Todd & Nath - Petit voyage entre père et fils
l'avatar des scénarios ou membres des familles
sont totalement discutables pour autant qu'ils ne soient pas dans le bottin !
Venez car plus on est de fous et plus on rit, non ?
Chocolat et guimauves en cadeaux !
bonjour les YFTiens
et pleins de calins pour vous ainsi que tout notre amour !

Partagez | .
 

Todd & Nath - Petit voyage entre père et fils


→ YOUR FAMILY TREE :: Pasadena ouvre ses portes le soleil et la ville :: Autour de pasadena, le monde :: Europe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Nathanael I. Pilliwickle
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

❝ Métier : agent d'entretien à l'hôpital
❝ cupidon : J'ai bien essayé de l'attraper une fois ou deux mais ce petit con a des ailes...
❝ post-it : ne soyez pas presser !
❝ crédits : .
❝ avatar : Dylan Sprayberry
❝ disponibilité : pas encore validé
❝ autres comptes : Savanna L. Roy
❝ Points : 986
❝ Messages : 117
❝ depuis : 10/08/2015
❝ mes sujets : Nate et MaïwennNate et Maïwenn bisNate et PercivalToddGrant


mot doux de Nathanael I. Pilliwickle un Dim 24 Jan - 14:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Let it snow, let it slide

Je déposais mon sac sur le sol, calais mon gros sac de voyage près du mur et m'empressais d'ouvrir la baie vitrée. Une bouffée d'air glaciale me saisit, je frissonais un peu. Le paysage était magnifique : des montagnes et de la neige à perte de vue parsemé de temps en temps par des bouquets de sapins verts et blancs. Rien à voir avec la Californie. On pouvait déjà voir quelques skieurs qui dévalaient les pistes, des petites tâches noires glissant sur le flanc de la montagne blanche. L'exitation m'électrocutait comme un courant d'énergie dans mon corps encore endolorie par les longues heures de voyage si bien que je sautillais sur place. J'y étais ! Enfin ! Je me retournais vers mon père un énorme sourire sur le visage. Je ne sentais plus la fatigue, l'irritation s'était évanouie, seule la soudaine montée d'adrénaline m'empêchais de me jeter sur le lit et de me laisser envelopper par le sommeil. Mon père avait réservé cet appartement dans les Alpes pour la semaine. Totale suprise. Il m'avait approché avec cette idée de faire un petit voyage rien qu'entre lui et moi à peine trois semaines auparavant. J'avais bien évidemment sauté sur l'occasion et posais mes congés en catastrophe auprès de mon patron, qui avait fait le gueule évidemment mais n'avait pas refusé à mon grand soulagement. Je crois bien que je lui aurais fait du chantage musclé s'il avait seulement envisagé de me dire non. Je l'aurais menacé sans scrupule, j'aurais imaginé un plan où il aurait été pris en otage et ma seule demande aurais été mes vacances, je lui aurais fait nettoyer l'une des salles d'opération et après lui aurait enfoncé le sandwich au thon de la cafèt (immonde!), je l'aurais obligé à sniffer le sol et me dire si ça sent si mauvais, je l'aurais...Bref j'aurait tout fait pour qu'il signe mon papier. Rien n'aurait empêché ce voyage ! Rien ! Et après près de quatorze heures de trajet, nous étions arrivés dans ce petit village perdu, au pied de la station de ski. “Papa, c'est juste trop cool !” m'exclamais-je. Nombreux étaient les vacanciers à se ruer vers les destinations chaudes où la température excède les trente degrés, le soleil brûle et les fruits remplissent votre corps des vitamines trop peu présentes en hiver. Mais pour moi, c'était la destination idéale, et j'aurais pu dire cela pour n'importe quelle destination. Je me fichais pas mal du lieu à vrai dire ce qui me rendait heureux en cet instant c'était de passer du temps avec mon père dans quelque chose que nous aimions tous les deux. Avec le grand retour de ma mère dans nos vies, et mon boulot, même si nous habitions toujours sous le même toit, j'avais l'impression de ne pas souvent voir mon père et cela me manquait plus que je n'oserai l'avouer. Mais je crois que lui aussi, sinon pourquoi m'aurait-il proposé ce voyage en France rien que tous les deux ? Des frissons me parcoururent me rappelant que la température était sans aucun doute en dessous de zéro alors je fermais la baie vitrée. “Oh ça va être bien, moi jte dis ! On va bien s'amuser !” Je me frottais les mains d'enthousiasme. “Je t'ai déjà dit que c'était une super idée ?” Soudain un petit creux à l'estomac me fit réaliser que la faim n'allait pas tarder à pointer son nez. Je balayais du regard l'appartement. Ce n'était pas un grand appartement mais largement suffisant pour deux personnes. Je me dirigeais vers la cuisine et ouvrit au hasard quelques placards : “Tu crois qu'il y a quelque chose à manger ? J'ai un peu faim. Je crois que le voyage m'a creusé !”

© charney

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Todd L. Pilliwickle
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

❝ Métier : propriétaire de l'hôtel l'Argonaute, se situant au Sud de la ville
❝ cupidon : en couple avec Maïwenn, heureux de l'avoir retrouvé après dix-sept ans d'absence. Bientôt papa, une nouvelle fois.
❝ post-it : est père d'un ado de 17 ans - aime toujours la mère de Nathanael, son fils, malgré le fait qu'elle les a abandonné après la naissance de Nathanael - fan de star wars - allergique aux oranges - ne tolère pas les piercings - adore les plats rapide style hamburgers, frites (ce genre de choses) - possède un chien du nom de Yoda - a une relation comme chien et chat avec ses parents - a suivit des études de commerces grâce à des cours du soir

Etre père, c'est une histoire de désir, d'amour, d'envies partagées... Mais la paternité est aussi une aventure riche en bouleversements qui nous reconnecte à nos propres racines. Nathanael : mon fils, ma bataille.
❝ pseudo : darknihl
❝ crédits : shiya (avatar) & wild heart (signature)
❝ avatar : Zachary Levi
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Tulipes
❝ disponibilité : closer
❝ autres comptes : [/i]Sam S. Steadworthy[/i]
❝ Points : 1356
❝ Messages : 1761
❝ depuis : 12/03/2015
❝ mes sujets : MaiwennTorreynathanaelmaïwennmaïwenn

i kiss better than i cook
mot doux de Todd L. Pilliwickle un Dim 7 Fév - 14:06
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'hiver s'installait petit à petit, même si les signes ne se voyaient pas tant que cela. C'était une saison mitigée pour l'hôtel qui accueillait de plus en plus de clients lors des vacances. Les derniers événements récents ainsi que la période actuelle poussèrent Todd à prendre une décision qui allait surprendre son fils ainsi que son personnel : prendre quelques jours de vacances. Mais où ? Telle était la question. Pourquoi cela allait être une surprise pour son entourage ? Depuis l'ouverture de son hôtel, et depuis même le départ de Maïwenn, le jeune homme n'avait jamais pris des vacances hors de la ville avec son fils. Sauf une ou deux fois. Quoiqu'il en soit, la décision fut prise : il allait se payer des vacances avec son fils ! Il ne manquait plus que le lieu à choisir. Et honnêtement, la seule envie qu'il eut, était d'aller dans un pays où il y avait de la neige. Les pays nordiques de l'Europe ? Un peu trop fois à son goût ! Puis après quelques recherches à l'aide de son ordinateur, il décida que leur destination allait être la France et plus précisément les Alpes. D'après les photos qu'il avait pu voir, cela lui semblait être un beau petit coin. Alors, il se mit en quête de réserver un appartement pour son fils et lui. Plusieurs minutes défilèrent alors qu'il ne trouve son coup de coeur, un appartement dans un chalet en bois. Dans chaque chalet, on pouvait trouver plusieurs appartements. Chaque appartement comportait à l'intérieur une petite cuisine ainsi qu'une chambre et une salle de bains. Quelque chose de pas très grand, mais cela suffirait aux deux garçons.

Les préparations étant faites, Todd allait pouvoir parler de son projet à son fils qui se montra très heureux lorsqu'il lui annonça. Normal, il était encore jeune et les jeunes personnes adoraient les voyages à l'étranger, comme certaines grandes personnes également. Pilliwickle n'avait pas vraiment parlé des raisons qui l'avaient poussé à organiser ce voyage et son fils ne se montra pas très curieux sur la question. Todd avait besoin de changer d'air avec les nouveaux changements dans sa vie et il savait que le besoin de retrouver son fils devenait de plus en plus grand. Bien qu'ils s'étaient réconciliés, leur relation n'était plus comme avant. Peut-être était-ce dû également à l'arrivée de Maïwenn dans leur vie ? Qui sait. L'heure de préparer les valises venait d'arriver et Todd s'activa de faire les siennes vu qu'il ne lui restait pas beaucoup de temps. Il avait un planning chargé avant son départ : entre aller à l'hôtel pour expliquer les consignes durant son absence ainsi qu'aller voir la blonde pour lui parler de ce voyage et expliquer les raisons. Car après tout, les deux s'étaient jugés de montrer honnête l'un envers l'autre. Les heures défilèrent à grande vitesse et la nuit arriva bien vite. Ainsi que le lendemain d'ailleurs !

Quatorze. Voilà le nombre d'heures qu'il fallut pour les deux Pilliwickle avant d'arriver à destination. Une fois dans l'appartement, Todd posa ses bagages dans un coin, scrutant alors les alentours. C'était plutôt coquet à son humble avis et il se sentait déjà bien. De plus, la vue qui s'offrait à eux, était tout simplement magistrale. Alors, autant dire que le jeune homme n'allait pas s'en plaindre. Il ne semblait pas être le seul à aimer ce séjour vu la remarque de son fils qui le fit sourire. Voir Nathanaël aussi heureux, réchauffait le coeur de Todd qui ne pouvait qu'être enthousiaste pour le coup. « Selon mes calculs, tu m'as dit que c'était une bonne idée .. Trente fois ! » Fit-il en faisant semblant de compter sur ses doigts avant de dire le nombre de fois. Il ne tarda pas à reprendre de nouveau la parole. « En tout cas, je suis d'accord avec toi, on va s'amuser ! Vu les différentes activités qu'ils proposent, je sens qu'on va passer de bons moments ! » En disant cela, il s'imaginait alors en train de faire du ski, autant dire que cela allait être une bonne partie de fou rire car Todd n'était pas très doué sur des skis. Et il ne le niait pas, bien au contraire. D'ailleurs, la dernière fois qu'il avait pratiqué ce sport, à chaque chute qu'il faisait, il ne pouvait pas s'empêcher de rire. Commençant alors à déballer ses affaires, son fils semblait avoir un petit creux. Malheureusement, il n'avait pas eu le temps d'aller faire quelques courses au préalable. « Je doute que tu trouves quelque chose à manger dans les placards vus que ton père a tout bonnement oublié de faire les courses. Mais ne t'inquiètes pas, il y a une cafétéria donc ton estomac va pouvoir se rassasier.  » Il interrompit alors le déballage de ses affaires pour aller manger un petit truc en compagnie de son fils. Le grand chalet dans lequel ils étaient, avait une cafétéria, un avantage pour les deux garçons. Ils quittèrent alors leur appartement pour descendre au rez-de-chaussée, là où se trouvait la salle à manger. « Par contre, d'après ce que j'ai pu lire, tu n'auras pas des hamburgers ici. C'est plutôt de la fondue ou des raclettes. Ils font des fondues savoyardes. D'après des internautes, il paraitrait que c'est bon. Nous devrions goûter non ? » Ce voyage allait permettre de faire de nouvelles découvertes, une chose qui allait satisfaire Todd. Ils ne mirent pas longtemps avant d'atteindre la salle à manger et à se poser à une table. « Et sinon .. tu as des idées des activités que tu voudrais faire durant nos vacances ? » Après tout, ce n'était pas seulement les vacances de Todd, mais également celles de son fils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanael I. Pilliwickle
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

❝ Métier : agent d'entretien à l'hôpital
❝ cupidon : J'ai bien essayé de l'attraper une fois ou deux mais ce petit con a des ailes...
❝ post-it : ne soyez pas presser !
❝ crédits : .
❝ avatar : Dylan Sprayberry
❝ disponibilité : pas encore validé
❝ autres comptes : Savanna L. Roy
❝ Points : 986
❝ Messages : 117
❝ depuis : 10/08/2015
❝ mes sujets : Nate et MaïwennNate et Maïwenn bisNate et PercivalToddGrant


mot doux de Nathanael I. Pilliwickle un Mer 24 Fév - 20:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Let it snow, let it slide

Si on ne comptait pas le voyage scolaire à Las Vegas, les vacances ski dans les montagnes, les nombreuses sorties à Los Angeles et Santa Monica ainsi que les quelques vacances chez papi mami, on ne pouvait pas vraiment dire que j'étais un grand voyageur. C'était à peine si j'étais sorti de la Californie. Ma zone de confort s'étalait de Baymond Hill au sud de Pasadena à Eaton Canyon Falls dans le parc national au nord. Faut pas croire que je suis un froussard ou pire un pantouflard mais c'est juste que je n'avais jamais vraiment eu l'occasion de faire mes bagages et partir découvrir le monde. D'ailleurs c'était à peine si je savais vraiment comme préparer une valise. J'étais tellement excité lorsque mon père m'avait annoncé la nouvelle que je crois bien avoir pratiquement emmené toute ma chambre avec moi ; on ne savait jamais, on pouvait toujours avoir besoin de quelque chose en particulier et c'était toujours bien de l'avoir sous la main. Bien sûr, j'avais omis de dire à mon paternel que j'avais emporté mon maillot de bain, ma console de jeux et ma crème solaire, quoique cette dernière pourrait toujours s'avérer utile. Je pouvais sentir le rush de l'adrénaline enflammer mes veines. Je voulais tout faire, visiter le village, goûter chaque spécialités culinaires du lieu, essayer le patin à glace – même si quelque chose me disait que je me prendrais certainement plusieurs gamelles - , faire des randonnées en raquette et surtout skier à n'en plus pouvoir. Mon programme était tout fait et ficelé, rester plus qu'à convaincre mon père de m'accompagner. Je ne pensais pas qu'il serait si difficile à persuader. Je souris lorsque mon père souligna que mon excitation lui cassait certainement les oreilles pour la trentième fois. “Seulement trente ? Hum, attends-toi à au moins une cinquantaine de plus !” le taquinais-je “par jour !” J'éclatais de rire. J'avais fait ma préparation, lisant, épluchant, scrutant, toutes les possibilités d'alimenter nos journées pendant le vol. “Je te préviens, je veux essayer le snowboard et la randonnée est juste impossible à rater.” Tous ces changements et cet enthousiasme m'avaient donné un petit creux. Même si je me doutais bien que je ne trouverais pas mon bonheur dans placard de notre nouvel appartement, je ne pouvais m'empêcher d'essayer. “QUOI ?” m'écriais-je feignant l'outrage. J'enlevais ma grosse veste et l'accrochais au porte-manteau. Heureusement, il y avait une cafétéria ici. Je n'aurais pas pu tenir encore une heure sans un véritable repas. On ne pouvait décemment pas reconnaître que les petits biscuits et les petites potions de repas qu'on nous servait dans l'avion pouvaient passer comme un véritable repas. J'avais dû prendre un sandwiches à l'aéroport et c'était sans compter le trajet entre l'aéroport et ici. J'étais affamé. “Super, on va visiter la cafétéria alors !” Je claquais des mains et me dirigeais vers la porte. Mon père m'avertit qu'ici nous ne trouverions pas d'hamburgers. Après tout c'était la France. La seule inquiétude que j'avais c'était d'avoir uniquement des sandwiches à manger. Franchement, un sandwiches n'était pas un repas ! “J'ignore ce que c'est mais je suis prêt à essayer ! J'ai tellement faim que je crois pouvoir manger deux plats principaux, et deux desserts. Désolé pour ton porte-monnaie papa ! Bien sûr je t'achèterai tous les cadeaux que tu voudras.” Je le regardais, malicieux. Enfin, installés, le menu en main, mon appétit grandit deux fois plus. “Tu crois qu'on pourrait essayer le patinage ? Oh et j'aimerais bien faire cette sortie de nuit dont j'ai entendu parler. Et toi ? ”


© charney

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Todd L. Pilliwickle
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

❝ Métier : propriétaire de l'hôtel l'Argonaute, se situant au Sud de la ville
❝ cupidon : en couple avec Maïwenn, heureux de l'avoir retrouvé après dix-sept ans d'absence. Bientôt papa, une nouvelle fois.
❝ post-it : est père d'un ado de 17 ans - aime toujours la mère de Nathanael, son fils, malgré le fait qu'elle les a abandonné après la naissance de Nathanael - fan de star wars - allergique aux oranges - ne tolère pas les piercings - adore les plats rapide style hamburgers, frites (ce genre de choses) - possède un chien du nom de Yoda - a une relation comme chien et chat avec ses parents - a suivit des études de commerces grâce à des cours du soir

Etre père, c'est une histoire de désir, d'amour, d'envies partagées... Mais la paternité est aussi une aventure riche en bouleversements qui nous reconnecte à nos propres racines. Nathanael : mon fils, ma bataille.
❝ pseudo : darknihl
❝ crédits : shiya (avatar) & wild heart (signature)
❝ avatar : Zachary Levi
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Tulipes
❝ disponibilité : closer
❝ autres comptes : [/i]Sam S. Steadworthy[/i]
❝ Points : 1356
❝ Messages : 1761
❝ depuis : 12/03/2015
❝ mes sujets : MaiwennTorreynathanaelmaïwennmaïwenn

i kiss better than i cook
mot doux de Todd L. Pilliwickle un Dim 1 Mai - 12:53
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Voir son fils si épanoui semblait remplir Todd de bonheur. Après les récents événements, ces petites vacances allaient leur faire du bien, surtout quant à leur relation qui s'était dégradée dès l'arrivée de Maïwenn à Pasadena. Une bonne idée. Voilà comment Nath qualifiait l'idée qu'avait Todd et il ne cessa de le lui dire. D'ailleurs, le brun s'était amusé à compter le nombre de fois que son fils le lui disait. Et autant dire qu'il devait se préparer mentalement à encore entendre cette phrase. Et pas qu'à peu vu les propos de Nath. « Une cinquantaine de fois encore ? Dis moi, tu ne comptes pas dire que cela durant tout le séjour sinon je vais te conseiller de changer de disque ! » Lança-t-il avec une légère pointe d'humour dans le ton de sa voix. Une chose était sûre, les deux Pilliwickle allaient passer un bon moment ici. Il y avait tellement de choses à faire, à découvrir également. D'ailleurs, Nath semblait déjà avoir des activités en tête, des trucs incontournables à faire. Todd lui, était plus chaud pour la randonnée que le snowboard. Il se disait trop vieux pour se genre d'activité. Enfin il se le disait à lui-même et dans sa tête, ne voulant pas décevoir son fils. Mais pourquoi pas au final ? Après tout, on avait qu'une seule vie et il fallait en profiter. Cela n'allait pas le tuer non plus de faire du snowboard. Il aura certainement mal au dos à force de tomber, c'était tout. « On essayera tout ce que tu voudras. Enfin tant que ça reste dans la limite du possible bien évidemment .. » Fit-il en haussant les épaules, souriant. Après quoi, Nath montra qu'il avait faim. En même temps, cela pouvait se comprendre après le long trajet qu'ils avaient fait. Même Todd commençait à avoir un petit creux, c'est pour dire. Malheureusement, le brun n'avait pas pensé à faire les courses et ils ne possédaient aucune nourriture dans leur suite. Et après l'étonnement de son fils, Todd proposa d'aller faire un petit tour à la cafétéria, Nath lui disant qu'ils allaient plutôt faire une visite. Ce qui semblait amuser le jeune homme qui se mit à rire. « Une visite ? Tu sais que lors d'une visite, on ne touche qu'avec ses yeux ? Je ne crois pas que tu résisterais bien longtemps dans une cafétéria à toucher qu'avec tes yeux ! » Lança-t-il avec humour, ne voulant pas dire que son fils était accro à la nourriture. Mais il aimait bien manger, tout comme lui d'ailleurs. Todd avait hâte de goûter tous les produits régionaux proposés par ce centre. Il savait qu'ils allaient pouvoir manger des fondues, raclettes, des trucs du coin quoi. Même si pour le moment, Todd ignorait ce qu'était tout ceci. Tout comme son fils d'ailleurs. « Heureux de voir que tu es prêt à goûter à de nouvelles choses ! Personnellement, je suis sûr que l'on va aimer. » Quant à son portefeuille, le brun avait déjà prévu le fait qu'ils allaient dépenser. Alors il était prêt à faire face aux dépenses de son fils. « T'inquiètes pas pour mon portefeuille, tant qu'on est heureux, c'est le principal. Mais bon n'abuses pas trop sur la nourriture, sinon ton petit bidou va avoir légèrement mal, j'en ai bien peur. » Lança-t-il en haussant les épaules, voulant le prévenir. Quittant alors la suite pour se diriger vers la cafétéria, sur le chemin, Todd voulut connaître les activités que son fils avait en tête et qu'il voulait faire. Mise à part le snowboard et la randonnée bien sûr. Du patinage ? Pourquoi pas ! Mais encore une fois, le jeune homme n'excellait pas dans ce sport, même s'il y en avait fait quelques fois dans sa vie. Il savait patiner, mais n'était pas un expert. Au moins, il avait pratiqué ce sport, contrairement au snowboard. Quant à cette sortie de nuit, Todd n'était pas contre non plus. Son fils avait des idées et ils allaient pas s'ennuyer, c'était certain. « La retraite aux flambeaux. Je crois que c'est ainsi que l'on nomme cette sortie la nuit. Mais je n'en suis pas sûr. A vérifier. En tout cas, je dis oui à toutes tes idées ! » Quant à Todd, que voulait-il faire ? Pas grand chose, il laissait Nath décider, voulant lui faire plaisir. Par contre, le brun tenait à exécuter un truc pendant ces vacances. « Moi ? Je voudrais que l'on fasse du ski ! Tu sais .. Depuis tout petit, je rêve d'ailleurs des étoiles au ski et je compte en avoir pendant ces vacances. » Oui Todd comptait réaliser un rêve d'enfant. Il avait accompagné ses parents en voyage et avait déjà fait du ski, mais jamais il n'avait eu d'étoiles. Il espérait que cela allait changer cette fois-ci. Et si son fils pouvait en avoir également, il en serait extrêmement heureux et fier de lui. Arrivant alors à la cafétéria, il s'avança vers ce qui ressemblait à être un accueil et demanda une table pour deux. La jeune demoiselle qui devait avoir une vingtaine d'années les conduisit vers une table proche des fenêtres, parfait pour admirer la vue, les montagnes enneigées. Todd, lorsqu'il s'installa et voyant la demoiselle s'en aller, ne put s'empêcher de faire un petit commentaire. « Je crois que tu fais de l'effet à l'hôtesse ! Elle n'a pas arrêté de te regarder. Je dis ça, je dis rien. » Dit-il en prenant un air totalement innocent sur le coup, avant de prendre en main la carte du menu et de voir les propositions. Il connaissait très peu les plats proposés, cela allait donc être une totale découverte pour lui.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanael I. Pilliwickle
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

❝ Métier : agent d'entretien à l'hôpital
❝ cupidon : J'ai bien essayé de l'attraper une fois ou deux mais ce petit con a des ailes...
❝ post-it : ne soyez pas presser !
❝ crédits : .
❝ avatar : Dylan Sprayberry
❝ disponibilité : pas encore validé
❝ autres comptes : Savanna L. Roy
❝ Points : 986
❝ Messages : 117
❝ depuis : 10/08/2015
❝ mes sujets : Nate et MaïwennNate et Maïwenn bisNate et PercivalToddGrant


mot doux de Nathanael I. Pilliwickle un Lun 30 Mai - 16:27

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Let it snow, let it slide

Le nez plongé dans la carte des menus que j'avais piqué à l'entrée de la cafétéria, je tentais de déchiffrer le nom des plats écrits en français même si les traductions étaient là pour m'aider je préférais faire travailler ma tête et être surpris. J'adorais les surprises, surtout lorsqu'elles titillaient mes papilles. J'étais excité comme une puce, des milliers d'idées à la seconde me traverser la tête que ce soit au niveau activités ou au niveau nourriture. Mon père m'avait parlé de raclette, de fondue, de saucisson et je n'avais qu'une envie les découvrir. Et mon ventre était bien d'accord même si mon père m'avertit d'y aller mollo. Il avait peur pour mon bidon ! “Le froid brûle les graisses et puis entre le ski, le snowboard et les randonnées je pense qu'on se dépensera suffisamment.” Et des activités, j'avais bien l'intention d'en faire. Le rush de la vitesse, le frisson du danger, la compétition... car oui, j'avais bien l'intention de challenger mon père. Cela pimentera leur séjour, en espérant sans aucun incident. Aucun de nous n'était particulière pro dans le domaine des sports de glisse et d'hiver. Donnez-moi un bmx et je fais un malheur ou encore un vélo de descente et vous me perdez mais le ski était encore une terre inconnu qui n'attendait qu'à être exploré. Autant dire que ce n'était certainement pas moi qui ralentirais pour ce qui était de la nourriture. “C'est quoi le cassoulet ?” demandais-je. Je me mis à rapidement lire la traduction et compris qu'il y avait de la viande et des haricots blancs. “Tu sais déjà ce que tu vas prendre, toi ?” Mes yeux parcouraient la carte avec rapidité et ne s'arrêtaient que quelques secondes sur un plat qui pourrait m'intéresser. Je venais d'ajouter à la liste des activités proposées le patinage et la randonnée nocturne que j'avais aperçu sur l'un des prospectus à la sortie de l'aéroport. Il fallait optimiser ces vacances. Mon père me dit qu'on appelait ça la retraite aux flambeaux. Levant les yeux, j'ajoutais “Je ne peux pas passer à côté de l'image de toi les quatre fers en l'air sur la glace ou encore les jambes flageolantes pour trouver ton équilibre !” Je souris largement. J'étais ravi de savoir que mon père était tout de même partant pour tout ce que je proposais. Il m'avoua par la suite qu'il voulait faire du ski. “Va pour le ski !” De toute façon, c'était difficile de passer à côté. “Essaies d'éviter les arbres stp.” Soudain, une jeune femme s'approcha et nous plaça sur une table pour deux personnes. Nous étions placé près de la fenêtre et une magnifique vue des montagnes enneigées s'étalait sous nos yeux. Je sortis mon appareil photo et m'empressais d'immortaliser ce moment. “Hé papa ! Souvenir !” Je lui fis signe de s'approcher pour être dans le cadre. Il me taquina ensuite en me disant que la serveuse n'avait pas arrêté de me regarder. Je me retournais pour l'apercevoir. “Ah bon ! Arrête !” Je sentis le rouge me monter aux joues et je tentais de retenir le sourire qui avait décidé de s'installer sur mes lèvres. Mon regard se perdit une nouvelle fois dans la direction où la jeune fille prenait une commande à une autre table. Elle était mignonne. Nate ! Reviens à la réalité !


© charney

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Todd L. Pilliwickle
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

❝ Métier : propriétaire de l'hôtel l'Argonaute, se situant au Sud de la ville
❝ cupidon : en couple avec Maïwenn, heureux de l'avoir retrouvé après dix-sept ans d'absence. Bientôt papa, une nouvelle fois.
❝ post-it : est père d'un ado de 17 ans - aime toujours la mère de Nathanael, son fils, malgré le fait qu'elle les a abandonné après la naissance de Nathanael - fan de star wars - allergique aux oranges - ne tolère pas les piercings - adore les plats rapide style hamburgers, frites (ce genre de choses) - possède un chien du nom de Yoda - a une relation comme chien et chat avec ses parents - a suivit des études de commerces grâce à des cours du soir

Etre père, c'est une histoire de désir, d'amour, d'envies partagées... Mais la paternité est aussi une aventure riche en bouleversements qui nous reconnecte à nos propres racines. Nathanael : mon fils, ma bataille.
❝ pseudo : darknihl
❝ crédits : shiya (avatar) & wild heart (signature)
❝ avatar : Zachary Levi
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Tulipes
❝ disponibilité : closer
❝ autres comptes : [/i]Sam S. Steadworthy[/i]
❝ Points : 1356
❝ Messages : 1761
❝ depuis : 12/03/2015
❝ mes sujets : MaiwennTorreynathanaelmaïwennmaïwenn

i kiss better than i cook
mot doux de Todd L. Pilliwickle un Mar 31 Mai - 11:02
Une chose était sûre. Durant ce week-end, le père et le fils allaient beaucoup se dépenser avec toutes les activités qu'ils avaient prévues. Puis comme venait de le dire si bien son fils, le froid brûlait la graisse. Tout un cocktail qui allait leur permettre de se goinfrer sans se soucier des conséquences sur leur corps. Une bonne nouvelle non ? Puis vint une question assez amusante. Qu'était-ce le cassoulet ? Todd ne savait pas grand chose de cette spécialité du Languedoc. Il en avait mangé une seule fois dans sa vie et ce n'était pas si mauvais que ça. Malheureusement, il y avait un effet secondaire légèrement indésirable à prendre en compte. « Le cassoulet ? C'est un truc pour péter mon fils ! » Lança-t-il naturellement avant de se mettre à rire. Il ne fallait pas tourner autour du pot. Il rajouta quand même une petite précision quant à ce plat, sinon, il n'allait pas donner envie à Nath d'en manger. « C'est un plat qui mélange des haricots avec de la saucisse et d'autres morceaux de viande. Pour en avoir goûté une fois, je ne peux que te recommander à en manger ! » Les deux parlaient de bouffe, mais au final, Todd ne savait pas vraiment ce qu'il allait choisir. Tellement de choix, d'envie ! « Je pense que je prendrais la même chose que toi ! Je sais .. je fais dans la simplicité, mais trooop de choix pour moi là ! » Après quoi, les deux s'en allèrent vers la cafétéria. Durant le trajet, Todd fit part de son envie de faire du ski et surtout de décrocher des étoiles, un rêve d'enfant. Emouvant n'est-ce pas ? En tout cas, cela semblait plutôt faire rire Nath qui s'imagina une scène pas très valorisante pour Todd. Que voulez-vous, les ados avec leur imagination débordante, il ne fallait pas chercher parfois. « Tu es vraiment sympa avec ton vieux père ! Fais attention, je pourrais te surprendre mon petit !  » Ou pas. A voir. Se trouvant dès à présent à la cafétéria, ils se situaient non loin d'une fenêtre qui donnait sur un paysage magnifique. D'ailleurs, Nath semblait vouloir immortaliser l'instant en prenant une photo d'eux deux. Todd n'allait pas refuser et il en profita pour faire une légère grimace. Sérieux sur une photo ? Jamais. Pour les photos d'identité, le jeune homme devait s'y prendre à trois voire quatre fois. Si ce n'était pas plus certain jour. Todd observa alors une demoiselle de l'âge à son fils, un peu plus vieille peut-être de deux ans. Il ne put s'empêcher de taquiner son fils sur le sujet, ce dernier semblant avoir une certaine gêne sur le coup. Ce qui ne manqua pas d'amuser Todd. « Fais attention, tu deviens de plus en plus rouge ! » D'ailleurs manque de pot pour Nath, ce fut elle qui vient prendre la commande des deux Pilliwickle. Voyant que son fils ne semblait pas ouvrir la bouche, Todd se lança alors, ne pouvant donc pas suivre Nath dans son choix de plat. « Je vais prendre .. Des diots avec du chou avec des saint-genix en dessert ! » Fermant le déliant, il regarda son fils avant de reprendre la parole. « Et toi Nath ? Tu comptes prendre quoi ? Mise à part le 06 de la demoiselle .. » Oups, c'était sorti tout seul !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanael I. Pilliwickle
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

❝ Métier : agent d'entretien à l'hôpital
❝ cupidon : J'ai bien essayé de l'attraper une fois ou deux mais ce petit con a des ailes...
❝ post-it : ne soyez pas presser !
❝ crédits : .
❝ avatar : Dylan Sprayberry
❝ disponibilité : pas encore validé
❝ autres comptes : Savanna L. Roy
❝ Points : 986
❝ Messages : 117
❝ depuis : 10/08/2015
❝ mes sujets : Nate et MaïwennNate et Maïwenn bisNate et PercivalToddGrant


mot doux de Nathanael I. Pilliwickle un Mar 28 Juin - 8:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Let it snow, let it slide

Ce qui était bien lorsque l'on sortait de chez soi, c'était que tout nous paraissait exotique, une terre inconnu à explorer en se disant plus ou moins au diable les risques du moment que l'instant en était subjugué. Ce fait était d'autant plus réel lorsqu'il s'agissait de nourriture. Mes yeux balayaient la carte comme un radar et mon ventre y répondait par de légers grondement et une salivation plus abondante. J'ignorais la moitié des plats présentés et ne faisais que deviner l'autre moitié avec une marge d'erreur particulièrement grande. Un nom attira mon attention : cassoulet, il y avait une sonorité d'aventure dans ce nom qui titillait ma curiosité. C'était sans compter sur la réponse de mon père sur le sujet. Mes sourcils se soulevèrent de surprise puis j'éclatais de rire avec lui. “Hum...je vois.” Prenant l'air de celui qui n'avait pas l'intention de prendre ce plat dû à ses effets secondaires. Mais c'était mal me connaître. Rien que pour ça et histoire de bien commencer notre séjour, j'étais bien décidé à prendre ce fameux cassoulet. L'idée de taquiner mon père pendant au moins deux jours était inévitable. Je souris intérieurement tout en faisant mine de chercher quelque chose d'autre. Sur le même ton enjoué, nous planifions notre séjour avec les activités incontournables que nous nous apprêtions à faire. Entre ski, snowboard, patinage et randonnée, nous ne nous ennuierons pas pour sûr, surtout que je n'avais pas encore eu l'occasion de voir mon vieux père en action sur la neige depuis belles lurettes alors je me ferais un plaisir de pimenter un peu chacune de nos sorties voire même nos temps de repos dans l'appartement. “J'attends de voir ça avec impatience. Ne crois pas que je jouerais les bons petits garçons avec toi !” Je lui lançais un regard malicieux qu'il connaissait sans doute trop bien. Mais de toute évidence tel fils tel père car ce dernier ne loupa pas un occasion de me taquiner sur la jeune serveuse qui selon lui me faisait de l'oeil. Il était vrai qu'elle était plutôt jolie. Quel ne fut pas sa jubilation devant mon manque d'expérience et surtout mon impossibilité à prononcer le moindre mot lorsqu'elle vint prendre notre commande. J'étais rouge pivoine, j'en étais prêt à parier. Quelle galère ! Et mon père qui en remettait une couche...Je vous jure. Je lançais mon pied contre sa jambe pour me venger de sa joie machiavélique. “Un cassoulet et la tarte tatin aux pommes s'il vous plaît.” Je tentais un sourire innocent et gêné, sans assurance d'y être parvenu cela dit. Je vis cependant un petit étirement de ses lèvres quand elle se retourna pour partir. “Tu sais quoi, avec tes bêtises, je vais mourir jeune ! De honte !” lançais-je faussement en colère. “Surtout qu'on ne peut pas dire que tu sois un pro dans le domaine monsieur je joue les entremetteurs. La seule que t'ai réussi à avoir s'est barré il y a dix-huit ans.” ça c'était un brin méchant mais il l'avait cherché un peu. Je me pinçais la lèvre intérieure néanmoins. “Bon au moins t'as réussi deux fois de suite, c'est quelque chose quand même.” tentais-je de rattraper. Cela me faisait encore très bizarre de savoir ma mère dans ma vie et surtout de voir que mes parents se tournaient autour comme deux adolescents. Déjà que je digérais encore le fait que Maïween avait décidé d'être ma mère que je devais l'accepter et que mon père en pinçait toujours pour elle, bref j'avais l'estomac bien accroché. Pour l'instant. “Faut être aveugle pour pas voir que vous en pincez encore l'un pour l'autre. T'as l'intention de sauter le pas ?” J'avais compris dès mes onze ans que mon père était encore très amoureux de Maïween tout simplement parce que tous mes plans pour le caser avec une autre femme tombaient irrémédiablement à l'eau. Et j'avais essayé. Rester à savoir si mes parents allaient retenter leur chance avec dix-huit de retard.


© charney

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Todd L. Pilliwickle
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

❝ Métier : propriétaire de l'hôtel l'Argonaute, se situant au Sud de la ville
❝ cupidon : en couple avec Maïwenn, heureux de l'avoir retrouvé après dix-sept ans d'absence. Bientôt papa, une nouvelle fois.
❝ post-it : est père d'un ado de 17 ans - aime toujours la mère de Nathanael, son fils, malgré le fait qu'elle les a abandonné après la naissance de Nathanael - fan de star wars - allergique aux oranges - ne tolère pas les piercings - adore les plats rapide style hamburgers, frites (ce genre de choses) - possède un chien du nom de Yoda - a une relation comme chien et chat avec ses parents - a suivit des études de commerces grâce à des cours du soir

Etre père, c'est une histoire de désir, d'amour, d'envies partagées... Mais la paternité est aussi une aventure riche en bouleversements qui nous reconnecte à nos propres racines. Nathanael : mon fils, ma bataille.
❝ pseudo : darknihl
❝ crédits : shiya (avatar) & wild heart (signature)
❝ avatar : Zachary Levi
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Tulipes
❝ disponibilité : closer
❝ autres comptes : [/i]Sam S. Steadworthy[/i]
❝ Points : 1356
❝ Messages : 1761
❝ depuis : 12/03/2015
❝ mes sujets : MaiwennTorreynathanaelmaïwennmaïwenn

i kiss better than i cook
mot doux de Todd L. Pilliwickle un Dim 3 Juil - 15:32
Le père et le fils se trouvaient dès à présent à table et une occasion se présenta à Todd pour taquiner son fils. Une jolie serveuse le relookait depuis leur arrivée et il ne manqua pas de le souligner. Mais ce qu'il ignorait, c'était que cette fameuse serveuse était la personne qui allait prendre leur commande. Autant dire que cela amusa le père de famille de voir son fils devenir aussi rouge qu'une tomate lorsqu'elle se trouva devant eux. Lui n'eut aucune difficulté pour commander, ce qui ne fut pas le cas de son fils qui lui donna un coup de pied à la jambe pour se venger. Todd savait très bien qu'il l'avait bien mérité. Mais qui aime bien, châtie bien non ? Il haussa un sourcil lorsqu'il entendit Nath vouloir prendre du cassoulet. Une autre occasion de le taquiner. « Tu prends du cassoulet ? Je sens que je vais devoir investir dans un masque à gaz car tu vas empester toute la chambre ! » Lança-t-il avec un petit sourire qui se dessina au coin de ses lèvres. Méchant comme papa Todd. Mais au moins, on ne s'ennuyait pas avec lui, vous ne trouvez pas ? Comme ça, il allait mourir jeune et la cause était la honte. Le beau brun ne put s'empêcher de rire à l'écoute de cette phrase. « Ne t'en fais pas, la honte ne tue pas. Sinon, je ne serai plus de ce monde depuis bien des années. » La honte, le ridicule, un peu le quotidien de Todd, mais cela ne semblait guère le déranger au final. Nath avait du répondant. Normal, il n'était pas du tout bête son fils. D'ailleurs, parfois, Todd aimerait bien que son fils ne soit pas si intelligent. Mais passons. La remarque du petit Pilliwickle ne manqua pas de toucher son père qui effaça peu à peu son sourire de sur son visage. Il n'avait pas tort, c'était ça le pire. Le beau brun n'était pas un expert en relation amoureuse et il le savait. Le fait que Nath veuille se rattraper le fit légèrement sourire. « Tu as raison. Je ne suis pas le meilleur dans ce domaine. Mais comme tu viens de le souligner, j'ai réussi deux fois de suite. Je devrais rentrer dans le livre des records ! » Todd ne manquait pas une occasion pour sortir une de ses bêtises dont lui seul avait le secret. Parler de Maïwenn avec son fils, c'était bizarre pour le beau brun qui n'avait pas encore pris l'habitude. Et pourtant, cela faisait bien plus d'un an qu'elle était revenue dans sa vie puis quelques mois dans la vie de Nath. L'intention de sauter le pas ? Il se sentait légèrement mal à l'aise car c'était ce qu'ils avaient fait, mais n'avaient encore rien dit pour être sûr que ce n'était pas une simple amourette. Devait-il lui en parler ? Todd le voulait. La dernière fois qu'il avait caché quelque chose à son fils, cela s'était retourné contre lui. Autant être honnête. « Pour être honnête, j'ai sauté le pas et disons qu'on recommence une nouvelle histoire. On ne t'en a pas parlé pour ne pas te décevoir. Mais bon, j'ai l'impression que c'est du sérieux avec ta mère .. Comme ça, tu es au courant ! » Fit-il en esquissant un large sourire. En parlant de Maïwenn, le beau brun voulait connaitre les impressions de Nath quant à cette situation. Cela ne devait pas être facile pour lui de retrouver sa mère qui l'avait abandonné. « Et toi, ça va comment avec elle ? Ta mère me dit que ça se passe plutôt bien, mais je voudrais savoir ton opinion. » Puis revint la serveuse avec leur plat et ils allaient pouvoir commencer à manger. Ce qui tombait bien vu que le jeune homme avait les crocs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !


mot doux de Contenu sponsorisé ► un
Revenir en haut Aller en bas
 

Todd & Nath - Petit voyage entre père et fils


→ YOUR FAMILY TREE :: Pasadena ouvre ses portes le soleil et la ville :: Autour de pasadena, le monde :: Europe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-