Faites place ! /Jonas
l'avatar des scénarios ou membres des familles
sont totalement discutables pour autant qu'ils ne soient pas dans le bottin !
Venez car plus on est de fous et plus on rit, non ?
Chocolat et guimauves en cadeaux !
bonjour les YFTiens
et pleins de calins pour vous ainsi que tout notre amour !

Partagez | .
 

Faites place ! /Jonas


→ YOUR FAMILY TREE :: la naissance et les actes et vous avez une famille :: Il faut marcher pour grandir :: En la mémoire du passé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Megara A. Hawpkins
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t8814-hawpkins-megara-a-les-copains-ce-sont-ceux-qui-partagent-du-pains-et-les-copines-ce-sont-celles-qui http://www.your-family-tree.net/t8820-hawpkins-megara-a-un-jour-je-suis-nee-depuis-j-improvise#196771 http://tag-gallery.e-monsite.com/
BITCH !
❝ Métier : Barmaid au plumb club
❝ cupidon : Je l'ai dépucelé
❝ post-it :
UC

❝ Age : 27
❝ pseudo : TAG
❝ crédits : TAG
❝ avatar : Phoebe Tonkin
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Dans la limite du raisonnable
❝ autres comptes : Jared (Ian Somerhalder) - Le sereal baiseur Liv (Amber Heard) - blablabla
❝ Points : 1764
❝ Messages : 503
❝ depuis : 03/01/2016
❝ mes sujets : JamieGrantSasha


mot doux de Megara A. Hawpkins un Dim 3 Jan - 8:51
Jo ∞ Meg
Aujourd'hui c'était jour de déménagement. Mon futur coloc attendait de me voir débarquer dans la journée ou plutôt dans l'après-midi/soirée. Je ne lui avais pas donné d'heure précise sachant très bien que je ne faisais jamais gaffe à l'heure. J'étais une vraie catastrophe niveau ponctualité. Une musique arriva peu à peu à mes oreilles me sortant doucement de mes rêves jusqu'à ce que je réalise que c'était la musique de ma sonnerie de portable. Je rouvrais les yeux d'un coup et attrapais mon portable pour le coller à mon oreille"Allo ?" Pourquoi la musique continuait ? Ah merde c'était pas mon portable ça c'était une pantoufle ! Mais bordel qu'est ce que faisait ma pantoufle sur mon lit ? Je me retournais et j'attrapais enfin l'espèce de chose qui était réellement mon portable et décrochais "Quoi ?!" Je regardais l'heure sur mon portable avant de le plaquer à nouveau à mon oreille en entendant la voit de mon frère "Mon réveil sonne dans deux minutes ! J'aurais pus dormir deux minutes de plus ! P'tit con va !" Et il était fier de lui en plus ! Raaah mais j'allais l'étrangler ! Quel abruti putain ! Je raccrochais et me retenais de balancer mon portable. Je soupirais et tenais à rester dans mon lit quand même jusqu'à ce que mon réveil sonne. Mission réussite avec succès. Celle de se lever fut en revanche beaucoup plus difficile ! Bon après maintes tentative je réussis à sortir du lit. Treize heure trente. Heureusement j'avais déjà fait la plus grande partie de mes valises et elles n'étaient pas si nombreuses que ça d'ailleurs. Me restais juste à me préparer et à faire un ptit coup de ménage avant de rendre les clés. J'avais le ménage en horreur je pense que mon prochain coloc allait s'en rendre compte assez vite. Je retirais le tee-shirt qui me servait de pyjama. Oui parce que la belle ironie, je ne mettais pas de pyjama chez les autres mais toute seule chez moi allez savoir pourquoi j'en avais mis un. Peut-être que j'avais froid. Bon j'allais passer un coup sous la douche histoire de mieux me réveiller. Tu parles Charles ! Sentir l'eau ruisseler sur mon corps ça m'endormait plus qu'autre chose. Oui il était possible que je n'ai pas fumé que du tabac hier soir. C'était même fort probable ! "Aaah !" je tirais le rideau pour attraper une serviette et m'essuyer le visage. Comme une con je m'étais foutu du shampoing dans l’œil, fallait vraiment que j'arrête de dormir debout !

Je me rinçais en vitesse puis sortais de la douche pour me sécher. J'enfilais un mini short en jean et un débardeur ample par dessus mes sous-vêtement et c'était partie pour la partie la plus marrante ! Le ménage et la finition des bagages ! Je passais un dernier coup dans la salle de bain pour me maquiller légèrement et passer un coup de brosse dans mes cheveux puis je fourrais me trousse de toilette dans ma valise. J'était prête ! Heureusement pour moi j'étais au rez de chaussé. Je sortis ma valise et mes deux gros sacs de chez moi et fermais à clé avant de glisser les clés dans ma boite aux lettres. J’amenais tout jusqu'à ma voiture pour y charger dans le coffre. Je prenais ensuite le volant et mettais mes lunettes de soleil. Je démarrai et mis la musique à fond. Nooon énorme ! C'est partit ! "Let it gooooo LET IT GOOOoooOOOW" Ouai je sais je chante comme une casserole et alors, un problème ? Après une vingtaine de minute je me garais enfin et sortais de ma voiture avant d'en sortir mes bagages. Ma valise d'une main, un sac sur une épaule et l'autre dans ma deuxième main, j'étais chargée comme un chameau ! Arrivée devant la porte je lâchais ma valise pour tambouriner contre. Je relevais quand même mes lunettes de soleil dans mes cheveux ayant complètement oublié de les enlever dans la voiture et attendais. Quand la porte s'ouvris elle laissa apparaître un bel homme qui devait s’entretenir physiquement ça se voyait tout de suite. "Wow monsieur muscle serait-il Jonas ? Je suis Megara celle qui doit venir squatter au cas où ça se verrait pas" On aurait dit une touriste oui ! Je lui souris avant de lui tendre la main quand même.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jonas L. Sanchez
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t6018-jonas-l-alcool-tue-lentement-on-s-en-fout-on-n-est-pas-presses http://www.your-family-tree.net/t6053-jonas-certains-hommes-aiment-tellement-leur-femme-que-pour-ne-pas-l-user-ils-se-servent-de-celle-des-autres

❝ Métier : Diplômer en tant qu’ingénieur urbain, mais travail comme ouvrier charpentier sur des chantiers et cherche à développer un concept de rénovation de maison avec sa tante, Jezabel. Travail toujours comme lifeguard à la piscine et la plage de LA.
❝ cupidon : Toujours là pour m'amuser, même si y'en a une qui commence à me plaire plus que les autres !
❝ post-it : Né à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane ► Parle l'anglais, l'espagnol et le français ► Est arrivé à Pasadena en juin 2009, suite au transfert de prison de mon père ► J'ai perdu ma mère à 3 ans et je n'ai jamais vraiment connu mon père, puisque je ne vais pratiquement jamais au parloir ► Je suis un grand fêtard qui prend la vie avec un sourire ► On peut me prendre pour un mec facile, mais je sais me montrer sérieux, seulement en ce moment je profite simplement de ma jeunesse ► Je teste des drogues pour mon meilleur ami ► Je me débrouille bien en cuisine, ma meilleure recette : spacecake ► Je suis somnambule, ce qui m'attire quelques ennuis notamment avec mes voisins


❝ pseudo : monocle.
❝ crédits : <avatar> Exotic <gif> tumblr/vercors
❝ avatar : Robbie Amell
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Entièrement disponible, mpotter-moi ♥
❝ autres comptes : AIDEN ▬ (a.levine) l'ancien soldat tourmenté par son passé, qui a trouvé refuge auprès des femmes de sa vie. GRANT ▬ (g.gustin) le puceau complètement assumé. CARTER ▬ (a.kendrick) la maman à la vie complexe. ALVIN ▬ (m.bomer) l'agent du fbi qui a une vie plus complexe qu'un labyrinthe. DEVON ▬ (k.graham) la jeune illusionniste qui allège les portefeuilles. JAMIE ▬ (d.gillies) l'homme qui ne fait confiance à personne et ne se montre pas sur son véritable jour. GWEN ▬ (s.johansson) Celle qui laisse des petits mots un peu partout pour souhaiter bonne journée aux personnes qui le liront.

anciennement : baptist ▬ parti travailler en Afrique
❝ Points : 1244
❝ Messages : 2755
❝ depuis : 30/11/2014
❝ mes sujets : oliviabillietheaarizonajezabeljadeshanashana
bros b4 hoes

bros b4 hoes
mot doux de Jonas L. Sanchez un Lun 4 Jan - 5:32
meg & jojo
faites place !
Quand bien même j’avais fait l’effort de chercher un coloc, pas une, un… Je me retrouvais une fois de plus à partager ma garçonnière avec une meuf. J’avais décidément un souci ou je ne savais juste pas contrôler ce que j’avais entre les jambes. Bon j’ignorais quel genre de fille ça pouvait être, mais je croisais les doigts pour qu’elle ne soit pas comme Jazz. D’accord, une fille sexy qui chauffe c’est amusant un temps, mais ça fini bien vite par frustrer. Et dieu seul sait comment j’avais pu l’être en compagnie de Jazz. J’en venais presque à souhaiter les extrêmes : une sainte-nitouche ou une fille complètement willing ! Dans les deux cas, je n’allais très certainement pas me gêner pour mâter. Sérieusement, qui serait assez fou pour cacher son regard alors qu’il vit avec une meuf ? En tout cas, je savais qu’elle emménageait dans la journée, quand je n’en avais pas la moindre idée. J’espérais simplement qu’elle n’allait pas faire comme les livreurs, entre 10h et 17h pour finalement arrivé un quart d’heure avant le délai prescrit. Je n’avais pas envie de passer ma journée à l’attendre, c’était tout simplement impossible. J’avais besoin de bouger, de faire quelque chose. Mais pour l’heure j’étais avachi sur le canapé jouant à ma console en réseau avec Noah. Sortant les pires vacheries qui me venaient en tête, je m’arrêtais lorsque mon best disait devoir partir. Really, se salaud me laissais en plan. Je poussais un soupire, avant d’appuyer ma tête sur le dossier du canapé, regardant ce plafond fort intéressant. Ça me donnait presque envie de foutre le bordel, juste pour me trouver une occupation. Eh oui, chez moi c’était assez bien rangé. Pro du ménage, non, mais les endroits partager je m’arrangeais toujours pour qu’ils soient propre. Il suffisait de voir ma commode ou mon garde-robe pour comprendre que je balançais mon stock à l’intérieur au lieu de le ranger soigneusement. Continuant de mâter le plafond, je m’imaginais toutes les possibilités quant à ma future coloc. Rondouillette avec des lunettes et des vêtements à la garçonne ? Surement pas, sa voix au téléphone n’allait pas avec cette image. Une grande anorexique qui finirait par me jugerait parce que je mange comme un porc ? Je secouais la tête, en réfléchissant, je commençais surtout à me créer des images plus terrifiantes les unes des autres. Me levant, je me décidais à prendre ma douche, autant faire quelque chose d’utile. Je me trouvais vraiment pathétique pour le coup ! J’en ressortais une quinzaine de minutes plus tard, essuyant mes cheveux d’un coup de serviette que j’enroulais à ma taille, avant de prendre la direction de ma chambre. J’enfilais un t-shirt lorsqu’on cognait à la porte. Encore cette putain de voisine qui venait me voir pour critiquer sur quelque chose ou pour venir me demander de l’aide à changer une ampoule. Tant que ce n’était pas de la sienne que je devais m’occuper, je ne refusais pas d’aider cette vieille femme. Je me dirigeais vers la porte que j’ouvrais – oui, j’avais toujours la serviette autour de la taille. Mon regard se posait sur une brunette aux traits fins, rien à voir avec la peau ridée de la voisine du second étage. J’haussais en premier un sourcil, avant de laisser place à cet éternel sourire qui faisait de moi ce que j’étais. J’avais un mal fou à m’en séparer. « Salut. Entre fait comme chez toi. » disais-je en me tassant sur le côté pour la laisser passer avec ses valises. Tournant la tête, j’inclinais celle-ci pour mâter son fessier découpé par la ligne de son short en jeans. Cette fille n’avait rien d’une sainte-nitouche, ça se voyait en un clin d’œil. À voir maintenant si elle était willing ou j’étais encore tomber sur une Jazz. Si c’était le cas, je n’avais pas de chance et le premier qui se foutrait de ma gueule se serait Noah ! Je fermais la porte, m’avançant vers elle. « La chambre est au bout du couloir si tu veux t’installer. » disais-je en lui pointant une porte tout au fond. « Tu as besoin d’aide ? Je peux t’offrir une bière ? » Comment tâter le terrain à savoir si elle buvait ou non.

_________________

Woke up on the right side of the bed. What's up with this Prince song inside my head ? Hands up if you're down to get down tonight. 'Cause it's always a good time. Slept in all my clothes like I didn't care. Hopped into a cab, take me anywhere. I'm in if you're down to get down tonight. 'Cause it's always a good time.


Dernière édition par Jonas L. Sanchez le Mer 20 Jan - 2:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Megara A. Hawpkins
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t8814-hawpkins-megara-a-les-copains-ce-sont-ceux-qui-partagent-du-pains-et-les-copines-ce-sont-celles-qui http://www.your-family-tree.net/t8820-hawpkins-megara-a-un-jour-je-suis-nee-depuis-j-improvise#196771 http://tag-gallery.e-monsite.com/
BITCH !
❝ Métier : Barmaid au plumb club
❝ cupidon : Je l'ai dépucelé
❝ post-it :
UC

❝ Age : 27
❝ pseudo : TAG
❝ crédits : TAG
❝ avatar : Phoebe Tonkin
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Dans la limite du raisonnable
❝ autres comptes : Jared (Ian Somerhalder) - Le sereal baiseur Liv (Amber Heard) - blablabla
❝ Points : 1764
❝ Messages : 503
❝ depuis : 03/01/2016
❝ mes sujets : JamieGrantSasha


mot doux de Megara A. Hawpkins un Mar 12 Jan - 11:10
Jo ∞ Meg
Ma valise et mes sacs n'étaient pas vraiment légers mais c'était portable pour une courte distance... Courte oui ! Hors l'appartement était au dernier étage sinon c'était pas drôle ! Bon déjà j'avais pus rentrer sans avoir à tout reposer et à appeler à l'interphone vu qu'un monsieur était sortir au moment où j'allais rentrer et m'avais gentiment tenu la porte. Pas d'ascenseur... Tuez moi ! J'avais donc bravé les escaliers marche par marche. Heureusement que je faisais du sport sinon j'aurais été KO avant d'atteindre la moitié. Bref ! J'arrivais en haut, attendant mes acclamations et ma couronne ! Okay je plaisante, quoi que... Je n'eu pas à poireauter bien longtemps avant que la porte ne s'ouvre sur un bel homme en.. je baissais les yeux sur sa serviette. Oui oui il ouvrait tout nu sous une serviette de douche. Premier point commun ! La vue n'était d'ailleurs pas désagréable ! Pourquoi se priver d'offrir un petit plaisir visuel aux gens qui viennent frapper à notre porte ? Personnellement étant tout sauf pudique je ne m'en privais jamais. Puis quoi c'était toujours flatteur de voir le regard excité des hommes face à votre corps ! Je ne suis pas une pute, même si c'est déjà arrivé qu'on me prenne pour l'une d'elle... J'aime juste ce qui fait du bien et ça n'a aucun prix ! Son sourire charmeur me fit sourire aussi « Salut. Entre fait comme chez toi. » Parfait ! De toute façon c'était censé devenir aussi chez moi après tout. J'entrais donc, traînant ma valise et portant toujours mes sacs que je pu enfin poser sur le sol. Dieu merci ça faisait du bien aux épaules ! « La chambre est au bout du couloir si tu veux t’installer. » Je tournais la tête vers le couloir. Okay ben j'étais plus très loin ! « Tu as besoin d’aide ? Je peux t’offrir une bière ? » Je le regardais à nouveau "Pour l'aide ça ira je vais me démerder de toute façon la je vais juste tout poser dans ma chambre, flemme de défaire mes bagages tout de suite, la j'ai juste envie de me poser et pour la bière avec graaand plaisir !" Depuis petite j'avais toujours tout voulu faire moi même, ne voulant pas être de ses femmes qui on besoin d'être assistées par les hommes même si j'étais bien consciente que c'était par galanterie et gentillesse qu'il m'avait proposé ça. Mon frère pouvait en témoigner d'ailleurs !

Je m'occupais d'emmener mes bagages dans ma chambre, jetant un coup d’œil au passage. Plutôt pas mal ! Je pris juste de quoi rouler avant de revenir dans le salon "Ça te gêne si je fume ?" et autre chose qu'une cigarette. Enfin dans ma tête c'était plutôt: je t'en pris dis moi que tu fumes aussi et que tu vas pas me demander d'aller dehors à chaque fois que je voudrais fumer même quand il fera un temps à même pas sortir un ours polaire parce que tu supportes pas l'odeur. J'aurais peut-être même dû lui poser la question avant parce que je crois que vivre avec un coloc anti-fumeur j'allais me flinguer ! Encore quelqu'un qui buvait pas on s'en fou ça l'embêtait pas, l'alcool ça n'empeste pas tous l'appart mais la fumée... Enfin il m'avait proposé une bière donc j'en déduisais qu'il buvait, ça serait triste un gars si bien foutu mais soft. Je tournais la tête vers la table basse où je comptais rouler mon joint pour y voir une console. Un sourire fendis mon visage, on frôlait la perfection la ! Je le pointais du doigt "Naaan tu joues ? On va bien s'entendre toi et moi !" Sauf pendant les parties en rivaux où je t'insulterais de tous les noms en toute affection bien entendu ! Je me posais sur le canapé et commençais à rouler mon joint "Ah oui tiens pendant que je suis dans les questions" parce que pour vivre ensemble il fallait bien que j'ai des réponses à quelques sujets "T'as une copine ? Que je sache si j'vais tomber sur une fille jalouse un ses quatre en me trimbalant en culotte dans l'appart" Ouai c'était déjà arrivé sauf que j'étais en peignoir donc d'après moi ça allait encore, d'après moi... En même temps je sortais de la salle de bain et je venais de me doucher, j'allais pas sortir en tenue de ski. Bon à la base c'était pas une colocation, j'avais juste squatté chez un pote donc je pouvais comprendre sa surprise en revanche j'avais très mal prit son "c'est qui cette connasse ?" je détestais les femmes jalouses, comprenez pourquoi la gente féminine a plus de mal à m'apprécier que la gente masculine. Elle avait d'ailleurs eu droit à une réponse bien salée. Comme si j'allais me laisser insulter alors qu'en plus on avait fait que dormir ! Bon cette fois ci seulement mais c'était de cette fois ci qu'on parlait. Je coinçais mon joint entre mes lèvres pour prendre mon briquet et l'allumer tout en tirant dessus. Je pris ensuite le joint entre mes doigts pour le lever "Je te présente le saint joint de bienvenue, il se fume à deux !" Nouvelle invention oui, j'aimais bien l'idée de partager un joint pour entamer la colocation.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jonas L. Sanchez
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t6018-jonas-l-alcool-tue-lentement-on-s-en-fout-on-n-est-pas-presses http://www.your-family-tree.net/t6053-jonas-certains-hommes-aiment-tellement-leur-femme-que-pour-ne-pas-l-user-ils-se-servent-de-celle-des-autres

❝ Métier : Diplômer en tant qu’ingénieur urbain, mais travail comme ouvrier charpentier sur des chantiers et cherche à développer un concept de rénovation de maison avec sa tante, Jezabel. Travail toujours comme lifeguard à la piscine et la plage de LA.
❝ cupidon : Toujours là pour m'amuser, même si y'en a une qui commence à me plaire plus que les autres !
❝ post-it : Né à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane ► Parle l'anglais, l'espagnol et le français ► Est arrivé à Pasadena en juin 2009, suite au transfert de prison de mon père ► J'ai perdu ma mère à 3 ans et je n'ai jamais vraiment connu mon père, puisque je ne vais pratiquement jamais au parloir ► Je suis un grand fêtard qui prend la vie avec un sourire ► On peut me prendre pour un mec facile, mais je sais me montrer sérieux, seulement en ce moment je profite simplement de ma jeunesse ► Je teste des drogues pour mon meilleur ami ► Je me débrouille bien en cuisine, ma meilleure recette : spacecake ► Je suis somnambule, ce qui m'attire quelques ennuis notamment avec mes voisins


❝ pseudo : monocle.
❝ crédits : <avatar> Exotic <gif> tumblr/vercors
❝ avatar : Robbie Amell
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Entièrement disponible, mpotter-moi ♥
❝ autres comptes : AIDEN ▬ (a.levine) l'ancien soldat tourmenté par son passé, qui a trouvé refuge auprès des femmes de sa vie. GRANT ▬ (g.gustin) le puceau complètement assumé. CARTER ▬ (a.kendrick) la maman à la vie complexe. ALVIN ▬ (m.bomer) l'agent du fbi qui a une vie plus complexe qu'un labyrinthe. DEVON ▬ (k.graham) la jeune illusionniste qui allège les portefeuilles. JAMIE ▬ (d.gillies) l'homme qui ne fait confiance à personne et ne se montre pas sur son véritable jour. GWEN ▬ (s.johansson) Celle qui laisse des petits mots un peu partout pour souhaiter bonne journée aux personnes qui le liront.

anciennement : baptist ▬ parti travailler en Afrique
❝ Points : 1244
❝ Messages : 2755
❝ depuis : 30/11/2014
❝ mes sujets : oliviabillietheaarizonajezabeljadeshanashana
bros b4 hoes

bros b4 hoes
mot doux de Jonas L. Sanchez un Mer 20 Jan - 2:03
meg & jojo
faites place !
La pudeur n’était très certainement pas ma meilleure amie, et cela même si je croyais que c’était la voisine du dessous qui venait encore m’enquiquiner. Avais-je oublié ma nouvelle coloc ? Non, mais j’avais l’habitude de voir cette vieille chouette débarquer à tout moment. À croire qu’elle savait quand j’étais chez moi. Je devais lui plaire… Beurk. Ouvrant la porte, je remarquais que ma voisine avait soit pris un bain dans la fontaine de jouvence ou c’était ma nouvelle coloc. Je souhaitais que ce soit la seconde option et dieu merci ce l’était. Laissant un sourire prendre place sur mes lèvres, je la laissais entrer dans ce qui allait devenir son appartement. Ne me privant pas pour zieuter au passage. Elle pouvait quant à elle regarder la serviette et les formes si dessinant, je n’allais pas m’en cacher. Je lui proposais mon aide, chose qu’elle déclinait poliment, me faisant simplement hausser les épaules. Je n’allais pas lui tordre un bras parce qu’elle ne souhaitait pas d’aide. Au moins, elle acceptait la bière, je me dirigeais vers l’espace cuisine. Les biens faits d’un appartement à air ouvert c’est que tout ou presque pouvait être vu du même endroit. Parfois ça avait des inconvénients, mais on n’était pas rendu à cela. J’ouvrais la porte du frigo, prenant deux blondes que je déposais sur le plan de travail. Puisqu’elle était partie poser ses trucs dans sa chambre, j’en profitais pour aller enfiler un pantalon. Au diable, le caleçon, j’enfilais simplement un jeans et m’assurait de mettre une ceinture. L’idée même que mon pantalon se fasse la mâle ne me plaisait pas, ce n’était pas par pudeur, mais plutôt question d’habitude et pratique. Euh oui, petit indice une ceinture à mon pantalon voulait dire sans caleçon ! Je sortais retournant dans la cuisine, la voyant revenir. « Non. » répondais-je lorsqu’elle me parlait de fumer. Bien sûr que ça ne me dérangeait pas mon matos se trouvait généralement sur la table basse du salon, surtout quand je jouais. « Si tu sais pas où se trouves tes trucs, j’ai de l’herbe sur la table et des clopes dans ma chambre. » Bon les cigarettes j’en fumais que très rarement, je ne savais même pas où se trouvait celles-ci surement dans mon tiroir à chaussette. Je décapsulais les bouteilles de bière, avant de relever mon regard vers elle. « Tu connais vraiment un mec qui joue pas ? » Je riais, n’importe quel mec jouait au moins un peu. Je ne pouvais pas me qualifier de geek, j’étais plutôt sportif dans mon genre ou fêtard… Mais avec un meilleur ami geek, peu de chance que je ne joue que très peu. « Mais je suis d’accord, on risque de bien s’entendre. » Je prenais les deux bouteilles, me dirigeant vers le canapé. Qu’est-ce qu’elle pouvait bien me poser encore comme question ! J’haussais un sourcil. « Non. Mais j’ai presque cru que t’avais flashé sur moi avec ta question. En tout cas, j’espère que ça te dérangera pas que je mâte. » Mon sourire s’élargi d’avantage alors que je lui tendais la bouteille. « Et toi un copain ? Parce que je suis autant du genre à me balader en caleçon. » Je levais un doigt tout en regardant le plafond. « Ou sans. J’espère que t’aime mâter, parce que je suis pas le genre de mec pudique qui pousse un hurlement quand une fille débarque dans la salle de bain, disons. » J’en étais même très loin, j’étais même le premier à m’afficher. Fallait bien montrer ce corps là ! En tout cas, elle était loin de ressembler à Jazz. Je buvais une gorgée de ma bière, la regardant aller son joint. Je n’aurais pas de soucis quant à la drogue que je pourrais me retrouver à prendre. Mon ex n’était pas si frigide question drogue, elle me passait pas un savon pour cela. Après tout, elle avait mangé mes spacecake et on avait pris du viagra ensemble… Bon l’un comme l’autre mon expérience avait été affreuse. Mon sourire s’élargi avant que je me penche vers l’avant pour prendre le joint qu’elle me tendait. Je prenais un puff. « Bienvenue chez toi. » Je soufflais, lui tendant le joint, avant d’aller m’asseoir près d’elle. « Si tu as faim, on peut se faire livrer de quoi. Un déménagement sans joint, bière et pizza ce n’est pas un vrai déménagement. » Je lui souriais. « Et pour dessert, je crois qu’il me reste du gâteau. » Dans le pire des cas si je n’en avais plus, ignorant si Noah était tombé dedans ou non, je pouvais toujours en refaire. Je connais cette recette par cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Megara A. Hawpkins
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t8814-hawpkins-megara-a-les-copains-ce-sont-ceux-qui-partagent-du-pains-et-les-copines-ce-sont-celles-qui http://www.your-family-tree.net/t8820-hawpkins-megara-a-un-jour-je-suis-nee-depuis-j-improvise#196771 http://tag-gallery.e-monsite.com/
BITCH !
❝ Métier : Barmaid au plumb club
❝ cupidon : Je l'ai dépucelé
❝ post-it :
UC

❝ Age : 27
❝ pseudo : TAG
❝ crédits : TAG
❝ avatar : Phoebe Tonkin
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Dans la limite du raisonnable
❝ autres comptes : Jared (Ian Somerhalder) - Le sereal baiseur Liv (Amber Heard) - blablabla
❝ Points : 1764
❝ Messages : 503
❝ depuis : 03/01/2016
❝ mes sujets : JamieGrantSasha


mot doux de Megara A. Hawpkins un Ven 26 Fév - 9:11
Jo ∞ Meg
Mon nouvel appartement semblait plutôt pas mal à première vue ! Mon nouveau coloc aussi d'ailleurs ! Certes ça n'était pas le ritz mais je ne cherchais pas le ritz, juste un endroit tranquille où se poser et cet appart ne me décevait pas du tout. Et puis vu ce qui était livré avec ça n'était pas moi qui allait repartir en claquant la porte ! Au contraire j'allais directement y poser mes valises. Enfin j'ai dis poser hein, déballer et ranger ça sera pour plus tard faut pas pousser mémé dans les orties non plus on y va molo. Personnellement la montée des valises dans les escaliers m'avait suffis pour mon sport chiant de l'heure. Quand je revins dans le salon un pantalon s'était matérialisé autour de ses jambes, dommage ! De toute façon ça pouvait toujours s'enlever. Okay fallait que je me calme on s'était rencontré cinq minutes auparavant et on avait échangé trois phrases à tout casser. Chaque chose en sont temps ! En parlant de ça il était temps de s'en griller une et dieu soit loué il n'était pas contre que je fume à l'intérieur. Je crois que si ça avait été le cas j'aurais été dépitée ! « Si tu sais pas où se trouves tes trucs, j’ai de l’herbe sur la table et des clopes dans ma chambre. » J'avais décidément frappé à la bonne porte ! Non seulement il fumait mais pas que des clopes. "Mais où est ce que t'étais passé ces dernières années où j'étais seule dans mon appart ?" C'était seulement maintenant qu'il apparaissait ? Il aurait pu se manifester plus tôt le coloc idéal ! Et je n'étais pas au bout de mes surprises ! En cherchant du regard son herbe sur la table basse je tombais sur une console de jeu « Tu connais vraiment un mec qui joue pas ? » J'hochais positivement la tête "Oh oui j'en connais !" Même si pour certains je n'étais peut-être juste pas au courant mais il y en avait qui n'étaient pas du tout branché jeu. Après tout personne n'est parfait, quoi que j'allais commencer à remettre cette citation en doute la.

« Mais je suis d’accord, on risque de bien s’entendre. » Le contraire me paraissait vraiment difficile pour le coup oui. Je m'asseyais pour préparer un joint tout en posant une question qui d'après mon expérience me paraissait essentielle. « Non. Mais j’ai presque cru que t’avais flashé sur moi avec ta question. En tout cas, j’espère que ça te dérangera pas que je mâte. » Je ne pu pas m'empêcher de rire à sa première phrase, ni à la deuxième d'ailleurs. "T'es canon mais le coup de foudre très peu pour moi, quand à ce qui est de mâter.." Mon sourire s'étendis "J'adore sentir que je plais" Qui n'aimait pas ? Simplement, peu de personnes le disaient. Je n'étais vraiment pas le style de nana "amour pour toujours" à penser être in love du premier mec sexy qu'elles croisent, même si on avait des points commun. Allez à la limite sur du long terme oui je pouvais comprendre qu'on développe des sentiments mais flasher sur quelqu'un et se dire que c'était l'homme de sa vie très peu pour moi, ça faisait pitié. Je pris la bière qu'il me tendais et le remerciais d'un signe de la tête avant d'en boire quelques gorgées. « Et toi un copain ? Parce que je suis autant du genre à me balader en caleçon. » Bonne nouvelle ! « Ou sans. J’espère que t’aime mâter, parce que je suis pas le genre de mec pudique qui pousse un hurlement quand une fille débarque dans la salle de bain, disons. » Comment vous dire que das ces moments la il est absolument impossible pour moi de ne pas m'imaginer la scène et c'était hilarant. Heureusement qu'il ne faisait pas ça, c'était le genre de truc qui vous niquait toute votre virilité en deux secondes ! "Pas de copain à dernière nouvelle et je ne comptais pas me priver" Mon regard parcourus d'ailleurs son corps de haut en bas puis de pas en haut alors que je me mordillais la lèvre. Oui ça n'était pas vraiment compliqué de deviner mes intentions, je ne les cachais pas il faut dire. Il prit le joint que je lui tendais comme saint joint « Bienvenue chez toi. » Je souris en me calant contre le dossier du canapé "Merci !" Je repris le joint qu'il me tendait à son tour et le coinçais entre mes lèvres alors qu'il venait s'installer à côté de moi « Si tu as faim, on peut se faire livrer de quoi. Un déménagement sans joint, bière et pizza ce n’est pas un vrai déménagement. Et pour dessert, je crois qu’il me reste du gâteau.» Il y avait certains mots qui me faisaient toujours réagir, et joint, bière, pizza et gâteau en faisaient partit ! "Tu sais que si j'étais du genre à tomber amoureuse tu aurais dis les mots magique pour me séduire !" Je lui tendais à nouveau le joint avant de rajouter "Je suis totalement partante !" Même plus que partante ! Je prenais mon portable et composais ce numéro que je connaissais par cœur à force, avant de le coller à mon oreille "Tu préfères quoi comme pizza ?"
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jonas L. Sanchez
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t6018-jonas-l-alcool-tue-lentement-on-s-en-fout-on-n-est-pas-presses http://www.your-family-tree.net/t6053-jonas-certains-hommes-aiment-tellement-leur-femme-que-pour-ne-pas-l-user-ils-se-servent-de-celle-des-autres

❝ Métier : Diplômer en tant qu’ingénieur urbain, mais travail comme ouvrier charpentier sur des chantiers et cherche à développer un concept de rénovation de maison avec sa tante, Jezabel. Travail toujours comme lifeguard à la piscine et la plage de LA.
❝ cupidon : Toujours là pour m'amuser, même si y'en a une qui commence à me plaire plus que les autres !
❝ post-it : Né à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane ► Parle l'anglais, l'espagnol et le français ► Est arrivé à Pasadena en juin 2009, suite au transfert de prison de mon père ► J'ai perdu ma mère à 3 ans et je n'ai jamais vraiment connu mon père, puisque je ne vais pratiquement jamais au parloir ► Je suis un grand fêtard qui prend la vie avec un sourire ► On peut me prendre pour un mec facile, mais je sais me montrer sérieux, seulement en ce moment je profite simplement de ma jeunesse ► Je teste des drogues pour mon meilleur ami ► Je me débrouille bien en cuisine, ma meilleure recette : spacecake ► Je suis somnambule, ce qui m'attire quelques ennuis notamment avec mes voisins


❝ pseudo : monocle.
❝ crédits : <avatar> Exotic <gif> tumblr/vercors
❝ avatar : Robbie Amell
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Entièrement disponible, mpotter-moi ♥
❝ autres comptes : AIDEN ▬ (a.levine) l'ancien soldat tourmenté par son passé, qui a trouvé refuge auprès des femmes de sa vie. GRANT ▬ (g.gustin) le puceau complètement assumé. CARTER ▬ (a.kendrick) la maman à la vie complexe. ALVIN ▬ (m.bomer) l'agent du fbi qui a une vie plus complexe qu'un labyrinthe. DEVON ▬ (k.graham) la jeune illusionniste qui allège les portefeuilles. JAMIE ▬ (d.gillies) l'homme qui ne fait confiance à personne et ne se montre pas sur son véritable jour. GWEN ▬ (s.johansson) Celle qui laisse des petits mots un peu partout pour souhaiter bonne journée aux personnes qui le liront.

anciennement : baptist ▬ parti travailler en Afrique
❝ Points : 1244
❝ Messages : 2755
❝ depuis : 30/11/2014
❝ mes sujets : oliviabillietheaarizonajezabeljadeshanashana
bros b4 hoes

bros b4 hoes
mot doux de Jonas L. Sanchez un Ven 26 Fév - 23:51
meg & jojo
faites place !
Bouclant ma ceinture, je retournais à la cuisine, haussant un sourcil. « Avec mon ex ? » répliquais-je sans prendre le temps de réfléchir à mes mots. Après tout, c’était la raison de ma recherche, j’avais rompu avec mon ex et elle avait fini par mettre les voiles. Sans compter qu’avant cela, j’étais sur le campus universitaire, mais bon on s’en fou j’étais pas là non plus pour faire un pedigree d’où j’avais vécu avant cet appartement ou bien avec qui j’étais. Cherchant dans les tiroirs le décapsuleur, après avoir réalisé que les bières que j’avais acheté ne s’ouvrait pas à la main. J’aurais pu utiliser le rebord du plan de travail, mais préférant éviter de payer tôt ou tard les petits dégâts, je me concentrais à chercher ce petit outil chiant. Tournant la tête, je m’étonnais de la voir répondre par l’affirmatif. De nos jours c’était assez rare, car avec les portables et tous les jeux qu’on pouvait y télécharger que ce soit le solitaire ou candy crush, tout le monde jouait à quelque chose, même sodoku. Bon ce n’était pas la console, ça je pouvais concevoir, mais ça restait rare. « Eh bien ils viennent d’une autre époque. » Ne trouvant pas le décapsuleur, je poussais un soupir. Sans doute Jazz qui l’avait pris dans ses affaires, fuck off. J’ouvrais les bouteilles à même le plan de travail, m’assurant que la capsule était bien coincée je venais abattre ma main dessus. En moins de deux j’avais ouvert les deux bouteilles et je me dirigeais vers la partie salon. Je la regardais rire à ma réponse, je n’avais pas été sérieux et si elle m’avait dit avoir flashé sur moi, je la mettais en dehors de cet appartement illico presto ! J’avais connu une fois les plaisirs de partager un appartement avec une meuf sur qui on flash et je n’étais pas prêt à remettre cela. Je n’avais rien contre Meg, mais si je pouvais éviter d’autre tourment, j’étais prêt à la foutre dehors. En plus de bien s’entendre, maintenant je savais que ce côté pénible à savoir partager un appartement avec une fille qui a le coup de foudre facile n’était pas de son ressort, je ne pouvais que plus l’apprécier. Et si j’avais droit de mâter, c’était encore mieux. J’en profitais donc pour lui retourner la question, après tout, je devais bien savoir si je risquais de tomber sur un mec jaloux que sa meuf habite avec un autre mec. Si c’était le cas, je n’avais pas peur de répliquer, mais autant me tenir prêt. Bon voilà une chose de plus à mettre dans le dossier en commun. Je sentais son regard se poser sur moi, me balayant de la tête au pied, ce qui eut l’effet de me faire sourire. Ne te prive pas ma belle, pensais-je en la regardant faire. « Se serait dommage de se priver, alors que c’est gratuit. » Je lui adressais un clin d’œil, prenant le joint qu’elle finissait par me tendre. On échangeait le saint joint et j’allais m’installer près d’elle, buvant une longue gorgée de ma bière avant de proposer qu’on commande de la bouffe. L’herbe ça donnait toujours la dalle, bien que je l’avais déjà en fait. Appuyant mon bras sur le dossier du canapé, je me tournais un tant soit peu vers elle. Reprenant le joint qu’elle me tendait, alors qu’un sourire se formait sur mes lèvres. « Écoute, je sais parler aux filles. » Je me mettais à rire, généralement ce n’était pas ce qu’elles désiraient entendre, mais je n’étais pas là pour la draguer. La mettre dans mon pieux ça se ferait sûrement tôt ou tard, à la voir me lorgner c’était même une évidence. Mais pour l’heure, j’agissais normalement et si on aimait les mêmes choses c’était tant mieux, ça compliquerait moins notre colocation. Tirant sur le joint, j’haussais les épaules. « Prend ce que tu veux, je suis pas difficile niveau bouffe. » À part le kraft dinner que j’avais toujours eu en horreur, le reste je le mangeais sans me poser de question, sans rouspéter. Même les choux de Bruxelles ! Oui, oui !  Tenant le dit joint entre mes doigts, je buvais une gorgée de bière, avant de la déposer sur la table basse et de redonner le pétard à ma coloc. Je soufflais la fumée tout en me levant, la laissant commander ce qui lui ferait envie, alors que j’allais voir s’il me restait du gâteau. Pas n’importe quelle sorte de gâteau, un de ceux que je faisais et allait même jusqu’à vendre quand on me faisait la demande. Je pouvais facilement dire qu’ils avaient toujours du succès, planer avec ça c’était aussi que de rencontrer un génie. La tête pencher dans le frigo, je trouvais le plat que je sortais revenant vers le salon. Depuis qu’elle était arrivé, je montrais mon côté décontracte, mais si elle voulait qu’on s’entend vraiment, je n’avais pas trop le choix de mettre des règles. « Bon, tu me sembles super comme coloc, mais faut que tu saches. Les pièces communes, on s’arrange pour qu’elles soient propres. Ta chambre ça peut être un vrai foutoir, mais pour le reste, on essaie de faire un effort. Tu peux inviter qui tu veux, pour ma part ma porte est toujours ouverte pour mes potes, donc soit pas étonné si y’a du monde. L’épicerie on se divise le montant et ça ne me dérange pas de cuisiner pour deux. Les factures pareilles, fifty fifty. J’ai un mal fou à baisser la lunette de la toilette, donc si tu me n’en tiens pas rigueur, tout devrait bien se passer. » Au moins, je venais de mettre carte sur table. Reprenant mon sourire, je déposais sur la table l’assiette contenant les gâteaux. « Ah oui, j’ignore ce que tu fais dans la vie, mais quant à moi, j’ai mon petit commerce avec mon meilleur ami. Il me refile de l’herbe et moi j’en fais des gâteaux. Tu peux en prendre autant que tu souhaites, sur ça je ne suis pas chiant. Sauf si c’est une commande, on touche pas. Sinon je peux devenir sacrément détestable. » Je retirais la pellicule plastique, en lui adressant un sourire. Je pouvais être sacrément méchant si on touchait à mes gâteaux alors qu’il me servait à gagner de l’argent facilement. J’avais beau payer ma came pas chère avec Noah, si ça m’empêchait d’avoir un surplus ou de pas pouvoir payer les factures, là on aurait un sacré problème. Je ne pensais pas qu’elle irait jusque-là, mais je préférais prévenir plutôt que de revivre ce que j’avais vécu avec Jazz la nuit où elle s’était goinfré dans ma commande. Et puis, ce n’est pas comme si y manquait de drogue ici. Avec Noah en dealer, on avait toujours de quoi pour s’amuser. Donc, je ne voyais pas trop les raisons qui pousserait cette fille à franchir ce petit interdit. Prenant un gâteau, je lui tendais en souriant. « Deal ? »

_________________

Woke up on the right side of the bed. What's up with this Prince song inside my head ? Hands up if you're down to get down tonight. 'Cause it's always a good time. Slept in all my clothes like I didn't care. Hopped into a cab, take me anywhere. I'm in if you're down to get down tonight. 'Cause it's always a good time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Megara A. Hawpkins
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t8814-hawpkins-megara-a-les-copains-ce-sont-ceux-qui-partagent-du-pains-et-les-copines-ce-sont-celles-qui http://www.your-family-tree.net/t8820-hawpkins-megara-a-un-jour-je-suis-nee-depuis-j-improvise#196771 http://tag-gallery.e-monsite.com/
BITCH !
❝ Métier : Barmaid au plumb club
❝ cupidon : Je l'ai dépucelé
❝ post-it :
UC

❝ Age : 27
❝ pseudo : TAG
❝ crédits : TAG
❝ avatar : Phoebe Tonkin
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Dans la limite du raisonnable
❝ autres comptes : Jared (Ian Somerhalder) - Le sereal baiseur Liv (Amber Heard) - blablabla
❝ Points : 1764
❝ Messages : 503
❝ depuis : 03/01/2016
❝ mes sujets : JamieGrantSasha


mot doux de Megara A. Hawpkins un Mer 16 Mar - 10:42
Jo ∞ Meg
Cette façon de lui demander où il était pendant tout ce temps c'était juste une façon de lui faire comprendre qu'il était vraiment visiblement parfaitement sur la même longueur d'onde que moi et donc le coloc idéal. C'était une question rhétorique. Je ne m'attendais donc pas vraiment à une réponse mais j'en reçu une quand même « Avec mon ex ? » Il m'avait sortit ça comme ça, ayant prit ma question tout à fait sérieusement. Je ris légèrement. Pour être tout à fait honnête j'en avais rien à foutre d'où il se trouvait avant, avec qui et qu'est ce qu'il faisait. Je ne voyais pas vraiment ce que ça pouvait m'apporter. Moi ce qui m'importait c'était ce qu'il se passait maintenant et j'étais contente d'être tombée sur lui pour la colocation. Franchement j'avais de la chance, j'aurais pu tomber sur bien pire ! Enfin ceci dit j'aurais eu vite fait de changer dans ce cas la. Il y a des personnes avec qui je ne peux juste pas vivre et pour qui je n'ai aucune envie de faire le moindre effort pour les supporter. Déjà j'avais choisis un coloc mec pour minimiser les risques que ça tourne mal et après je n'avais plus eu qu'à prier pour que je ne tombe pas sur un coincé du cul ou un maniaque de l'ordre, des choses bien faite et des plannings. Haha les planning: Chose que j'ai essayé de faire un bon nombre de fois et que je n'ai jamais, mais alors la pas une seule fois, réussis à respecter. Mais revenons en à Jonas. il avait un ex, soit. Comme tout le monde j'imagine de toute façon, sauf peut-être Grant. Moi tant que son ex ne venait pas faire des crises de jalousie ça m'allait. « Eh bien ils viennent d’une autre époque. » J'haussais les épaules "Ou bien ils ont d'autres passe-temps" Après tout tout le monde n'était pas branché console, chacun son truc. Certains vous diront même que c'est pour les geek voir les enfants, si si ! Bon après quand je parlais de jouer je parlais console hein je ne parlais pas de doodle jump pour s'occuper sur son portable quand on était aux toilettes.

Jonas me rejoins avec les bières, me faisant comprendre que, tout comme moi, il n'avait pas envie de tomber sur quelqu'un qui chercherait à avoir plus que de l'amitié avec lui. Gérer les sentiments de quelqu'un pour vous alors que vous vivez sous le même toit... Non ça doit être impossible ! Quant à moi je pouvais le rassurer aussi de ce côté là. Ça n'était pas mon tripe les histoires d'amour. C'était bien seulement dans les films... Et encore ! Quand c'était pas niais ou cucul la praline. Peut-être que je tomberais amoureuse un jour mais du premier regard me dire qu'un homme était l'homme de ma vie non y'avait pas de risque. Tout ce qu'on pouvait dire d'après moi avec juste un premier regard c'était que l'homme était super canon et tout à fait notre style mais ça ne pouvait pas aller plus loin avant de connaitre la personne. En revanche pour ce qui était de mâter c'était autre chose ! « Se serait dommage de se priver, alors que c’est gratuit. » En effet ! Je n'étais déjà pas du genre à me priver quand ça n'était pas gratuit alors quand ça l'était ! "Tout est bon à prendre quand c'est gratuit !" Y compris les coups de points dans la gueule si c'était une personne qu'on aimait pas. Je souris à son clin d’œil et il vint enfin s'installer à côté de moi en continuant à fumer le joint. A me parler de pizza il me donna tous les ingrédients pour un emménagement parfait et pour le coup j'avais vraiment l'impression d'être tombé sur mon moi masculin la ! « Écoute, je sais parler aux filles. » Je ris de bon cœur ! Pas sûr que ça soit ce que la plus part des filles désiraient entendre. Pas mal rechercherait sûrement le côté romantique, délicat ou gentleman et heureusement ces filles la j'en côtoyais le moins possible. "Tu sais me parler à moi c'est déjà ça !" Et puis c'était mieux étant donné qu'on allait partager le même appart. Je bus une gorgée de ma bière avant de sortir mon portable de ma poche et de lui demander ce qu'il préférait alors que l'appel était déjà lancé « Prend ce que tu veux, je suis pas difficile niveau bouffe. » Bon ben tant mieux ! J'allais aimer cette colocation. Chaque nouvelle chose que j'apprenait sur lui même si ça n'était que des détails, me le faisait comprendre en m'empêchait d'en douter encore ne serais-ce qu'une seconde. Quand j'entendis la voix de la bonne femme à l'autre bout du téléphone, après les longues secondes d'attente sûrement due à un surplus d'appel de gros bouffeur, je prenais enfin la commande puis donnait l'adresse avant de raccrocher. "Je vénère celui qui a inventé le service à domicile !" Nan mais vraiment ! Parce qu'autant des fois je pouvais avoir trop d'énergie autant d'autres fois j'étais une grosse flemmarde mais alors vraiment vraiment vraiment une grosse flemmarde. Si bien que j'avais déjà essayé de faire de la télékinésie depuis mon lit pour que ma télécommande vienne à moi parce qu'en tendant le bras il me restait cinq centimètre pour pouvoir l'attraper. Échec cuisant. Grosse déception. Je crois que je n'ai pas de pouvoir magique. J'approchais mon visage du joint qu'il me tendait à nouveau et l'attrapais directement entre mes lèvres puis je retirais mes chaussures à l'aide de mes pieds pour me mettre en tailleur sur le canapé. Je trouvais cette position particulièrement confortable. Alors qu'il se levait je reprenais ma bière pour en boire à nouveau quelques gorgées puis tirait une autre latte, attendant qu'il revienne pour lui filer la fin du joint, ce qui ne tarda pas. « Bon, tu me sembles super comme coloc, mais faut que tu saches. Les pièces communes, on s’arrange pour qu’elles soient propres. Ta chambre ça peut être un vrai foutoir, mais pour le reste, on essaie de faire un effort. » Woo je l'avais pas vu venir ça ! J'avais l'impression d'être le gosse dans super Nanny quand celle ci lui expliquait les nouvelles règles à la maison. Oui c'est vrai il y avait des chances pour que ma chambre soit en bordel... « Tu peux inviter qui tu veux, pour ma part ma porte est toujours ouverte pour mes potes, donc soit pas étonné si y’a du monde. » Ça tant mieux, parce que connaissant Arizona elle n'allait pas attendre une permission pour se pointer. Alors au moins si ses potes faisaient d'eux même ça n'allait pas le faire râler et ça c'était un point bonus ! « L’épicerie on se divise le montant et ça ne me dérange pas de cuisiner pour deux. Les factures pareilles, fifty fifty. J’ai un mal fou à baisser la lunette de la toilette, donc si tu me n’en tiens pas rigueur, tout devrait bien se passer. » Je ris légèrement à la fin de son discours. Ça y est il avait finit de parler, enfin pour l'instant ! Reprend ton souffle ! Je pus donc enfin en placer une et j'hochais la tête "Et moi je pense jamais à la relever, alors égalité ! Pour le reste ça me convient !" Je devrais bien réussir à ne pas foutre trop de bordel en dehors de ma chambre ! Je posais enfin les yeux sur les fameux gâteaux qu'il avait rapporté. « Ah oui, j’ignore ce que tu fais dans la vie, mais quant à moi, j’ai mon petit commerce avec mon meilleur ami. Il me refile de l’herbe et moi j’en fais des gâteaux. Tu peux en prendre autant que tu souhaites, sur ça je ne suis pas chiant. Sauf si c’est une commande, on touche pas. Sinon je peux devenir sacrément détestable. » Je ris alors qu'il me tendait un de ses space cakes « Deal ? » Je souriais tout en prenant le gâteau "Où est ce qu'on signe ?" Non seulement il faisait des space cake mais en plus je pouvais taper dedans tranquille tant que je touchais pas à la réserve sacré, franchement y'avait pire ! Je mordais d'ailleurs dedans après avoir bu une autre gorgée de ma bière puis je me penchais en avant pour la reposer sur la table basse. Je prenais le gâteau dans l'autre main pour sucer mon pouce et mon index sur lesquels étaient restés un peu de gâteau. Bon au final il m'en avait dit pas mal sur lui j'imagine que c'était à mon tour ! "Pour ma part je suis barmaid, au Plumb Club et en compensation je pourrais toujours te faire des cocktails ici, suffis d'acheter de quoi" Même s'il y avait aussi des chances que je lui file quelques shoot gratuit au bar aussi. Soyez généreux avec une personne et elle le sera en retour. Sauf quand les personnes sont de grosses profiteuses aussi appelées connasses. "Mais tu dois connaitre j'imagine, il est assez réputé dans le coin" En tout cas il fonctionnait bien ! Et tant mieux parce que je misais tout la dessus question fric. Certes j'avais toujours l'argent de mon père pour me rattraper si jamais j'étais dans le besoin. Mais c'était quelque chose que je ne voulais pas faire. Pour plusieurs raisons. Je méprisais mon père, je lui en voulais toujours énormément et il était hors de question que je lui donne une raison de penser qu'il est utile à ma vie ou même pire, indispensable ! La blague ! J'étais grande, je n'étais plus une gamine je pouvais gagner ma vie par mes propres moyens et ça c'était ce que je lui prouvais tous les jours. "Et sinon il est possible que tu tombes sur une blonde super sexy qui ne peut pas se passer de moi" Chose valable dans les deux sens d'ailleurs "Et il est aussi possible qu'elle se montre un peu hautaine le temps qu'elle se sente en confiance" Je ris en y pensant. Avec Arizona c'était comme apprivoiser un animal sauvage, parfois je plaignais certains mecs parce qu'elle avait de la répartie et quand on faisait le mixte avec une touche de mauvaise humeur ou d'agacement c'était vraiment drôle, mais moins pour celui qui se le recevait en pleine gueule.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jonas L. Sanchez
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t6018-jonas-l-alcool-tue-lentement-on-s-en-fout-on-n-est-pas-presses http://www.your-family-tree.net/t6053-jonas-certains-hommes-aiment-tellement-leur-femme-que-pour-ne-pas-l-user-ils-se-servent-de-celle-des-autres

❝ Métier : Diplômer en tant qu’ingénieur urbain, mais travail comme ouvrier charpentier sur des chantiers et cherche à développer un concept de rénovation de maison avec sa tante, Jezabel. Travail toujours comme lifeguard à la piscine et la plage de LA.
❝ cupidon : Toujours là pour m'amuser, même si y'en a une qui commence à me plaire plus que les autres !
❝ post-it : Né à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane ► Parle l'anglais, l'espagnol et le français ► Est arrivé à Pasadena en juin 2009, suite au transfert de prison de mon père ► J'ai perdu ma mère à 3 ans et je n'ai jamais vraiment connu mon père, puisque je ne vais pratiquement jamais au parloir ► Je suis un grand fêtard qui prend la vie avec un sourire ► On peut me prendre pour un mec facile, mais je sais me montrer sérieux, seulement en ce moment je profite simplement de ma jeunesse ► Je teste des drogues pour mon meilleur ami ► Je me débrouille bien en cuisine, ma meilleure recette : spacecake ► Je suis somnambule, ce qui m'attire quelques ennuis notamment avec mes voisins


❝ pseudo : monocle.
❝ crédits : <avatar> Exotic <gif> tumblr/vercors
❝ avatar : Robbie Amell
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Entièrement disponible, mpotter-moi ♥
❝ autres comptes : AIDEN ▬ (a.levine) l'ancien soldat tourmenté par son passé, qui a trouvé refuge auprès des femmes de sa vie. GRANT ▬ (g.gustin) le puceau complètement assumé. CARTER ▬ (a.kendrick) la maman à la vie complexe. ALVIN ▬ (m.bomer) l'agent du fbi qui a une vie plus complexe qu'un labyrinthe. DEVON ▬ (k.graham) la jeune illusionniste qui allège les portefeuilles. JAMIE ▬ (d.gillies) l'homme qui ne fait confiance à personne et ne se montre pas sur son véritable jour. GWEN ▬ (s.johansson) Celle qui laisse des petits mots un peu partout pour souhaiter bonne journée aux personnes qui le liront.

anciennement : baptist ▬ parti travailler en Afrique
❝ Points : 1244
❝ Messages : 2755
❝ depuis : 30/11/2014
❝ mes sujets : oliviabillietheaarizonajezabeljadeshanashana
bros b4 hoes

bros b4 hoes
mot doux de Jonas L. Sanchez un Ven 8 Avr - 4:33
meg & jojo
faites place !
Pour le moment, je n’étais pas déçu de cette nouvelle coloc. Moi qui avait eu du mal avec la précédente et ne souhaitais remettre le couvert quant à une possible histoire se ramenant à l’expérience avec Jazz. Non pas que je mettais toutes les filles dans le même bateau, mais si je pouvais diminuer mes chances d’arriver à cette même conclusion et devoir chercher un nouveau coloc dans les mois à venir… Très peu pour moi. Peut-être aussi que j’avais perdu la raison et c’était juste ce qui se trouvait dans mon pantalon qui avait fait un choix. Bon ça restait encore à voir. Pour l’heure, on devait apprendre à se connaître. « Je sais pas si tout est bon à prendre… » Je laissais entrevoir un sourire, une baffe d’une fille quand c’était gratuit c’était jamais bon à prendre, ça attirait que des ennuis. Je prenais place sur le canapé, lui proposant qu’on se fasse livrer quelque chose. Je n’avais pas trop la force de cuisiner et je n’avais aucun restant, à croire que Noah était tombé dans mon frigo et l’avait vandalisé. Son rire me fit sourire, au moins mes plaisanteries la faisait rire. Bien entendu que je ne parlais pas aux filles de cette manière, mais là je ne cherchais pas à me faire valoir. Je me montrais comme j’étais et je n’avais pas l’intention de jouer un jeu sous mon propre toit. Oui ma phrase faisait macho, je le savais et j’en avais que faire ! Je n’étais pas là pour séduire, mais pour vivre une nouvelle colocation. Si je devais rester courtois, ça allait vite devenir blasant. « Et c’est selon moi le plus important, si on vit ensemble. » Je la laissais commander, me dirigeant plutôt vers la cuisine. Bien que Noah avait sans doute vider mon frigo pour une raison que j’ignorais, mais dont je ne préférais pas savoir. « Chacun ses vénérations, moi c’est les commandes en ligne même plus besoin de téléphoner. » Je n’aimais pas attendre à l’autre bout du fils et au moins en ligne, je n’avais pas la voix déplaisante de certain employé qui en avait marre de leur job. En à peine quelques clics on pouvait passer commande et avec livraison à domicile. Quoi de mieux ! Bref, je revenais au salon. Je ne voulais pas plomber l’ambiance, mais je ne souhaitais pas non plus connaître l’anarchie parce qu’il y avait pas un minimum de règle. Règle que je croyais légitime en quelque sorte. Surtout pour le ménage, je n’avais pas envie de me retrouver avec des soutifs éparpillés partout parce qu’elle avait décidé de se déshabiller en plein milieu du salon. Ou encore des tampons un peu partout dans la salle de bain. J’estimais qu’en partageant les pièces communes, on pouvait arriver à faire un effort pour ne pas foutre le bordel partout. Bon, je n’étais sans doute pas très bien placé pour lui demander ça, n’étant pas un grand fervent du ménage, mais si je ne faisais pas un effort cet appartement finirait en dépotoir. En plus comme on entrait chez moi comme dans un moulin, autant ne pas accumuler un bazar pour se retrouver à faire le ménage à la dernière minute. Chose que je détestais encore plus. Finissant ma tirade, je laissais un sourire prendre place sur mes lèvres, alors qu’elle acceptait ma contrainte, car à part le ménage je n’avais pas trop de règle. Enfin si, une encore plus importante que le ménage et j’en venais à ça. Mes réserves de space cakes. C’était plus sacré encore que la messe le dimanche pour ma tante. Je compris vite qu’elle acceptait le deal proposé, au moins je ne l’avais pas fait fuir. Ça aurait été dommage, mais là je n’avais pas grand-chose à redire ou précision chiante. Enfin, peut-être si elle arrivait à l’appartement avec un chien, là encore y’avait des risques que je la foute dehors de chez moi, mais ce n’était pas le cas pour le moment. « Là ! » disais-je en relevant mon t-shirt pour afficher mes abdos. Bin quoi une marque sur le corps ça pouvait très bien servir de signature ! « Je plaisante. » Je déposais l’assiette contenant les space cakes sur la table basse, reprenant ma place dans le canapé. Je reprenais ma bière alternant joint et bière. Je ne m’attendais pas vraiment à ce qu’elle me révèle ce qu’elle faisait, mais après c’était toujours bon à savoir. Je ne lui avais pas non plus tout dit sur moi, mais osef on aurait bien tout le temps du monde pour en savoir plus l’un sur l’autre. « Si mes potes n’ont pas vidé ma réserve, je devrais avoir encore un bon stock d’alcool. » Je lui pointais du doigt un meuble près de ma télévision, ça ne paressait pas avec les portes en bois, mais tout le meuble était rempli d’alcool. « Je suis un grand fêtard. » avouais-je avec un large sourire. Ou un alcoolo, dépendant du point de vue ! « Oui je connais le Plump, même si j’y vais pas trop souvent. Je suis plus party chez les gens que boîte de nuit. » J’haussais les épaules, buvant une gorgée de ma bière. Je tournais la tête vers la brunette. Elle m’avait dit pas avoir de mec, mais peut-être qu’elle avait une meuf ! En fait, je n’avais pas pensé à cette éventualité, mais j’en avais que faire. Ça pouvait aussi être sa meilleure amie, sœur ou je ne sais pas qui. C’était un peu comme Noah, quoi ! Sauf que lui, il était sociable, trop même au premier abord. C’était pourquoi on s’entendait bien. « Merci de me prévenir, je me tiendrai à carreau. J’aimerais bien te prévenir de la même chose, mais les seules blondes sexy qui pouvaient passer chez moi ainsi ne me parle plus… Sinon tu risques bien plus de voir un mec riquiqui hyperactif qui parle beaucoup trop. Il n’est pas méchant même s’il risque de passer quelques commentaires en voyant que j’ai encore prit une meuf comme coloc. » Oh oui ! Pour ça, il n’allait pas se gêner, ce mec me connaissait que trop bien. Après j’étais certain que Meg lui plairait que ce soit physiquement que par son attitude. « Mais si t’es gentille avec lui, il te fera de bon deal pour de la drogue. » D’ailleurs ça faisait un moment qu’il ne m’avait pas fait essayer quelque chose de nouveau. Je tirais sur le joint, laissant la fumée sortir de mes lèvres légèrement entrouvertes. « Sinon, je te conseil fortement d’éviter la voisine du dessous. Elle est particulière. » Je ne pouvais pas parler de son agissement avec les filles, mais avec moi soit elle rouspétait soit elle profitait pour mâter. « Ah oui, ça me fait penser… Quand je suis arrivé dans cet immeuble, j’ai fait à croire qu’il y avait un souci avec le toit. Qu’il n’était pas sécuritaire, mais c’est faux. Donc, on est les seuls à pouvoir aller sur le toit. C’est plutôt pas mal quand on veut décompresser ou pas entendre la musique insupportable de la vieille bique. » J’aimais bien cet endroit, ça me permettait de m’évader par moment.

_________________

Woke up on the right side of the bed. What's up with this Prince song inside my head ? Hands up if you're down to get down tonight. 'Cause it's always a good time. Slept in all my clothes like I didn't care. Hopped into a cab, take me anywhere. I'm in if you're down to get down tonight. 'Cause it's always a good time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Megara A. Hawpkins
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t8814-hawpkins-megara-a-les-copains-ce-sont-ceux-qui-partagent-du-pains-et-les-copines-ce-sont-celles-qui http://www.your-family-tree.net/t8820-hawpkins-megara-a-un-jour-je-suis-nee-depuis-j-improvise#196771 http://tag-gallery.e-monsite.com/
BITCH !
❝ Métier : Barmaid au plumb club
❝ cupidon : Je l'ai dépucelé
❝ post-it :
UC

❝ Age : 27
❝ pseudo : TAG
❝ crédits : TAG
❝ avatar : Phoebe Tonkin
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Dans la limite du raisonnable
❝ autres comptes : Jared (Ian Somerhalder) - Le sereal baiseur Liv (Amber Heard) - blablabla
❝ Points : 1764
❝ Messages : 503
❝ depuis : 03/01/2016
❝ mes sujets : JamieGrantSasha


mot doux de Megara A. Hawpkins un Mer 11 Mai - 3:42
Jo ∞ Meg
Certains n'étaient vraiment pas pour le coloc, ils préféraient la solitude. Pour ma part j'avais l'habitude d'être entourée, rarement seule, même en vivant seule j'avais toujours quelqu'un qui squattait chez moi alors j'avais l'habitude. Bon bien entendu il m'arrive aussi d'avoir des moments où je veux rester seule, quand je suis sur les nerfs par exemple mais dans ces cas la j'ai une chambre et je pense que si Jonas comprendra que jsuis pas d'humeur rien qu'à la façon dont je traverserais le salon et ne viendra pas me déranger. « Et c’est selon moi le plus important, si on vit ensemble. » Ah ben ça oui, un mec qui ne sait pas comment me parler ça fait pas long feu c'est sûr. J'suis pas compliquée ni insociable mais ça peut arriver que certains ne soient vraiment pas doué où ai une attitude qui ne me plaise pas plus que ça et généralement ils le comprenne rapidement. Mais pour une colocation c'est sûr que si ça ne collait pas ça aurait été plus embêtant. « Chacun ses vénérations, moi c’est les commandes en ligne même plus besoin de téléphoner. » J'haussais les sourcils "La pizza se commande en ligne maintenant ?" Okay la pour le coup j'étais à la ramasse, alors comme ça maintenant le commande de pizza par portable était à l'ancienne. Acheter des fringues sur le net oui ça je savais mais j'avoue que la bouffe j'avais jamais cherché. Faut dire que je passais pas mon temps sur l'ordi non plus. Quand Jonas revint s'asseoir ce fut pour me parler des règles de l'appart autrement dit ménage et pas touches à ses commandes, ça va c'était faisable même si comme une grande partie de la population je détestais faire le ménage. Je ris quand il me montra ses abdos juste après que je lui ai demandé où on signait « Je plaisante. » J'haussais les épaules "Dommage" Bon d'accord certes en soit pour signer dessus ça n'avait pas vraiment d'intérêt, à moins peut-être de signer avec la langue mais ça c'est encore autre chose.

« Si mes potes n’ont pas vidé ma réserve, je devrais avoir encore un bon stock d’alcool. » Je suivais la direction que son doigt m'indiquait du regard pour tomber sur un des meubles « Je suis un grand fêtard. » Étrangement je l'avais deviné ça ! « Oui je connais le Plump, même si j’y vais pas trop souvent. Je suis plus party chez les gens que boîte de nuit. » C'est sûr que c'était différent. Chez les gens généralement c'était en ptit comité entre potes avec que des gens que tu connaissais. "J'aime bien aussi ce genre de soirée, sauf que je gagne beaucoup moins d'argent dans ces cas la" Je ris légèrement. Ben oui hein si j'étais au Plumb c'était pour travailler et gagner de l'argent pas forcément par préférence d'ambiance par rapport à un style de fête ou un autre. En revanche je préférais largement travailler dans le domaine de la fête et des soirées que dans un autre ! « Merci de me prévenir, je me tiendrai à carreau. J’aimerais bien te prévenir de la même chose, mais les seules blondes sexy qui pouvaient passer chez moi ainsi ne me parle plus… Sinon tu risques bien plus de voir un mec riquiqui hyperactif qui parle beaucoup trop. Il n’est pas méchant même s’il risque de passer quelques commentaires en voyant que j’ai encore prit une meuf comme coloc. » Alors la il m'intriguait ! Oui je restais quand même une fille donc quelqu'un curieux de nature ! "T'as eu trop de blonde sexy en colocataires ou bien il va être déçu que tu n'ai toujours pas pensé à lui comme coloc ?" Un sourire amusé étira le coin de mes lèvres. Quoi peut-être que le mec riquiqui hyperactif était attiré pas les hommes et en l’occurrence jaloux ! « Mais si t’es gentille avec lui, il te fera de bon deal pour de la drogue. » Je levais les mains "Oh ben ça va alors !" puis les rabaissait. Ça va ça devait être un bon gars et si j'avais bien compris tant que j'étais pas une vilaine fille ça passait. Bon après ça ça ne dépendrait que de lui. « Sinon, je te conseil fortement d’éviter la voisine du dessous. Elle est particulière. » Ah oui ? J'haussais un sourcil. « Ah oui, ça me fait penser… Quand je suis arrivé dans cet immeuble, j’ai fait à croire qu’il y avait un souci avec le toit. Qu’il n’était pas sécuritaire, mais c’est faux. Donc, on est les seuls à pouvoir aller sur le toit. C’est plutôt pas mal quand on veut décompresser ou pas entendre la musique insupportable de la vieille bique. » Alors la c'était pas mal ! "Une vieille qui met la musique trop fort ?" Ça me faisait rire, c'était bien la première fois que je l'entendais celle la. Ceci dit la musique trop fort avec mon job j'avais l'habitude ! "Un toit pour nous tout seul ça c'est intéressant ! Je double signe !" C'était vraiment le pied après tout non ? A la sonnerie de la porte je me levais d'un coup, l'estomac en alerte "Ça doit être les pizzas" Ouai j'avais la dalle, enfin espérons que ça ne soit pas la vieille dont il me parlait en tout cas. J'allais ouvrir et il pu rapidement entendre un "Bingo !" Je payais rapidement remerciant le livreur et je me tournais ensuite vers mon nouveau coloc "Maintenant que tu m'as parlé du toit c'est fichus faut qu'on aille bouffer en haut" Attend je voulais voir ça moi ! Sans lui laisser le temps de répondre je sortais de l'appart et avec les pizzas. Quel meilleur appât que la bouffe ? Des pizzas en plus ! Bon ceci dit y'avait peu de chance pour que Jonas refuse de monter sur les toits maintenant, j'avais de gros doutes la dessus. Enfin je le connaissais pas encore ceci dit mais avec moi ça aurait marché.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !


mot doux de Contenu sponsorisé ► un
Revenir en haut Aller en bas
 

Faites place ! /Jonas


→ YOUR FAMILY TREE :: la naissance et les actes et vous avez une famille :: Il faut marcher pour grandir :: En la mémoire du passé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-