Azélia + it's time to talk!
l'avatar des scénarios ou membres des familles
sont totalement discutables pour autant qu'ils ne soient pas dans le bottin !
Venez car plus on est de fous et plus on rit, non ?
Chocolat et guimauves en cadeaux !
bonjour les YFTiens
et pleins de calins pour vous ainsi que tout notre amour !

Partagez
 

Azélia + it's time to talk!


→ YOUR FAMILY TREE :: la naissance et les actes et vous avez une famille :: Il faut marcher pour grandir :: En la mémoire du passé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
Azélia + it's time to talk! Empty
mot doux de Invité ► un Ven 9 Jan - 17:15

Azélia & Danny
it's time to talk!





Je n'étais pas encore sortie depuis que j'avais  fêté noël d'une drôle de manière pour le coup. J'étais tombée dans un piège et j'avais fini par tendre une embuscade à mon amie Azélia. Je n'étais pas forcément fière de moi, mais en même temps, je me sentais tellement mal quand j'avais découvert que Mehdi était là aussi. Comment avait-elle pu me faire ça ? Je me le demandais. Elle m'en voulait que j'ai appelé Mason, mon cousin, mais j'avais besoin de soutien et ce n'était pas elle pour le coup, sinon ce mec m'ayant blessé et qui hantait à présent mon esprit à nouveau n'aurait pas été chez moi pour une fête joyeuse et familiale, pas vrai ?  Je n'arrivais pas à comprendre, non je n'assimilais pas la raison de ce geste venant d'elle. Comment elle avait pu penser à faire ça ? Depuis qu'elle était revenue, je n'avais pas osé faire ça à mon cousin ni même à elle, alors pourquoi me planter à moi un tel couteau dans le cœur ? C'était comme rouvrir cette blessure que je testais par tous les moyens de refermer.

Je ruminais toute cette situation, bon dieu, j'en avais marre de devoir chercher des réponses, il me fallait des réponses.  Mais, j'étais recroquevillée sur moi-même, l'envie de sortir n'était pas là, j'avais aussi l'envie d'appeler Mehdi, mais ce n'était sans doute pas une bonne idée.  Enfin, je devais d'abord voir avec Azélia. J'avais besoin d'avoir des explications et elle devait vouloir avoir les miennes ? Nul doute sur ça.  Je me levais, j'étais un peu patraque avec mon rhume qui était présent.  Je souriais doucement en repensant que c'était les soldes et que les bonnes affaires courraient les magasins, mais moi, je n’allais pas y aller. Me perdre dans une foule immense tout en étant en plein milieu d'une bousculade ? C'était comme dire que je voulais me faire écraser sans pouvoir me défendre pour le coup.  Faire des achats c'était l'un de mes sports avant, mais il faut avouer, qu'à présent c'était un peu plus compliqué, oui faire du shopping sans voir la couleur des vêtements ça devient de suite plus chiant. Le prix indiqué sur les étiquettes encore je m'en fichais, je n’avais pas de budget et les économies ce n'étaient pas non plus une chose que je voulais faire. J'avais l’argent, mais plus le courage pour le faire. Enfin, j'allais devoir y aller, car niveau garde-robe  je n'étais plus très gâtée, même si on le disait pas j'en étais sûre.

J'avais été enfilé un pantalon et un pull après avoir appelé un taxi pour qu'il puisse m'emmener chez Azélia. Ce dernier était arrivé assez rapidement, je me sentais assez meurtrie pour monter dans une voiture, je n'aimais pas, surtout que je ne connaissais rien du conducteur. Enfin j'attrapais  mon manteau pour sortir de chez moi.  Une fois dans le taxi, je laissais le conducteur se mettre en route  après lui avoir donné l'adresse d'Azélia, je ne savais pas si elle était chez elle, quoi que pour le coup, elle devait être à la boutique ? J'allais le savoir rapidement.  Je venais d'arriver  à l'endroit où elle vivait une jeune femme m'avait dit qu'elle était à  sa boutique. Heureusement, qu'elle n'était pas allée faire du shopping, sinon je serais assez embêtée pour le coup. Je redonnais la bonne adresse.  " Sinon, c'est qui cette personne que vous voulez voir ? " Il était curieux lui, puis voir ce n’était pas le bon mot, mais je n’allais pas non plus lui dire que j'étais aveugle, sait-on jamais si c'est un fou furieux, le gars.  " Je dois lui parler, puis concentrez-vous sur la route ! " Un accident était vite arrivé et je savais de quoi je parlais pour le coup.  Je me retrouvais à attendre qu'il me réclame de l'argent  et qu'il me dise le coût de la balade.  J'étais à présent à l'intérieur de sa petit affaire, je ne savais pas ce qui se passait, mais ça avait l'air d'être calme, sans doute que les clients viendront après avoir profité des promotions sur les articles de marque au centre commercial.  " Azélia ?" J'étais devant la porte, je ne savais guère si il y avait du monde, mais je n'avais jamais mis les pieds ici et je me retrouvais perdu puis assez effrayée de tomber.


luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
Azélia + it's time to talk! Empty
mot doux de Invité ► un Mer 28 Jan - 18:20

Sharlee & Azélia
it's time to talk!.




Les promotions d’hiver battaient son plein et ce n’est pas pour déplaire à la belle brune qui tient sa propre pâtisserie. Très bien placée par rapport aux magasins de vêtements, il y avait foule et grâce à leurs remises obtenues sur tel ou tel article, certains s’offre de petits plaisirs avec ses patoiseries dont les prix n’ont pas vraiment évolués en fonction des soldes. Elle a fait quelques rabais sur des gâteaux pour attirer plus de consommateurs mais sinon c’est rare qu’elle change ses étiquettes pour faire descendre les prix. Non pas par flemme mais bien parce que ce n’est pas vraiment sur ces offres que les clients vont faire des économies alors ils achètent quel que ce soit leur budget. En tout cas bientôt certaines de ses vendeuses travaillent et Azélia pourra à son tour aller arpenter les rayons dans le but de faire du shopping et du coup de pouvoir s’acheter nouvelles affaires comme un nouveau manteau ainsi qu’une nouvelle garde-robe, autant dire qu’elle en a besoin. Elle aussi a envie de faire pleurer sa carte de crédit en cherchant tout de même à faire de bonnes affaires sans toucher au bas de gamme mais là elle n’a pas le choix tant qu’elle n’a pas la garantie que ses ventes vont continuer même sans elle au Ohana. Pour le moment ce n’est pas le cas mais elle est bien contente de voir que sa boutique s’en sorte très bien sans avoir mis beaucoup de soldes. Si ça pouvait être ça toute l’année, elle ne dirait pas non bien au contraire

Alors qu’elle était en train de servir un très bon client vu tout ce qu’il lui a pris, le bruit de la clochette de la porte se fit entendre pour annoncer un nouveau client et Azélia pu apercevoir Sharlee entrer dans sa boutique. Autant dire qu’Azélia était étonnée de la voir là ici dans sa boutique mais aussi toute seule. A chaque fois qu’elle la voyait dehors elle était accompagnée, de Mehdi ou d’un autre qu’elle ne semblait pas apprécier plus que ça. En tout cas ça l’étonne de la voir là, la dernière fois elle ne lui a presque pas adressé la parole parce qu’elles étaient toutes les deux en colère l’une contre l’autre pour des raisons assez similaires même si leur intentions n’avaient pas le même impact loin de là. Alors qu’est-ce qu’elle vient faire ici, c’est pour une nouvelle fois lui faire un coup bas ou quoi ? Se concentrant d’abord sur son client qu’elle était en train de servir derrière son comptoir, alors qu’il venait de lui passer de l’argent pour payer tous ses achats, elle sortit de l’argent de sa caisse pour le lui rendre. « Tenez votre monnaie monsieur. Passez une excellente journée ! » Dit-elle souriant à son client qui ne mit pas longtemps à franchir le pas de la porte pour repartir. Finalement son sourire disparu à la seconde prêt et même si Sharlee ne pouvait le voir, ça devait s’entendre à son timbre de voix lorsqu’elle lui dit « Qu’est-ce que tu fais là Sharlee ? » Ce fut assez sèchement qu’elle posa cette questions, assez malgré elle parce qu’elle ne veut pas non plus se prendre la tête avec elle. Enfin si, elle n’a pas envie de lui faire le moindre cadeau pour le coup mais ce n’est pas pour autant qu’elle va lui tirer la tronche pendant deux siècles quand même. Puis heureusement, la soirée s’est mieux terminée qu’elle a commencée. Mais bon, ça ne lui empêche pas de lui en vouloir. Elle pensait lui faire plaisir en lui ramenant Mehdi mais apparemment ça n’a pas fait l’effet espéré. Sharlee elle par contre en faisant venir Mason sans même la prévenir elle savait très bien que ça allait être bizarre pour tout le monde mais elle l’a commencé. Pour ce genre de chose Azélia peut facilement en vouloir à la personne faisait des crasses de la sorte. « Tu t’es perdue ? » Dit-elle non pas pour faire allusion à son handicap parce qu’elle ne le fait jamais mais bel et bien pour lui montrer qu’elle ne comprend pas pourquoi elle se trouve là dans sa boutique. Si c’est pour acheter des pâtisseries ok mais là pour le coup elle n’a pas tellement envie de parler avec elle, ayant toujours la soirée de noël à travers de la gorge.
luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
Azélia + it's time to talk! Empty
mot doux de Invité ► un Sam 31 Jan - 13:18

Azélia & Danny
it's time to talk!






J'avais besoin d'entendre des explications de la part d'Azélia. Comment celle que je considérais comme une sœur avec qui j'avais vécu un tas de chose avait pu me trahir de la sorte ? Oui, je lui avais rendu la pareille. Dans le fond on était identique, mais ce n'était pas à moi de m'excuser en première. Et puis quoi encore ? Elle avait amené chez moi, le mec qui m'avait fait souffrir ? C'était histoire d'être contente de me voir mal ? Elle ne pensait pas qu'avec ma grossesse imprévue et cet accident de voiture récent qui avait fait de moi une femme impuissante me suffisait ? Je me retrouvais aveugle. J'avais déjà énormément de chose à gérer, alors me rajouter un problème en plus, je ne voyais pas exactement ce qu'était le but de ce Noel. Je devais la remercier ? Je ne voulais pas le fêter de base, j'avais accepté qu'on le passe à deux, mais pas qu'on me laisse passer pour une conne. Mehdi était un abruti. Il m'avait embrassé et il avait fui, je m'en fichais, j'avais autre chose à penser. Je voudrais me prendre la tête pour un mec, je penserais plus à Hélias pour le coup qui lui avait de vrai raison de m'en vouloir, vu qu'il n'était pas au courant de ma grossesse. Alors, bon. Je soufflais un peu , avant de passer ma main dans mes cheveux. J'avais décidé de faire un arrêt à la boutique d'Azélia. Je voulais des réponses et je les aurais. Je n'avais pas la foi de courir les magasins , de faire du shopping ou encore de passer encore et encore les rayons d'un centre commercial, mais je le ferais sans doute avec Mason. Il m'aiderait, mais pour le moment, j'en voulais de trop à Az pour lui demander ce service. Le faire seule, c'était compliqué sans voir les couleurs, bien trop en vrai.

Je venais de franchir l'endroit d'Azélia, je n'avais pas peint de sourire sur mes lèvres, je ne voulais pas être faux cul, loin d'être mon style. La personne m'accompagnant aujourd'hui à mon rendez-vous médicaux avait été convaincu par les promotions faites ici, je lui avais vendu, je ferais sans doute une bonne vendeuse, quoi que la question n'était pas là. Je voulais justement savoir pourquoi elle avait jugé bon de ramener Mehdi chez moi ? Elle était bête ou quoi ? Enfin. Pour le coup, je glissais ma main dans mes cheveux. Je laissais le client que j'entendais parler avec Azélia payer ses achats, alors que je restais debout à attendre, j'entendais le bruit de la caisse se refermer , alors que peu de temps après j'entendais Azélia parler. " Je suis venue te parler .. Te demander des explications " Pas mon style de tourner autour d'un pot, hors de question ! Il n'y avait pas grand monde autour de moi, puis me montrer ce n'était pas un problème tant que ce n'était pas à propos de mon père adoptif tout allait bien pour moi. J'entendais mon accompagnant commander à manger, et j'avoue que j'aurais limite envie de donner de l'argent pour avoir une pâtisserie, j'en raffolais, mais là je devais déjà me concentre, je sortais ma carte de crédit plus tard pour nourrir mon ventre et mon bébé. Bref. " Ouai, je suis aussi bête qu'un chien ! Arrête et ramènes toi !" J'allais pas attendre dix ans, on était pas des gamines, mais mademoiselle MacCallister avait l'air de vouloir se la jouer de la sorte. Non, mais sérieusement, d'accord j(étais pas cool d'inviter Mason, mais elle ne l''avait pas été en ramenant Mehdi. Je m'approchais près du comptoir, je n'étais pas sure de moi pour le coup, j'avais eu peur de me crouter, chose dangereuse surtout pour le bébé que j'attendais, mais aussi pour ma fierté, quoi que je m'en remettrais. Enfin. Je glissais ma main dans mon sac, prenant soin de ne pas faire remonter mon pull qui devenait un peu petit avec mon ventre. Il était temps que j'aille courir les remises avec Mason. " Je veux un truc à manger, même chose que d'habitude ! S'il te plait. " J'étais polie, mais pas souriante. Je prenais mon portefeuille , que j'avais trouvé entre les étiquettes qui traînaient dans mon fourretout. " Et après une table avec toi !" Aujourd'hui, je désirais énormément de chose. Mais, c’était vital pour moi de savoir ce qu’elle imaginait en invitant mon ancienne aide ? Enfin, c’était tout bonnement compliqué.



luckyred.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
Azélia + it's time to talk! Empty
mot doux de Invité ► un Dim 8 Fév - 2:25

Sharlee & Azélia
it's time to talk!.




En début d’année, que ce soit janvier ou encore februarius, c’est le moment où Azélia fait le plus de recette. Bon ça marche aussi pour la fin d’année avec les fiestas pour le jour de l’an ou noël ou encore le 4 juillet pour les parades lors de fête nationale mais bon, sinon de manière plus général c’est en début d’année, entre l’épiphanie, la chandeleur ou encore mardi gras, toutes les occasions sont bonnes pour manger du sucre. Certains de ses clients lui ont dit que ses pâtisseries sont tellement bonnes que par sa faute ils vont se transformer en hippopotame et en général Azélia rit de bon joie lorsque ce sont les petites mamies du quartier qui lui dise cela. Quand ce sont des femmes types mannequins ou danseuses anorexiques ça l’a fait beaucoup moins rire. En tout cas cette année elle a essayé de faire des pâtisseries en fonction des fêtes en plus de ses produits de d’habitude. Ca va devenir une de ses nouvelles coutumes surement. Elle a essayé de faire des pâtisseries à base de crêpes en forme de Winnie l’Ourson et même si elle a hésité à le proposer à ses clients n’étant pas fan de son travail, les enfants ont trouvé ça tout mignons et ont tous voulu que leurs parents leur en achètent. En tout cas, entre ça et les soldes, autant dire qu’elle ne se fait pas prier pour gagner de l’argent même si ça veut dire par conséquent plus de travail mais bon, quand on aime on ne compte pas non ? Et son travail se trouve aussi être sa passion donc elle ne se plaint pas. Ce qu’elle n’aime pas par contre c’est tout ce qui touche à la comptabilité ou encore le marketing pour se faire connaitre mais bon, c’est ainsi et elle prend des cours du soir pour pouvoir le faire en se débrouillant toute seule même si honnêtement c’est pas l’éclate totale lorsqu’elle le fait, ce n’est pas l’éclate du tout de toute façon. Azélia était donc bien occupée, moins là maintenant puisqu’il n’y a pas foule mais c’est surement à cause du fait que c’est bientôt l’heure de la fermeture pour la pause déjeunée. Aujourd’hui elle est toute seule à bosser dans la boutique donc faut bien qu’elle fasse une pause, surtout que même si elle n’est pas fan de tout ce qui est sucré, à part peut-être la glace à la praline, ses gâteaux lui donnent vraiment faim pour le coup. Elle pourrait manger n’importe quoi, guacamole ou encore des nouilles. Alors, voir débarquer Sharlee là tout de suite, ça ne l’a même pas dans le meilleur des états. Elle a faim, elle est fatiguée et pour en rajouter une couche ce n’est pas sa semaine à cause de la zone rouge alors il ne vaut mieux pas qu’elles parlent parce qu’elle va finir par dire des trucs qu’elle finira par regretter au final. « Je bosse ! » Oui elle bosse pourtant il n’y a pas foule mais au moins ça lui donne une excuse pour ne pas parler mais comme elle aurait dû s’en douter, ce n’est pas ça qui va la faire fuir bien au contraire. Elle est tenace quand même. Pire elle est en train de s’énerver et le mec qui l’accompagne les laissa seules en comprenant qu’elles ont  besoin de solitude. « J’ai pas envie de parler Sharlee ! » Finit-elle par admettre une fois seules toutes les deux puisqu’elle n’avait pas envie de risquer la moindre prise de tête en publique. D’ordinaire elle s’en fiche, puisque le regard des autres ce n’est pas le plus important mais pas dans sa boutique alors que ça peut franchement lui faire de la mauvaise publicité. En plus à Pasadena, les rumeurs vont vites et il suffirait que l’information aille jusqu’à la radio pour que Dear Mom en parle et qu’à Azélia passe pour un monstre de se prendre la tête avec une aveugle. Azélia ne la voit pas comme telle, elle est une personne bien avant d’être aveugle mais malheureusement pour les gens en général ils ne jugent que par ça sans même connaitre. « Tiens un éclair, cadeau de la maison ! » Dit-elle d’une voix polie, pour garder un peu de courtoisie mais bon ça s’arrête là. Elle ne va pas lui offrir des fleurs, des roses noires ou autres non plus. Finalement, elle se mit à souffler, elle sait très bien que Sharlee ne risque pas de lui lâcher la grappe aussi facilement, faut dire qu’elle la connait assez bien quand même. « J’ai pleins de clients et je n’ai pas de pause déjeuné donc ça sera pas possible. Un autre jour peut-être ! » Autre jour où elle trouvera sans doute une autre excuse. C’est moche de profiter du fait qu’elle soit aveugle pour inventer de faux clients et de faux horaires mais bon, elle n’a pas envie de parler avec elle pour le coup.
luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
Azélia + it's time to talk! Empty
mot doux de Invité ► un Sam 14 Fév - 16:17

Azélia & Danny
it's time to talk!




J'étais bornée et rancunière surtout pour ce qui c'était passé lors des fiestas de Décembre. J'avais passé de mauvaise fête. Car me prendre la tête avec Azélia n’était pas forcément ce que j’espérais pour le coup. Alors, je n'aurais qu'à profiter des fêtes de Frebruarius bon elles n'étaient pas faîtes pour se montrer avec élégance, mais après tout, le carnaval et tous les festivals à côté ne pouvait pas nous laisser taciturne. Tout le monde en parlait, personne n'arrive à échapper au carnavalier après tout mardi gras nous donne envie de manger des crêpes plus que la coutume. J'avais besoin de rêver et de profiter de la vie, même si cela ne rimait plus avec drap de satin froissé ou encore petite gâterie. Je pouvais rêver pour le coup, c'était ainsi, j'étais loin d'être une fille non facile, mais j'avais un peu beaucoup deux ceintures de chasteté ma grossesse et mon handicap. J'étais un peu coincée pour le coup. J'aurais pu faire une danse lascive à n'importe quel mec, cela ne marcherait pas. J'étais coincée avec ce feu ardent que les hormones faisaient naître en moi, je ne pouvais rien faire pour m'en sortir. C'était comme quand on quittait une union qui nous avait rendu accroc, et qu'on ne parvenait pas à faire partir les papillons dans le ventre qu'on avait. Il était où mon monde de princesse ? J'avais du énerver une vielle sorcière avec son grimoire, elle aurait me transformer en léopard quoi que ce n'était pas assez, alors en hippopotame, mais pourquoi m'avoir pourri mon karma ? Ma destinée n'était déjà pas très rose, elle était plutôt semblable à une rose noir, je pouvais voir les pétales glisser sur ma personne, m'enfin ce n'était qu'en rêve. Enfin, pour le moment, c'était le moment que j'avais choisi pour avoir des réponses de la part de la maman de Malia. Je ne savais pas comment cela allait se passer, mais au final, autant tester pour le savoir ? Oui, de toute façon à part chuter face à un mur ou réellement m'écrouler dans les escaliers, je ne risquais pas grand-chose. J'allais peut être passé pour un clown, mais tout ce passerait bien si la jeune femme ne jouait pas au pantomime façon Charlie Chaplin. Sinon autant que je grimpe directement dans le Titanic je serais sûre que je finirais abalourdie. Enfin, bref cette rencontre avec Azélia n'allait pas finir en parade avec de la passion plutôt manger un guacamole qui finirait par me tuer un peu, beaucoup. Bref, j'attendais de voir si elle allait me faire un couplet d'excuse et après je ferais sans doute de même, mais j'étais loin de me douter qu'elle s’endormirait dans son mutisme telle une gamine, une petite canaille qui mériterait des claques. Je me tenais debout, sans vraiment savoir où elle était exactement, je me tenais au comptoir, alors que je commençais à avoir faim, il faut dire qu'un arlequin ça ne calait pas beaucoup tout au contraire. J'aurais pu agir timidement, mais ce n'était tellement pas moi, je voulais parler, mais elle continuait de s'enfermer dans une aphasie qui ne servait à rien. Elle allait me faire la même chose que Malia avec son Winnie l'ourson quand elle boudait ? Ça pouvait être mignon à un âge, mais pas à un autre. " Tu bosses, allez, à d'autre ! Ta boutique et vide ? Tu fais quoi ? Tu danses la polka ? " Je faisais de gros yeux, en plus c'était frustrant à force je ne pouvais pas calculer ce qu'elle faisait, limite elle pourrait faire une valise pour Cuba ou encore Rio je ne serais même pas le dire. Enfin. " Quoi tu veux pas parler, car tu as aussi tort que moi ? " Elle se sentait si ... libre de me blesser à croire. Non, mais sérieusement, il fallait qu'elle redescende sur terre, là elle devait être dans une autre métropole dans l'espace. Je soufflais et au final, j'avais laissé mon estomac parler pour prendre un truc à manger, j'avais bien envie de rire en l'entendant me dire avec peu de courtoisie à mon gout un éclair offert par la maison. " Non, ça va je vais le payer... tu serais capable de me dire que je l'ai volé ! " elle voulait jouer la méchante ? Se la jouer à tout dégommer comme un char ? Très bien, jouons à deux ! " Oh quand madame aura envie ? Non, mais tu t'es prise pour la reine de Versailles où que sais-je encore ? " Je finissais par aller m''installer à une table, elle pensait que j'allais partir ? Elle pouvait encore rêver ! Je finissais par être assise avec pour envie de crier, car façon il n’y avait guère beaucoup de monde sinon on pourrait entendre parler les personnes, puis mon ouïe était tout bonnement très puissant avec la perte de ma vue.

luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
Azélia + it's time to talk! Empty
mot doux de Invité ► un Ven 6 Mar - 5:21

Sharlee & Azélia
it's time to talk!.




Azélia est épuisée du travail. Ce n’est pas comparable à ses amies qui doivent se lever plusieurs fois par nuit pour donner le biberon et changer les couches culottes de leurs mômes mais bon, elle est quand même fatiguée dans un autre degré. Elle a encore pas mal boulot. Il faut croire que tout le monde est né le même mois étant donné qu’ils se sont tous passé le mot pour lui commander des gâteaux qui n’attendent plus que les bougies lorsque les clients viennent les chercher. Elle ne se plaint pas ça lui fait du travail et elle ne va tout de même pas gagner un prix Nobel pour de simples pâtisseries mais bon, elle a l’impression de ne pas voir le bout du tunnel et pour cause, lorsqu’elle s’avance elle reçoit de nouvelles commandes. Pourtant alors qu’elle pensait partir pour manger un bout, elle a une grande envie de milkshake là pour le coup et de churros mais c’est plutôt une salade composée qu’elle va manger en rentrant rapidement chez elle vite fait pour manger un bout pour sa pause. Faut dire que voir de la crème fouettée toute la journée ça lui donne plus envie de légume et de faire un régime qu’autre chose. Mais bon, elle va quand même se faire plaisir lorsqu’il y aura la fête foraine bientôt parce qu’elle ne dit jamais non à de la barbe à papa. Mais qu’importe, voir Sharlee ici, ce n’est pas dans ses priorités. Elle préfère nettement retourner dans l’arrière-boutique et travailler plutôt que d’avouer qu’elle a une pause bien méritée. Oui parce que cela voudrait dire qu’elle va parler à Sharlee et là elle est bien trop énervée contre son ami que ce n’est pas la meilleure des choses à faire. Elle va regretter la moitié des mots qu’elle va lui dire sinon. « J’ai des tas de commandes à faire alors oui il y a pas beaucoup de clients mais j’suis débordée ! » Ce qui est véridique mais elle n’était pas les faire de suite. Autant le faire maintenant ça lui fera gagner du temps, ça ne lui fera juste éviter de manger mais ce n’est pas bien grave. Elle a de quoi manger ici. D’ailleurs entendant son ventre faire du bruit, elle prit finalement un gâteau exposé pour finalement le manger. Elle préfère le sucré mais bon, ses pâtisseries sont quand même délicieuses. Elle ne dit pas ça pour se la péter voyons. « Je ne veux pas parler parce que je vais dire des choses sous la colère et j’vais regretter ensuite ! » Dit-elle finalement sèchement en la regardant. Au moins c’est dit. Elle est en colère et elle l’apprécie assez pour ne pas vouloir passer ses nerfs totalement sur elle. Ses erreurs auprès de Mason et de leur fille c’est un peu le sujet tabou, la faiblesse d’Azélia alors forcément ça l’a blessé, plus qu’on peut l’imaginer. « C’est vrai, j’oubliais excuses moi, je suis une garce manipulatrice et menteuse ! » Dit-elle en levant les yeux au ciel. Elle est sérieuse elle ? Finalement elle encaissa l’argent. Elle voulait lui offrir, tant pis pour elle, ce n’était qu’un cadeau et Azélia ne va tout de même pas s’excuser de lui en avoir fait un. Ça serait vraiment un comble pour le coup. Azélia ne se prend pas pour une princesse ni pour une pin-up mais elle n’a pas envie de lui adresser la parole aujourd’hui et ça fait partie de ses droits à moins qu’on lui prouve le contraire. « Crois ce que tu veux Sharlee ! » Dit-elle finalement en soufflant. A quoi bon essayer d’arranger les choses alors qu’elle est aussi butée qu’elle. Elles ne risquent pas d’arranger les choses comme ça puisque maintenant Sharlee fait le premier pas mais c’est Azélia qui met une barrière. A tous les coups les rôles seront inversés la prochaine fois. C’est ça le problème lorsque nous sommes toutes butées autant l’une que l’autre. Azélia n’a pas la moindre surprise la dessus, ça ne l’étonne pas, elle connait son amie et elle se connait encore plus elle-même. La vérité c’est qu’elle lui en veut. Azélia a aussi mal agit, après coup elle le sait mais ça partait d’une bonne intention à la base contrairement à Sharlee qui a invité Mason juste pour la punir de son geste. C’est comme ça que ça fonctionne maintenant entre elles ? S’envoyer des piques pour se venger comme de parfaites inconnues ? Il faut bien croire. Elles ont tous les deux conviés des hommes à leur soirée pour noël mais ça ne s’est pas extrêmement bien passé, bien au contraire d’ailleurs. « Ça sera tout ? » Fini-t-elle par lui demander pour voir si elle veut quelque chose pour acheter pour lui faire aussi comprendre qu’elle doit retourner à l’arrière-boutique, chose qu’elle ne peut pas faire si il y a quelqu’un dans la pâtisserie. Non pas qu’elle n’a pas confiance en Sharlee mais c’est comme ça qu’elle fonctionne.
luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
Azélia + it's time to talk! Empty
mot doux de Invité ► un Lun 16 Mar - 14:25

Azélia & Danny
it's time to talk!




" Tu sais ,je t'ai connu plus franche ! Il t'arrive quoi ? C'est le fait d'avoir lâché ta famille ? Tu recommences à faire de la merde ? " Autant lui foutre ça dans la gueule. Moi énervée ? Même pas un peu. Si, je l'étais. Car elle n'a pas l'air de comprendre que pour moi le fait de venir ici ce n'était même pas qu'une question de ravaler ma fierté, mais bel et bien de quitter mon petit cocon, j'avais juste l'impression d'être en Corée ? Ou alors à L'époque d’Elvis et de son petit mouvement de hanche connu , j'aurais pu croiser Audrey Hepburn, mais là n'était pas mon petit moment d'égarement ! J'allais finir par me foutre le tournis pour le coup. La situation me donnait déjà le vertige et je n'avais pas l'impression que cela allait s'arranger. La preuve, je venais ici pour parler, mettre les choses à plat et j'avais été reçu comme un ballon qui allait se prendre une flèche venant d'un tir à l'arc, quelle blague. J'aurais dû aller manger des churros ou une barbe à papa rose bonbon histoire de me régaler et ne pas encore manger l'une de ces gâteaux à la crème fouettée. J'avais juste envie de foutre une bonne claque à Azélia. Elle n’avait pas l'impression d'inverser les rôles ? C'était elle qui m'avait coincée avec ce con de Medhi. Ça suffisait, j'avais juste appelé mon cousin pour m'aider, pour ne pas être seule, mais ça elle ne le concevait pas. Elle ne comprenait pas que j'avais déjà des choses à gérer autre que sa personne ou un mec qui reviendrait pour repartir en troisième vitesse sans prévenir ? Mais non pour elle, il fallait que je sois heureuse du cadeau empoissonnée qu'elle m'avait offert ? Non, mais la prochaine fois , je lui dirais de demander à une voyante de lui prédire l'avenir elle fera moins de boulette ! C'était comme envoyer une invitation à Ca le clown à une Quinceanera, elle en serait capable, pas sûr que les parents apprécie cela, sauf si c'était lui la pinata ? Peut-être. Je l'écoutais, pas envie de parler sous la colère, c'était ce que je venais de faire et je continuerais juste pour la faire réagir , au pire ça aggravera les choses. Elle l'aura voulu, je n'allais pas continuer à jouer à cette chasse au trésor car le trésor n'avait plus l'air d'en valoir le coup. Je mordais ma lèvre. " Cool, moi c'est ce que je vais faire, jusqu’à ce que tu réagisses ! " Les larmes de crocodiles avaient déjà coulé après les fêtes et elles n'allaient pas revenir. " Non, mais tu me fais rire ! Je t'ai vexé en invitant mon cousin ? J'avais besoin de soutient ! Tu m'as ramené un mec qui m'a embrassé pour ce cassé chez moi ! Je suis enceinte, aveugle tu ne penses pas que la seule chose dont j'avais besoin c'était d'une amie ? Et non, pas d'un vieux coup arrangé ? Car crois-moi lui il n'est plus là ! Alors merci d'avoir remplie mes fêtes de faux espoir ! Je ne pense pas que Mason t'ai fait ça ! Donc tu ramènes un inconnu chez moi , mais je dois accepter ? La blague ! " Je mordais ma lèvre. J'étais mal, très mal et je pouvais pleurer, mais je dirais que cela venait des hormones, car je n'accorderais jamais à Azélia cela, elle m'avait blessé, me laissant me sentir la pire fille au monde qui ne pourra plus avoir une vie de rêve. Avoir de famille, d'autre môme que celui qu'elle attendait. J'étais dans cet état et elle ne pensait qu'à sa gueule comme toujours ! Comme quand elle avait abandonné Mason et Malia. Elle était ainsi et je ne le supportais pas à cet instant même. " Ouai, je le crois ! " En quoi elle ne serait pas coupable ? Je l'étais aussi, j'avoue c'était un coup bas d'inviter mon cousin, mais c’était ma famille et jusqu'à présent ce geste n'avait pas foutu sa vie sous une belle pagaille ? Non, alors de quoi elle se plaignait ? Je prenais mon gâteau et le lançais d'où venait la voix d'Azélia " Ouai ça ira, c'est aussi mauvais ici .. Normal avec les cafards ! " J'étais énervée à deux doigts de craquer. Je savais à la réaction des peu de clients que la pâtisserie avait fini dans sa tête.




luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
Azélia + it's time to talk! Empty
mot doux de Invité ► un Ven 17 Avr - 0:56

Sharlee & Azélia
it's time to talk!.




« Ça doit être ça oui ! » Se contenta-t-elle de répondre en levant les yeux au ciel. Sharlee sait très bien que ça la blesse alors elle doit justement appuyer sur ce point-là pour la blesser. Mais elle ne compte pas réagir, c’est pour cette raison qu’elle a répondu de la sorte même si elle ne put s’empêcher d’avoir un petit pincement au cœur. Ce genre de prises de tête ça la touche c’est sûr mais ce n’est pas pour autant qu’elle va s’écraser. Ce n’est pas dans son tempérament, ça ne l’a jamais été alors forcément, malgré la thérapie qu’elle a pu faire ces dernières années, ce n’est pas cela qui va changer cette partie de sa vie, elle ne va pas s’écraser, pas comme ça, pas aussi facilement. De toute façon elles ont toutes les deux des choses à se reprocher, plus ou moins grave certes mais il est certain que les deux femmes vont rester sur leurs positions un moment même si d’un point de vue extérieur ça peut être vue comme une façon puéril de voir les choses. « Tu fais ce que tu veux Sharlee ça ne me regarde pas ! » Enfin si ça la regarde si c’est en la cherchant et en lui crachant dessus mais bon, c’est comme ça, Az ne va tout de même pas lui dire quoi faire. L’écoutant finalement, Azélia s’appuya su le comptoir, essayant de rester calmer dans la limite du possible en tout cas. « Je ne pensais pas qu’il allait fuir une seconde fois après la soirée de noël. Vous vous êtes embrassé, il a fui puis voulait arranger les choses une nouvelle fois. Je sais ce que c’est de fuir, de regretter et de vouloir se rattraper ! » Finit-elle sans un souffle avant de poursuivre « J’voulais que les choses aillent bien pour au moins l’une des deux. » Ca n’a été le cas finalement pour aucune mais ce n’était pas du ressort d’Azélia, elle pensait que les choses iraient bien mais avec Sharlee ramenant son cousin, forcément son rôle de petit cupidon s’est mis de côté et elle n’a pas pu faire ce qu’elle avait prévu. Enfin tout ça à cause de pas de chance mais bon, c’est comme ça que les choses se sont passées et on ne peut pas revenir en arrière. Surement que si elles le pouvaient Mehdi n’aurait pas été invité et tout aurait été différent mais qu’importe, c’est impossible. Azélia peut faire preuve d’innocence, tout comme Sharlee d’ailleurs mais non, elles ont chacune leurs tords et il faut croire que ça continu puisque l’une de veut pas discuter et l’autre parle de cafards dans la pâtisserie. Heureusement, il n’y a personne pour entendre ses propos. Bien sûr il n’y en a pas, Azélia n’a rien à se reprocher mais les gens parfois, ils croient tout ce qu’ils entendent, blague, canular ou rien de tout ça alors elle ne veut pas que toute cette vanne se propage à la vitesse de la lumière. Bon Azélia n’a jamais été forte en Physique-Chimie donc elle ne sait pas à quoi ça correspond mais qu’importe. Il n’y a personne pour en parler à qui veut, tels des commères alors Azélia n’a pas à se demander si sa pâtisserie va subir une mauvaise publicité ou non. Heureusement. Lui tendant alors finalement le sac plastique avec la pâtisserie à l’intérieur, elle se contenta de dire. « Bonne journée alors ! » Alors dit-elle sans même la regarder. Ce genre de confrontation, ce n’est pas vraiment dans ses petits plaisirs. Bien au contraire. Azélia aurait pu la rattraper pour qu’elle s’explique mais elle ne le fit pas, la laissant repartir faire elle ne sait quoi. Apparemment elle était venu avec un chauffeur de taxi ou elle ne sait quoi alors elle n’allait pas s’inquiéter parce qu’elle allait se perdre dans la rue à cause de son handicap. En temps normal elle aurait tenté d’arranger les choses mais là ce n’est pas forcément une chose dont elle a envie. Bien sûr elle ne veut pas que leur amitié à toutes les deux se termine mais ce n’est pas pour autant qu’elle arrive à pardonner et laisser sa ferté de coté en deux secondes. Il faudra plus même si elle doute que Sharlee refasse le premier pas mais bon, elle verra bien sur le coup. Vaut mieux laisser passer le temps parfois.

(rp terminé sauf si tu veux y répondre Azélia + it's time to talk! 327658377 )

luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !


Azélia + it's time to talk! Empty
mot doux de Contenu sponsorisé ► un
Revenir en haut Aller en bas
 

Azélia + it's time to talk!


→ YOUR FAMILY TREE :: la naissance et les actes et vous avez une famille :: Il faut marcher pour grandir :: En la mémoire du passé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-