la vie ou parfois un ami de traîner de force à une soirée où il savait que les costumes n'étaient pas si effrayant. Néanmoins l'aspect de faire des farces était plus de mon domaine et chercher des bonbons bien évidemment, sauf que je n'attendais pas le 31 octobre pour faire des blagues, parfois de mauvais goût j'en conviens, à mes amis...ou non par ailleurs. Malheureusement pour moi, cette année, pas de jeu vidéo et pas de soirée soft à danser sur des rythmes électro. Non, pour moi, mon cauchemar prenait forme. J'avais perdu le pari. Je grimaçais.


Je déboulais dans la cuisine encore en pyjama. Mon père était en train de prendre son café, tranquillement, à me regarder m'agiter le sourire dans les yeux. Je n'y accordais pas trop d'importance. Je pris le lait et en versais un peu dans un bol, concentré afin de ne pas inonder la cuisine. Je courus mettre un pantalon, dix minutes, revins et mis mes céréales. Je les aimais molle alors je courus de nouveau dans ma chambre et enfilais un T-shirl et un pullover. Chaussettes au pieds, je glissais jusqu'à mon bol et enfournais mon petit-déjeuner. J'allais être en retard. La faute au jeu vidéo. J'y avais joué en réseau jusqu'à tard / tôt, absorbé par une mission particulièrement difficile. J'avais perdu la notion du temps et voilà les conséquences. Soudain un klaxon me fit sursauter. Elle était là et je n'étais pas prêt. Un coup d'oeil affolé à mon père et celui-ci me répondit par un sourir moqueur. Merci papa, t'es d'une très grande aide. Je grommelais. Direction la salle de bain où je me brossais les dents en quatrième vitesse, voire même cinquième, puis ma chambre où j'attrapais mon porte-feuille et mon téléphone portable. Une voiture était garée devant chez nous et j'aperçus la silhouette de Maïwenn. J'ouvris la portière du côté passager et m'installais. “'jour ! Désolé je suis en retard.” Il attacha sa ceinture. “Prête pour du shopping ?” demandais-je. Si je pouvais l'éviter, j'aurais fait n'importe quoi pour changer mon planning du jour. Non pas que je ne voulais pas passer du temps avec ma mère mais chercher un costume pour Halloween ? Il fallait être bon perdant, surtout quand le gage était pire que ce qui m'attendait si je ne participais pas à cette stupide fête. “Halloween...youhou” soupirais-je. J'aurais préféré passer du temps au skate park et manger une glace avec elle.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
nathanael&maiwenn → halloween fait peur mais il se cache tellement de choses dans un événement aussi tordu ! Empty
mot doux de Invité ► un Dim 17 Jan - 20:40
maiwenn & nathanael
halloween fait peur mais il se cache tellement
de choses dans un événement aussi tordu !

J’aurais pu choisir de faire tellement de choses avec mon fils comme lui chanter des berceuse au parc avec un starbuck à la main tandis que j’aurais sûrement eue de la drogue dedans… Enfin pour chanter des berceuses, fallait sans nul doute être droguée pourtant non. Enfin soit, j’aurais pu choisir tellement de choses mais non. Halloween. Pourquoi pas noël aussi ? Un déguisement de papa noël pour halloween ? Soyons-fous. Non pas vraiment. Je devais rester concentrée, pas nerveuse enfin non pas concentrée mais détendue plus vite. Oui, voilà. Il avait pourtant suffit d’une chanson pour que je m’emporter sur le rythme des Spice Girl. Cette chanson qui avait animée les soirées au lycée. Oui enfin surtout à l’université mais laissez-moi me penser plus jeune que je ne le suis quand même. Pourtant quand la portière s’ouvrit, je sursautais, happée à mon délire de danseuse… du enfin du fauteuil de voiture floor ? Enfin soit. Même pas floor. Je me stoppais et je souriais doucement en le regardant mais la nervosité revenait presque aussi vite. D’un gros coup de fouet. Je me retrouvais à le regarder sans vraiment savoir quoi faire. Devais-je lui en vouloir de son retard ? Qu’importe, je ne lui en voulais même pas. Je n’étais pas toujours à l’heure non plus depuis que j’étais de retour à Pasadena pourtant à New York, j’étais comme une horloge minutée. Faut croire que la Californie me redonne des ailes que j’avais perdues. C’est au mot shopping que je riais doucement. Voila une réaction mais comment c’est magique. Je tournais mon regard vers le volant, reprenant alors la route tandis que le moteur grondait. « Bonjour, ce n’est rien… prête, oui ! », lui disais-je avant qu’il ne semble montrer une réelle motivation à aller faire du shopping pour Halloween, j’en riais doucement mais surtout nerveusement. Je tournais mon regard vers lui en fronçant les sourcils. « Tu n’aimes pas Halloween ? », demandais-je alors sans vraiment de ton même si une part de moi semblait surprise car c’était sûrement le genre de bêtise que kifferait Todd pour le déguisé en petit Jeti. Oui, pourquoi pas après tout, ils ont bien une espèce de petit chien maitre zen donc bon. Je roulais calmement, quittant la rue de Todd. Cela me faisait tellement bizarre de l’avoir à côté de moi dans la voiture. J’en avais cette boule au ventre à l’idée qu’il ne saute par la fenêtre au moindre couac de ma part. C’était étrange comme idée mais imaginez comment ça pourrait être marrant ? Après c’était mieux que d’imaginer Yoda kiffer et sortir la langue en regardant le paysage pour profiter du vent. Bon d’accord, mon fils n’est pas un chien mais j’aimais bien voir les toutous faire ça. Avec chance, Todd lui a apprise des choses étranges en voiture ? Non mais arrêtons de penser à des choses totalement tordue pour se détendre. Je me pinçais doucement les lèvres et je lui souriais. « Si tu veux, on fait autre chose ? », lui proposais-je alors que je lui montrais l’un des smoothies posé dans le « trou » spécial pour les cafés dans la voiture. « Je t’ai apporté des vitamines… je me doute que ton père ne doit pas être un pro à ce niveau… tu dois boire beaucoup de soda, je me trompe ? », disais-je en riant doucement. Dans le fond, j’ignorais si j’aurais changée à ce point aussi si j’étais partie. J’aurais peut-être était comme Todd ? Mangeuse de viande ? L’université m’avait rendue saine et végétarienne. Après tout, j’aurais pu être le genre de maman à éviter les cochonneries pour son enfant ? Pas de gâteau, tout bio. Non peut-être pas mais pourquoi y penser ? C’était plus fort que moi. Je n’arrêtais pas de me demander quelle maman j’aurais été avant avec la femme que j’étais à l’époque et celle que je pourrais être maintenant après avoir développée une toute autre personnalité. Je lui souriais doucement. « Tu as bien dormi ? », demandais-je alors d’une simple question mais pas sans raisons. Je remarquais un peu ses yeux bouffis. Il ne devait pas être réveillé depuis longtemps. Je le sentais. Arrivant non loin de la boutique d’halloween, je garais la décapotable en me tournant vers lui. « Tu es sûr ? », demandais-je pour savoir qu’il voulait réellement aller là. Je ne voulais pas le forcer à rentrer dans cette boutique si ce n’était pas sa tasse de thé. Je voulais faire ce dont il avait envie et pas l’inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Nathanael I. Pilliwickle
Nathanael I. Pilliwickle
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
nathanael&maiwenn → halloween fait peur mais il se cache tellement de choses dans un événement aussi tordu ! Tumblr_ndcdg3TTF91ts0ieho1_250
❝ Métier : agent d'entretien à l'hôpital
❝ cupidon : J'ai bien essayé de l'attraper une fois ou deux mais ce petit con a des ailes...
❝ post-it : ne soyez pas presser !
❝ crédits : .
❝ avatar : Dylan Sprayberry
❝ disponibilité : pas encore validé
❝ autres comptes : Savanna L. Roy
❝ Points : 1324
❝ Messages : 117
❝ depuis : 10/08/2015
❝ mes sujets : Nate et MaïwennNate et Maïwenn bisNate et PercivalToddGrant


nathanael&maiwenn → halloween fait peur mais il se cache tellement de choses dans un événement aussi tordu ! Empty
mot doux de Nathanael I. Pilliwickle un Mar 19 Jan - 23:46
halloween fait peur mais il se cache tellement
de choses dans un événement aussi tordu !
I am thinking it's a sign, that the freckles in our eyes are mirror images
Maïwenn ✧ Nath'

Je bouclais ma ceinture, un peu fébrile et frottais mes mains, presque convulsivement, sur mon jeans dans le but d'essuyer la sueur due à une soudaine poussée à la fois d'anxiété et d'enthousiasme. Ajoutez à ça l'ambiance de plus en plus glauque qui envahissait les rues depuis quelques semaines et vous avez un Nate en état d'hypervigilance. La plupart des américains adorait Halloween, une occasion de se déguiser, de se prendre pour un autre ou quelque chose d'autre, et de sentir se pure sentiment d'extase et de puissance à la vue de la peur brillant dans le regard des passants. Je n'étais pas un grand fan d'Halloween contrairement à mon père. Pour lui c'était le moment idéal pour se glisser dans la peau de quelqu'un d'autre et s'amuser mais pour moi, c'était juste une nuit effrayante. Je me souviens quand j'étais petit et que papa m'emmenait dans ces fêtes déguisées et après ma première expérience je me cachais sous le lit puis dans le jardin, dans le placard (ou tous les placards en fait) pour éviter ces soirées. Après plusieurs tentatives, papa avait juste abandonné et m'avait simplement dit : “Nate, les monstres dehors peuvent pas te faire du mal, ok. Ils sont faux. Mais si tu veux rester à la maison, tu resteras à la maison.” Malgré mon jeune âge, je savais très bien que les costumes ne transformaient pas la personne en monstre mais la dissociation d'identité et l'attrait pour le gore et le sanglant et la peur (d'une façon ou d'une autre) me fichait littéralement la trouille. J'avais donc réussi à esquiver toute sorte de soirée ce jour-là. Sauf pour cette année. “Ce n'est pas ma fête préférée...je la trouve perturbante. Mais je sais aussi que c'est une façon pour les gens de gérer leur côté sombre, ce qu'ils n'aiment pas en eux, changer de personnalité ou exagérer un trait. Une sorte de catharsis ou de bouc-émissaire. C'est une façon de gérer les choses que nous ne maîtrisons pas, ce dont nous avons peur pour mieux se persuader que nous avons le contrôle. C'est stupide. Et effrayant.” Je me ratatinais un peu sur mon siège. Avouer ma peur me faisait sentir totalement ridicule. Ils ne devaient pas courir les rues ceux qui n'aimait pas se déguiser ou esquiver une occasion de s'amuser. Généreusement, Maïwenn proposa de faire autre chose de notre journée ensemble. Je fis la moue, gêné. “Non ça va.” Mes mains se remirent à frotter mon pantalon. “J'ai perdu un pari, ce qui n'arrive pas souvent, et le gage est d'aller à cette foutu soirée – pardon – cette soirée organisée par la ville. Il me faut un costume.” Je n'avais pour l'instant aucune idée du costume que je voulais porter. Rien que regarder les images me faisait frissonner. Son doigt pointa un verre en plastique : un smoothie. Des vitamines. Je la regardais, peu dur de comment réagir. J'avais mangé à toute vitesse et mon estomac était plein mais je pris le smoothie quand même. Alors que j'aspirais une gorgée, mon sourcil se souleva : “heum...ouais j'en bois un peu mais pas tant que ça. Je suis pas accro.” Je fronçais un peu des sourcils, déstabilisé. “Papa me nourrit bien. Il l'a toujours fait.” Plus que toi. Cette dernière partie je l'avais arrêté juste à temps. Je ne voulais pas que ça tourne à l'engueulade et aux reproches. Cette journée devait être une journée que je pouvais passer avec ma mère et apprendre à la connaître. Mais papa était hors limite. J'étais prêt à faire des efforts mais j'étais prêt à sortir les griffes pour mon père. Je replaçais la paille dans ma bouche et aspirait un grand coup. C'était bon. Soudain elle me demanda si j'avais bien dormi. La culpabilité me tomba dessus comme une enclume. Je me raclais la gorge. “Hum, pas assez. J'ai passé une bonne partie de la nuit sur Assassin Creed.” m'expliquais-je “C'est un jeu vidéo.” Quelque chose me disait que cela n'aidait pas. Enfin, la voiture s'arrêta. Nous étions arrivés. Je pris une profonde inspiration avant de soupirer. “Oui, allons-y”. Je sortis de la voiture.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
nathanael&maiwenn → halloween fait peur mais il se cache tellement de choses dans un événement aussi tordu ! Empty
mot doux de Invité ► un Sam 26 Mar - 16:17
maiwenn & nathanael
halloween fait peur mais il se cache tellement
de choses dans un événement aussi tordu !

Les gens ne réfléchissent trop, parfois pas assez. Les êtres humains sont des mystères en eux-mêmes pour moi. J’aurais à la base dû faire psychologie mais mes mauvais choix m’ont fait changer mon passé, mon quotidien enfin tout. Je ne savais pas vraiment comment agir quand je voyais ce jeune homme me parler avec tellement d’intelligence de la façon dont les gens voyaient cette fête que beaucoup aimaient. Enfin moi j’aimais la sensation que je pouvais éprouvé à être ici en train de choisir un costume avec lui. Être ici avec mon fils en train de me dire que j’ai ratée 17 années à chercher un costume. Stupide choix de mon passé et pourtant cela fait partie de la longue route, le dessein si l’on veut. Je ne parle pas par-là de trait de crayons effacés par une gomme si on n’en veut plus. Au début, je ressentais une douce fierté mais effacée aussitôt par un petit rire léger alors qu’il disait que c’était effrayant. Je secouais doucement la tête en posant mon regard sur lui. Je lui proposais avant tout de faire autre chose. Je ne voulais pas le forcer à faire un truc qu’il veut faire. Non. J’en riais doucement quand il disait avoir perdu un pari. « Ça c’est un truc que tu tiens de moi, je perds toujours les paris ! », lui annonçais-je en tournant le regard vers lui. Il me disait vouloir un costume et moi, je lui cherchais un point en commun. A côté de la plaque ? Un peu mais je m’en fichais, j’étais heureuse d’être là avec lui. Je lui offrais un doux sourire. Je lui proposais la boisson fruitée et j’en goutais aussi une gorgée en haussant les épaules alors qu’il disait que son père le nourrissait. « Il faut avouer qu’il n’a jamais été un as en cuisine ! », lui disais-je en souriant doucement. J’avais bien compris un léger sarcasme dans la phrase, je le méritais mais je préférais éviter de le relever pour notre bien. On était là pour s’amuser ce qui est un fait. Je finissais tout naturellement à lui demander s’il avait bien dormi. J’en avais juste le réflexe. L’envie simplement de savoir si mon fils avait bien dormi sans aller chercher à jouer un rôle. C’était devenu assez naturel de lui poser cette question et j’en souriais doucement quand il précisait ce qu’était ce jeu. « Je suis peut-être vieille enfin… presque, je sais ce qu’est ce jeux vidéo assez violent tout de même mais tu es assez grand pour décider ! Mais mes connaissances pourraient te surprendre… », lui disais-je en riant doucement. Je sortais alors de la voiture quand il disait que nous pouvions y aller enfin presque. Ce n’était pas ses mots mais le but était le même. Je tournais mon regard vers lui, lui souriant tandis que je prenais mon smoothie avec moi dans cette jarre. « Pour ma part, j’en bois tous les jours, enfin je pense qu’on peut appeler ça ainsi, une drogue. », lui disais-je simplement comme si je lui confessais. « C’est mal pour moi ? », demandais-je d’un ton tout droit sorti de l’humour comme si j’avais peur d’être punie ou d’avoir une désintoxication. Une pauvre peur assez comique tout de même. Comme si boire des fruits allait m’envoyer en prison. « Mais après les fruits, les légumes et toutes les herbes et les plantes même les graines qui donnent l’impression que je suis un oiseau sont mes plats favoris ! », lui annonçais-je en entrant dans la boutique. « Tu penses qu’un déguisement est souvent pour ouvrir notre personnalité que l’on cache enfin c’est un peu ce que j’en ai compris donc que penses-tu que je devrais choisir comme déguisement ? », demandais-je à mes risques et périls. Après tout je n’allais pas lui dire de prendre u déguisement de Tom Sawyer sans famille ou de Rémi… car il avait Todd, juste pas moi. Mais je ne savais pas du tout comment il me percevait à part cette femme qui est partie. Enfin je m’en faisais des idées, des films mais je posais cette question avec une envie de découvrir comment il me voyait à part ça. Après mes confessions sur les graines et végétaux, je pouvais m’attendre à un déguisement de lapin mais j’imaginais qu’il trouverait plus profond. Après tout c’est Halloween, rien n’est profond à se déguiser en fantôme. Je mets trop de rêves et d’espoir dans une bête question, je le sais et j’ignorais moi-même quel déguisement il devrait prendre. « Je pourrais te conseiller d’être… un pirate ! », lui disais-je en montrant le costume. « A part le côté revanchard avec moi, t’es pas un vilain pirate mais ça t’irai bien ! », lui annonçais-je en riant doucement. Je savais que je devais passer pour ridicule ou même folle à parler ainsi de ces déguisements qui n’étaient que des déguisements. Je me sentais un peu comme une enfant dans un magazin de jouet. Chopant même un ballon gonflé dans mes mains pour lui lancer, sauf que le ballon bien sûr allait directement au plafond… faut le tenir, banane… Et il pétait contre la lampe. Un gros boum retentissait mais ça m’amusait, laissant un rire se dessiner sur mes lèvres. « J’ai beau avoir fait médecine mais la science n’est pas encore mon fort comme tu vois ! », lui disais-je anodinement.
Revenir en haut Aller en bas
Nathanael I. Pilliwickle
Nathanael I. Pilliwickle
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
nathanael&maiwenn → halloween fait peur mais il se cache tellement de choses dans un événement aussi tordu ! Tumblr_ndcdg3TTF91ts0ieho1_250
❝ Métier : agent d'entretien à l'hôpital
❝ cupidon : J'ai bien essayé de l'attraper une fois ou deux mais ce petit con a des ailes...
❝ post-it : ne soyez pas presser !
❝ crédits : .
❝ avatar : Dylan Sprayberry
❝ disponibilité : pas encore validé
❝ autres comptes : Savanna L. Roy
❝ Points : 1324
❝ Messages : 117
❝ depuis : 10/08/2015
❝ mes sujets : Nate et MaïwennNate et Maïwenn bisNate et PercivalToddGrant


nathanael&maiwenn → halloween fait peur mais il se cache tellement de choses dans un événement aussi tordu ! Empty
mot doux de Nathanael I. Pilliwickle un Ven 22 Avr - 17:50
halloween fait peur mais il se cache tellement
de choses dans un événement aussi tordu !
I am thinking it's a sign, that the freckles in our eyes are mirror images
Maïwenn ✧ Nath'

Les rues de la petite ville de Pasadena était plus animée que d'habitude. Les gens généralement bras dessus bras dessous déambulaient, entrant et sortant des magasins, s'arrêtant parfois devant une vitre, s'extasiant devant une décoration lugubre ou un déguisement sanguinolent. Les températures étaient encore douces pour une fin d'octobre et la plupart des pasadéniens portaient encore les vêtements d'été. Il faut dire qu'en Californie, le climat était particulièrement clément on ne pouvait pas dire qu'on endurait le froid glaçant de la côte Est et à vrai dire cela m'allait très bien. Sauf pour le ski. Je fis la moue quand Maïwenn m'annonça que en gros si je perdais les paris c'était un pe à cause d'elle. Mauvais gènes. Cela pouvait expliquer, en effet, certaines choses. “Ah ben j'me disais aussi. J'avais un doute jusqu'à présent mais maintenant plus besoin de se torturer les méninges. Puisque c'est de la faute de tes gènes peut-être pourrais-tu me remplacer et aller à cette fête à ma place ?” Blague à demi-teinte. Si je pouvais, d'une façon ou d'une autre, me sortir de ce pétrin et surtout ne pas aller à cette soirée d'Halloween, j'étais preneur. Il faudrait par contre, qu'elle se rapetisse et soit un peu plus masculine. J'étais plutôt grand mais elle était encore plus grande que moi. La honte. Je devais peut-être me lancer dans le basket-ball et gagner ainsi quelques centimètres. Je pris un peu la mouche lorsqu'elle osa faire une critique par rapport à mon père. Je n'étais pas prêt à jouer la tolérance quand il s'agissait de mon père. Elle n'avait pas été là pendant dix-sept ans et il avait bien réussi à me nourrir jusqu'à présent. “Il a dû faire des progrès depuis que t'es parti. Il fait les meilleurs macaronis de Pasadena à mon avis.” Comme à chaque fois qu'on s'en prenait à quelqu'un que j'aimais, mon ton se durcissait. Cela m'avait valu pas mal de problème et c'était toujours le cas d'ailleurs. “Je me souviens qu'une fois il a essayé de faire un ragoût...Ben disons que j'ai mangé mes céréales ce soir là.” J'esquissais un sourire et tentais de me détendre. Je n'étais pas là pour déclencher une nouvelle bagarre. Je savais que j'aurais pas dû jouer au jeu vidéo hier soir mais Dani742 avait appelé et...voilà je m'étais couché à pas d'heure. Heureusement c'était le weekend. J'écoutais Maïwenn se défendre et affirmait qu'elle avait plus de connaissance que ce que je pensais. Je souris plus qu'amusé. Quand on savait que parfois même mon père pouvait se sentir perdu et dépassé quand je me lançais sur un sujet, je serai étonné de voir si elle pourrait. “J'ai hâte de voir ça.” Je me demandais tout à coup si elle était au courant que j'avais un QI au dessus de la moyenne. “Même si je ne suis pas sûr que tu arriveras à me dépasser.” la taquinais-je, un pointe de compétition dans la voix. Je pris une gorgée du smoothie qu'elle m'avait acheté et m'étonnais des goûts qui se révélaient sur mes papilles. “Moi c'est les m&m's alors...Je crois que tu t'en sors mieux que moi. Je suis un véritable accro.” Pour le lui prouver, je sortis le petit paquet jaune de ma poche. Nous passâmes plusieurs magasins qui proposaient tous des déguisements divers allant du comique au plus effrayant. J'en avais des frissons rien qu'en les regardant. Elle me demanda soudain quel pourrait être son déguisement. “La femme invisible.” La réponse était sortie toute seule, trop rapide, beaucoup trop rapide et je regrettais aussitôt. “ou angrybird ?” tentais-je de me rattraper. Bah c'est malin, j'étais tout excité à l'idée de passer ce temps avec elle et à chaque fois je trouvais le moyen de le tourner en vinaigre. Les piques que ma bouche lançaient étaient plus rapide que mon cerveau. Alors que je m'arrêtais devant une vitrine qui présentait des costumes passables, je pris les devant et entrais. Elle me proposa de me faire passer pour un pirate. Je décidais de jouer le jeu. “Ne vous y fiez pas Mi lady, les apparences sont trompeuses.” lançais d'une voix grave et prenant la pose nonchalante mais dangereuse d'un truand. “Halloween est sensé être la nuit de la terreur non alors autant lui faire justice. Cherchons quelques choses de terrifiant.” continuais-je sur un ton normal. Je me retournais et la vit les yeux rivés vers un ballon qui vint se coller au plafond et éclata contre une lampe. L'explosion fut retentissant si bien que les clients se retournèrent vers nous. Je commençais à rigoler. “T'inquiète je crois qu'on en aura d'autres.” Je ressortis du magasins, toujours incertain du déguisement à choisir

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
nathanael&maiwenn → halloween fait peur mais il se cache tellement de choses dans un événement aussi tordu ! Empty
mot doux de Invité ► un Dim 24 Avr - 16:35
maiwenn & nathanael
halloween fait peur mais il se cache tellement
de choses dans un événement aussi tordu !

Les gênes, y croyais-je réellement ? Je n’en savais rien. Je n’étais pas vraiment du genre à croire à ça. Je pensais plus que tout le monde se développait ainsi que ses choix et ses préférences à son rythme mais quand il me demandait d’y aller à sa place, je souriais en secouant simplement négativement la tête. Pourquoi ? Déjà par ce que j’étais trop vieille pour ça enfin je crois. Je ne serais pas à ma place et aussi car il devait assumer autant que j’assume quand j’ai perdu un pari. C’est la vie après tout. Mais bon, parlons cuisine ou presque. Je sentais que ça l’irritait quand il protégeait son père mais je plaisantais. Le pauvre, je me sentais mal qu’il se mette sur la défensive mais j’assumais. Je n’avais pas le choix après tout, j’étais la méchante de l’histoire. Et même s’il ignorait encore que ses parents étaient à nouveau en couple, je restais toujours la méchante car j’étais partie et Todd lui était resté. Je me pinçais les lèvres tout de même mais souriant quand il tentait de se relaxer en plaisantant. Je tentais tout de même de parler de tout et de rien. Les jeux vidéo, oui, je m’y connaissais et son QI aussi je le connaissais mais aussi parlant de mes addictions comme le smoothies et en général tout ce qui est sain mais j’avais aussi des pêchés comme le chocolat et toutes les cochonneries. Peut-être pas en addiction même si après tout, je suis une femme. Je riais doucement en l’entendant parler des m&m’s. Je me disais qu’à son âge son addiction devrait plus vite être une fille ou… ouais non pas la drogue ou la cigarette. Il ferait mieux d’éviter sinon je pourrais devenir la maman stricte qu’il n’a jamais eue si ce paquet qu’il montrait était un paquet de cigarette mais non. Nous entrions dans la boutique, je tentais de faire la conversation et lui expliquant qu’on est souvent ce qu’on est dans le déguisement. Qu’est-ce qu’il me verrait être ? Je n’en savais rien. Je m’attendais à tout après tout et je riais doucement quand il disait que je pourrais être la femme invisible. D’ailleurs comment s’habiller en femme invisible ? Porter des nages et se prendre pour une déesse comme une Doris aux pieds mouilles d’un Puy qui a besoin d’une résingle car son dos a été écrasé par des grageoirs car on ne l’a pas vu. Oui, un peu trop bizarre comme réflexion mais sortez de ma tête. Il semblait se rattraper mais c’était plus amusant qu’autres choses de voir sa répartie. « Touchée… », disais-je alors qu’il avait pourtant tenter de se rattraper. De toute façon, je m’y attendais et j’étais prête au pire comme au plus facile. Ce n’était plus vraiment un problème. La peur avait été remplacée par une force. Plus il allait être vilain, plus ça serait dans un sens par ce qu’il m’apprécie. Enfin c’est ce que j’essayais de me dire ce qui est étrange. Je me prends peut-être pour une autre version de Christian Grey mais qu’importe. Je me voyais tout de même plus en sirène ou une connerie du genre. Ou bien en mouton, oui ça serait mignon même si ça ne casse pas des briques mais ça serait mieux que d’être déguisée en rien du tout et me laminant sur mon triste sort avec un pyjama et du whisky. Sûrement mieux. Et moins dévalorisant en quelques sortes. Je penchais la tête mais lui disant alors qu’un pirate ça pourrait lui aller. Il se mit alors à imiter la voix d’un pirate, je riais doucement. Il se relaxait, c’était sûr. Mais le ballon lui explosait et boum. Tintamarre des clients en contrepartie très désagréable après. Une bande de serin ! Mais il me disait qu’on en aurait d’autres en quittant la boutique. Je le suivais sans vraiment savoir quoi dire. Je riais doucement en tournant mon regard vers lui. « On n’a pas fini de regarder et tu sors déjà ? », demandais-je un peu amusée. « T’es vraiment pas fan du shopping alors ? », rajoutais-je visiblement taquine aussi même si c’était vraiment pour rigoler et ça ne refermait pas de rancunes mais juste un besoin d’en savoir plus sur lui d’une façon ou d’une autre. Toutes les petites choses qu’on peut découvrir grâce à des questions bien placées. « Qu’est ce qui est terrifiant d’après toi ? Enfin ce côté terrifiant que tu désires ? », demandais-je en fronçant les sourcils. « Sinon déguises-toi en moi, ça doit être terrifiant en un sens de se déguiser en sa maman invisible aka angry bird ! », disais-je en souriant. « Ne t’en fais pas, je mérite tous les noms d’oiseaux, c’est normal que tu ressentes encore cette colère et tu n’as pas besoin de te rattraper ! C’est moi la méchante dans ton conte de fées… », lui disais-je sans vraiment me rendre compte de ce que je disais enfin oui mais conte de fée ? Je parlais à un garçon pas à une princesse. « Je ne sais pas si ton père t’a parlé de nous d’ailleurs mais… », commençais-je en marquant une pause alors que je marchais encore avec mon verre de transport dans les mains. Je n’étais pas malévole tout de même, je n’avais pas de mauvaises intentions en commençant à entrer dans ce sujet. Ce n’était pas de la vilenie. Je savais dans un sens qu’il fallait en discuter à trois ou peut-être essayer mais j’ignorais comment l’entamer. En parler tout simplement. Il n’était pas une douve à tailler sur un charpi mais un adolescent qui avait besoin de savoir que ses parents étaient en couples. C’était un peu mon coming out version étrange et loin d’être homosexuelle. Enfin étrange. Je me sentais aussi nerveuse. Je devais être passe-violet. Et j’avais une logorrhée de pensées. Mais nous n’étions pas sectile avec Todd. Je pensais qu’il avait besoin de le savoir. Avançant encore en le regardant, je ne remarquais même pas la lucarne que je me prenais sur le front par faute de concentration sur mon fils. Avalant ma salive et m’étouffant un peu par la même occasion. Toussant avant de prendre la bouteille d’eau dans mon sac pour en boire une gorgée. Plus ridicule ou tu meurs quand même. Enfin je crois. J’inspirais doucement en tournant mon regard vers lui. « Je dois être maudite pour être entrée sur le sujet… », disais-je tant bien que mal alors que j’avais la gorgée assez douloureuse. J’en avais même les larmes aux yeux. Mais fallait bien faire le grand saut et lui annoncer un jour, je ne pouvais pas compter sur mon asperge de petit copain. Je payerais le prix même si le montant ne sera pas trop élevé.
Revenir en haut Aller en bas
Nathanael I. Pilliwickle
Nathanael I. Pilliwickle
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
nathanael&maiwenn → halloween fait peur mais il se cache tellement de choses dans un événement aussi tordu ! Tumblr_ndcdg3TTF91ts0ieho1_250
❝ Métier : agent d'entretien à l'hôpital
❝ cupidon : J'ai bien essayé de l'attraper une fois ou deux mais ce petit con a des ailes...
❝ post-it : ne soyez pas presser !
❝ crédits : .
❝ avatar : Dylan Sprayberry
❝ disponibilité : pas encore validé
❝ autres comptes : Savanna L. Roy
❝ Points : 1324
❝ Messages : 117
❝ depuis : 10/08/2015
❝ mes sujets : Nate et MaïwennNate et Maïwenn bisNate et PercivalToddGrant


nathanael&maiwenn → halloween fait peur mais il se cache tellement de choses dans un événement aussi tordu ! Empty
mot doux de Nathanael I. Pilliwickle un Sam 11 Juin - 14:35
Déjà qu'à la base le shopping était pas vraiment mon fort mais alors faire du shopping pendant Halloween était carrément une torture. Malheureusement il n'y avait rien à faire, j'avais perdu le pari et je n'avais qu'une parole. De plus ce n'était pas non plus comme si je répugnais totalement les magasins mais c'était plus que passer des heures et des heures à regarder des fringues et se balader avec une dizaine de paquets d'une boutique à l'autre me donnaient la nausée. J'aimais être productif et efficient. De plus, courir après quelque chose dont j'avais la certitude de ne plus jamais porter voire même le mettre dans la poubelle une fois cette pénible soirée terminée. Même si cette fois l'événement avait une touche de particularité : pour la toute première fois ma mère était à mes côté. J'entrais dans un magasin dans l'espoir de trouver une idée sur ma tenue terrifiante mais après un rapide tour, je sortis résigné à faire le prochain. “Ouais, j'ai rien trouvé qui me plaît. J'ai des yeux de lynx, c'est ma spécialité, surtout quand je fais les magasins.” m'expliquais-je sur le trottoir. “A vrai dire c'est juste que je n'aime pas traîner dans les magasins. Je préfère l'approche direct. Quand je rentre je sais ce que je veux. Et là ben j'ai pas d'idée...” Même si l'apparence n'était ma première priorité, j'aime être bien habillé. Faut dire que j'étais jeune aussi du coup la mode restait une grande influence sur moi. C'était bien l'une des raisons d'ailleurs pour laquelle je faisais des abdos et des pompes tous les jours. C'est alors que ma mère me demanda ce que je considérais comme terrifiant. Je pris une pause et me souvint soudain d'une conversation que j'avais eu avec mon pote en ligne hier soir. “C'est marrant, on en discutait avec mon pote du jeu en ligne et ce qui en est sorti est Chucky. Tu sais c'est la poupée sociopathe qui tue tout le monde. Et je dois avouer qu'il me flanche un peu la trouille.” De toute façon la simple idée qu'une entité étrangère pourrait prendre possession d'un objet et qu'en plus elle puisse assassiner en toute impunité, cela n'avait rien de bien rassurant. Je sentais déjà les frissons me parcourir l'échine quand elle me proposa de me déguiser en elle femme invisible angrybird. Je retins dans les premières secondes le fou rire qui chatouillait déjà mon ventre mais ne tins pas bien longtemps et j'explosais. Tentant de reprendre mon sérieux, j'avais du mal à intégrer que la suite avait pris une tonalité plus grave. Elle m'avait dit lors de nos premières rencontres qu'elle voulait faire partie de ma vie qu'elle voulait simplement être cette mère qu'elle n'avait pas su être avant. Je m'y étais opposé au début et peut-être que je m'y opposais encore un peu aujourd'hui mais j'étais trop curieux pour passer à côté. Je sentais par contre qu'elle voulait se faire pardonner et je ne me sentais pas encore prêt pour ça. “Ecoutes, laisses couler ok. T'es pas la méchante ok, t'as simplement manqué à l'appel. Je m'y suis fait, maintenant t'es là, je vais m'y faire aussi. Pas besoin d'en faire une montagne. Passons cette journée ensemble et on verra, d'accord.” Je pris une profonde respiration et baissais la tête. Une prise de tête n'était pas vraiment dans le programme que je m'étais fait. “Hum...J'ai une question : tu couds ?” Cela pouvait paraître complètement hors sujet et surtout hors tempo mais une idée venait de me traverser l'esprit qui je l'espérais pourrait contenter tout le monde. “Je me disais que si ça te disais tu voudrais bien faire mon costume...Ces magasins ne mènent à rien.” Et voilà, je l'avais dit. Je venais de prendre ma mère pour une couturière. Elle avait commencé avec cette histoire de conte de fée. Une fois sa réponse positive obtenue, je lui proposais d'aller se poser dans un café.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !


nathanael&maiwenn → halloween fait peur mais il se cache tellement de choses dans un événement aussi tordu ! Empty
mot doux de Contenu sponsorisé ► un
Revenir en haut Aller en bas
 

nathanael&maiwenn → halloween fait peur mais il se cache tellement de choses dans un événement aussi tordu !


→ YOUR FAMILY TREE :: la naissance et les actes et vous avez une famille :: Il faut marcher pour grandir :: En la mémoire du passé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-