Lenaëlle & Jade ▬ Happy birthday anyway, Byran - Page 2
l'avatar des scénarios ou membres des familles
sont totalement discutables pour autant qu'ils ne soient pas dans le bottin !
Venez car plus on est de fous et plus on rit, non ?
Chocolat et guimauves en cadeaux !
bonjour les YFTiens
et pleins de calins pour vous ainsi que tout notre amour !

Partagez | .
 

Lenaëlle & Jade ▬ Happy birthday anyway, Byran


→ YOUR FAMILY TREE :: Pasadena ouvre ses portes le soleil et la ville :: A l'ouest de la ville :: Les toits de l'ouest de Pasadena
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Jade H. Braxton
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t9939-braxton-jade-le-plus-grand-plaisir-dans-la-vie-est-de-realiser-ce-que-les-autres-vous-pensent-incapable-de-realiser-wb http://www.your-family-tree.net/t8636-braxton-jade-vous-les-copins-je-ne-vous-oublierais-jamais

❝ Métier : Etudiante en stylisme
❝ cupidon : Il me fait vivre des choses délicates
❝ post-it :

Un petit chat du nom de Cookie ▬ Son grand frère est décédé ▬ Elle vient d'une famille riche ▬ Elle est passionnée de mode ▬ Elle veut ouvrir sa propre ligne plus tard ▬ Elle a la peau fragile, comme la plupart des roux ▬ Ses parents sont gérant d'une maison d'édition ▬ Son frère a 6 ans ▬ Elle vit toujours chez ses parents ▬ Elle a une mini ▬ Elle est végétarienne ▬ Elle aime les fruits rouges, les fraises surtout ▬ Elle aime faire la fête ▬ Elle a la phobie des insectes
❝ Age : 24
❝ pseudo : Lydia
❝ crédits : Shiya
❝ avatar : KATHERINE MCNAMARA
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Tulipes
❝ disponibilité : 0
❝ autres comptes : Le barman Charly Wheeler ▬ L'étudiant Julian Silvester
❝ Points : 2658
❝ Messages : 924
❝ depuis : 12/12/2015
❝ mes sujets : JONASGRANTLENAELLELAYALI-JOYANDREWAVERYGRANT (3)BILLIEKAWAIIBREANNAKENNEDYSUMMER

Un petit plus
MY LIFE TREE:
 Modératrice en chocolat

Modératrice en chocolat
mot doux de Jade H. Braxton un Dim 12 Juin - 19:04
 

Happy birthday anyway, Byran

Pour ne pas oublier les ingrédients qu’elle me cite, je ne perds pas de temps et je vais directement dans les armoires pour sortir ce qu’il faut. J’hésite un peu sur la dernière partie de sa réponse et je regarde vers mon petit frère. « - Tu veux une couleur pour le dessus du gâteau ? » Je ne sais pas pourquoi j’ai posé la question finalement, il est un enfant et les enfants généralement aime ce qui est coloré. Je regarde ce que nous avons comme couleur dans l’armoire et malheureusement il n’y a pas tellement de choix dans ce qui s’y trouve. Je prends finalement le bleu me disant que ça ferait vraiment joli avec le brun du chocolat puis je n’avais pas envie de mettre du rose puisque c’est tout de même pour un garçon qu’on l’aurait fait si mon frère était toujours avec nous. « - Je vais chercher mon ordinateur portable pour voir les proportions qu’on doit mettre et bon pour voir dans quel ordre nous devons mettre les ingrédients. Mais je te fais confiance de toute manière. » Dis-je directement. Je ne vois pas pourquoi je ne lui ferai pas confiance mais peut-être qu’avoir un support la rassurera. Je n’attends donc pas plus longtemps, je m’absente quelques minutes pour me rendre dans ma chambre. Je débranche l’ordinateur que j’avais mis chargé le temps que je n’étais pas là. Puis je descends de suite après ne voyant pas pourquoi je resterai dans ma chambre de toute façon. Je reviens dans la cuisine posant le pc sur le côté mais dans un endroit où il ne risque rien. Je regarde ensuite sur internet pour pouvoir trouver la recette pour le glaçage à gâteau. Je clique sur le premier lien qui s’affiche dans la page et ça nous mène directement à quelques choses qui me semblent être correctes quand je lis ça comme ça. Je laissais donc la recette à la vie de la jeune femme pour qu’elle puisse voir les choses bien que je suis là pour aider également et lui dire ce qu’il faut faire ça sera sans doute beaucoup plus facile pour elle. Puis elle n’est normalement pas là pour faire de la cuisine. J’écoute ensuite la réponse à la question que je lui avais posée avant, à savoir si elle avait déjà une famille ou non. Je fus un peu surprise d’entendre ce qu’elle venait de me dire mais je souris automatiquement.« - C’est déjà ça, ça fait longtemps que vous êtes ensemble ? » Demandais-je directement. Je ne veux pas être indiscrète mais puisque nous pouvons faire connaissance je me dis que ça ne gênera pas si je pose la question et que dans tous les cas, si ça gêne, elle ne répondra pas simplement.Mais je me rends compte que j’avais été un peu vague dans ma question également. J’avais parlé de famille, en générale tout le monde à une famille, des parents et d’autres personnes. Enfin soit, j’ai quand même la réponse à la question que je me posais de toute façon. Je hoche doucement la tête avant de sourire. « - C’est dommage je trouve. Je ne sais pas si je pourrai me passer d’avoir des contacts avec ma mère. Mais c’est sans doute parce que je vis toujours avec mes parents. » Dis-je calmement en pensant à tout ça. Je me dis que ça fait de moi encore un enfant, c’est un peu gênant en fait. Peut-être que je devrais partir mais je suis bien ici, puis je sais que je ne gêne personne. Je ne sais pas trop, j’y réfléchis en tout cas mais pas plus que ça non plus. Je secoue la tête négativement quand j’entends la question. « - Non je n’en ai pas. » Dis-je avant de penser directement à Grant. Je me mords la lèvre en passant la main dans mes cheveux assez rapidement. « - Mais il y a un garçon qui me plait. Mais je crois que je n’aurai aucune chance. Même si je vais quand même essayer. C’est vraiment compliqué d’aimer une personne. » Dis-je en souriant doucement. Cette histoire est un peu confuse pour moi. Puis Grant semble un peu ailleurs. Il est tellement occupé par cette fille et son gosse. Franchement, je ne sais même plus si je dois espérer quelques choses avec lui. Mais je suivrai les conseils de Andrew, je vais quand même essayer et si je me plante tant pis pour moi. Il n’y a pas qu’un homme sur terre. Puis je vais être très occupée durant les années qui vont suivre puisque je rentre dans de nouvelles études.
roller coaster

_________________


In my heart
Si les sentiments se contrôlaient, peut-être que je ne serais pas dans cette situation actuellement. Mais je le suis et l'effacer me semble difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lenaëlle G. Martins
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t9963-martins-lenaelle-everybody-deserves-a-second-chance http://www.your-family-tree.net/t9280-martins-lenaelle-where-s-this-life-that-we-have-lost-in-living
.
❝ Métier : Nounou dévouée à la petite marmaille de Lullaby & Aiden
❝ cupidon : Si la perfection existait, elle porterait ton nom. ♥
❝ post-it : Lieux de vie : Pasadena (0-8 ans), Denver (8-20 ans), Austin (20-28 ans), Pasadena (28 ans, aujourd'hui).
Particularités : Ancienne alcoolique, maniaque du ménage, maîtresse d'un chat et d'un chien.
Love : En couple avec Jensen depuis décembre 2015, habite avec lui depuis le printemps 2016.
Animaux : Un chien & un chat
Passe-temps : Lire des romans de Nicholas Sparks, le Sudoku, le tricot, dessiner des chatons.
❝ Age : 27
❝ pseudo : Mayiie
❝ crédits : (c) Mayiie & Tumblr
❝ avatar : Julianne Hough
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Demande-moi et on verra. ♥
❝ autres comptes : Kylian J. Hemsworth (feat. Jamie Dornan) - L'amoureux éperdu qui a décidé de redémarrer sa vie à zéro et peut-être récupérer sa fiancée du passé.
Jezabel M. Sanchez (feat. Sofia Vergara) - La Martha Stewart de sa génération qui aime sa famille plus que tout.
Bennett K. Morrigan feat. Julian Morris - L'ancien militaire qui tente de se définir dans cette nouvelle vie.
Breanna J. Hardy feat. Serinda Swan - L'actrice qui a quitté le rôle d'une vie pour arranger la sienne.
❝ Points : 2072
❝ Messages : 3035
❝ depuis : 11/04/2014
❝ mes sujets : AllieCaitlynCordéliaGraceJadeJayJensenJensenLayali-JoyLullabyRafaelSummerToi ?

Un petit plus
MY LIFE TREE:
There's no safer place for youthan here with me

There's no safer place for you
than here with me

mot doux de Lenaëlle G. Martins un Mer 15 Juin - 16:12
Jade & Lenaëlle
Happy Birthday Anyway Bryan


Couleur ou pas, dans la situation présente, ce n’était clairement pas ce qui me gênait, même si à mon avis, ce serait plus joli, plus joyeux si jamais il y en avait au moins une. Après, je ne savais pas trop si cela devait être joyeux ou pas, et de plus, je me voyais bien mal me prononcer pour le coup, laissant donc la décision finale aux deux principaux concernés. Au bout du compte, la demoiselle opta pour le bleu, choix que j’approuvai silencieusement, probablement sans même qu’elle ne s’en doute, compte tenu que même si je hochai la tête comme pour accepter cette idée, je le fis également pour signifier que je ne bougeais pas tandis qu’elle allait prendre son ordinateur portable afin de trouver une recette de glaçage convenable, c’est-à-dire qui fournissait les quantités exactes de chaque ingrédient à utiliser, ce qui ferait très certainement un résultat plus convenable que d’y aller au pif. Je savais que certaines personnes procédaient ainsi et réussissaient des recettes tout simplement exceptionnelles sans jeter ne serait-ce qu’un regard sur la recette, mais je ne considérais pas avoir le niveau pour faire une chose pareille. Je me débrouillais en cuisine, j’étais capable de préparer de quoi me nourrir et un peu plus, mais après ça, je n’étais pas une experte culinaire et je n’avais pas honte de l’affirmer. En vérité, je préférais de loin dire que je n’avais pas tous les talents plutôt que de prétendre que oui et au final, me retrouver à créer un véritable fiasco. Mais là, grâce à un ordinateur et quelques recherches internet, nous avions une recette de glaçage qui me semblait tout à fait correcte, comme je le prouvai à la demoiselle en affirmant, après avoir regardé la page qu’elle me présenta:  « Ça me semble très bien ! » Et puis, qu’est-ce qui se serait passé si je n’avais fait que formuler une hypothèse sur la recette exacte, après tout ? Je me serais retrouvée à probablement gâcher le gâteau et pour sûr, je n’en aurais pas été fière, surtout que je ne les connaissais pas beaucoup, en vérité, je commençais tout juste à faire leur connaissance. Je connaissais leur nom, je savais que leur frère aîné était décédé et de son côté, suite à mon propos, Jade savait que j’avais un petit-ami et que je ne parlais pas des masses à ma mère, cela ne donnait pas grand-chose pour donner une amitié solide dans l’immédiat, même si j’estimais que c’était quand même une bonne base, puisque malgré le peu d’informations, la conversation ne tomba pas à plat. Dans un premier temps, quand je mentionnai que j’avais quelqu’un dans ma vie, Jade s’intéressa à la durée de ma relation, ce à quoi je répondis:  « Quatre mois, environ. », le environ signifiant surtout que je ne saurais dire ici et maintenant depuis quelle date précisément. Enfin, j’estimais ce moment à ce jour où il était venu chez moi, où je lui avais préparé la journée du parfait flemmard, comme il disait ne pouvoir jamais avoir vu son métier. Évidemment, nous nous étions fréquentés avant cela, et j’étais d’avis sûr et ferme que nous avions des sentiments l’un pour l’autre bien avant d’être officiellement en couple. Mais ça, je ne m’en plaignais pas, l’essentiel pour moi étant que nous nous étions maintenant trouvés, que nous passions du temps ensemble et que nous étions heureux. Après, puisque ce n’était pas mon genre de m’étaler des heures sur ma vie amoureuse, aussi satisfaisante celle-ci soit-elle, comme je le prouvai en parlant également de ma famille incluant ma mère, puis le fait qu’elle ne me parlait plus vraiment. Pour cette partie, en réponse aux propos de Jade, je me contentai de simplement hausser les épaules, montrant ainsi que pour moi, ce n’était pas la fin du monde. Toutefois, histoire de montrer, d’une certaine façon, que je n’étais pas du genre à être volontairement froide envers ma mère et que je croyais que tous devraient l’être, je dis:  « C’est bien si tu as une bonne relation avec eux. » sans ajouter quoi que ce soit de plus. Je savais que c’était important, et pour sûr, j’aimerais bien aussi bien m’entendre avec ma mère que je m’entendais bien avec mon père de son vivant, mais visiblement, le destin en avait décidé autrement. Aujourd’hui, je faisais avec, et je n’avais pas à me plaindre; malgré les embûches, j’avais réussi à me relever, et j’étais plus qu’heureuse aujourd’hui. Évidemment, je devais beaucoup à Lullaby, Aiden et surtout Jensen depuis récemment, si bien qu’alors que je ne pensais pas que l’amour pourrait me trouver de nouveau, mais visiblement, c’était le cas, si bien que maintenant, j’étais une de ces personnes bien clichées qui souhaitait que tous connaissent un tel bonheur un jour ou l’autre. Était-ce cela qui m’avait poussé à demander à Jade si elle avait un copain ? C’était possible, en partie en tout cas. Le reste, c’était surtout de la curiosité, et un désir de poursuivre la conversation. Et puis, la demoiselle ne sembla pas trop s’opposer à l’idée de m’y répondre, puisque sitôt, elle m’expliqua qu’elle n’avait pas de copain, mais qu’elle allait tenter sa chance avec un mec qu’elle aimait bien, même si tout cela semblait complexe. Candidement, je lui demandai:  « Pourquoi n’aurais-tu pas de chance ? » avec un sourire en coin, ne réalisant clairement pas dans l’immédiat que ma question était particulièrement indiscrète. Je m’en rendis compte que quelques instants plus tard, et c’est à ce moment que j’adoptai une attitude beaucoup plus timide en affirmant:  « Pardon, je ne veux surtout pas être indiscrète, tu n’es pas obligée de me répondre si tu préfères. » en ajoutant un sourire timide à mon propos, histoire de montrer que je ne voulais pas créer de malaise ou quoi que ce soit. Décidément, je pouvais être on ne peut plus maladroite ce soir et pour sûr, je n’en étais pas fière, mais pas du tout, bien loin de là.

_________________
Because I love you  Tu m'as rendu l'espoir, mon amour. Tu m'as enseigné qu'il était possible de retrouver la joie de vivre, malgré toute la douleur que l'on a pu connaître. - Nicholas Sparks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jade H. Braxton
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t9939-braxton-jade-le-plus-grand-plaisir-dans-la-vie-est-de-realiser-ce-que-les-autres-vous-pensent-incapable-de-realiser-wb http://www.your-family-tree.net/t8636-braxton-jade-vous-les-copins-je-ne-vous-oublierais-jamais

❝ Métier : Etudiante en stylisme
❝ cupidon : Il me fait vivre des choses délicates
❝ post-it :

Un petit chat du nom de Cookie ▬ Son grand frère est décédé ▬ Elle vient d'une famille riche ▬ Elle est passionnée de mode ▬ Elle veut ouvrir sa propre ligne plus tard ▬ Elle a la peau fragile, comme la plupart des roux ▬ Ses parents sont gérant d'une maison d'édition ▬ Son frère a 6 ans ▬ Elle vit toujours chez ses parents ▬ Elle a une mini ▬ Elle est végétarienne ▬ Elle aime les fruits rouges, les fraises surtout ▬ Elle aime faire la fête ▬ Elle a la phobie des insectes
❝ Age : 24
❝ pseudo : Lydia
❝ crédits : Shiya
❝ avatar : KATHERINE MCNAMARA
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Tulipes
❝ disponibilité : 0
❝ autres comptes : Le barman Charly Wheeler ▬ L'étudiant Julian Silvester
❝ Points : 2658
❝ Messages : 924
❝ depuis : 12/12/2015
❝ mes sujets : JONASGRANTLENAELLELAYALI-JOYANDREWAVERYGRANT (3)BILLIEKAWAIIBREANNAKENNEDYSUMMER

Un petit plus
MY LIFE TREE:
 Modératrice en chocolat

Modératrice en chocolat
mot doux de Jade H. Braxton un Mar 21 Juin - 13:29
 

Happy birthday anyway, Byran

Un sourire se forme sur mes lèvres quand je l’entends dire que c’est bon pour la recette. Je suis déjà persuadé qu’elle va nous faire quelque chose de vraiment parfait. En tout cas je lui fais confiance totalement pour y arriver. Elle m’a dit savoir le faire en plus de ça et je doute qu’elle mentirait sur des choses dans le style, ça serait un peu bête. En tout cas, je suis vraiment heureuse de pouvoir faire plaisir à mon frère et faire ce gâteau tant attendu par celui-ci. Ça va être autre chose que les habituelles pâtisseries que mes parents achètent toujours dans les boulangeries de la ville. J’ai hâte de pouvoir goûter moi-même pour savoir ce quel goût il aura et surtout pour voir si c’est bon. Je doute que ça doit être mangeable en tout cas et c’est une bonne chose. « - La chance. » Dis-je directement quand elle me dit que ça fait quatre mois qu’elle est en couple avec une personne qu’elle aime. Enfin je présume qu’elle l’aime sinon elle ne serait sans doute pas avec lui. Il est vrai que je l’envie un petit peu. Je ne suis pas pressée d’avoir un petit ami, mais je me dis que ça pourrait être agréable d’avoir une personne dans ma vie comme ça. Avoir l’impression que quelqu’un tient à toi et est là pour toi. J’ai une idée de la personne que je veux mais les choses ne se passent pas toujours comme on le voudrait. Mais qui sait, peut-être que ces jours de vacances loin d’ici avec lui seront fabuleuse et qu’il sera bien ? Je ne sais pas, je ne m’avance pas trop. Puis j’y vais aussi pour le concours et les défilés je dois avouer. J’espère que ça ne le gênera pas trop d’y venir avec moi. Mais je secoue bien vite la tête, n’ayant pas envie de penser à ces choses pour le moment, ça n’est pas important. J’approuve finalement quand elle indique que c’est bien que j’ai une bonne relation avec mes parents, contrairement à elle et sa mère. C’est certain que c’est toujours mieux. Et que je ne me plains pas de mes parents même si j’aimerai qu’ils soient un peu plus présent de temps en temps. Mais je ne m’étale pas non plus, de toute manière elle ne semble pas avoir envie d’en parler plus que ça et je ne vais pas insister de mon côté. Je réfléchis ensuite quand j’entends la question. Elle ne m’oblige pas à répondre en réalité puisqu’elle se reprend un petit peu après. Mais bon ça ne me dérange pas, nous apprenons à nous connaître. Et je dois dire que je n’ai pas eu l’occasion d’en parler plus que ça. Si ce n’est à des garçons mais ça n’est pas la même chose. « - Il y a une autre fille. » Dis-je en haussant doucement les épaules. « - En réalité, c’est sa meilleure amie. Mais je crois qu’elle pourrait facilement être plus que ça. Quand je l’ai rencontré, j’ai compris qu’elle avait des sentiments pour lui vu la jalousie. » Dis-je en levant les yeux au ciel. Je me souviens encore du café. Et oui, ça n’est pas un moment que je risque d’oublier du jour au lendemain comme ça en même temps. « - En plus, elle a eu un enfant. Et bon… Il est un peu comme un père pour cet enfant tu vois ? Il forme en quelques sortes une famille. Puis elle a plus son âge que moi. Enfin voilà il y a plusieurs éléments. Mais je ne perds pas espoir. Je verrai bien ce qu’il me dira quand je lui parlerai de mes sentiments. » Dis-je simplement avant de lui sourire directement. Je n’ai pas envie de trop m’en faire. Je tiens à lui et j’ai envie d’être avec lui. Mais je ne vais pas non plus faire toute une histoire avec ça. Même si je serai assez triste de le perdre réellement. Mais maintenant que j’en ai parlé c’est chose fait en quelques sortes. Je regarde l’heure un instant pour faire attention afin que le gâteau ne brûle pas. « - Et toi, tu veux des enfants ? » Demandais-je finalement puisque j’en avais parlé pour Avery. C’est un moyen de faire une transition pour continuer d’apprendre des choses sur la jeune femme en attendant que le gâteau soit enfin prêt. Je vois ensuite Edan passé et je pose les mains sur ses épaules directement posant un baiser contre sa joue directement. « - En fait, je crois que l’homme de ma vie est juste ici. » Dis-je en plaisantant avant de le laisser tranquille même si j’adore vraiment l’embêter. Il fit d’ailleurs une petite grimace. Il est dans une passe où il n’aime vraiment pas tout ce qui est bisous. Enfin, il grandit tout simplement et il faut s’y habituer.

roller coaster

_________________


In my heart
Si les sentiments se contrôlaient, peut-être que je ne serais pas dans cette situation actuellement. Mais je le suis et l'effacer me semble difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lenaëlle G. Martins
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t9963-martins-lenaelle-everybody-deserves-a-second-chance http://www.your-family-tree.net/t9280-martins-lenaelle-where-s-this-life-that-we-have-lost-in-living
.
❝ Métier : Nounou dévouée à la petite marmaille de Lullaby & Aiden
❝ cupidon : Si la perfection existait, elle porterait ton nom. ♥
❝ post-it : Lieux de vie : Pasadena (0-8 ans), Denver (8-20 ans), Austin (20-28 ans), Pasadena (28 ans, aujourd'hui).
Particularités : Ancienne alcoolique, maniaque du ménage, maîtresse d'un chat et d'un chien.
Love : En couple avec Jensen depuis décembre 2015, habite avec lui depuis le printemps 2016.
Animaux : Un chien & un chat
Passe-temps : Lire des romans de Nicholas Sparks, le Sudoku, le tricot, dessiner des chatons.
❝ Age : 27
❝ pseudo : Mayiie
❝ crédits : (c) Mayiie & Tumblr
❝ avatar : Julianne Hough
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Demande-moi et on verra. ♥
❝ autres comptes : Kylian J. Hemsworth (feat. Jamie Dornan) - L'amoureux éperdu qui a décidé de redémarrer sa vie à zéro et peut-être récupérer sa fiancée du passé.
Jezabel M. Sanchez (feat. Sofia Vergara) - La Martha Stewart de sa génération qui aime sa famille plus que tout.
Bennett K. Morrigan feat. Julian Morris - L'ancien militaire qui tente de se définir dans cette nouvelle vie.
Breanna J. Hardy feat. Serinda Swan - L'actrice qui a quitté le rôle d'une vie pour arranger la sienne.
❝ Points : 2072
❝ Messages : 3035
❝ depuis : 11/04/2014
❝ mes sujets : AllieCaitlynCordéliaGraceJadeJayJensenJensenLayali-JoyLullabyRafaelSummerToi ?

Un petit plus
MY LIFE TREE:
There's no safer place for youthan here with me

There's no safer place for you
than here with me

mot doux de Lenaëlle G. Martins un Ven 1 Juil - 3:26
Jade & Lenaëlle
Happy Birthday Anyway Bryan


Aimer une personne, ça pouvait être compliqué, effectivement. Moi-même, j’avais compris que ce n’était pas toujours rose, au contraire, ça pouvait soudainement devenir tout noir au moment où on s’en attend le moins. Heureusement, j’étais parvenue à sortir de cette zone sombre de ma vie, faire quelque chose de bien avec celle-ci et connaître un bonheur que je ne pensais jamais connaître à nouveau. Je m’estimais particulièrement chanceuse de cela, parce que je ne pensais jamais être capable de m’ouvrir à quelqu’un d’autre. Par contre, je le devais énormément à Jensen, qui avait su comprendre mes craintes, qui me rendait heureuse à chaque jour. Maintenant, j’étais plus d’avis qu’il s’agissait de trouver le bon, celui avec qui tout était simple. Mais ça, ce n’était pas une partie de plaisir, bien loin de là. Jade était en train de me le prouver par ses explications, explications qui me laissaient clairement comprendre que ce n’était pas simple. Dans son cas, c’était la présence d’une autre fille, et de son enfant, qui rendaient les choses bien peu simples. Par le simple fait que je me pinçai les lèvres, je signifiai qu’en effet, les choses n’étaient pas des plus faciles pour le coup. Clairement, ce n’était pas le genre de situation qu’il était possible de régler par un combat dans la boue. Enfin, peut-être qu’à une autre époque, c’était ainsi que les choses s’arrangeaient, mais aujourd’hui, je n’en étais pas convaincue. Après, si c’était ainsi qu’elles voulaient régler le tout, qu’il en soit ainsi, mais clairement, ce n’était pas moi qui allait proposer cette idée. Non seulement, celle-ci était particulièrement pathétique mais de plus, je ne connaissais pas la situation, je ne connaissais pas l’autre fille, je ne connaissais même pas le prénom de ce jeune homme pour qui elle avait des sentiments. Tout ce que je pouvais faire dans le cas présent, c’était servir un petit sourire chaleureux à la demoiselle, puis lui dire:  « J’espère que ça va bien se passer pour toi, alors. » Mon propos était certes particulièrement vague, mais il se voulait sincèrement malgré tout. Je l’avais laissé vague parce que j’espérais que si c’était là le mieux pour elle, alors j’espérais que cela marche avec son ami. Et c’était mieux qu’ils restent juste amis, alors j’espérais que tout se passerait bien pour elle et qu’éventuellement, elle trouve quelqu’un de bien. Tout le monde avait le droit de connaître cette chance une fois dans sa vie à mon avis. Après, peut-être que j’étais un peu trop idéaliste, et pour sûr, ma propre situation rendait les choses beaucoup plus belles dans ma tête - mon amour pour les romans à l’eau de rose aussi mais bon - mais est-ce que c’était vraiment un défaut ? Était-ce vraiment quelque chose à blâmer, le fait d’avoir envie de croire en l’amour et l’envie de connaître le bonheur un jour ? Si cela était un défaut, alors là, pour sûr, je ne savais pas ce que pouvait être considéré comme une qualité à ce point. En tout cas, personnellement, je me sentais rêveuse, parce que je pouvais finalement croire en certaines choses que je pensais disparues. J’en montrai une nouvelle preuve au moment où Jade me demanda si je voulais des enfants. Sans même que je le dicte ou contrôle, un sourire un peu idiot et naïf apparut sur mes lèvres, et ce fut presque sans hésitation que je répondis:  « Probablement plus que tout au monde… » Je n’allai pas plus loin dans mes explications, parce que je savais bien que ce n’était pas une décision que je pouvais prendre seule. Après, Jensen et moi en avions parlé, vite fait, et clairement, il semblait aussi désireux que moi d’avoir des enfants, mais nous en étions qu’aux premiers ébats de notre relation, alors nous avions encore du temps pour prendre une décision même si clairement, cela revenait doucement dans mes plans après avoir, tout comme mon idée de trouver l’amour un jour, disparu momentanément. Après une fausse couche arrêtée par un mari violent, il était difficile de se dire qu’il serait possible de tenir un bébé, son bébé dans les bras un jour quoi. Mais ça, Jade n’avait pas besoin de le savoir, alors je cessai mon propos à ce moment, la regardant avec un sourire attendri quand elle dit que l’homme de sa vie était en ces lieux, comprenant qu’elle parlait de son petit frère. Ça, c’était plutôt mignon, je devais l’admettre. Je n’avais pas cette chance d’avoir un petit frère ou une petite soeur de qui j’étais proche, alors pour sûr, je les enviais un peu, mais pas méchamment, juste pour signifier que je trouvais ça beau. Puis, le moment fut encore plus mignon quand le petit grimaça, si bien que cela m'arracha un petit rire, soudainement interrompu par un « ding » qui retentit dans la cuisine. Fronçant d'abord les sourcils, je ne cherchai toutefois pas bien longtemps pour comprendre de quoi il pouvait s’agir, je demandai donc:  « Je me trompe ou bien cela signifie que le gâteau est prêt ? »

_________________
Because I love you  Tu m'as rendu l'espoir, mon amour. Tu m'as enseigné qu'il était possible de retrouver la joie de vivre, malgré toute la douleur que l'on a pu connaître. - Nicholas Sparks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jade H. Braxton
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t9939-braxton-jade-le-plus-grand-plaisir-dans-la-vie-est-de-realiser-ce-que-les-autres-vous-pensent-incapable-de-realiser-wb http://www.your-family-tree.net/t8636-braxton-jade-vous-les-copins-je-ne-vous-oublierais-jamais

❝ Métier : Etudiante en stylisme
❝ cupidon : Il me fait vivre des choses délicates
❝ post-it :

Un petit chat du nom de Cookie ▬ Son grand frère est décédé ▬ Elle vient d'une famille riche ▬ Elle est passionnée de mode ▬ Elle veut ouvrir sa propre ligne plus tard ▬ Elle a la peau fragile, comme la plupart des roux ▬ Ses parents sont gérant d'une maison d'édition ▬ Son frère a 6 ans ▬ Elle vit toujours chez ses parents ▬ Elle a une mini ▬ Elle est végétarienne ▬ Elle aime les fruits rouges, les fraises surtout ▬ Elle aime faire la fête ▬ Elle a la phobie des insectes
❝ Age : 24
❝ pseudo : Lydia
❝ crédits : Shiya
❝ avatar : KATHERINE MCNAMARA
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Tulipes
❝ disponibilité : 0
❝ autres comptes : Le barman Charly Wheeler ▬ L'étudiant Julian Silvester
❝ Points : 2658
❝ Messages : 924
❝ depuis : 12/12/2015
❝ mes sujets : JONASGRANTLENAELLELAYALI-JOYANDREWAVERYGRANT (3)BILLIEKAWAIIBREANNAKENNEDYSUMMER

Un petit plus
MY LIFE TREE:
 Modératrice en chocolat

Modératrice en chocolat
mot doux de Jade H. Braxton un Sam 9 Juil - 10:27
 

Happy birthday anyway, Byran

C’est avec un simple hochement de tête que je réponds à ce qu’elle me dit, à propos de Grant, bien que je ne lui aie pas donné de nom. Sans doute que les détails ne l’intéressent pas puis en même temps, ça m’arrange de ne pas devoir en dire plus que ça. Je ne suis pas très avancée sur la situation. Il y a la jeune brune qui est dans sa vie et qui prend une place importante dans celle-ci. Si je croyais en mes chances avant, ça en est tout autre depuis que je l’ai rencontrée. Et la naïveté me pousse encore à croire que j’ai encore une chance avec le brun. Pourtant, quelques parts au fond de moi, je vois les choses venir et ça va faire mal. Son choix sera fait sans doute rapidement. Les éléments qui sont présents, quand je fais une liste de pour et contre, sont assez clairs. Puis il y a certains signes qui ne trompent pas quoi qu’il en soit. Mais ça me laisse le temps d’être préparée, ça me laisse le temps d’avaler tout ça avant même que ça ne se passe. Vais-je croire encore à ce genre de jolies choses par la suite ? Je n’en sais rien en fait. Mais je serai tellement occupée à d’autre chose durant les années à venir que je n’ai même pas envie de prendre le temps d’y penser plus longuement. Nous sommes passés à autre chose, une autre conversation et c’est sans doute mieux comme ça. Je souris suite à la réaction qu’elle a quand je lui demande si elle veut des enfants. « - Alors j’espère que tu en auras comme tu veux. J’en veux également, mais j’ai encore le temps pour ça. » Dis-je directement en souriant. Je suis encore jeune, je suis encore dans les études. Je pense qu’avoir un enfant maintenant, n’est pas une très bonne idée pour moi. De toute façon, je n’ai aucune situation, donc aucun risque pour que ça arrive maintenant. Lenaëlle en a une de situation, d’après ce qu’elle vient de m’apprendre. Je ne doute donc pas du fait qu’elle puisse avoir sa propre famille, surtout au vu de l’envie qu’elle fait preuve à cela. C’est une jeune femme sympathique et je souhaite pour elle que du bonheur. Je m’occupe un peu de mon frère, trouvant toujours important de faire attention à lui. Il me rend tellement heureuse à lui seule, il est avec moi et c’est ce qui me plaît. Même si ça l’ennuie que je sois aussi protectrice avec lui parfois. Mais je ne peux m’en empêcher. J’étais concentrée sur lui quand le four se fait entendre. « - C’est bien ça ! C’est une bonne nouvelle. » Dis-je avant de sourire grandement. En plus, ça sent tellement bon. C’est ça le bonheur de faire de la cuisine, surtout quand ça sent le chocolat comme ça. Je ne perds pas plus de temps. Je vais prendre les gants de cuisine. Puis j’ouvre le four pour pouvoir prendre le plat délicatement. Je le pose sur le plan de travail ensuite puis referme directement le four pour ne pas prendre de risque. Ça donne déjà envie. Et Edan ne manque pas de dire qu’il a envie d’un morceau. « - Il faut d’abords mettre le glaçage. Et les bougies que tu pourras souffler. Mais il faut le laisser un peu refroidir. » Je comprends son impatience, je le suis aussi je dois avouer, c’est difficile de résister à un gâteau comme ça. Mais il faut le faire, de toute façon il manque encore quelque truc mais je laisse Lenaëlle prendre soin de s’occuper de ça. Je n’ai pas envie de tout gâcher en faisant n’importe quoi pour le gâteau. Je me bouge donc en regardant la jeune femme une fois de plus en souriant. « - J’espère que tu as un peu de temps. Enfin peut-être qu’on peut faire refroidir le gâteau un peu plus rapidement. » Dis-je doucement. J’ai envie qu’elle ait le temps de pouvoir prendre un bout avec nous puisqu’elle est là pour la réalisation. Puis je trouve ça beaucoup mieux comme ça. Je respire doucement préférant attendre sa réponse plutôt que de prendre des initiatives. « - Je ne sais plus si tu m’as dit. Est-ce que tu as des frères et sœurs ? » Elle m’a parlé de sa mère je me souviens mais pour le reste je ne sais déjà plus. Ce qui me rend un peu bête mais j’espère que ça passera quand même. Bien que ça ne soit pas si important, j’essaie juste de continuer à apprendre à la connaître un petit peu.

roller coaster

_________________


In my heart
Si les sentiments se contrôlaient, peut-être que je ne serais pas dans cette situation actuellement. Mais je le suis et l'effacer me semble difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lenaëlle G. Martins
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t9963-martins-lenaelle-everybody-deserves-a-second-chance http://www.your-family-tree.net/t9280-martins-lenaelle-where-s-this-life-that-we-have-lost-in-living
.
❝ Métier : Nounou dévouée à la petite marmaille de Lullaby & Aiden
❝ cupidon : Si la perfection existait, elle porterait ton nom. ♥
❝ post-it : Lieux de vie : Pasadena (0-8 ans), Denver (8-20 ans), Austin (20-28 ans), Pasadena (28 ans, aujourd'hui).
Particularités : Ancienne alcoolique, maniaque du ménage, maîtresse d'un chat et d'un chien.
Love : En couple avec Jensen depuis décembre 2015, habite avec lui depuis le printemps 2016.
Animaux : Un chien & un chat
Passe-temps : Lire des romans de Nicholas Sparks, le Sudoku, le tricot, dessiner des chatons.
❝ Age : 27
❝ pseudo : Mayiie
❝ crédits : (c) Mayiie & Tumblr
❝ avatar : Julianne Hough
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Demande-moi et on verra. ♥
❝ autres comptes : Kylian J. Hemsworth (feat. Jamie Dornan) - L'amoureux éperdu qui a décidé de redémarrer sa vie à zéro et peut-être récupérer sa fiancée du passé.
Jezabel M. Sanchez (feat. Sofia Vergara) - La Martha Stewart de sa génération qui aime sa famille plus que tout.
Bennett K. Morrigan feat. Julian Morris - L'ancien militaire qui tente de se définir dans cette nouvelle vie.
Breanna J. Hardy feat. Serinda Swan - L'actrice qui a quitté le rôle d'une vie pour arranger la sienne.
❝ Points : 2072
❝ Messages : 3035
❝ depuis : 11/04/2014
❝ mes sujets : AllieCaitlynCordéliaGraceJadeJayJensenJensenLayali-JoyLullabyRafaelSummerToi ?

Un petit plus
MY LIFE TREE:
There's no safer place for youthan here with me

There's no safer place for you
than here with me

mot doux de Lenaëlle G. Martins un Mar 2 Aoû - 0:06
Jade & Lenaëlle
Happy Birthday Anyway Bryan


Au propos de Jade que je trouvai tout simplement adorable par rapport au fait que je lui avais avoué vouloir des enfants, j’eus un petit sourire et en mon sens, ce fut suffisant, à mon avis, pour signifier que j’appréciais beaucoup le commentaire et que je lui rendais la pareille même si effectivement, je me doutais bien qu’elle avait le temps. Jade était plus jeune que moi, probablement aux études, ou bien avec un début de vie professionnelle. Il ne me semblait pas lui avoir posé la question, alors cela ne restait que simple supposition, mais une chose était claire pour moi, c’était qu’elle avait du temps. Je m’en doutais, et elle ne fit que le confirmer. Franchement, ce n’était pas moi qui allais lui dire que c’était important de se marier jeune, avoir des enfants presque tout de suite après ou quelque chose comme cela. Aux premiers abords, cela pouvait sembler ironique, compte tenu que c’était, en quelques secondes, ce que j’avais fait de mon côté, mais au vu de ce que j’avais vécu, je préférais de loin me dire que le mieux était d’attendre la bonne personne, prendre son temps, mais surtout, profiter du moment. Ma relation avec Jensen à présent, je la vivais comme si j’étais encore une adolescente qui a son premier petit-ami et nullement je m’en sens complexée. Si l’avenir veut que nous ayons des enfants par la suite, qu’il en soit ainsi. Bien sûr, j’aimerais bien que les choses marchent dans cette direction, je ne pouvais le cacher, mais je ne le forçais pas, pas pour l’instant en tout cas. Je n’étais pas toute jeune comme Jade, mais je me disais que j’avais encore du temps, je n’étais pas une vieille peau défraîchie, quand même. Par contre, malgré ce sourire, je n’ajoutai rien, parce que non seulement, je n’en voyais pas l’utilité mais de plus, je n’en eus pas vraiment l’occasion, compte tenu que ce moment adorable entre frère et soeur survint, puis le gâteau se manifesta pour signifier qu’il était prêt, venant interrompre, en quelques sortes, la conversation. Ce n’était pas quelque chose de mal, bien loin de là, alors clairement, je n’allais pas m’en montrer embêtée ou quoi que ce soit du genre. Plus encore, ce fut moi qui en toucha un mot dans un premier temps, laissant ensuite la demoiselle rousse me confirmer que je ne me trompais pas pour le coup. Je n’en doutais pas vraiment pour être franche, mais bon, ça aurait pu être autre chose, compte tenu que je ne connaissais pas tous les bruits de cette maison dans laquelle j’étais entrée pour la première fois ce soir. Sans que je puisse faire quoi que ce soit, Jade se dirigea vers le four, en sortant un gâteau bel et bien cuit, duquel s’échappait une douce vapeur chatouillant les narines d’Edan, visiblement, mais aussi les miennes, si bien que je ne pus m’empêcher de dire pour le coup:  « Ça sent bon… » en étant peu convaincue que les deux m’avaient entendue, mais je ne m’en faisais pas trop pour le coup. Ce n’était pas comme si je venais de dévoiler un secret d’état, quand même. Toujours à l’écart, je laissai la demoiselle mentionner à son frère qu’il faudrait attendre que le gâteau refroidisse, et qu’il fallait encore faire le glaçage. Puis, ce fut après ça que je retournai en scène, pendant un bref moment où je répondis au propos de la jeune femme:  « J’ai tout mon temps. » Ainsi, elle n’aurait pas besoin de trouver un moyen d’accélérer le processus de refroidissement du gâteau ou quelque chose comme ça. À quoi bon, après tout ? J’étais attendue par personne et mon petit-ami rentrerait tard du boulot, faisant en sorte que même si je rentrais après lui, notre conversation ne serait pas des plus développées parce qu’après une journée et soirée probablement longues pour lui à l’hôpital, il n’aurait pas envie de rester debout bien longtemps. Je ne lui en voulais pas, je ne pouvais que le comprendre, d’où le fait que je ne m’en inquiétais pas trop. Et puis, nous avions tous les deux notre vie, nous étions des adultes, nous étions capables de profiter du moment présent, des temps passés ensemble, sans ressentir le besoin horrible d’être collés l’un à l’autre constamment, autrement, nous n’aurions pas de vie et ce serait un peu étrange, peut-être étouffant au bout d’un moment. Clairement, ce n’était pas ça que je voulais, bien au contraire. Par conséquent, je ne me sentais nullement coupable de profiter de cette soirée qui se déroulait plutôt bien, tandis que j’apprenais à connaître Jade et que l’inverse était aussi vrai. Là, alors que moi, je savais qu’elle avait un frère décédé et un autre petit frère, elle me demanda ce qui en était de mon côté. Toujours désireuse de ne pas m’éterniser sur le sujet, je décidai de faire court en affirmant:  « J’avais une soeur qui est décédée quand j’avais dix-huit ans. Maintenant j’ai un demi-frère et une demi-soeur, semble-t-il, mais je ne les connais pas. » Un haussement d’épaule vint signifier que je ne m'en complexais pas pour le moment, même si clairement, j’aimerais bien au moins faire leur connaissance, un jour. En raison de cela, j’ajoutai, sans trop y réfléchir:  « Tu as de la chance d’être proche de ton petit frère. » sans envie ou jalousie, mais comme pour montrer que ce genre de lien était important. Je l’avais réalisé quand j’avais perdu ma soeur jumelle, Stella, et parfois, je devais admettre que j'aimerais avoir quelqu’un à qui parler, me confier et tout ce qui venait avec, comme Jensen avait sa famille, par exemple, même si les choses n’étaient pas toujours simples. Voilà pourquoi, puisque je ne pouvais parler en connaissance de cause, je ne m’éternisai pas, puis je décidai même de changer de sujet, puisque connaissant la situation familiale de Jade - vaguement, mais suffisamment pour ne pas poser plus de questions pour le moment - je décidai de finalement revenir à cette hypothèse silencieuse que j’avais formulé plus tôt, puis je demandai:  « Tu fais quoi dans la vie ? Tu es aux études ? Ou bien tu travailles ? » 

_________________
Because I love you  Tu m'as rendu l'espoir, mon amour. Tu m'as enseigné qu'il était possible de retrouver la joie de vivre, malgré toute la douleur que l'on a pu connaître. - Nicholas Sparks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jade H. Braxton
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t9939-braxton-jade-le-plus-grand-plaisir-dans-la-vie-est-de-realiser-ce-que-les-autres-vous-pensent-incapable-de-realiser-wb http://www.your-family-tree.net/t8636-braxton-jade-vous-les-copins-je-ne-vous-oublierais-jamais

❝ Métier : Etudiante en stylisme
❝ cupidon : Il me fait vivre des choses délicates
❝ post-it :

Un petit chat du nom de Cookie ▬ Son grand frère est décédé ▬ Elle vient d'une famille riche ▬ Elle est passionnée de mode ▬ Elle veut ouvrir sa propre ligne plus tard ▬ Elle a la peau fragile, comme la plupart des roux ▬ Ses parents sont gérant d'une maison d'édition ▬ Son frère a 6 ans ▬ Elle vit toujours chez ses parents ▬ Elle a une mini ▬ Elle est végétarienne ▬ Elle aime les fruits rouges, les fraises surtout ▬ Elle aime faire la fête ▬ Elle a la phobie des insectes
❝ Age : 24
❝ pseudo : Lydia
❝ crédits : Shiya
❝ avatar : KATHERINE MCNAMARA
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Tulipes
❝ disponibilité : 0
❝ autres comptes : Le barman Charly Wheeler ▬ L'étudiant Julian Silvester
❝ Points : 2658
❝ Messages : 924
❝ depuis : 12/12/2015
❝ mes sujets : JONASGRANTLENAELLELAYALI-JOYANDREWAVERYGRANT (3)BILLIEKAWAIIBREANNAKENNEDYSUMMER

Un petit plus
MY LIFE TREE:
 Modératrice en chocolat

Modératrice en chocolat
mot doux de Jade H. Braxton un Lun 8 Aoû - 11:10
 

Happy birthday anyway, Byran

Le gâteau maintenant sorti du four, nous pouvions sentir la douce odeur qui s’en dégage. Et visiblement, Edan et moi n’étions pas le seul à penser que ça sent bon. Puisque la jeune femme le mentionne aussi, bien que ça ne soit pas d’une voix claire. L’entendre dire me fait tout de même sourire, c’est vraiment plaisant en tout cas, d’avoir pu faire ce gâteau sans qu’il finisse brûler ou en mauvais état. Je dois avoir de la chance cette fois ou alors je m’améliore à force d’en faire encore et encore des petites choses à manger. Mon frère est impatient, et j’avoue que moi aussi je le suis. Mais nous devons prendre patience, puisque le gâteau doit encore refroidir pour qu’on puisse le manger. Ça me donne un peu fin de sentir cette odeur, je le sens à mon ventre également mais ça n’est qu’une question de temps simplement. Et comme Lenaëlle a également du temps, pas besoin de forcer les choses pour que ça puisse aller plus rapidement. Je profite du temps d’attente pour en apprendre un peu plus sur elle et sa vie personnelle. Je me mords la lèvre quand je l’entends dire que sa sœur est décédée. Je ne me doutais pas qu’elle aussi avait perdu une personne proche. « - Je suis désolée. » Dis-je automatiquement, parce que je le suis vraiment. Poser des questions, c’est tout de même risquer, surtout quand nous allons sur des sujets sensibles. Comme moi avec mon grand-frère. En tout cas, je sais ce que ça fait de perdre quelqu’un, même s’il ne s’agissait pas de mon jumeau et que nous n’avions pas un lien aussi fort que ça. Juste un grand-frère et une petite sœur. « - J’espère que tu pourrais faire leur connaissance un jour. » Dis-je calmement. Je ne sais pas si elle en a envie. A l’entendre, ça ne semble pas être une priorité, ce que je peux comprendre aussi. Elle n’est pas aussi proche de sa famille que je le suis. Je ne sais pas si c’est dû à la vie ou simplement à l’âge. Est-ce que je vais m’éloigner de mes parents et de mon frère quand je partirai enfin de la maison familiale ? Je n’en sais rien. Dans le fond, je n’espère pas parce que j’aime bien comme c’est maintenant. Je souris en approuvant doucement. « - C’est vrai. Et je sais d’expérience qu’il faut profiter des personnes présentes tant qu’on le peut. » Dis-je sans ajouter d’autres paroles. Parfois, les personnes partent beaucoup trop tôt. C’est souvent les meilleures d’ailleurs. Mais je n’ai aucune envie d’y penser plus longtemps. C’est bien trop triste et je n’ai pas envie de l’être. Autant faire avec le positif non ? Je respire doucement en laissant mon frère s’occuper comme il peut, puisqu’il est toujours aussi impatient. Je relève les yeux sur la blonde quand elle me pose à son tour une question. « - Je suis actuellement étudiante en littérature. Mais je change dès la rentrée pour faire des études en stylisme. » J’ai conscience de perdre du temps en changeant comme ça d’orientation mais c’est beaucoup plus agréable pour moi. Je n’aime pas la littérature, enfin j’aime lire, j’aime les livres mais je ne veux pas travailler dans ce domaine. La mode et le stylisme ce sont les deux choses que je préfère. J’ai hésité puisque j’avais peur que mes parents n’acceptent pas mais ça s’est bien passé finalement. Heureusement. Mais je ne vais pas m’avancer plus longtemps sur tout ça, je ne sais pas de quoi est fait l’avenir. J’aide ensuite Lenaëlle pour poursuivre la préparation, pour le glaçage. Je ne sais pas si nous pouvons le mettre dès maintenant sur le gâteau ou si nous devons attendre encore. Je laisse donc faire, je suppose qu’elle sait plus que moi ce que nous devons faire. Je prends mon verre tout doucement pour pouvoir boire quelques gorgées dans celui-ci. Finalement, le temps passe beaucoup plus rapidement que je ne le pensais. Je réfléchis durant quelques secondes en regardant autour de moi. « - Comment c’était pour toi les études ? Je veux dire. Tu étais quel genre d’étudiante ? Studieuse ? Fêtarde ? » Demandais-je en ayant un sourire amusé. Je me demande. Après tout, elle a déjà l’expérience, peut-être qu’elle a des choses à dire. Puis quelque chose d’autre me vient en tête finalement. J’hésite mais finalement je me dis que je n’ai rien à perdre. « - Est-ce que tu as déjà pris de la drogue ? » Après tout, je vois beaucoup de personnes autour de moi consommer, essayé et faire des choses que je ne fais pas forcément. Est-ce que ça fait de moi une fille sans intérêt ? Je ne sais pas trop. Je me pose les questions en tout cas. Est-ce qu’on m’apprécierait plus si je faisais comme tout le monde ? Je n’en ai pas envie, de faire comme tout le monde mais bon. Enfin soit, j’attendais la réponse de la jeune femme.

roller coaster

_________________


In my heart
Si les sentiments se contrôlaient, peut-être que je ne serais pas dans cette situation actuellement. Mais je le suis et l'effacer me semble difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lenaëlle G. Martins
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t9963-martins-lenaelle-everybody-deserves-a-second-chance http://www.your-family-tree.net/t9280-martins-lenaelle-where-s-this-life-that-we-have-lost-in-living
.
❝ Métier : Nounou dévouée à la petite marmaille de Lullaby & Aiden
❝ cupidon : Si la perfection existait, elle porterait ton nom. ♥
❝ post-it : Lieux de vie : Pasadena (0-8 ans), Denver (8-20 ans), Austin (20-28 ans), Pasadena (28 ans, aujourd'hui).
Particularités : Ancienne alcoolique, maniaque du ménage, maîtresse d'un chat et d'un chien.
Love : En couple avec Jensen depuis décembre 2015, habite avec lui depuis le printemps 2016.
Animaux : Un chien & un chat
Passe-temps : Lire des romans de Nicholas Sparks, le Sudoku, le tricot, dessiner des chatons.
❝ Age : 27
❝ pseudo : Mayiie
❝ crédits : (c) Mayiie & Tumblr
❝ avatar : Julianne Hough
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Demande-moi et on verra. ♥
❝ autres comptes : Kylian J. Hemsworth (feat. Jamie Dornan) - L'amoureux éperdu qui a décidé de redémarrer sa vie à zéro et peut-être récupérer sa fiancée du passé.
Jezabel M. Sanchez (feat. Sofia Vergara) - La Martha Stewart de sa génération qui aime sa famille plus que tout.
Bennett K. Morrigan feat. Julian Morris - L'ancien militaire qui tente de se définir dans cette nouvelle vie.
Breanna J. Hardy feat. Serinda Swan - L'actrice qui a quitté le rôle d'une vie pour arranger la sienne.
❝ Points : 2072
❝ Messages : 3035
❝ depuis : 11/04/2014
❝ mes sujets : AllieCaitlynCordéliaGraceJadeJayJensenJensenLayali-JoyLullabyRafaelSummerToi ?

Un petit plus
MY LIFE TREE:
There's no safer place for youthan here with me

There's no safer place for you
than here with me

mot doux de Lenaëlle G. Martins un Mer 10 Aoû - 20:57
Jade & Lenaëlle
Happy Birthday Anyway Bryan


Parler études n’était pas nécessairement le sujet le plus léger qui soit, mais une chose était certaine, c’était que c’était plus léger que de parler de famille et de ce qui pouvait être problématique de ce côté, comme ce l’était dans mon cas. Enfin, je ne disais pas que c’était le véritable bordel, mais disons que parler de la relation que j’avais avec ma mère, mon demi-frère et ma demi-soeur que je ne connaissais même pas, ce n’était pas le sujet qui était destiné à remonter le moral de qui que ce soit. Pour le coup, j’étais donc contente que la demoiselle ne semble pas me tenir rigueur du fait que j’avais changé de sujet plus ou moins brusquement, et qu’elle réponde à ma question sans trop de problème. C’est ainsi que j’appris que mon interlocutrice étudiait actuellement en littérature, mais que bientôt, elle serait plutôt en stylisme. À son propos, j’accusai réception de l’information, ne pouvant m’empêcher de demander immédiatement:  « Ah bon ? », signifiant que j’étais prête à en savoir plus sur son changement de programme, puisque mine de rien, elle passait d’un domaine à un autre. Par contre, j’avais fait exprès de rester relativement vague, lui donnant ainsi l’occasion, si jamais elle ne souhaitait pas vraiment s’expliquer, de simplement confirmer la chose sans aller plus loin. Après tout, je ne voulais pas me montrer trop indiscrète, même si pour le coup, je m’étais quand même permise de demander des détails, parce que je supposais que si jamais elle ne voulait pas en parler, elle m’aurait simplement dit qu’elle étudiait dans un domaine ou un autre sans mentionner le changement. En tout cas, c’était ce que je pensais, donc peut-être avais-je faux, mais je ne me remis pas trop en question pour le coup, jugeant que ma décision était quand même la plus sage dans le cas présent. De plus, je n’ajoutai pas quoi que ce soit d’autre, laissant alors l’occasion à la demoiselle de reprendre la parole, me prenant par surprise en me demandant comment les études s’étaient passées pour moi. Dans un petit rire, je lui répondis:  « Oh je n’ai pas étudié assez longtemps pour vraiment me définir de quelconque façon. » Enfin, j’étais allée au lycée comme tout le monde, ou presque, mais je n’avais connu l’engouement de l’université. Après tout, quelques mois après avoir terminé le lycée, je m’étais mariée, j’étais devenue indépendante, donc payer des études universitaires n’était clairement pas accessible. Ce que j’avais fait plutôt, je le mentionnai à Jade en ajoutant:  « J’ai suivi une courte formation pour travailler avec les enfants, et je suis allée sur le marché du travail par la suite. » avec un petit sourire. Volontairement, je n’avais pas expliqué le pourquoi du comment, parce que dans l’immédiat, je n’avais pas songé à une façon d’en parler sans évincer mon mariage et tout ce qui venait avec. Et ça, je n’avais pas l’habitude d’en parler même à mes proches, alors je jugeais que ce n’était pas le temps d’en parler à Jade. Après tout, même si la conversation se passait bien, nous venions quand même de faire connaissance, alors je me voyais très mal lui dévoiler les parties les plus sombres de mon histoire, surtout si je n’y étais pas obligée. Et pour le moment, je ne m’en sentis nullement forcée, jusqu’au moment où tout à coup, de façon encore plus surprenante que précédemment, Jade me posa une question à laquelle je ne pouvais clairement pas m’attendre. Prise au dépourvu, je sentis mon coeur manquer un temps, puis je me sentis écarquiller les yeux et rester immobile pendant un instant, tentant de comprendre le pourquoi du comment cette question était apparue dans la conversation. Était-ce une question piège, histoire de voir si malgré tout, je serais une personne de confiance pour garder son frère ? Avait-elle eu je-ne-sais-comment vent de mon passé au bout du compte ? Légèrement confuse, je répondis malgré tout:  « Hum… Non, jamais. » Évidemment, cela ne voulait pas dire non plus que j’étais complètement dénudée de tout pêché, de toute faute, ma sobriété en étant une preuve plus qu’évidente. Mais ça, je ne me voyais clairement pas l’avouer ici et maintenant, pas alors que j’étais encore dans le flou en ce qui concernait cette question, cette question qui semblait même laisser la demoiselle hésitante. Pour moi, c’était limite une chance ça, parce que cela me donna le courage de lui demander:  « Pourquoi ? » sur un ton que je voulus candide, nullement agressif, voulant simplement comprendre d’où cette question sortait, même si la raison ne remettait pas en question ce que je lui avais dit, puisque non, je n'avais jamais consommé, c’était la vérité. Enfin, en ce qui concernait la drogue en tout cas. L’alcool, c’était une toute autre histoire, histoire dont je n’étais pas prête à parler, bien loin de là.

_________________
Because I love you  Tu m'as rendu l'espoir, mon amour. Tu m'as enseigné qu'il était possible de retrouver la joie de vivre, malgré toute la douleur que l'on a pu connaître. - Nicholas Sparks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jade H. Braxton
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t9939-braxton-jade-le-plus-grand-plaisir-dans-la-vie-est-de-realiser-ce-que-les-autres-vous-pensent-incapable-de-realiser-wb http://www.your-family-tree.net/t8636-braxton-jade-vous-les-copins-je-ne-vous-oublierais-jamais

❝ Métier : Etudiante en stylisme
❝ cupidon : Il me fait vivre des choses délicates
❝ post-it :

Un petit chat du nom de Cookie ▬ Son grand frère est décédé ▬ Elle vient d'une famille riche ▬ Elle est passionnée de mode ▬ Elle veut ouvrir sa propre ligne plus tard ▬ Elle a la peau fragile, comme la plupart des roux ▬ Ses parents sont gérant d'une maison d'édition ▬ Son frère a 6 ans ▬ Elle vit toujours chez ses parents ▬ Elle a une mini ▬ Elle est végétarienne ▬ Elle aime les fruits rouges, les fraises surtout ▬ Elle aime faire la fête ▬ Elle a la phobie des insectes
❝ Age : 24
❝ pseudo : Lydia
❝ crédits : Shiya
❝ avatar : KATHERINE MCNAMARA
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Tulipes
❝ disponibilité : 0
❝ autres comptes : Le barman Charly Wheeler ▬ L'étudiant Julian Silvester
❝ Points : 2658
❝ Messages : 924
❝ depuis : 12/12/2015
❝ mes sujets : JONASGRANTLENAELLELAYALI-JOYANDREWAVERYGRANT (3)BILLIEKAWAIIBREANNAKENNEDYSUMMER

Un petit plus
MY LIFE TREE:
 Modératrice en chocolat

Modératrice en chocolat
mot doux de Jade H. Braxton un Dim 14 Aoû - 15:36
 

Happy birthday anyway, Byran

Je réfléchissais quelques secondes en approuvant d’un signe de tête quand j’entends la réponse de la jeune femme vis-à-vis de ce que je lui avais dit un peu avant. Sur les études évidemment puisque j’avais répondu à sa question. Une question beaucoup moins délicate pour ma part que celle de la famille. Bien que je n’aie pas tellement de soucis, sauf au niveau de mon frère décédé et les parents de mes cousins également. Mais ce n’est pas ce dont j’ai le plus envie de parler puisque ça n’a rien de très joyeux. Enfin soit, je reprenais rapidement pour plus d’explication sur ce que je venais de dire. « - Oui. J’ai pris littérature pour faire plaisir à mes parents à la base. Ils sont propriétaires d’une maison d’édition, ils ont toujours été dans la livre et ils m’ont toujours mis dans les livres également. Il voulait que je puisse reprendre l’entreprise une fois qu’ils n’y seraient plus. Et donc poursuivre la tradition familiale. Ce que je pouvais comprendre d’un côté. » Commençais-je par dire. Je ne sais pas si elle veut autant de détails. Mais si je dois expliquer les choses, autant que je le fasse de manière correcte. Pour qu’elle comprenne un peu le contexte mais aussi pourquoi j’ai perdu autant de temps dans mes années d’études. Puisque je recommence à la base dans le stylisme. « - Ca n’a pas été un choix facile de me dire que je laissais la littérature, que je n’aime pas spécialement, pour le stylisme. Par peur que mes parents soient déçus. J’ai pu en parler avec eux il y a quelques mois maintenant. Ils ont été un peu… Inquiets et peut-être un peu déçu quand même mais ils m’ont quand même encouragé à faire ce que je voulais vraiment. Depuis toute petite j’aime faire mes propres créations. Même si à l’époque c’était des créations d’enfants. Aujourd’hui c’est beaucoup plus professionnel. La mode c’est ce qui me plaît, d’où mon choix de changement. » C’est ce que je veux faire depuis toujours en réalité. Mais la mort de mon frère a fait en sorte de me pousser à faire les choses dans le sens de mes parents plutôt que pour moi. Je voulais qu’ils soient heureux et contents. Au final, après quelques conseils j’ai compris que ça ne servait à rien ce que je faisais. Enfin voilà. Je vais poursuivre mes études avec un peu plus d’envie et je suis certaine que le résultat sera positif. J’écoute sa réponse concernant l’étudiante qu’elle était. Voulant un peu savoir par rapport à moi par exemple. Je hoche la tête lorsqu’elle me répond qu’elle ne peut pas spécialement me dire puisqu’elle n’a pas fait des études assez longues pour ça. Ca n’est pas bien grave. C’était juste par curiosité un petit peu. Pour en connaître un peu plus sur sa personnalité. Bien qu’elle doive avoir changé depuis le temps. Ou pas. Je ne sais pas plus que ça. « - Je comprends. Ce n’est peut-être pas plus mal comme façon de faire. Au moins tu as été rapidement indépendante. J’hésite encore de mon côté. J’ai envie d’avoir un appartement à moi et partir de chez mes parents et d’un autre côté, je me dis que j’y suis bien aussi. Je sais que j’ai le temps. Mais j’y pense de plus en plus. » J’avoue aussi que vivre seule me fait peur. Partir me fait peur. Si jamais j’ai un souci ? Il y a des tas de peurs qui me viennent quand je m’imagine seule dans ma propre habitation. Voleurs, insectes… Enfin des choses stupides mais qui me font horreur en même temps. Je serais plus rassurée avec quelqu’un mais je n’aime pas trop m’imposer non plus. J’attends ensuite le reste. La réponse sur une question importante à mes yeux. Enfin importante… Façon de parler en même temps. Je l’écoute puis je fronce les sourcils. Oui j’y ai peut-être été fort avec ma question pour le coup ? Enfin, j’ai confiance et j’avais envie d’avoir l’avis d’une personne avec plus d’expérience que moi. Je ne sais pas, je me dis que ça peut peut-être aider. « - Juste pour savoir. J’ai l’impression que pour être intéressant aux yeux des autres, ça devient de plus en plus indispensable de consommer. Je ne juge pas les gens qui le font, j’en connais et j’adore ces personnes. Chacun fait ce qu’il veut, dans la limite du raisonnable bien sûr. Mais je ne sais pas. Des fois… J’ai l’impression de ne pas être dans les mêmes délires que les personnes de ma génération. » Je secoue doucement la tête en soupirant un peu. Peut-être que je suis un peu trop raisonnable. Franchement, je ne sais pas plus que ça. Je n’ai pas tellement envie d’être comme les autres non plus. Je préfère me démarquer mais je n’ai pas l’impression d’y arriver non plus. « - C’était juste pour avoir ton point de vue dans le fond. Tu as plus d’expérience que moi. » je hausse les épaules en mettant une mèche de cheveu derrière mon oreille.

roller coaster

_________________


In my heart
Si les sentiments se contrôlaient, peut-être que je ne serais pas dans cette situation actuellement. Mais je le suis et l'effacer me semble difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !


mot doux de Contenu sponsorisé ► un
Revenir en haut Aller en bas
 

Lenaëlle & Jade ▬ Happy birthday anyway, Byran


→ YOUR FAMILY TREE :: Pasadena ouvre ses portes le soleil et la ville :: A l'ouest de la ville :: Les toits de l'ouest de Pasadena
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-