Devon & Julian ▬ Am I dreaming ? Oh no. It is reality.
l'avatar des scénarios ou membres des familles
sont totalement discutables pour autant qu'ils ne soient pas dans le bottin !
Venez car plus on est de fous et plus on rit, non ?
Chocolat et guimauves en cadeaux !
bonjour les YFTiens
et pleins de calins pour vous ainsi que tout notre amour !

Partagez | .
 

Devon & Julian ▬ Am I dreaming ? Oh no. It is reality.


→ YOUR FAMILY TREE :: Pasadena ouvre ses portes le soleil et la ville :: A l'ouest de la ville :: Les toits de l'ouest de Pasadena
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Julian Silvester
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t9950-silvester-julian-les-secrets-sont-destructeurs http://image.noelshack.com/fichiers/2016/21/1464440480-irl.png

❝ Métier : Etudiant
❝ cupidon : ne m'a pas encore piqué.
❝ post-it : J'ai deux tatouages sur l'épaule droite, une libellule et un oiseau, symbole de la liberté que je recherche avant tout. Je sais chanter mais je ne le fais pas. Je déteste la télévision et la politique j'expliquerai ça plus tard. Ah oui, j'ai un frère... Vivant et non dans le coma comme je le pensais. Je suis allergique aux fruits secs et tant mieux car je n'aime pas ça.Je suis addict à l'alcool et aux drogues mais aussi aux jeux vidéo. Je n'ai plus vu mon meilleur ami depuis 5 ans et il me manque. J'aime regarder les hommes mais je me trouve des excuses car pour moi je ne suis pas attiré.
❝ pseudo : Lydia
❝ crédits : Avatar : TAG
❝ avatar : Steven Mcqueen
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Tulipes
❝ disponibilité : 7
❝ autres comptes : Jade H. Braxton ▬ Charly N. Wheeler
❝ Points : 2156
❝ Messages : 312
❝ depuis : 01/04/2016
❝ mes sujets : DevonJaredSoanJoeAvery

Un petit plus
MY LIFE TREE:
Modérateur en chocolat

Modérateur en chocolat
mot doux de Julian Silvester un Lun 4 Avr - 11:36

Am I dreaming ? Oh no. It is reality.

Pourquoi suis-je dans cette ville ? Pour faire la connaissance de mon frère. Et pourquoi je n’y vais pas directement ? Car j’ai bien trop peur de le faire. Je n’ai jamais peur de rien et voilà que j’ai peur d’aller voir une personne maintenant. Mais il y a de nombreuses raisons à cela. Peut-être qu’il en a rien à faire de moi, peut-être qu’il ne veut pas me voir, peut-être qu’il me déteste car je suis de sa famille, peut-être qu’il est comme les parents ou peut-être qu’il ne pense même pas à moi. Il y en a des peut-être, mais les peut-être, c’est un peu comme le si. On peut imaginer des milliers de choses mais ça ne se passe jamais comme ça. Franchement, je ne me sens pas assez confiant avec cette histoire. Je veux le connaître, j’ai toujours voulu le rencontrer. Même quand j’avais 9 ans et que je le savais à l’hôpital, je voulais le voir. Mais je n’ai jamais pu et je comprends un peu mieux pourquoi maintenant. Il n’y était plus à l’hôpital. Je me suis senti tellement seul durant toutes ces années, j’aurais aimé que les choses soient différentes. Je ne sais pas si nous pouvons réellement rattraper ce que nous avons perdu, sans doute pas, l’enfance ça n’est pas la même chose que l’âge adulte. Il n’y a pas les mêmes souvenirs, les mêmes choses… Comme je n’ose pas m’y rendre directement, en me présentant comme Julian Silvester, j’ai décidé de me faire passer pour une autre personne. Mais qui ? C’est encore une chose à laquelle je réfléchis. Il faut vraiment que je me trouve un faux nom. Pas Julian et encore moi Silvester. Il comprendrait directement. Sans doute que Jamie lui a quand même dit comment je m’appelle. J’ai repoussé à plusieurs reprises le moment où je dois venir le voir pour pouvoir faire connaissance. Je me suis dégonflé plusieurs fois. Mais le jour est venu maintenant. Il faut que j’assume, il faut que je fonce et que je ne recule pas. J’ai trouvé une solution pour me sentir un peu mieux, un peu plus en confiance. J’ai fumé. Au moins, je suis un peu plus calme maintenant, je peux me permettre de faire une folie. J’espère trouver une excuse pour ma présence. Sans doute que je trouverai une fois sur place. Dès que je suis réveillé et prêt, je me mets en route pour cette maison visiblement. Merci Jamie pour l’information. En fait, ça n’est pas très loin du campus, c’est à l’ouest aussi. Mais j’ai quand même prit la voiture, on ne sait jamais, je pourrai en avoir besoin. Je suis les indications du GPS, je ne connais pas encore cette ville. Il ne me faut que quelques minutes pour m’y rendre. Je soupire doucement, passant les mains dans mes cheveux. Puis je tourne le regard sur la maison, observant attentivement l’entrée, la maison, imaginant mon frère là-dedans. Je me demande vraiment comment il est. Je me pose tellement de questions sur lui. Je ne sors pas de la voiture avant cinq minutes, franchement, je me sens pas si bien que ça et je serai sans doute partit une fois de plus si je n’avais pas pris le courage d’y aller. Et puis je suis garé devant depuis un moment, c’est un peu suspect quand même. Une fois hors de la voiture, j’avance calmement en direction de la porte. Je me racle la gorge rapidement puis sonne à la porte. Je recule un peu, puis j’attends. J’entends quelqu’un venir derrière la porte. Je souris directement cherchant dans ma tête une excuse rapidement. J’allais ouvrir la bouche pour la dire mais la personne qui ouvre cette porte n’est pas du tout mon frère. « - Devon ?! Mais qu’est-ce que… Oh non… Non ! » Déjà c’est un choc de la revoir là, alors que je ne l’ai plus vu depuis longtemps maintenant, elle est partie comme ça et je me suis retrouvé seul une fois de plus. On peut dire que je lui en veux puisque je n’ai jamais eu d’explication. Puis elle se trouve là, chez mon frère. Qu’est-ce qu’elle fait là au juste ? Puis je n’ai pas posé la question, je me suis répondu intérieurement. C’est sa copine, ouais c’est sans doute pour ça qu’elle est là. Et ça me met assez en colère d’imaginer ça. Enfin, me laisser pour aller coucher avec mon frère ? Je reste sur le cul. Je la regarde attentivement avant de soupirer directement. Finalement, ça ne sera pas pour cette fois. Je tourne directement les talons pour pouvoir rejoindre la voiture alors que mes émotions sont vraiment partagées.

© charney

_________________

Le jour où je me rendrai compte de mes sentiments, le jour où j'acceptera qui je suis vraiment, toi et moi nous vivrons notre histoire passionnément. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Devon R. Floyd
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t7062-floyd-devon-a-la-recherche-de-son-aladdin-enfin-celui-qui-saura-utiliser-sa-lampe-magique http://www.your-family-tree.net/t7122-floyd-devon-cherche-un-titre

❝ Métier : Illusionniste dans un cirque ambulant, pickpocket et voyante, rien que ça ! Mais c'est ça la vie de bohème ♥
❝ cupidon : En couple avec Andrew ♥
❝ post-it : née à Santa Monica le 31 juillet 1994 ▬ a perdu sa famille à six ans ▬ possède le cœur de sa sœur jumelle ▬ a fuie sa première famille d'accueil ▬ elle n'a jamais été à l'école, elle a tout appris par elle-même en lisant des livres qu'elle volait ou en écoutant des cours sous la fenêtre d'une classe ▬ a grandi dans une famille qui forme un cirque ▬ n'a plus de souvenir de sa vie avant la mort de ses parents et sa sœur ▬ pour se nourrir, elle a apprit à voler et plus encore ▬ rêve de liberté ▬ il y a deux ans, elle a eut un accident de voiture qui a causer la mort de son copain. depuis, elle n'a jamais revue ses amis qui ont survécus ▬ elle a vu plus d'une centaine d'endroit aux états-unis ▬ elle fuit le cirque, en février, avec son frère de coeur ▬ arrivée à pasadena en croyant que c'était un hasard, et pourtant... ▬ adore le shopping dans des bazars ▬ a trouvé un chien, qu'elle a appelé Baloo ▬ raffole des cerises ▬ adore les choses simples ▬ ni connait rien à la technologie

MY ARTISTIC NAME IS COCO ☆


❝ pseudo : monocle.
❝ crédits : avatar chounette / gif tumblr
❝ avatar : Katerina Graham
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Demandez, je vous dirai ♥
❝ autres comptes : AIDEN ▬ (a.levine) l'ancien soldat tourmenté par les fantômes de son passé. GRANT ▬ (g.gustin) le geek stéréotypé qui n'aime pas les étiquettes pré-faites. CARTER ▬ (a.kendrick) la nouvelle maman qui profite des plaisirs d'avoir un enfant, mais ignore ce qu'est la vie de parent à deux. ALVIN ▬ (m.bomer) l'homme a la vie rocambolesque et pire qu'un roman policier. JONAS ▬ (r.amell) le jeune adulte prêt à s'amuser, mais qui est aussi tendre qu'un bisounours. JAMIE ▬ (d.gillies) le rationaliste qui ne croit pas à l'imagination, sauf celle de ses propres mensonges. GWEN ▬ (s.johansson) la jeune femme qui n'a pas peur de se briser un ongle et qui est fan des Red Sox.

anciennement : baptist ▬ parti travailler en Afrique
❝ Points : 901
❝ Messages : 1497
❝ depuis : 21/06/2015
❝ mes sujets : lenaëllejaredjonesjulianandrewandrewgrace
Closer you lookless you'll see

Closer you look
less you'll see

mot doux de Devon R. Floyd un Mar 19 Avr - 3:07
julian & devon
am i dreaming ? oh no. it is reality.


Depuis que je m’étais établi chez Jared, je tentais sincèrement de ne plus voler ou de me faire de l’argent sur le dos des autres. J’allais tout de même dans le parc pour faire des tours de temps à autres, ainsi je ne perdais pas la main et ça me permettait de me changer les idées. Je ne pouvais pas rester cloitré entre les murs de cette maison. Avoir un toit au-dessus de sa tête c’est bien, mais de là à devenir une prison très peu pour moi. Ma vie n’avait été toujours que le fruit d’une certaine liberté, je ne pouvais pas rester enfermé. Mais aujourd’hui c’était différent, comme je vivais gratuitement chez Jared, j’essayais d’aider dans la maison le plus que je pouvais. Je n’étais pas encore la femme du logis parfaite, j’avais même encore beaucoup de lacune, mais j’apprenais vite tout de même. Ma matinée avait donc été composé de ménage, ainsi que la lessive. J’étais même plutôt fière de moi, je ne me trompais plus dans les couleurs et Jared ne se retrouvait plus avec des caleçons roses. Au bout de plusieurs heures, j’envoyais un snap fière à Jared pour lui montrer l’un de ses caleçons blancs resté blanc, une fois ma dernière brassé faite. Fallait bien que je lui montre mes améliorations, ça semblait sans doute enfantin, mais il était peut-être le seul à connaître vraiment cette facette de moi. Prenant une pause, amplement mérité selon moi, j’allais me servir un bol de cerise. Souriant à ce souvenir de cette première fois où j’avais dormi chez le trentenaire. Croquant dans le fruit, je regardais mes messages. Tout comme la lessive, je m’améliorais avec la technologie, notamment mon portable. J’en venais presque à me demander comment j’avais fait pour vivre toutes ces années sans cet engin ! Je tombais sur les derniers sms échangés avec Andrew, voilà une autre chose qui était nouvelle dans ma vie. Songeuse, je jouais avec la tige de la cerise. Sans même m’en rendre compte, j’avais fait un nœud dans celle-ci comme par enchantement. Le carillon de la sonnette résonnait dans la maison, me faisant sursauter. Battant des cils pour reprendre ma contenance, je regardais le nœud fait dans la tige. Me passant une main mal habile dans les cheveux, je déposais celle-ci sur le plan de travail près de mon portable et du bol rempli à ras bord de fruit rouge. Me demandant qui pouvait bien sonner à cette porte, je me dirigeais vers celle-ci l’ouvrant comme l’aurait fait n’importe qui. Mon regard se posait sur un brun bien bâti, que je reconnu aussitôt. Il semblerait qu’il m’ait tout autant reconnu, puisqu’il prononçait mon prénom. Il paressait aussi étonner que moi de le voir ici. Julian. Je ne l’avais pas revu depuis mon accident de voiture à Vegas et où Gaspard et Lupin était venu me récupérer de force pour que je retourne dans le cirque. Ça me faisait drôle de le revoir, il m’avait manqué comme tous ceux que j’avais connu à Los Angeles. Mais dans un sens il était ce qui se rapprochait le plus d’un meilleur ami pour moi. Je savais que ce n’était pas correct de ne pas avoir repris contact avec lui, seulement depuis mon arrivé à Pasadena j’avais perdu mes repères. Posant mon regard sur lui, je tentais de lui adresser un vague sourire. En fait, dans mon fort intérieur, je craignais vraiment qu’il me repousse comme l’avait fait Rainbow lorsqu’il m’avait revu cet été. Je ne voulais pas perdre Julian, même si au fond, je l’avais sans doute déjà perdu. C’était sans doute égoïste de ma part de souhaiter redevenir comme avant. Une tornade de pensée se mettait à vaciller dans mon esprit en un fraction de seconde. Oui, il venait tout juste de parler et je n’avais pas dit un seul mot. J’entrouvrais mes lèvres pour parler, lorsque je le vis soupirer et tourner les talons. Quoi ! Ahurie, je sortais sur le perron. « Quoi ! Tu viens sonner à cette porte et tu files. » Je n’étais pas furieuse, simplement étonnée de le voir agir ainsi. « Julian ! » Pourquoi était-il là en fait ? Je ne m’étais pas poser cette question. Peut-être que c’est ce que j’aurais dû faire. Car en le voyant agir ainsi, je me doutais bien que ce n’était pas pour moi qu’il était là. « Si c’est Jared que tu veux voir, il est au travail. » C’est malgré moi que c’était sorti, après tout si on venait ici c’était sans doute pour le propriétaire de la maison. Seul Andrew et Cameron savaient où je vivais. À moins, il avait découvert que sa copine, le trompait avec Jared et il était là pour lui faire sa fête. Je savais que ce jour viendrait. À courir comme il courait après les femmes, un jour il finirait par tomber de haut. « S’il-te-plait revient, ne me tourne pas le dos ainsi. » Oui, je l’avais dit. Peut-être que le destin m’avait remis sur son chemin, mais on devait bien parler et même si c’était en attendant le trentenaire chaud lapin, ça me convenait très bien.

_________________
{ isn't jealous of him } People come, people go – they’ll drift in and out of your life, almost like characters in a favorite book. When you finally close the cover, the characters have told their story and you start up again with another book, complete with new characters and adventures. Then you find yourself focusing on the new ones, not the ones from the past.


Dernière édition par Devon R. Floyd le Mer 22 Juin - 3:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Julian Silvester
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t9950-silvester-julian-les-secrets-sont-destructeurs http://image.noelshack.com/fichiers/2016/21/1464440480-irl.png

❝ Métier : Etudiant
❝ cupidon : ne m'a pas encore piqué.
❝ post-it : J'ai deux tatouages sur l'épaule droite, une libellule et un oiseau, symbole de la liberté que je recherche avant tout. Je sais chanter mais je ne le fais pas. Je déteste la télévision et la politique j'expliquerai ça plus tard. Ah oui, j'ai un frère... Vivant et non dans le coma comme je le pensais. Je suis allergique aux fruits secs et tant mieux car je n'aime pas ça.Je suis addict à l'alcool et aux drogues mais aussi aux jeux vidéo. Je n'ai plus vu mon meilleur ami depuis 5 ans et il me manque. J'aime regarder les hommes mais je me trouve des excuses car pour moi je ne suis pas attiré.
❝ pseudo : Lydia
❝ crédits : Avatar : TAG
❝ avatar : Steven Mcqueen
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Tulipes
❝ disponibilité : 7
❝ autres comptes : Jade H. Braxton ▬ Charly N. Wheeler
❝ Points : 2156
❝ Messages : 312
❝ depuis : 01/04/2016
❝ mes sujets : DevonJaredSoanJoeAvery

Un petit plus
MY LIFE TREE:
Modérateur en chocolat

Modérateur en chocolat
mot doux de Julian Silvester un Jeu 28 Avr - 20:36

Am I dreaming ? Oh no. It is reality.

Parfois, je me demande si la vie ne fait pas exprès de me mettre des bâtons dans les roues à chaque fois que j’essaie de faire quelque chose de bien. Je voulais faire la rencontre de mon frère, mon sang et à la place, je tombe sur Devon. Et je ne comprends même pas pourquoi. Qu’est-ce qu’elle fait là ? Qu’est-ce qu’elle est au juste pour mon frère ? Sans doute sa petite amie, sa femme ou que sais-je encore. Une personne importante en tout cas. Ou alors je me suis trompé de maison mais ça m’étonnerait un peu que ça soit le cas, Jamie m’a donné cette adresse et je peux lui faire confiance, il ne me donnerait pas de mauvaises informations. Donc ma meilleure amie, ex meilleure amie, vit chez mon frère. J’ai vraiment du mal à le croire, j’ai vraiment du mal à croire que ça puisse être réellement le cas. J’ai l’impression que je suis dans un rêve, pourtant il est bien réel ce rêve. Mon cœur battait un peu plus fortement à cause de ce mélange d’émotion qui se fait sentir à l’intérieur de mon corps. Je suis en colère et je sais que je suis une personne impulsive, c’est donc meilleur pour tout le monde que je m’en aille, que je quitte cet endroit le plus rapidement possible. Je ne sais pas encore si Jared est là ou non, j’espère qu’il n’est pas là finalement, je préfère le rencontrer un autre jour. Je ne sais pas quand mais une autre fois, quand je serai plus calme, quand je me sentirai mieux et que je me serai remis de ces émotions. Elle se mit à parler, je n’avais pas trop de mal à distinguer ces mots, puisque je ne suis quand même pas allé si loin que ça, je n’étais que sur le trottoir. Je soupire longuement en serrant les mains l’une contre l’autre en essayant de prendre sur moi pour pouvoir être le plus calme possible face à cette situation. Si j’y arrive c’est génial quand même. Jared n’est pas là, c’est ce qu’elle vient de me dire finalement. Je suis venu là pour rien, et je me mets en colère pour rien du tout en plus de ça. J’espère que mon cœur est assez solide pour survivre encore quelques années dans mon corps. Je me mis à rire de manière assez ironique quand j’entends sa dernière phrase. Oui ça me donne vraiment envie de rire. Mais ça me pousse à me tourner vers elle, avançant un peu plus près sans m’approcher de trop non plus. « - Ne pas te tourner le dos ? C’est un peu osé de ta part de me demander ça tu ne crois pas ? » Je hausse un sourcil directement me demandant ce qui lui passe dans la tête pour qu’elle ose me demander ça à moi. Je mets les mains dans les poches de ma veste, marchant sur le devant, essayant de concentrer mon énergie dans une tâche qui ne fera pas de mal. Puis je reprends finalement. « - Toi qui m’a tourné le dos… Toi qui es partie sans rien dire… Qui m’a laissé seul sans aucune nouvelle ! Tu me demandes de ne pas te tourner le dos. Tu l’as fait bien avant moi Devon ! Tu m’as laissé tomber. Je pensais que tu étais mon amie. Mais finalement, j’ai dû faire erreur sur ce détail. Une amie ne m’aurait pas abandonné comme ça du jour au lendemain. » Maintenant qu’elle est devant moi, maintenant que la rancœur revenait encore plus fortement, je ne pouvais retenir les mots, je ne pouvais m’empêcher de sortir toutes ces choses que j’ai accumulées dans ma tête au cours des dernières années. Elle connait tout de moi, ma famille, mon meilleur ami et ma putain de vie. Et pourtant, elle n’a pas hésité une seconde avant de me tourner le dos. Mais moi, le gosse de riche, je n’ai pas à me plaindre pas vrai ? J’ai l’argent pour me consoler. Oh si c’était aussi facile à faire. Je crois que je serai au summum du bonheur à l’heure actuelle. Ce qui est loin d’être le cas. Je hais ma famille encore plus qu’avant et mon meilleur ami me manque de plus en plus. Mais j’avais autre chose dans la tête en plus de ça. « - Et maintenant où je te retrouve ? Ici… C’est ça que tu avais en tête hein ? M’abandonner pour aller te faire mon frère ? Sérieusement ? Tu n’as pas trouvé mieux ? Oh et ne fait pas comme si tu ne savais pas hein ! Ce n’est pas comme si on portait le même nom de famille pas vrai ? » Je me faisais des tas de film dans ma tête, j’avais des tas de choses qui se mêlaient ensemble. J’ai l’impression d’être pris pour un con maintenant. J’ai l’impression d’être un débile. Il savait depuis tout ce temps ou non ? Je n’en sais rien du tout. Mais si je pense que oui alors je lui en veux encore plus. Je lui en voudrais encore plus de ne pas avoir décroché son téléphone pour me le dire. Ça voudrait dire qu’elle n’est pas mieux que mes parents, ces menteurs. Je passais les mains dans ma nuque en continuant de tourner en rond sans pouvoir m’arrêter pour le moment. Trop de choses dans ma tête pour le moment. Il y a bien trop de choses.

© charney

_________________

Le jour où je me rendrai compte de mes sentiments, le jour où j'acceptera qui je suis vraiment, toi et moi nous vivrons notre histoire passionnément. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Devon R. Floyd
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t7062-floyd-devon-a-la-recherche-de-son-aladdin-enfin-celui-qui-saura-utiliser-sa-lampe-magique http://www.your-family-tree.net/t7122-floyd-devon-cherche-un-titre

❝ Métier : Illusionniste dans un cirque ambulant, pickpocket et voyante, rien que ça ! Mais c'est ça la vie de bohème ♥
❝ cupidon : En couple avec Andrew ♥
❝ post-it : née à Santa Monica le 31 juillet 1994 ▬ a perdu sa famille à six ans ▬ possède le cœur de sa sœur jumelle ▬ a fuie sa première famille d'accueil ▬ elle n'a jamais été à l'école, elle a tout appris par elle-même en lisant des livres qu'elle volait ou en écoutant des cours sous la fenêtre d'une classe ▬ a grandi dans une famille qui forme un cirque ▬ n'a plus de souvenir de sa vie avant la mort de ses parents et sa sœur ▬ pour se nourrir, elle a apprit à voler et plus encore ▬ rêve de liberté ▬ il y a deux ans, elle a eut un accident de voiture qui a causer la mort de son copain. depuis, elle n'a jamais revue ses amis qui ont survécus ▬ elle a vu plus d'une centaine d'endroit aux états-unis ▬ elle fuit le cirque, en février, avec son frère de coeur ▬ arrivée à pasadena en croyant que c'était un hasard, et pourtant... ▬ adore le shopping dans des bazars ▬ a trouvé un chien, qu'elle a appelé Baloo ▬ raffole des cerises ▬ adore les choses simples ▬ ni connait rien à la technologie

MY ARTISTIC NAME IS COCO ☆


❝ pseudo : monocle.
❝ crédits : avatar chounette / gif tumblr
❝ avatar : Katerina Graham
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Demandez, je vous dirai ♥
❝ autres comptes : AIDEN ▬ (a.levine) l'ancien soldat tourmenté par les fantômes de son passé. GRANT ▬ (g.gustin) le geek stéréotypé qui n'aime pas les étiquettes pré-faites. CARTER ▬ (a.kendrick) la nouvelle maman qui profite des plaisirs d'avoir un enfant, mais ignore ce qu'est la vie de parent à deux. ALVIN ▬ (m.bomer) l'homme a la vie rocambolesque et pire qu'un roman policier. JONAS ▬ (r.amell) le jeune adulte prêt à s'amuser, mais qui est aussi tendre qu'un bisounours. JAMIE ▬ (d.gillies) le rationaliste qui ne croit pas à l'imagination, sauf celle de ses propres mensonges. GWEN ▬ (s.johansson) la jeune femme qui n'a pas peur de se briser un ongle et qui est fan des Red Sox.

anciennement : baptist ▬ parti travailler en Afrique
❝ Points : 901
❝ Messages : 1497
❝ depuis : 21/06/2015
❝ mes sujets : lenaëllejaredjonesjulianandrewandrewgrace
Closer you lookless you'll see

Closer you look
less you'll see

mot doux de Devon R. Floyd un Mer 22 Juin - 7:58
julian & devon
am i dreaming ? oh no. it is reality.


Si on m’avait dit que Julian viendrait sonner à la porte de Jared, j’aurais sans doute rit au visage de la personne. Et pourtant, c’était ce qui venait de se passer. Je ne savais pas comment réagir face à cela, mais on devait bien parler. J’avais sans doute une tonne de chose à me faire pardonner, mais je ne savais pas par où commencer, à mon plus grand malheur. Et alors que mes mots sortaient sans que je pense à les tourner sept fois dans ma bouche, j’avais dit une chose que je regrettais aussitôt. Alors qu’il s’éloignait sur le trottoir, je le voyais revenir vers moi d’un pas furibond. Je reculais d’un pas incertaine, mais à cet instant je savais qu’il me faisait peur. Ce regard qu’il me portait, je n’avais pas confiance. Il parlait et je ne trouvais pas mieux que baisser mon regard. « Ce n’est… » murmurais-je doucement dans ma barbe, sachant très bien que les mots ne s’étaient pas rendu jusqu’à lui. Je relevais toutefois le regard vers lui, le regardant marcher de long en large. Si j’avais été quelqu’un du genre à pleurer, sans doute que les larmes auraient monter au balcon, mais je ne réussissais à rien faire de plus qu’afficher un air triste. « Je suis ton amie… Et je n’ai jamais voulu… » tentais-je de dire, alors qu’il continuait de marcher. Ça me semblait impossible de discuter et même si je connaissais mes tords sans qu’il ne sache toute l’histoire, je trouvais ses paroles blessantes. Il était aussi borné que Rainbow et je commençais à avoir marre de cela. On ne pouvait pas me laisser parler ? Non, j’étais la vilaine de l’histoire, mais personne ne savait ce que j’avais vécu ces deux dernières années. J’avais tellement envie de leur hurler qu’ils étaient égocentriques. Certes j’avais ma part de responsabilité, mais le fait d’être aussi bouché qu’eux leur donnait tout autant de responsabilité. D’accord, ils étaient furax, mais si je ne pouvais pas en placer une, comment pouvais-je m’expliquer ? Voilà pourquoi j’aimais bien être avec Jared et Andrew, eux, ils ne me portaient aucun jugement et je n’avais pas ce bagage à justifier. Je me sentais apprécier, mais d’un autre côté c’étaient aussi les seuls qui savaient mon histoire, du moins une partie d’elle. Même si j’avais été proche de Julian et de Rainbow, jamais je n’avais cherché à parler de ma vie. Je connaissais d’avantage la leur, mais en agissant ainsi je les protégeais à ma manière et bien que j’eusse essayé de faire de même avec Jared et Andrew, j’avais su m’ouvrir. Il continuait de parler, poussant trop loin la limite qu’il pouvait franchir. Je me sentais devenir aussi furieuse que lui, le regardant continuer les cent pas, je descendais pour aller le rejoindre malgré mes pieds nus. Me postant devant lui, je posais mon index sur son torse le regardant avec hargne. « Tu me prends pour qui ? Hein ? » Je le poussais avec mon doigt, hors de question qu’on me parle ainsi. J’avais déjà vécu comme une merde toute ma vie, hors de question qu’on me voit encore comme cela. « J’ignorais que c’était ton frère ! Je n’ai jamais fait le lien, je ne savais même pas que tu avais un frère, alors redescend sur terre Julian. Tout ne tourne pas qu’autour de toi. » J’avais haussé le ton, soutenant son regard, je n’avais plus peur. J’étais au contraire remonté à bloque prête à lui dire ses quatre vérités si ça continuait ainsi. « Maintenant, va-t’en. » disais-je en pointant le trottoir du même doigt qui s’était trouvé un peu plus tôt sur lui. « Si on ne peut pas discuter avec civilité et encore moins si tu me prends pour la méchante de l’histoire, inutile qu’on prenne le temps de parler. Je vaux mieux, vu comment tu me traites ! » Claquant ma langue dans mon palet, je tournais les talons pour retourner à l’intérieur. Je n’avais monté qu’une ou deux marches avant de m’arrêter et de me retourner vers celui qui avait été autrefois mon meilleur ami. « Je dirai à Jared que tu es passé. » Je pouvais pas empêcher son frère de le voir, même si pour l’heure je n’avais pas envie de revoir sa tête. Ce que d’un sens je trouvais dommage, en quelques mois, j’avais revu deux personnes à qui je tenais profondément et maintenant, je me retrouvais à nous sans eux. J’aurais préféré que ça se passe autrement, mais peut-être que je devais couper les ponts avec mon passé.

_________________
{ isn't jealous of him } People come, people go – they’ll drift in and out of your life, almost like characters in a favorite book. When you finally close the cover, the characters have told their story and you start up again with another book, complete with new characters and adventures. Then you find yourself focusing on the new ones, not the ones from the past.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Julian Silvester
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t9950-silvester-julian-les-secrets-sont-destructeurs http://image.noelshack.com/fichiers/2016/21/1464440480-irl.png

❝ Métier : Etudiant
❝ cupidon : ne m'a pas encore piqué.
❝ post-it : J'ai deux tatouages sur l'épaule droite, une libellule et un oiseau, symbole de la liberté que je recherche avant tout. Je sais chanter mais je ne le fais pas. Je déteste la télévision et la politique j'expliquerai ça plus tard. Ah oui, j'ai un frère... Vivant et non dans le coma comme je le pensais. Je suis allergique aux fruits secs et tant mieux car je n'aime pas ça.Je suis addict à l'alcool et aux drogues mais aussi aux jeux vidéo. Je n'ai plus vu mon meilleur ami depuis 5 ans et il me manque. J'aime regarder les hommes mais je me trouve des excuses car pour moi je ne suis pas attiré.
❝ pseudo : Lydia
❝ crédits : Avatar : TAG
❝ avatar : Steven Mcqueen
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Tulipes
❝ disponibilité : 7
❝ autres comptes : Jade H. Braxton ▬ Charly N. Wheeler
❝ Points : 2156
❝ Messages : 312
❝ depuis : 01/04/2016
❝ mes sujets : DevonJaredSoanJoeAvery

Un petit plus
MY LIFE TREE:
Modérateur en chocolat

Modérateur en chocolat
mot doux de Julian Silvester un Mar 28 Juin - 14:35

Am I dreaming ? Oh no. It is reality.

Une amie ? Elle a une drôle de façon de montrer qu’elle est mon amie. Elle est partie sans rien me dire, sans une explication et sans même prendre la peine de prendre un téléphone dans la main pour m’envoyer un message ou me faire un appel. Ça n’était pourtant pas si compliqué à faire puisqu’elle est ici, bien installé chez mon frère que je ne connais même pas. J’ai beaucoup de difficultés à voir les choses d’une bonne manière. En réalité, je lui en veux beaucoup et ce même si je ne connais pas les raisons. Pour moi, elle m’a simplement abandonné, rien de plus. J’avais besoin qu’elle soit là pourtant. C’était la seule qui réussissait à me tenir la tête hors de l’eau à l’époque. J’ai juste eu l’impression qu’elle était comme les autres. Et que je ne pouvais pas lui faire confiance. Alors oui ça me fait rire quand elle me dit être une amie. Je suis une personne assez butée, et je ne veux entendre que ce qui me semble être juste en mon sens. J’ai toujours été ainsi, je sais que c’est un défaut mais c’est comme ça. Les mots que je sors en ce moment, sont surtout des mots sous le coup de la colère, de la frustration également. Puis j’ai tellement été nerveux en ce moment, les choses retombent. Je ne devrai pas mettre tout sur son dos non plus, ça n’est pas juste pour elle mais j’ai vraiment des difficultés à me contrôler. J’essaie pourtant, c’est pour ça que je marche aussi. J’ai envie de canaliser toute cette nervosité que je ressens. Mais je ne m’attendais pas à ce qu’elle vienne devant moi. Je hausse un sourcil directement en plantant mon regard sur son visage. Je ne compte pas lui faire de mal, loin de là, je tiens quand même beaucoup à elle. J’écoute ses mots attentivement en secouant doucement la tête. « - Je te traite comme la personne qui m’a laissé tomber. » Dis-je directement suite à ses mots, toujours tendus. Oui je lui en veux pour ça. Je ne sais pas pourquoi elle l’a fait, je doute qu’elle me le dise un jour. Mais pour le moment, je ne vois pas ça de manière positive. Je maintiens le regard vers elle pour le moment en réfléchissant pendant quelques minutes avant de soupirer longuement. Cette histoire est complètement folle. J’ai encore difficile de croire qu’elle ne savait rien de rien. Mais soit, elle me le dit. Je ne suis pas obligé de la croire mais je vais simplement faire avec. « - Ok, je vais te laisser tranquille. A ta petite vie. Sans le petit con qui pensait que tu étais sa meilleure amie. » Je la suis du regard directement quand elle retourne en direction de la maison. Je baisse les yeux juste quelques secondes en soupirant longuement. J’aurai dû me taire encore une fois. Mais je n’ai pas réussi à le faire. Je ne sais jamais me taire en fait. C’est sans doute pour ça que je me dispute toujours avec les gens. Pour ça que je n’ai pas beaucoup d’amis dans la vie. Je me mords l’intérieur de la joue avant de relever les yeux directement. « - Non ! Tu ne vas rien dire à Jared. » Je lève les yeux au ciel directement avant de soupirer un peu plus encore. « - Je n’existe pas. Je ne suis pas venu. Julian Silvester n’existe pas et il n’a jamais existé d’accord ? Il n’a aucun frère. Je préfère qu’il ne sache rien de ma présence ici. Ni de qui je suis. Si tu pouvais faire ça. Franchement ça ne serait pas plus mal. » Après tout, je n’ai aucune envie qu’il apprenne les choses de la boche de quelqu’un d’autre. Puis je veux être certain de ce qu’il est, de comment il est avant de lui accorder ma confiance et me permettre de dire qui je suis. Parce que s’il n’en a rien à faire de moi… C’est inutile que j’essaie quoi que ce soit dans le but de le connaître. Enfin soit. Je hausse les épaules. « - Enfin soit. Bonne soirée Devon. » Je tourne finalement le talon pour aller dans ma voiture directement. En tout cas, je suis toujours un peu perplexe et je ne me sens pas si bien que ça finalement. Surtout avec toute cette histoire avec Devon en plus. Je ne pensais pas vraiment la revoir dans cette ville en fait. Mais le destin en a décidé autrement.

© charney

_________________

Le jour où je me rendrai compte de mes sentiments, le jour où j'acceptera qui je suis vraiment, toi et moi nous vivrons notre histoire passionnément. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !


mot doux de Contenu sponsorisé ► un
Revenir en haut Aller en bas
 

Devon & Julian ▬ Am I dreaming ? Oh no. It is reality.


→ YOUR FAMILY TREE :: Pasadena ouvre ses portes le soleil et la ville :: A l'ouest de la ville :: Les toits de l'ouest de Pasadena
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-