Cause it feels like I've been missing you - Calvin
l'avatar des scénarios ou membres des familles
sont totalement discutables pour autant qu'ils ne soient pas dans le bottin !
Venez car plus on est de fous et plus on rit, non ?
Chocolat et guimauves en cadeaux !
bonjour les YFTiens
et pleins de calins pour vous ainsi que tout notre amour !

Partagez
 

Cause it feels like I've been missing you - Calvin


→ YOUR FAMILY TREE :: la naissance et les actes et vous avez une famille :: Il faut marcher pour grandir :: En la mémoire du passé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
Cause it feels like I've been missing you - Calvin Empty
mot doux de Invité ► un Dim 5 Juil - 22:13

Cause it feels like I've been missing you
Calvin et Isobel

Dix-neuf heures quarante-cinq. Et une seconde. Et deux secondes. Et trois secondes. Plus je regardais ma montre, plus j’avais l’étrange sensation que le temps ne passait pas. Encore plus étrange est le fait que j’ai cette impression en étant au travail. D’habitude, le temps passe tellement vite que j’en redemande. Mais ce n’était pas le cas ce soir. Peut-être parce qu’il ne me restait qu’un quart d’heure avant de rentrer chez moi. Nous venions de terminer la dernière scène de la journée et tout le monde commençait à discuter à droite et à gauche. Le réalisateur râlait encore et toujours, car la lumière ne lui allait ne convenait pas, mais je ne l'écoutais que d'une oreille, me rêvant déjà chez moi. En plus, il trouvait tous les jours de quoi se plaindre... Mais qu’importe, j’aimais ce que je faisais. Je décidais au bout d'un moment de dire au revoir à tout le monde. Et BIM, j'en avais officiellement terminé. Ce fut avec une extrême joie que j'allais me changer et retirer ce costume de vendeuse qui ne m'allait pas du tout. J'adorais l'ambiance qu'il régnait sur les plateaux après le boulot, pourtant ce soir, j'avais besoin de respirer un coup en sortant de cette routine.
Cependant, il fallait que je trouve quelque chose à faire pour cette soirée. Non pas que l’idée de me poser devant ma télé n’était pas plaisante, mais j’avais envie de sortir boire un verre. Cela faisait déjà quelque temps que je n’avais pas ressenti une telle chose, alors autant en profiter ! Eh bien évidemment, il était hors de question que j’y aille sans une autre personne. Je m’étais alors dépêchée de finir de ramasser mes affaires en prenant soin de ne rien oublier. J'avais ensuite détaché mes cheveux pour les laisser à l'air libre. Le téléphone en main, j’en avais profité pour envoyer un message à une amie, histoire qu’elle se bouge les fesses. Non pas qu’elle était contre faire la fête, mais plutôt parce qu’elle avait tendance à être en retard. Je me disais aussi qu’étant données mes rares sorties, elle allait être ravie de me revoir, depuis le temps ! Mon boulot me prend énormément de temps, mais je lui avais promis de penser à elle dès que j’avais un petit moment de libre. Et puis, c’est toujours mieux de se faire une virée entre amies que de parler au téléphone non ? Sans compter que cela faisait quand même un petit moment que je n'avais pas vu la jolie brunette.
Le message envoyé, j’étais sortie à l'air libre pour rejoindre ma petite voiture et rentrer chez moi. Posant mes clés sur le meuble à chaussure en entrant, je n'avais pas hésité plus de cinq secondes avant de commencer par prendre une bonne douche. L'eau chaude glissa le long de ma peau, s'infiltrant sur tout mon corps. Et il fallait avouer qu'après une bonne journée de travail, ça faisait énormément de bien ! Mes muscles se détendaient lentement et j'avais l'impression d'avoir retrouvé toute mon énergie en l'espace de dix minutes. Sortie de la douche, j'eus le temps de m'habiller et de me préparer rapidement un sandwich que je pus manger tranquillement avant de mettre une nouvelle paire de chaussures, de récupérer à nouveau mes clés et j’étais fin prête pour retrouver mon amie au Sweet Nothing où je lui avais donné rendez-vous. C'était un peu notre endroit "phare" où l'on se retrouvait souvent. Notre habitude en quelque sorte. Arrivée donc au bar la première, je m’étais assise au comptoir, sirotant un verre en attente de la jeune femme. Qui finis par m'envoyer un SMS pour annuler quelques minutes après... Sa colocataire était malade et elle voulait rester s'occuper d'elle. À quoi elle jouait ? C'était une blague ? Génial... Maintenant, j'étais là, tout seul, comme une quiche. J'enfilais donc plusieurs verres sans trop savoir quoi faire d'autre avant de me lever pour aller sur la piste de danse. Là, je me commençais à danser naturellement jusqu'à ce que je me prenne accidentellement dans les pieds de quelqu'un. "Oups ! Je suis désolée. " Je me tournais ensuite pour voir à qui appartenaient les orteils que je venais d'écraser. Là, surprise totale. "Calvin..."
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
Cause it feels like I've been missing you - Calvin Empty
mot doux de Invité ► un Lun 6 Juil - 11:17
Cause it feels like I've been missing you
Isobel & Calvin

Plus de cours, c'était enfin les vacances ! Enfin presque, on devait encore faire quelques scènes avec mes camarades de classe, mais rien de plus. Je n'ai plus qu'un an, un an et après tout sera fini. Je pourrais enfin faire mon propre album, monter sur les scènes du monde entier. Oui, bon, je m'emballe, mais je suis l'un des meilleurs élèves du pays. Je ne me vente pas, c'est la simple vérité. Après une bonne journée et, début de soirée à la plage, je finis par rentrer chez moi. Comme d'habitude, tout le beau monde est là, à savoir où j'étais et avec qui. Bien entendu, je ne réponds pas, je préfère monter prendre ma douche. J'en ai marre de les entendre parler, ou de vouloir me faire la leçon, surtout quand je suis presque plus âgé que la moitié d'entre eux. Enfin bref, une fois ma douche prise, je finis par me laisser tomber sur mon lit, n'ayant qu'une serviette pour me couvrir. Oui, ici, dans cette maison, il ne faut surtout pas oublier de se couvrir, certains membres de cette famille entrent dans les chambres sans même frapper. Je m'ennuie royalement, et je n'ai aucune envie de rester à la maison. Heureusement pour moi, je reçois un sms d'un ami qui me propose de sortir. Hallelujah, voilà un plan qui me botte. Oui, bon, ça c'est avant qu'il me dise l'endroit : le Sweet Nothing. Je ne suis pas fan de cet endroit, mais bon, c'est mieux ça que rester à la maison.

J'enfile quelques vêtements, puis je pars discrètement de la maison, rejoindre mon pote qui habite deux rues à côté de chez-moi. Une fois à sa résidence, on monte dans sa voiture, direction le Sweet Nothing. C'est déjà bien bondé quand on arrive. Je ne fais pas trop attention aux gens, je suis mon pote pour rejoindre notre petit groupe qui est déjà sur place. Je commande une bière au serveur, la descends d'une traite, avant de me faire inviter à danser par une ravissante demoiselle. Pourquoi pas, je n'aime pas danser, mais m'amuser oui. Je la suis donc jusque sur la piste de danse, et là, je commence à bouger tant bien que mal. Oui, ça c'est avant qu'on ne me bouscule ô, ce n'est pas grave, dis-je en me retournant. Là, je reste un peu con ou comme dirait l'expression, je suis sur le cul. Isobel !, dis-je étonné de la voir. Qu-qu'est-ce que tu fais ici ?, je lui demande en essayant de rester calme. Je l'ai rarement vu dans ce genre d'endroit, en plus de ça, elle semble être seule, enfin, je crois.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
Cause it feels like I've been missing you - Calvin Empty
mot doux de Invité ► un Lun 6 Juil - 13:44

Cause it feels like I've been missing you
Calvin et Isobel

On dit souvent que le hasard fait bien les choses, mais ce n'est qu'une pure blague... Personnellement, je n'en avais jamais rien tiré de bon et ce soir-là n'était pas une exception. Au contraire, je maudissais le sort, car c'était de sa faute si la colocataire de mon amie était malade pile le jour où nous voulions sortir. Sans le hasard, je ne serais pas comme une pauvre fille abandonnée dans un bar et sans le hasard, je ne serais pas tombée sur lui. Oui, ça s'était vraiment le plus mauvais coup que l'on ne m'avait jamais fait. Je sortais très peu dans les bars, ce n'était pas vraiment mon genre même si j'aimais beaucoup faire la fête. Et là, la seule fois où je mettais un pied dehors après vingt-trois heures, je tombais sur le type qui m'avait brisé le cœur et laissée tomber de la pire façon possible. En gros, sur la seule personne au monde que je ne voulais pas voir. Calvin était une partie de ma vie que j'aurais préférée ne jamais vivre. Après tout, quelle femme serait contente de tomber enceinte à 19 ans ? Pas moi, ça s'était certain et j'avais un très mauvais souvenir de notre dispute. On ne se reparlait plus depuis... Enfin, on s'était croisé il n'y a pas longtemps lorsque nous faisions nos courses... Sérieusement, je ne désirais aucunement lui parler. Conviviale, on va dire. Alors quand je me retournais et que je le reconnaissais, je n'avais plus qu'une envie : prendre la porte et partir d'ici. Sérieusement, je ne désirais aucunement lui parler. Surtout que visiblement, il était déjà occupé à danser avec une autre jeune femme. Elle était d'ailleurs le parfait mélange entre un troll et un farfadet.. Petite avec un grand nez, elle n'avait rien d'Amber Heard, alors qu'est-ce qu'il pouvait bien lui trouver ? Je ne voulais pas le déranger pendant qu'il se pavanait avec elle. N'allez pas vous imaginer que j'étais jalouse, j'étais juste... Lassée de le voir comme ça. Si bien que je reculais un peu et me préparais à quitter le bar sans rien lui dire de plus avant de filer me réfugier dans mon lit. Mais là, je levais doucement le regard vers ses yeux bleus alors qu'il me demandait ce que je faisais là. Je ravalais un hoquet de surprise. J'avais toujours été fascinée par ses yeux, mais ce soir encore plus... Je les regardais avec une admiration soudaine. Ils avaient un truc d'hypnotiques... Enfin, c'était peut-être l'alcool en moi qui parlait. Non, je n'étais pas saoul... Juste pompette, on va dire. Bref, il fallait que je lui réponde. "J'avais donné rendez-vous à une amie... Mais elle n'est pas venue." Répondis-je en soupirant. Triste était ma vie. Je me rappelais alors que je ne voulais plus lui parler. Sérieusement, qu'est-ce qu'il me prenait ? Ce que je faisais ici ne le regardait pas. "Mais qu'est-ce que ça peut te faire ?" Demandais-je une petite lueur de défi sur mon visage. Après tout, c'était un peu trop tard pour lui. Il n'avait qu'à s'en faire avant. Je devais partir, je voulais partir. Pourtant, je ne bougeais pas, me contentant de tanguer un peu sur place en le regardant. "Et toi... Tu fais quoi dans un bar ?" Après tout, il était encore mineur... Légalement parlant, il n'avait pas le droit de consommer autre chose que du thé glacé ici... Officieusement, c'était autre chose. Mais quand même.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
Cause it feels like I've been missing you - Calvin Empty
mot doux de Invité ► un Lun 6 Juil - 14:14
Cause it feels like I've been missing you
Isobel & Calvin

Je sors depuis des années dans les bars, depuis la mort de mon père biologique en fait. Avant je traînais juste dans les rues, là où j'ai rencontré d'ailleurs Levi, avant qu'il ne devienne mon frère. Alors la mort de mon père, je suis parti en sucette. Je traînais avec des gars plus vieux que moi, grâce à qui, je rentre dans les bars comme je veux. La sécurité les connaît, les hommes me connaissent et me surveillent. Car oui, j'ai seulement le droit de la bière. Vous me direz que c'est déjà pas mal, mais moi, pour une fois, j'aimerais goûter à un truc plus fort. À un cocktail, un mélange de tout. Bref, c'est déjà bien d'avoir son entrée dans un bar, un club alors qu'on n'est pas majeur. En trois ans que je passe dans les soirées de la ville, je n'ai jamais rencontré Isobel. Il semblerait que ce soir, le destin en ait décidé autrement. Alors que je suis entrain de danser avec une jeune femme, je me fais bousculer par quelqu'un. Quand je me retourne, je la vois. Celle à qui j'essaye de parler depuis des semaines. Celle avec qui j'ai été un gros con, et que j'ai larguée comme un gros caca. En fait, je ne l'ai pas vraiment largué. J'ai juste arrêté de lui parler du jour au lendemain. Oui, vous pouvez le dire, je suis un gros crétin. Isobel est plus âgée que moi, peut-être qu'elle était prête, si on peut dire, à être maman, mais moi non.

En la voyant seule, je lui demande ce qu'elle fait ici.Oh, je suis désolé, je réponds, alors qu'elle vient de se faire poser un lapin. Ce à quoi elle répond du tac au tac, me demandant ce que ça pouvait bien me faire. Je n'aime pas te savoir seule ici, c'est tout. Je ne sais pas mentir hein ? Et bien si, dans un sens, c'est la vérité. Je n'aime pas la savoir seule, et encore moins dans cet endroit avec tous ces débiles autour de nous. Je la regarde me défier du regard. Un regard qui en dit long, puisqu'elle est complètement pompette. Je suis là avec des potes, je réponds en faisant signe vers le groupe. Je suis toujours planté là, devant elle, baissant mon regard pour la regarder dans les yeux. J'ai totalement oublié qu'à la base, j'étais entrain de danser avec quelqu'un. Le truc, c'est qu'Isobel à toute mon attention. J'avais oublié comme elle était belle, même pompette. Je pose une main sur son bras, puis je lui dis Iso, il faut qu'on parle s'il te plaît.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
Cause it feels like I've been missing you - Calvin Empty
mot doux de Invité ► un Lun 6 Juil - 15:16

Cause it feels like I've been missing you
Calvin et Isobel

Rancunière ? Oui, je l'étais. C'était même un de mes principaux défauts. Alors à chaque fois que l'on me faisait un sale coup, je le gardais en mémoire pour toujours. J'avais encore le souvenir de Melody qui détruisait ma tire lire en forme d'orang outang à coup de batte de baseball quand on était petite. Si, si, elle l'avait vraiment fait, elle avait osé. Bon ok, je lui avais taché son t-shirt préféré, mais ce n'était pas une raison. À l'époque, j'avais refusé de lui parler pendant une semaine et encore aujourd'hui, il m'arrivait de lui ressortir quand elle m'énervait. Alors oui, j'en voulais aussi à Calvin pour ce qu'il m'avait fait et ça ne risquait pas de s'arrêter. Lui en vouloir, c'était même peu dire. En réalité, j'avais été dévastée lorsqu'il m'avait abandonné sans rien dire. Il n'avait même pas été capable de me dire clairement qu'il ne voulait plus me voir. Non, il s'était contenté de disparaître comme un fantôme, comme un voleur. Il avait fait le mort et c'était ça le pire. Attendre sans savoir quoi faire, sans savoir quoi penser... Cela m'avait tué. Et il revenait ? En faisant comme si de rien était et il voulait me reparler ? Désolée si j'étais froide avec lui ou si je m'énervais, mais mince ! J'avais attendu qu'il revienne pendant trop longtemps. C'était trop tard maintenant, il aurait fallu qu'il s'y prenne un peu plus tôt... Genre deux ans plutôt ça aurait été bien. Mais là non... Je ne le supportais pas. En soupirant, je lui avouais tout de même que mon amie m'avait laissé toute seule ici. Tiens, en y pensant bien : elle m'avait abandonné comme une... Comme un caca. Exactement comme il l'avait fait. Étonnamment, je trouvais des points communs à tout le monde aujourd'hui. Je riais doucement en l'entendant ensuite. "Arrête d'être désolé pour moi, veux-tu." Répliquais-je du tac ou tac. Encore une fois, il n'avait qu'à être désolé avant, il avait raté le bon wagon. Je levais les yeux au ciel. Décidément, c'était de pire en pire. Il n'aimait pas me voir seule ici ? Et alors ? Ce n'était pas comme si j'en avais quelque chose à faire. Je faisais ce que je voulais et ce n'était pas un gamin qui allait m'en empêcher. Je préférais ne pas répondre à ça et me contentais de le fixer dans les yeux. C'était horrible, car je devais lever un petit peu la tête pour ça et je me sentais petite et faible de cette façon. Alors que je ne voulais pas l'être, surtout pas avec lui. Je devais rester forte. Je l'étais d'ailleurs, même si mon équilibre était quelque peu perturbé par tous les mojitos que j'avais avalés. "Ok..." Il était là avec ses potes... J'allais donc le laisser avec eux et rentrer chez moi. J'allais me retourner, mais il posait sa main sur mon bras. Levant un sourcil, je fixais ses doigts sur moi. "Ne me touche pas." Dis-je en détachant bien tout les mots. Je ne supportais plus son contact, c'était comme s'il m'avait brûlée. Pourtant... Il m'avait déjà touché bien des fois et Dieu seul savait à quel point j'avais aimé ça... Mais plus maintenant. Je dégageais mon bras en ajoutant. "Et tu veux qu'on parle de quoi ?" J'avais toujours ma lueur de défi sur le visage. "De la façon dont tu m'as laissé toute seule du jour au lendemain ? Ou tu préfères parler de ton comportement de vrai connard ?" Dans un sens, c'était la même chose, mais chut, j'étais trop pompette pour avoir les idées claires. Cette fois, j'arrivais à mettre un pied devant l'autre et je me retournais pour finir par traverser la houle de la foule qui dansait. Je revenais près du bar et me posais de nouveau sur un tabouret en priant pour ne pas qu'il m'ait suivie.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
Cause it feels like I've been missing you - Calvin Empty
mot doux de Invité ► un Lun 6 Juil - 16:15
Cause it feels like I've been missing you
Isobel & Calvin

Oui, j'ai été un vrai connard envers Isobel. Elle qui a toujours été là pour moi, surtout lors de la mort de mon père. Elle était cette jeune fille douce, qui prenait soin de moi. Celle qui arrivait à me faire sourire, quand je n'en avais pas envie. Au lieu d'être là à mon tour pour elle, j'ai eu la trouille. J'ai flippé, j'ai surtout pensé à moi avant tout. J'avais peur, surtout qu'elle était un peu plus âgée que moi. J'aurais dû être là pour elle, pour régler son problème. Enfin, plutôt notre problème. Aujourd'hui, je me retrouve en face d'elle alors qu'elle est pompette et que je suis entrain de m'amuser. Bon, ce n'est pas le meilleur moment, mais surtout endroit pour parler, mais il le faut. Je suis surpris à sa phrase, lorsqu'elle me dit d'arrêter d'être désolé pour elle. Pardon, enfin..., je finis par lever les yeux au ciel, puis je réponds à sa question, pointant du doigt avec qui je suis. En m'avançant légèrement vers elle, je pose ma main sur elle, lui disant qu'il faut qu'on parle. Là, elle devient un peu plus furieuse, toujours en me défiant du regard. Je la vois s'emporter, sous un nouveau visage. Bon, je l'ai cherché aussi, elle a donc le droit de se mettre dans cet état. Je n'arrive pas à en placer une, tellement qu'elle enchaîne les phrases. Elle finit par retirer son bras et, me laisser en plan pour aller au bar. Euh, il vient de se passer quoi là ?. La jeune femme avec qui je suis m'attrape à son tour par le bras, puis elle me dit bon, on danse où tu oses me planter pour elle ?. La regardant droit dans les yeux, je lui réponds par un simple va te faire foutre, puis je prends la direction du bar. Oui, vous avez vu, je suis un grand romantique. Au bar, je me plante à côté d'elle, sans prendre place sur un tabouret. Vu ma taille, j'ai l'air con quand je me pose sur un tabouret. Iso, je m'en veux, tu sais ! J'aurais dû être là pour toi, je dis calmement, bien que la musique est tellement forte qu'il va falloir que je me mette à crier pour me faire entendre. Je suis un gros con, je le sais et je m'en veux, dis-je en reprenant la parole. Lâches-toi si tu veux, gifle moi si ça te fait du bien, mais laisse moi te parler, je finis par dire en la regardant droit dans les yeux.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
Cause it feels like I've been missing you - Calvin Empty
mot doux de Invité ► un Lun 6 Juil - 17:32

Cause it feels like I've been missing you
Calvin et Isobel


Bon ok... J'y allais peut-être un peu fort avec Calvin, mais bon sang, il l'avait cherché ! C'est vrai quoi... Ce qu'il m'avait fait cela ne se faisait pas, on n'abandonne pas une femme qui vient de tomber enceinte pour aucune raison ! D'ailleurs, je ne savais même pas ce qu'il l'avait poussé à fuir. Peur ? Immaturité ? Étude ? Je n'en savais foutrement rien ! Et c'était de sa faute, car il ne m'avait jamais donné aucune explication. Alors désolée si je m'énervais un peu trop vite ou si je lui répondais un peu trop brusquement. Je trouvais juste ça justifié et puis c'est tout. Mais alors que j'allais vers le bar... Je commençais à me dire que mes réactions étaient peut-être un peu abusées. Il avait merdé, certes, c'était un con, certes, mais je devrais peut-être écouter ce qu'il avait à me dire. Après tout cela ne me coûtait rien... Enfin si... Car au fond de moi, j'avais peur. Je flippais en me disant que si j'écoutais tout ce qu'il avait à me dire, j'allais craquer. Et je ne voulais pas le faire, en aucun cas. Je ne désirais pas lui pardonner. Ce serait trop facile. Monsieur m'abandonne et du jour au lendemain, il se repointe comme une fleur, s'excuse et c'est gagner ? Non... Cela ne pouvait pas se passer comme ça et ça ne se passerait pas comme ça. Je n'allais pas le laisser faire. Oui, même ce soir alors que ma détermination était bancale à cause de l'alcool, je restais déterminée à tirer un trait sur lui. Enfin en théorie. En pratique, c'était autre chose... Car il avait toujours ce regard canon auquel j'avais toujours eu du mal à résister. J'étais seule sur ce tabouret et pendant quelques secondes, je me détendais en soupirant. Je fixais le verre devant moi, les yeux dans le vide. Jusqu'à ce qu'il ne revienne à la charge. Allait-il me laisser tranquille un jour ? Pour de bon ? Non... La délivrance était encore bien trop loin. Penser le contraire serait comme croire au miracle ou encore au Banana Split à la pomme. Et je ne croyais pas à tout ça, je savais pertinemment qu'il ne lâcherait jamais le morceau. Je devrais peut-être me mettre à la recherche d'un bouton stop chez lui... Je fermais les paupières alors qu'il venait se poster à côté de moi. Je ne voulais pas savoir qu'il s'en voulait... Je ne le supportais pas. En plus, une migraine atroce montrait le bout de son nez dans mon système. "Ouais.... Et bien, tu aurais dû y penser avant, mon gars." Je soupirais de nouveau... J'allais finir par me transformer en ventilateur à la longue. "Je n'ai pas envie de te gifler, ni te hurler dessus... Je veux juste..." Qu'est-ce que je voulais déjà ? J'avais oublié... Ah oui ! "La paix." Je levais en nouvelle fois le visage vers lui. "J'ai juste envie d'être tranquille. De... Je ne sais pas !" Ce n'était pas trop demandé, si ? Qu'il me lâche ? Il faut croire que si... "Alors vas-y parler et qu'on en finisse." Je réalisais alors qu'avec le bruit cela risquait d'être compliqué. Je me levais du tabouret et attrapais sa main. Si, si, je le touchais. Mais c'était juste pour la bonne cause. Je nous guidais et traversais la foule jusqu'à la sortie du bar. C'était étrange, j'avais l'impression que les gens s'écartaient... Comme pour faire place à un convoi exceptionnel. J'étais donc si grosse que ça ? Bref, on s'en fichait. Je conduisis dans un coin juste devant l'entrée du Sweet Nothing. C'était beaucoup plus calme ici, même si on captait toujours la musique de l'intérieur. "Voilà, maintenant dis-moi ce que tu tiens tant à me dire."
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
Cause it feels like I've been missing you - Calvin Empty
mot doux de Invité ► un Lun 6 Juil - 18:03
Cause it feels like I've been missing you
Isobel & Calvin

Je sais que ça va être difficile, mais je n'abandonnerais pas jusqu'à ce qu'Isobel accepte de me parler. Si je le dois, je la suivrai toute la soirée. J'ai baissé les bras il y a 3-4 ans de ça, je ne compte pas recommencer. Oui, j'ai merder, mais j'étais jeune. Enfin, plus jeune quoi. Aujourd'hui, je suis suffisamment mature pour réaliser la connerie que j'ai faite. Isobel était tout ce que j'avais, et je l'ai laissé filer. Enfin, je ne lui ai même pas laissé une chance en restant auprès d'elle. J'ai fui comme un lâche, je le sais ça et ça me poursuivra encore très longtemps. Alors qu'elle vient de quitter la piste de danse, je ne la quitte pas des yeux pour voir où est-ce qu'elle va. Je devrais la laisser tranquille, mais non, je préfère abandonner la fille avec qui je venais tout juste de danser. Je décide donc de rejoindre Isobel au bar, bien que je sache qu'elle ne sera pas contente. Mais tant pis, elle va devoir me supporter encore un moment. Une fois à sa hauteur, je prends directement la parole. Je commence à m'excuser, çà lui dire de tout me déballer. Elle peut même me frapper si elle le souhaite, de toute manière, je l'ai mérité.Je ne te laisserais pas tant qu'on n'aura pas parlé Iso, je lui réponds en la défiant à mon tour du regard. Elle recommence à débiter des mots, pour au final prendre ma main, ce qui me surprend. Elle nous amène tout deux à travers la foule, afin que l'on puisse se rendre dehors, à l'entrée du Sweet Nothing. Je...euh...., tiens, c'est la première fois que je perds mes mots. Ce n'est pas moi, généralement, je ne cesse de parler et de m'emporter, mais devant elle, je reste con. Je souffle un bon coup, puis j'ouvre enfin la bouche. Je sais que tu me détestes et je te comprends, je commence par dire.J'ai été un lâche, j'aurais dû être là pour toi, mais j'avais peur, je finis par dire en baissant le regard, pour admirer mes pieds. J'étais qu'un gosse qui pensait à lui, au lieu de penser à sa copine, mais ça, je ne m'en rendais pas compte. Je n'avais que 16 ans iso et, je venais de perdre mon père. Je finis par relever mon regard, afin de la regarder. Je me rends compte que tu étais la meilleure chose dans ma vie. J'ai réalisé que je t'aimais, mais que j'avais peur. Cela faisait beaucoup trop d'un coup. Je m'approche d'elle, prenant le risque de prendre ses mains dans les miennes. Je m'en veux tellement, j'aurais dû être là pour toi. Pour ton choix de garder notre enfant ou non. C'est la première fois que je parle de l'enfant, en le mentionnant comme le mien. Je suis surpris par ma remarque, mais c'est la vérité.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
Cause it feels like I've been missing you - Calvin Empty
mot doux de Invité ► un Lun 6 Juil - 23:11

Cause it feels like I've been missing you
Calvin et Isobel

Tenir sa main dans la mienne me faisait bizarre. Je ne savais pas si j'appréciais ça ou non... C'était étrange et c'était surtout horrible qu'une seule poignée de main me mette dans un état pareil. Il m'en fallait peu. Et ouais ! Après tout, je venais de le remballer pour avoir posé sa main sur mon bras et là, c'était moi qui créais le contact entre nous. Ce n'était pas logique... Mais j'étais loin de tenir un discours qui tenait la route à ce moment-là. Lunatique power ! Dans tous les cas, j'avais hâte d'en finir avec cette discussion qu'il attendait tant et si le tirer derrière moi était nécessaire, je m'en fichais complétement. Arrivés devant l'entrée du bar, je le regardais et lui demandais de cracher le morceau au plus vite. Dans l'attente, je le fixais dans les yeux. Enfin, il ouvrait la bouche et je l'écoutais attentivement. L'entendre me dire qu'il m'aimait, c'était... Dur. Trop dur. C'était comme si un couteau s'amusait à réouvrir une plaie qui commençait à cicatriser. Comme si mon cœur était un rumsteck qu'il découpait sans ménagement. Je commençais à passer à autre chose, après trois ans et là : BIM. Il revenait en me disant m'aimer. Il n'aurait pas pu s'en rendre compte deux ou trois ans plus tôt ? Sérieusement, là, je l'aurais surement accueillit à bras ouverts... Mais maintenant ? Je ne savais pas, je ne savais plus, j'étais perdue. Je baissais le regard, incapable de soutenir le sien plus longtemps. Tout à coup, un grain de sable rentrait dans mon œil et il se remplissait d'eau. De larmes pour être plus claire. Non, je ne voulais pas pleurer et pourtant, cette saleté était là. Je devais la faire partir si bien que je versais une goutte. Une seule et unique qui coulait le long de ma joue. Le visage tourné vers le sol, j'espérais qu'il n'ait rien remarqué. D'un geste rapide, j'allais pour la sécher, mais il me prit les mains et je dus relever la tête. Me plongeant dans ses magnifiques yeux bleus, je me perdais encore. Et là, il parlait de notre enfant et là, je me retrouvais sur le cul. Déjà que je ne savais pas quoi lui répondre alors now... Que pouvais-je dire ? J'étais... Au bord de l'effondrement. Sérieusement, c'était trop, beaucoup trop d'un coup pour moi. Ok, il me parlait de ses sentiments pour moi... J'arrivais à le digérer, difficilement, mais soit. Me parler du truc qui avait jadis poussé dans mon ventre et dont je m'étais débarrassée à contre cœur, non. Ça, il ne pouvait pas et je ne le supportais pas. Mes yeux se remplissaient de larmes, mais cette fois ce n'était pas la faute à la poussière. Non, je n'étais plus en colère contre lui, plus à cet instant. Là j'étais juste triste... Anéantie par de simples paroles, mais qui me touchaient là où il ne fallait. Je pris mon courage à deux mains et lui répondrais : "Calvin, arrête... Je t'en supplie ferme la." Je soupirais en reculant pour ne plus le toucher ne serait-ce que du bout des doigts. "Oui... Je te déteste de toute mes forces, mais pas parce que tu t'es barré comme un abruti. Je comprends que tu aies eu peur et je suis désolée pour ton père. " What ? Mais qu'est-ce que je disais ? "Je t'en veux, car tu n'es jamais revenu." Et c'était ça le pire, car je l'avais attendu. Trop longtemps et maintenant, c'était trop tard. "Tu n'imagines pas combien de temps j'ai perdu à attendre que te refasses surface... Mais là... Je ne sais pas quoi te dire." Je fis un pa de plus en arrière jusqu'à me cogner contre le lampadaire, ce qui fit bouger la lanterne en haut. Là, je passais une main sur mon visage pour sécher toutes les larmes qui avaient cessé de sortir de mes yeux. "Tu réalises, mais juste... Trop tard."
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

Invité
Cause it feels like I've been missing you - Calvin Empty
mot doux de Invité ► un Mar 7 Juil - 9:47
Cause it feels like I've been missing you
Isobel & Calvin

Je l'avais touché quelques minutes auparavant, et elle m'a clairement dit de la lâcher. Bien, chose faite, sauf qu'à présent, c'est elle qui me touche. Décidément, cette femme se contre dit elle-même. Bon, vous me direz, elle est un peu pompette donc c'est normal. Je suis donc forcée de la suite, et c'est tant mieux. Il faut que je lui parle, sauf s'il, elle m'amène dans un endroit pur m'égorger. Vu ce que je lui ai fait, je pense qu'elle en serait fortement capable. Enfin, je continue à marcher, ma main dans la sienne, tout en allant vers la sortie. C'est là que je remarque le monde de dingue qu'il y a, à force de les bousculer. Une fois dehors, elle nous trouve un petit coin et me laisse la parole. Je commence alors mon petit speech, en essayant de lui expliquer ce qu'il c'est passé à l'époque. D'une part, j'étais jeune, beaucoup trop jeune pour avoir un raisonnement digne de ce nom. Deuxièmement, j'étais dans ma lancée pour faire des études d'art, avec de devenir un artiste. La musique, la scène est ma passion, je ne jurais que par ça. Troisièmement, je n'étais pas suffisamment mature pour avoir un enfant, ou pour penser qu'elle aurait besoin de moi. Bah ouais, j'étais un petit con quoi. En plus de ça, j'avais perdu mon père biologique quelques mois avant, de quoi me perturber deux fois plus. J'essaye donc de tout faire pour qu'elle me pardonne, je sais que j'aurais dû être là pour elle, et pour le bébé. Hélas, je ne peux pas faire machine arrière et je sais que cette pensée nous hantera tous les deux jusqu'à la fin. Je continue de parler, mais je me fais couper dans mon élan par la jeune femme. Voilà, elle est encore plus remontée contre moi. Bravo Calvin, bravo, tu t'en sors vachement bien. What ? Elle aurait voulu que je revienne ? Je pense que ça aurait été pire. J'imagine bien la scène "salut chéri, bon, je t'ai largué comme un caca, on a plus de mioche mais sinon, on baise ?". Ah ben ouais, ça aurait été vachement classe de ma part. Revenir ? Mais ça aurait été pire Isobel, dis-je en augmentant à mon tour, le son de ma voix. Tu méritais beaucoup mieux que moi, qu'un crétin de 16 ans qui ne pensait qu'à sa tête, j'ajoute en la regardant. Je la regarde se reculer, se cogner contre le lampadaire ce qui me fait avancer d'un pas vers elle. Je ne peux pas la toucher, ou la prendre dans mes bras. Je n'en ai pas le droit et pourtant, ça m'arrache le cœur de la voir ainsi. Si je pouvais remonter le temps Iso, je le ferais et je ferais les choses différemment, mais je ne peux pas, dis-je dans un souffle. Je sais que tu me détestes, que je suis la dernière personne sur Terre que tu as envie de voir. Je sais que je ne peux pas effacer mon erreur, mais je...je tiens à toi Iso, je lance en relevant la tête. Ça fait 3 ans que je me déteste pour ce que je t'ai fait, mais je t'aime et ça aussi, je le réalise trop tard. Wait, what ? Mais ferme, ta bouche Calvin, qu'est-ce que tu fous bordel ?.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !


Cause it feels like I've been missing you - Calvin Empty
mot doux de Contenu sponsorisé ► un
Revenir en haut Aller en bas
 

Cause it feels like I've been missing you - Calvin


→ YOUR FAMILY TREE :: la naissance et les actes et vous avez une famille :: Il faut marcher pour grandir :: En la mémoire du passé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-