→ VIDE GRENIER - on fouille, on trouve, on prend !
l'avatar des scénarios ou membres des familles
sont totalement discutables pour autant qu'ils ne soient pas dans le bottin !
Venez car plus on est de fous et plus on rit, non ?
Chocolat et guimauves en cadeaux !
bonjour les YFTiens
et pleins de calins pour vous ainsi que tout notre amour !

Partagez
 

→ VIDE GRENIER - on fouille, on trouve, on prend !


→ YOUR FAMILY TREE :: la naissance et les actes et vous avez une famille :: Il faut marcher pour grandir :: En la mémoire du passé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sexy McNews
Sexy McNews
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
→ VIDE GRENIER - on fouille, on trouve, on prend ! Tumblr_inline_mi1aznO9uu1qz4rgp
❝ cupidon : Mon métier
❝ crédits : strawberry insane
❝ avatar : secret
❝ Points : 1177
❝ Messages : 579
❝ depuis : 15/06/2014
compte pnjradio man

compte pnj
radio man

→ VIDE GRENIER - on fouille, on trouve, on prend ! Empty
mot doux de Sexy McNews un Jeu 4 Juin - 1:38
VIDE GRENIER
on fouille, on trouve, on prend

Oh mon dieu mais qu’est-ce que je fais au milieu de ses vieilleries ? Je ne vous cacherais pas que je suis loin d’être attiré par ces conneries. Je suis coincé ici car c’est mon patron enfin presque qui est le pasteur. Je vous jure. Il fait chaud et me voilà coincer dans cette fichue paroisse. Je vous jure. Je ne suis pas venu en mode warrior prêt à tout mais simplement en jeans et tee-shirt blanc. Merde, qu’est-ce que je fous là ? Bon. Je me pose dans un coin alors qu’une foule de Pasadenien s’installe et pose des tables. Ils mettent en valeur les objets à vendre. Ils sont dehors comme dedans dans le jardin ou devant la paroisse. C’est dingue et ça fait un peu peur aussi mais bon. Tout semble opérationnel mais je ne peux m’empêcher de me questionner quant à ma présence dans ces lieux. Je trouverais bien un jour. Mais vous ? Vous êtes là pour une raison ? Vous aimez ça ? Libre à vous bien entendu. Je deviens dingue pour ma part. J’entends certains négocier pour des vieux disques ou d’autres pour un pantalon chanel. Chacun son truc. Je préfère les boutiques. Les habitants arrivent de plus en plus nombreux et c’est une bonne chose mais il fait de plus en plus chaud.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
→ VIDE GRENIER - on fouille, on trouve, on prend ! Empty
mot doux de Invité ► un Ven 5 Juin - 20:44
Sérieusement un vide-grenier ? Mon père n'avait rien trouvé de mieux pour la paroisse que d'organisé un vide grenier ? En soit l'idée n'était pas tellement mauvaise si je n'avais pas été tenu d'y participer. J'avais toujours été d'accord pour participer lors des événements mais honnêtement devoir faire face à un véritable récif de personnes en proie à la moindre remise accentuait ma nervosité et me rendait aussi instable qu'une femme en colère en période de menstruation, trop d'émotions d'un coup. Je n'étais pas un cadeau du tout, toutefois pour ne pas faire de vague avec mes parents je leur avais assuré ma présence avec pour seule note que je ne tiendrais pas de stand. Je n'avais rien à vendre de toute façon, peut-être une soeur à la limite (j'en ai plusieurs) et encore je ne tiens pas à punir les acheteur, il me payerait pour que je les reprenne. C'est pourquoi le jour J, je me retrouvais à circuler entre les différents stand sans vraiment trouvé quoi acheté. Il faisait chaud en plus ce qui n'aurait pas à me motivé d'avantage si ce n'est que je rêvais d'un bon milkshake. Je pourrais en jouir rien qu'en m'imaginant en avoir un à l'instant. Il fallait vraiment que je me calme et que je pense à autre chose car je devais avoir la même expression qui test la branlette pour la première fois, pas super en effet. En attendant d'avoir de quoi me mettre sous la langue, je tentais de soigner mes chaleurs en pensant à autre chose car cette canicule était vraiment insupportable, au moins maintenant je sais ce que ressentent les femmes en pleine ménopause et je les plaints, c'est loin d'être la perfection mais au moins je ne suais pas comme un boeuf, sauvons les apparences. Je m'arrêtais soudainement sur un stand de vêtement, notamment sur un haut qui me plaisait bien, j'allais donc voir la vendeuse. [color=#66cc66]" Bonjour, est ce que ça serait possible que je l'essaie? " En voyant qu'elle acceptait, sans vraiment de pudeur je retirais donc mon haut avec une certaine sex-attitude. On a la classe ou on ne l'a pas. Toujours est-il que j'essayais ensuite le haut qui me plaisait et finalement, il m'allait bien. Heureusement, que je ne me sois pas dévêtu pour rien. "J'vais le prendre" Je me retirais à nouveau pour le lui donner tandis que je remettais simplement mon t-shirt sur mon épaule. J'étais un mec autant en profité, je n'allais choqué personne puis je finissais mon achat.
Revenir en haut Aller en bas
Holden J. Jones
Holden J. Jones
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t342-grip-tight-hum-laugh-cry http://www.your-family-tree.net/t5084-holden-i-could-see-for-miles
→ VIDE GRENIER - on fouille, on trouve, on prend ! Tumblr_nqef6cA3gc1qb3ulbo8_250
❝ Métier : pasteur + propriétaire de la station de radio de pasadena et d'un label de musique
❝ cupidon : veuf
❝ crédits : endlessly epic + tumblr
❝ avatar : Robert Downey Jr
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ autres comptes : aaron, declan & rafael
❝ Points : 1694
❝ Messages : 2839
❝ depuis : 19/03/2014

Un petit plus
MY LIFE TREE:
parce que papajoneselle n'a pas encore son rang ♥

parce que papajones
elle n'a pas encore son rang

→ VIDE GRENIER - on fouille, on trouve, on prend ! Empty
mot doux de Holden J. Jones un Sam 6 Juin - 16:44
Holden était arrivé au petit matin, un grand sourire aux lèvres qui contrastait assez ironiquement avec la boue boudeuse de son fils. Sans doute Holden avait-il abusé de son pouvoir de père pour convaincre Kennedy d’assister au vide-grenier, mais ce dernier était encore logé et nourri chez eux alors eh, il pouvait bien faire ça pour son cher père ! C’était exactement le genre d’événement qu’Holden aimait organiser et voir se dérouler sous ses yeux. Quelque chose de simple et d’humain, où tout le monde peut participer et passer du bon temps en se faisant si possible un peu d’argent ! Holden s’était affairé aussitôt arrivé, guidant les personnes jusqu’à l’emplacement de leur stand et saluant chaque personne franchissant le seuil de l’église avec un sourire et une poignée de main chaleureuse. Prêt à donner un peu d’aide, à sortir quelques cartons des coffres des voitures et faire en sorte que personne ne se dispute entre deux voisins de stands. Au fur et à mesure, c’étaient les visiteurs qui avaient grossis les rangs des personnes et le brouhaha sympathique de dizaines de conversations résonnait contre les murs de l’église. Holden avait rassemblé une petite poignée de personnel pour encadrer l’événement et fournir un petit buffet agrémenté par les généreuses donations des paroissiens qui avaient apportés salades et gâteaux à partager avec tous. Holden avait pris un instant pour faire un petit tour dans les allées, sortant un instant de l’église pour rejoindre ceux disposés à l’extérieur qui profitaient du beau temps. C’était toujours intéressant de voir les objets étalés sur diverses planches de bois, des prix écrits à la va-vite sur des bouts de papier et des post-it. Leurs aspects trahissaient leur grand âge et leur sans doute long séjour dans le fond d’un grenier. Pourquoi leurs propriétaires avaient enfin décidés de s’en débarrasser, eux seuls le savaient. Holden était lui-même très adepte de la nostalgie. Son garage témoignait de la valeur sentimentale qu’il pouvait attribuer à divers bibelots d’apparence insignifiante pour d’autres. Le pasteur avait d’ailleurs son petit stand à lui, poussé par Jane de se débarrasser de certaines vieilleries et de montrer l’exemple pour sa paroisse! Des livres, de la vaisselle, même des jouets de sa jeunesse, Holden avait accepté d’en céder quelques uns. Le soleil sur sa nuque et la bonne humeur autour de lui, Holden fut engagé dans une conversation avec plusieurs personnes, de nombreux paroissiens le happant au passage pour parler de tout et rien. Il en avait même bousculé une mamie à se retourner vivement à l’appel de son nom ! « Mes parents avaient exactement les mêmes rideaux ! » se surprit-il à dire à Mrs. Peterson, une fidèle de la messe. Il resta en admiration un instant devant les vieilles draperies qui avaient en effet décoré une des chambres dans l’ancienne demeure des parents Jones. Il continua son petit circuit, déterminé à dire un petit mot à chacun avant de rejoindre sa femme et leur petit stand. Il croisa son fils, sur le point de se dévêtir, et ouvrit grand les yeux avant de réaliser qu’il ne faisait qu’essayer un t-shirt. Il avait néanmoins capté plusieurs regard, dont certains provenant de femmes assez mûres pour être sa mère et Holden grimaça légèrement. Il fit une dernière halte, son regard attiré par des petits bracelets sur l’une des tables. Ils n’avaient rien d’exceptionnels, sans doute faits main, mais Holden n’était rien sinon un grand romantique ! « Combien pour deux bracelets ? » demanda-t-il à la jeune fille derrière le stand. Holden ne savait pas encore pour qui l’autre serait. Peut être le garderait-il pour son nouveau-né.

_________________


you speak of destiny
as if it was fixed ✻ the stars, the moon, they have all been blown out. then I heard your heart beating, you were in the darkness too, so I stayed in the darkness with you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
→ VIDE GRENIER - on fouille, on trouve, on prend ! Empty
mot doux de Invité ► un Dim 7 Juin - 16:26
Vide grenier


Les vides greniers sont des occasions rêvées pour se débarrasser de tout les trucs inutiles qui trainent à la maison. Jane en profite toujours pour faire un grand tri. Quand les enfants étaient petits, elle leur faisait trier leurs jouets, ceux dont ils ne se servaient plus partaient directement dans les cartons à vendre. Parfois elle les donnait aussi aux plus nécessiteux. Avec autant d'enfants à la maison, c'était necessaire de faire un tri au moins tout les deux ans. Avec le temps ça va mieux puisque la plupart d'entre eux sont parti de la maison. Alors maintenant c'est à Holden qu'elle demande de trier. C'est qu'il en accumule aussi du bazart lui !

Maintenant enceinte de 7 mois, Jane aurait pu ne pas faire ce vide grenier mais trainer à la maison l'ennuyait à mourir. Elle ne travaille plus depuis quelques mois déjà, son ventre est énorme, ses pieds son gonflé, ce qui l'oblige à ne mettre que des tong. Heureusement qu'il fait chaud. Un peu trop d'ailleurs. Elle se retrouvait assise derrière son stand, vêtu d'une robe légère lui arrivant aux genoux et resseré sur le haut de son ventre. Le seul avantage à la grossesse, c'est la poitrine qui double de volume. Là, elle joue avec toute sorte de décolleté et même aujourd'hui, elle en jouait.

Il y avait pas mal de monde déjà, des allés et venus qui la fatigue plus qu'autre chose. Mais ça, pas question de l'avouer. Et puis elle a son éventail pour lui procurer un peu de fraicheur par cette lourde journée ensoleillée.
Et puis elle avait réquisitionné Kennedy pour les aider. Après tout il vit à la maison maintenant et elle l'aide pour les jumeaux quand il les a. Alors il peut bien l'aider lui aussi. Même si elle se demanda si elle avait bien fait de l'amener quand elle le vit se déshabiller. Elle n'est pas prude, loin de là, mais quand même, ils sont à l'église ! Trop crevée par la chaleur, elle préféra regarder ailleurs en priant pour que Holden ait la bonne idée de lui ramener un truc frais à boire.  
Revenir en haut Aller en bas
Carter W. Barrow
Carter W. Barrow
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t4134-deux-bons-cotes-un-cote-nature-et-un-cote-legerement-givre-carter http://www.your-family-tree.net/t5111-don-t-you-forget-about-me-carter
→ VIDE GRENIER - on fouille, on trouve, on prend ! Tumblr_o27zz4NXzh1qa1x28o2_250
❝ Métier : A repris son travail au country club en tant que caddie de golf et serveuse. Elle travaille aussi comme illustratrice.
❝ cupidon : Feel le parfait amour avec Declan, leur fils Steve et Truc le chat de son mari ♥
❝ post-it : Accepte entièrement la situation familiale avec laquelle elle a grandi ≈ elle n’a jamais été à l’université, même si elle rêvait de faire de l’animation 2D. Elle a plutôt travaillé pour payer ses études, mais son rêve s’est estompé lorsqu’elle a eu son fils. ≈ Elle n’y connait rien au cinéma, mais regarde tous les Disney ou autres films d’animation sans exception ≈ Elle n’a jamais oublié son premier amour qu’il soit masculin ou féminin ≈ Ayant grandi avec ses deux mères, elle a toujours été ouverte. Pour elle un homme comme une femme peuvent l’attiré, elle est donc bisexuelle, mais pour le plaisir elle se dit trisexuelle ce qui inclus les aliens ≈ Elle croit au paranormal et tout ce qui touche les fantômes, la vie après la mort… ≈ On dit d’elle qu’elle est étrange, mais elle s’assume pleinement ≈ Trilingue, elle parle l’anglais – qui est sa langue maternelle – l’alien et le chat. Faut pas être étonner de la voir piquer la causette à un chat airant, pour elle, elle comprend leur penser ≈ Excessivement maladroite, elle n’arrive pas à faire quelque chose sans tout démolir autour d’elle – comment elle fait pour toujours être en vie ? C’est un mystère qui ne sera sans doute jamais résolu ≈ Mariée à Vegas avec un homme qu’elle a toujours détesté, elle fut la première surprise de s’apercevoir de ses sentiments à son égard ≈ Elle est tombé enceinte de cet homme et leur fils les a énormément rapprochés surtout après qu’il l’ait empêché d’avorter

Steve né le 06/07/2015
→ VIDE GRENIER - on fouille, on trouve, on prend ! Tumblr_o8d5o1qiTM1refxrro6_r1_500
❝ pseudo : monocle.
❝ crédits : @vava shiya / @gif tumblr
❝ avatar : Anna Kendrick
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Disponible en tout temps ♥ -jesaispasdirenon-
❝ autres comptes : AIDEN ▬ (a.levine) l'éternel tourmenté qui a trouvé sa douce moitié. GRANT ▬ (g.gustin) le mec maladroit avec les femmes. ALVIN ▬ (m.bomer) le kidnappeur qui s'est fait voler son coeur. JONAS ▬ (r.amell) le zigoto somnambule qui se réveille nu chez ses voisins. DEVON ▬ (k.graham) l'artiste de rue. JAMIE ▬ (d.gillies) celui qui a besoin de Taylor Swift pour avoir un grain de folie. GWEN ▬ (s.johansson) la jeune femme qui aime bien exhibé sa culotte sans le vouloir !

anciennement : baptist ▬ parti travailler en Afrique
❝ Points : 1389
❝ Messages : 1486
❝ depuis : 12/10/2014
❝ mes sujets : lenaëlledeclanaverycharly
– ✻ – we go together like copy and paste

– ✻ –
we go together like copy and paste

→ VIDE GRENIER - on fouille, on trouve, on prend ! Empty
mot doux de Carter W. Barrow un Mar 9 Juin - 8:22
VIDE GRENIER
on fouille, on trouve, on prend !
L’accouchement approchant à grand pas, je m’amusais toujours à chercher de nouvelle chose pour mon fils à naître. Je savais que j’allais me retrouver prochainement sous une montagne de jouet, layette et divers produits utiles à la naissance d’un bébé et les mois qui allaient en découlé. C’est pourquoi j’avais décidé d’aller arpenter les quelques tables du vide-grenier. Je n’aimais pas rester à ne rien faire dans mon appartement, donc une petite sortie me rendait de très bonne humeur. Je m’habillais d’une robe en coton simple, essayant de diminuer la chaleur que je pourrais ressentir sous ce soleil de plomb. Mais je restais décente, l’idée de porter quelque chose dévoilant ma forte poitrine me semblait mal placer à l’église, même si je n’étais pas croyante. Bon en fait j’étais surtout mal à l’aise de me retrouver avec des melons au lieu des tangerines… J’avais tellement préféré mon corps avant les dernières semaines où il avait décidé de prendre tout ce poids qu’il ne présentait pas avant. En même temps, j’en étais à mon huitième mois, c’était plus que normal. J’avais quitté mon appartement pour me rendre jusqu’à l’église. Ma voiture au garage pour check up routinier, j’avais pris le bus. Chose que je n’avais pas l’habitude et je le regrettais amèrement en ayant mis les pieds dans l’un d’eux. L’odeur était insupportable. Le nez couvert d’un mouchoir de tissus parfumé à l’agrume, je rêvais d’arriver le plus vite possible. Je sortais avant d’arriver à l’église, m’arrêtant dans une épicerie indépendante de quartier. J’achetais un petit plat de divers melon pré-coupé. Dégustant ceux-ci tout en me rendant vers l’église, j’entendais le brouhaha de la foule déjà sur les lieux. J’étais étonnée de voir autant de personne sur les lieux, mais en même temps c’est normal. Les gens cherchent les rabais et les occasions d’acheter à bon prix. Je commençais par la première table, il y avait une infinité de chose. Tellement que j’en restais abasourdie. À la seconde, je trouvais des cartes pokémon et avec un large sourire, j’achetais celles-ci en pensant à Noah. C’était surtout une plaisanterie, mais ça me rendait fière tout de même. Je zieutais les cartes en marchant parmi la foule abondante, entrant en collision avec une pauvre mamie. « Pardonnez-moi. », disais-je avec une moue, alors que la femme se tournait vers moi. Je m’attendais à ce qu’elle me réprimande sur mon âge et mon manque d’attention, mais elle abordait un large sourire. Elle me prenait les mains, me rendant mal à l’aise à ce contact. « Il n’y a pas de soucis ma jolie. Oh ! Il est pour quand le petit ? » Étrangement, je m’adoucirais. Il suffisait de parler de mon fils pour me voir épanouie et heureuse. Je conversais un peu avec elle. Au bout d’une dizaine de minute, je me libérais de cette victime de l’âge. Mon regard se posait alors sur un garçon qui retirait son t-shirt et je me surprenais à rougir. Il me disait vaguement quelque chose, mais je ne pouvais pas le replacer. En plus avec mes hormones dans le tapis, un rien pouvait me faire de l’effet. Je continuais mon chemin, m’arrêtant finalement à une table où se trouvait une femme enceinte. J’ignorais si elle avait plus de mois que moi ou non, mais elle semblait avoir plus de difficulté. Peut-être était-ce causé par son âge, mais les bouffés de chaleur semblait l’exténué. Je lui adressais un sourire, regardant ce qui s’y trouvait. Jusqu’à ce que mon regard se pose sur des jouets pour enfant. « Combien pour les jouets pour enfants ? », demandais-je en relevant la tête vers la femme.

_________________
my son. my first lover.
Les mères n'ont pas de rang, pas de place. Elles naissent en même temps que leurs enfants. I thought never of having a child. A child who was even less to wish. To the son of the months, I have learnt to live with him. I became attached to it. Now, I dream only about a thing to put my look on him to see him smiling finally.©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
→ VIDE GRENIER - on fouille, on trouve, on prend ! Empty
mot doux de Invité ► un Mar 9 Juin - 13:34

Vide grenier  
→ VIDE GRENIER - on fouille, on trouve, on prend ! Tumblr_mszwgw4zJf1qbvp7no7_250 → VIDE GRENIER - on fouille, on trouve, on prend ! Tumblr_mszwgw4zJf1qbvp7no8_250 Et là ce fût la grande surprise de découvrir du monde Journée entre mec. J’étais avec Maddox pendant que Lika et Bay se reposait. J’avais décidé d’aller au parc, en effet avec Maddox on voulait jouer au foot. Le problème c’était qu’on venait de crever notre ballon comme de vilain avorton que des parents auraient envie d’enguirlander. Je venais de repenser à cette mutation que mon père m’avait envoyé, savoir si je voulais revenir dans les environs de la grosse pomme, autant dire que non. Je glissais mon regard vers Maddox qui jouait avec ses lunettes tandis que le soleil nous chauffait lourdement. Heureusement qu’on avait mis de la crème pour s’en sortir. « Tu as vu Leamon le chihuahua ? » Me demandait le petit. Je secouais la tête en disant que oui. Il aimait bien les animaux et je le savais, autant dire que je passais beaucoup de temps avec Maddox au refuge. Il aimait bien offrir son aide aux animaux un peu comme moi. Enfin, pour le moment, j’avais faim et besoin de trouver une pompe ou un nouveau ballon. Autant dire qu’en ce Dimanche, cela allait être quelque chose de compliqué, mais j’allais y parvenir. Je piochais dans ma poche pour prendre mon portable pour pouvoir lancer un message à Lika. J’étais plein d’excitation de passer ma journée avec le petit, mais au final rien ne se passait comme prévu, j’aurais dû aller à la plage pour faire des châteaux de sable et nager avec lui ça aurait été mieux. Car là, on ne pouvait plus jouer et on était un peu dans le pétrin. Je marchais avec mes tongs me souvenant qu’on avait croisé le chemin d’un vide grenier en venant au parc. « Maddox on va aller au vide grenier pour prendre une glace ou des gaufres en espérant y trouver de quoi pour jouer ! D’accord. » Il secouait la tête, il me tenait la main juste avant de courir devant moi. Il avait besoin de bouger sans cesse, ils étaient increvable ces gosses ce qui me rappelait toujours mon frère et moi plus jeune. Une petite pensée me faisant revenir sur la zone de guerre que j’avais connue à New-York durant l’attentat. Je pinçais mes lèvres tentant de rester concentré, je devais surveiller le petit, je ne me sentais pas encore au top au niveau du rôle de papa. Je rattrapais sa main rapidement quand je le vis monter sur un rocher prêt de la route pour éviter qu’il ne tombe sur la chaussée. On traversait finalement pour rejoindre le quartier où se déroulait la vente, je souriais alors que Maddox m’avait déjà de nouveau abandonné, pour lui ce n’était pas une grosse perte. Je finissais par le rattraper tout en bousculant une mamie. « Désolé. Je tente de rattraper … » Merde. Je ne voyais plus Maddox, me voilà bien je venais de le perdre ? J’allais devenir un cadavre si je rentrais sans lui à la maison. Je déglutinais rapidement avant de chercher après mon fils Maddox. Il devait sans doute avoir trouvé un jouet ou autre ? Peut-être, enfin j’étais paumé.
luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
→ VIDE GRENIER - on fouille, on trouve, on prend ! Empty
mot doux de Invité ► un Mer 10 Juin - 1:56


Vide Grenier

Rp avec : Groupe

Soraya de son côté adorait aller fouiller les stands, lorsqu'il y avait un vide-grenier. Ainsi, elle fût très contente, lorsqu'elle avait vu l'affiche, il y a quelques jours. La journée enfin venu, elle se disait, qu'elle faisait mieux de porter ses basquettes, car elle allait certainement beaucoup marcher. Et elle risquait d'avoir beaucoup de sachets à porter, ce qui ne risquait pas de devenir une tâche facile, si elle portait des chaussures à talons.

Tout de suite le premier, la faisait déjà sourire. C'était un stand, où une jeune femme était en train de vendre des bracelets. Déjà au premier regard, Soraya savait, qu'elle allait avoir du mal à choisir le bon bracelet. Il y en avait tellement de différents modèles. Après quelques minutes, elle avait essayé au moins dix différents bracelets, avant de finalement choisir, le premier, qu'elle avait essayé. Le prix n'était pas très élevé, ce qui convenait parfaitement à Soraya. Elle n'était pas une personne très riche, donc, elle ne risquait pas d'acheter quelque chose qui avait un prix trop élevé.

Doucement, elle continuait à faire son chemin. Sa tête se tournait dans toutes les directions, pour ne rien rater. Sans que les personnes autour d'elle, s'en rendaient compte, elle les observait aussi. Elle adorait voir, l'effet que les vides-greniers avaient sur les habitudes d'achats des humains. Parfois elle se disait, qu'elle aurait fait mieux de choisir un métier, dans lequel elle aurait pu observer les humains et leurs habitudes. Mais bon, elle avait choisi l'industrie musicale. Ce qui n'était pas un tellement mauvais choix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
→ VIDE GRENIER - on fouille, on trouve, on prend ! Empty
mot doux de Invité ► un Jeu 11 Juin - 8:14
(vide grenier: on fouille, on trouve !)

Ce matin, je me réveille dans un appartement vide et insonore, ça me fait particulièrement bizarre. Lia est chez une amie, et vu que je n'ai plus de baby-sitter puisque j'ai fricoté avec et que j'ai fini par m'amouracher complètement de la dite personne. Une adolescente avec qui je n'ai rien à faire. J'ai donc de la chance que la gamine soit particulièrement sociable et qu'elle arrive -je ne sais comment-à s'inviter chez toutes ses copines de l'école. Bien plus doué que moi dans ce domaine qui n'ai pas eu le temps de rencontrer beaucoup de personnes, elle m'impressionne. Elle doit tenir ça de sa mère, elle était joviale et souriante elle aussi, c'est ce qui me plaisait chez elle, son enthousiasme face à chaque épreuve. Un café noir, une cigarette, et un bout de pain suffise à me réveiller. J'enchaine tout de même avec une douche bien froide, histoire d'enlever les restes de ma nuit passé à rêver d'une adolescente et je sors. Simplement parce que j'ai besoin de prendre l'air, rester enfermer, ce n'est pas trop mon truc, alors si je n'en ai pas l'obligation. Je marche sans trop de but, j'arrive devant l'église, un lieu que je ne fréquente pas trop, il me semble que dieu ne m'aime pas beaucoup, alors je ne me tourne plus vers lui depuis de nombreuses années. Gamin, j'ai souvent rejoint ces lieux pour prier, demander que mon père revienne ou encore que ma mère arrête de boire. Juste un peu de bonheur, il a jamais vraiment répondu alors j'ai fini par croire que ce dieu n'existait pas. Ca ne m'empêche pas de respecter les croyances des autres, au contraire. Je décide de faire un tour des stands, je n'ai pas d'objectif de prévu mais je me dis que je pourrais trouver un truc pour Lia, elle a pas beaucoup de jeu ici par exemple. Avec le déménagement, on a quasiment rien embarqué à part quelques vêtements et je me dis parfois qu'elle doit manquer. Ceci dit, elle ne se plaint absolument jamais. Je finis par croiser Kennedy, un homme qui n'est ni un ami, un membre de ma famille mais avec qui le courant est très bien passé. Sans réfléchir, je vais vers lui, un sourire sur les lèvres. En dehors de Torrey, je n'ai pas réellement d'allié et un homme ne serait pas de trop dans mon entourage: pour les soirées football et pizza notamment. "Bonjour." fis je, l'interrompant un peu dans ses essayages. De toutes façons, je n'ai pas l'intention de rester des heures à ses côtés, ça fait juste plaisir de croiser un visage connu parmi la foule, je l'admet. "Tu vas bien ?" ajoutais je, toujours le sourire aux lèvres. Je m'attarderais sur les stands un peu après, hors de question que je repartes les mains vides.
Revenir en haut Aller en bas
Sophia A. Steadworthy
Sophia A. Steadworthy
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t7979-steadworthy-sophia-on-est-capable-de-n-importe-quel-sacrifice-pour-sa-famille http://www.your-family-tree.net/t5094-steadworthy-sophia-topic-de-liens-de-rps
→ VIDE GRENIER - on fouille, on trouve, on prend ! Tumblr_mvqhpuBvBU1rl53x2o4_250
❝ Métier : agent immobilier (ancien cancérologue, spécialisée en pédiatrie)
❝ cupidon : le cupidon a utilisé une flèche cassée sur mon coeur. Mon mariage est un échec.
❝ post-it : maniaque - accroc à la cafeïne - rancunière - ancienne complexée - manque de confiance dans les histoires d'amour - gourmande - maladroite - aime passer du temps seule pour se balader - grande supportrice de sport - adore faire du tricot quand elle est frustrée. - a vécu pendant plusieurs années à NY - en procédure de divorce qui s'éternise - possède un carlin nommé Kim - vient de s'installer dans un appartement non loin de l'hôpital - dévastée par la mort de son petit frère (se referme sur elle-même) - a acheté un revolver pour se défendre - le 31 octobre, un homme s'est introduit chez Sophia, elle le tue en légitime défense mais est arrêté pour un procès - a fait un séjour en prison de 31/10/15 au 26/01/16 - a été acquittée lors de son procès le 26 janvier ) - a perdu son travail de cancérologue à l'hôpital - vient de commencer une thérapie pour reprendre sa vie en main - a été embauchée par sa meilleure amie pour être agent immobilier
❝ Age : 27
❝ pseudo : undercover
❝ crédits : Thanks to Same old love
❝ avatar : emily vancamp
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Pâquerettes
❝ disponibilité : je suis actuellement disponible
❝ autres comptes : une scénariste intransigeante (c. accola) - une artiste fauchée (j. anniston)
❝ Points : 2611
❝ Messages : 1864
❝ depuis : 23/12/2014
❝ mes sujets : HOLDEN + JAMIE + COMMÉMORATION + FAMILLE + LIBRE
Never dream about successwork for it

Never dream about success
work for it

→ VIDE GRENIER - on fouille, on trouve, on prend ! Empty
mot doux de Sophia A. Steadworthy un Ven 12 Juin - 14:26
J’étais sans doute vieux jeux, mais j’adorais vraiment les vides greniers. D’ordinaire, j’étais toujours dans les premières à vouloir y participer. Lorsque je su que le pasteur de la ville faisait un vide grenier, je me suis questionnée sur ce que je pouvais vendre. Mais el constat fut que j’avais tout laissé à New-York avant de partir. Lors de mon retour à Pasadena je n’avais rien gardé de là-bas à l’exception d’une valise avec des vêtements histoire ne pas être à poil dans la rue. C’était donc avec regret que finalement, je n’avais pas participé en tant que vendeuse à ce vide grenier. En revanche, cela ne signifiait pas que je ne pouvais pas aller y faire un tour pour l’amusement.

Le jour même, j’eu une certaine hésitation, la canicule qui faisait rage dehors m’angoissait un peu. Je n’avais pas envie de m’évanouir. En effet, malheureusement pour moi, j’avais toujours été très sensible à la chaleur et je préférais toujours éviter de me trouver exposer au soleil ou au forte chaleur trop longtemps. J’avais donc vissé un chapeau de paille sur ma tête qui allait parfaitement avec ma robe d’été à fleur blanche. Dans mon sac j’avais pris une bouteille d’eau pour ne pas oublier de m’hydrater. J’avais mis en laisse Kim et j’étais enfin prête pour partir à la recherche de la perle rare.

Je ne cherchais rien en particulier. A vrai dire, je ne faisais cela que pour le plaisir. Parcourant les aller, je vis de loin le pasteur et sa famille. Je n’étais pas pratiquante et je devais avouer que je connaissais assez mal cette famille. Je m’arrêtais finalement au stand d’une vieille dame qui vendait des bijoux. Mon regard se posa sur un bracelet magnifique et il semblait avoir un jumeau. Malheureusement, il n’y en avait pas trois cependant, cela me donna tout de même envie d’en acheter, je ferais sans doute cadeau du deuxième à Christeen. « Combien les bracelets coutes ? » La vieille dame me répondit que chacun valait 20 dollars. J’eu une légère grimace. Ils étaient plus cher que je ne l’aurais pensé. « 30 pour les deux ? » L’octogénaire se mit alors à réfléchir. Je ne comprenais pas comment une dame aussi vieille pouvait prendre le risque de rester au soleil. « Et je vous donne une bouteille d’eau en prime. » J’étais prête à sacrifier ma bouteille d’eau pour être certaine que la mamie ne calanche pas. Elle accepta finalement et la transaction faite, je laissais tomber les bracelets dans mon sac avant de reprendre la route.

_________________
On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. ♡ fucking face.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
→ VIDE GRENIER - on fouille, on trouve, on prend ! Empty
mot doux de Invité ► un Ven 12 Juin - 14:43
C'était par une belle journée ensoleillée que j'avais décidée de me rendre au vide grenier organisée aujourd'hui. L'idée m'avait prise hier soir, vers vingt-deux heures. Comme ça. Sans raison particulière. Je vivais toujours avec Lewis et bien que l'on ait eu une aventure une fois ensemble, je ne me voyais pas me mettre avec lui. Déjà parce qu'il était mon ami et aussi parce que je ne voulais pas être avec quelqu'un. Pas maintenant. Je voulais juste profiter de la vie. Enfin je ne me prenais pas trop la tête avec ça. Je ne le fuyais pas mais nous ne faisions que nous croiser en ce moment avec Lewis en ce moment. Tant mieux dans un sens. Hier soir, j'avais envoyé un message texte à Nicola. Une très bonne amie à moi. Il était tôt. Huit heures, tout au plus. Par cette belle journée baignée de soleil, j'enfilais une petite robe blanche avec des petites fleurs blanches et roses dessus. Une robe très estivale. Depuis que j'avais vaincue le cancer, j'avais décidé de me laisser aller. Je n'avais pas un corps parfait, loin de là, mais je refusais de le cacher. Qu'on me critique ou pas qu'importe. Que je plaisais aux autres ou pas, ça m'importait peu.

Après une trentaine de minutes dans la salle de bain, je descendais à la cuisine afin d'avaler un verre de jus d'orange et des biscuits. Je n'avais pas très faim ce matin et puis au pire, j'irais m'acheter un truc à manger en chemin. J'avais rendez-vous avec Nicola sur place directement. J'enfilais ma paire de sandales et attrapais mon sac à main ainsi que mon cellulaire. C'était la seule chose sans laquelle je ne pouvais pas sortir de chez moi. Sur place, je commençais à arpenter les allés. Je fouillais un peu partout si jamais un truc attirait mon regard mais bon, pour être franche, j'étais ici pour sortir un peu de chez moi. Voir du monde. Me socialiser. En fait, c'était ça mon principal défaut. J'avais du mal à nouer des liens. Je ne faisais jamais – ou presque jamais – le premier pas. J'aurais peut-être du mettre mon chapeau parce que le soleil tapait fort quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !


→ VIDE GRENIER - on fouille, on trouve, on prend ! Empty
mot doux de Contenu sponsorisé ► un
Revenir en haut Aller en bas
 

→ VIDE GRENIER - on fouille, on trouve, on prend !


→ YOUR FAMILY TREE :: la naissance et les actes et vous avez une famille :: Il faut marcher pour grandir :: En la mémoire du passé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-