jared&devon → je voulais simplement t'offrir un cadeau pour noël HOT !
l'avatar des scénarios ou membres des familles
sont totalement discutables pour autant qu'ils ne soient pas dans le bottin !
Venez car plus on est de fous et plus on rit, non ?
Chocolat et guimauves en cadeaux !
bonjour les YFTiens
et pleins de calins pour vous ainsi que tout notre amour !

Partagez | .
 

jared&devon → je voulais simplement t'offrir un cadeau pour noël HOT !


→ YOUR FAMILY TREE :: Pasadena ouvre ses portes le soleil et la ville :: A l'ouest de la ville :: Les toits de l'ouest de Pasadena
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Devon R. Floyd
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t7062-floyd-devon-a-la-recherche-de-son-aladdin-enfin-celui-qui-saura-utiliser-sa-lampe-magique http://www.your-family-tree.net/t7122-floyd-devon-cherche-un-titre

❝ Métier : Illusionniste dans un cirque ambulant, pickpocket et voyante, rien que ça ! Mais c'est ça la vie de bohème ♥
❝ cupidon : En couple avec Andrew ♥
❝ post-it : née à Santa Monica le 31 juillet 1994 ▬ a perdu sa famille à six ans ▬ possède le cœur de sa sœur jumelle ▬ a fuie sa première famille d'accueil ▬ elle n'a jamais été à l'école, elle a tout appris par elle-même en lisant des livres qu'elle volait ou en écoutant des cours sous la fenêtre d'une classe ▬ a grandi dans une famille qui forme un cirque ▬ n'a plus de souvenir de sa vie avant la mort de ses parents et sa sœur ▬ pour se nourrir, elle a apprit à voler et plus encore ▬ rêve de liberté ▬ il y a deux ans, elle a eut un accident de voiture qui a causer la mort de son copain. depuis, elle n'a jamais revue ses amis qui ont survécus ▬ elle a vu plus d'une centaine d'endroit aux états-unis ▬ elle fuit le cirque, en février, avec son frère de coeur ▬ arrivée à pasadena en croyant que c'était un hasard, et pourtant... ▬ adore le shopping dans des bazars ▬ a trouvé un chien, qu'elle a appelé Baloo ▬ raffole des cerises ▬ adore les choses simples ▬ ni connait rien à la technologie

MY ARTISTIC NAME IS COCO ☆


❝ pseudo : monocle.
❝ crédits : avatar chounette / gif tumblr
❝ avatar : Katerina Graham
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Demandez, je vous dirai ♥
❝ autres comptes : AIDEN ▬ (a.levine) l'ancien soldat tourmenté par les fantômes de son passé. GRANT ▬ (g.gustin) le geek stéréotypé qui n'aime pas les étiquettes pré-faites. CARTER ▬ (a.kendrick) la nouvelle maman qui profite des plaisirs d'avoir un enfant, mais ignore ce qu'est la vie de parent à deux. ALVIN ▬ (m.bomer) l'homme a la vie rocambolesque et pire qu'un roman policier. JONAS ▬ (r.amell) le jeune adulte prêt à s'amuser, mais qui est aussi tendre qu'un bisounours. JAMIE ▬ (d.gillies) le rationaliste qui ne croit pas à l'imagination, sauf celle de ses propres mensonges. GWEN ▬ (s.johansson) la jeune femme qui n'a pas peur de se briser un ongle et qui est fan des Red Sox.

anciennement : baptist ▬ parti travailler en Afrique
❝ Points : 956
❝ Messages : 1497
❝ depuis : 21/06/2015
❝ mes sujets : lenaëllejaredjonesjulianandrewandrewgrace
Closer you lookless you'll see

Closer you look
less you'll see

mot doux de Devon R. Floyd un Dim 20 Déc - 1:17
jared & devon
je voulais simplement t'offrir un cadeau pour noël
Généralement, j’allais chez Jared lorsque je le savais présent, n’aimant pas m’incruster chez quelqu’un alors qu’il n’était pas là. Ça me rendait même assez mal à l’aise. Cette fois-ci c’était une exception. Noël approchant, j’ignorais s’il le fêtait avec quelqu’un ou non, mais ne préférant pas m’imposer ou passer pour la fille qui n’avait rien d’organisé, j’avais décidé de le surprendre. Le seul petit hic, je ne possédais pas de clé pour entrer chez lui. Par chance, je savais crocheter une serrure sans laisser la moindre trace. Je ne voulais pas non plus qu’il m’étrangle parce que j’avais abimé sa porte. Discrètement, je crochetais celle-ci avant de me glisser à l’intérieur. La maison brillait par son silence me faisant sourire, c’était étrange. Je restais néanmoins toujours aussi fasciner par chez lui. J’arrivais au salon, mon regard se posant sur le sapin que l’on avait décoré tous les deux. Furtivement, je m’approchais déposant mes doigts sur la cloche de porcelaine que j’avais mis comme première décoration. Mon sourire s’élargit aussitôt que j’eux effleuré l’objet. Je continuais mon exploration, ce n’était pourtant pas ma seconde fois, mais étant seule j’en profitais. Je jetais un coup d’œil dans le frigo, volant une cerise au passage. Bon si je ne voulais pas manquer de temps, je devais me mettre au travail le plus rapidement possible. J’avais acheté un plat à faire mijoter dans le four sans que j’aie vraiment à m’en préoccuper selon la vendeuse de l’épicerie. Je dressais la table de la manière la plus convenable que je savais faire. Inutile de dire que les couverts restaient un mystère pour moi. Le côté pour la fourchette ou celui du couteau était évasif. Je préférais donc les laisser au centre de la table près d’un chandelier. Un dîner romantique ? Non, après tout il n’y avait pas de romance entre nous. Je désirais simplement le remercier pour tout ce qu’il faisait pour moi en passant un bon moment. Nouant mes cheveux dans un chignon rebelle, je regardais mon œuvre. J’étais loin d’être satisfaite, mais dans un sens c’était le mieux que je pouvais faire. Je m’attaquais à préparer une salade pour accompagner ce que j’avais acheté. Ça ne pouvait pas être bien compliqué, non ? Et pourtant, en courant les légumes j’écorchais mes doigts, créant de fines entailles. Une fois fini, j’avais les doigts couvert de passement. Ce n’était pas vraiment mon idée de départ, mais bon. En fait, ça n'avait surtout rien de sexy les passements beiges au bout des doigts. J’allais finalement prendre une douche, prenant l’odeur de son parfum – enfin celui surtout de son savon. Sentir l’homme n’avait rien de sexy pour une femme, mais tant pis. Ça me faisait tout de même sourire et l’odeur s’évaporait tranquillement au fur des minutes s’écoulant. Douchée et séchée, je sortais de mon sac un immense ruban rouge en satin, je me regardais dans le miroir poussant un soupire. Mais quelle idée j’avais eu !, pensais-je en me mordant la lèvre. Je m’y reprenais à trois fois pour faire une boucle parfaite sur ma poitrine. J’avais l’air d’un immense cadeau, mais c’était aussi le but. Ainsi l’allusion était claire et net. J’enfilais une culotte cheeky en dentelle rouge, un porte-jarretelle de la même couleur et des bas de nylon noir. Je nouais mes cheveux pour faire une natte lâche qui retombait sur mon épaule. J’y avais mis le paquet. Un maquillage léger, et j’enfilais le peignoir de Jared. Toujours aussi grand, mais qu’importe. Un dernier regard à mon reflet, j’en avais peut-être trop fait... Je retournais dans la chambre d’ami, déposant mon sac fourre-tout. Puis, je retournais à la cuisine, allumant les chandelles et tamisant la lumière. Et j’attendis… Les minutes s’écoulèrent, se transformant vite en heure. Je regardais l’horloge numérique indiquant vingt-deux heures. Un peu plus de deux heures que j’attendais, les chandelles avaient diminuées de moitié. Me levant, j’allais les éteindre tout comme le four qui dégageait un doux fumet. Mais à quoi avais-je pensé ? Défaisant ma natte, je poussais un soupire. Il devait être sorti sans penser à revenir ce soir. Pour lui la nuit ne faisait que commencer. J’aurais peut-être mieux fait de le prévenir, appuyant ma tête sur le bras du canapé je regardais le reflet de lumière provenant de l’extérieur qui dansait sur le sol. Je ne pouvais m’en vouloir qu’à moi-même pour cette idée sans sens. Le remercier… Lui offrir un cadeau avant noël, mais quelle idée ! Fermant les yeux, je me laissais aller dans les bras de Morphée. Le temps s’écoulait encore, quinze minutes, une heure voir peut-être deux ? J’entendais le cliquetis de la serrure, ouvrant les yeux, je me redressais. Il rentrait enfin, mais il ne semblait pas seul, prise d’angoisse à l’idée même qu’il critique ce que j’avais fait, j’allais me cacher dans la cuisine. J’entendais des voix, fermant les yeux, je ne désirais qu’une chose partir loin de cet endroit. Seulement, dans cette tenue ça allait être plus compliqué que je croyais. J’entendais les brides de la conversation. « Tu avais déjà planifié un repas romantique ? Pourtant, tu n’as pas l’air de ce genre de mec. » Si je pouvais me terrer dans un trou, j'y sauterais pied et poing liés. Les mains appuyées sur le mur, mon front également je fermais les yeux en entendant le bruit de leur pas. Je ne pouvais pas rester cacher ainsi ! Me décidant à sortir, je fermais un instant les yeux lorsque j’arrivais dans la lumière. Un sourire timide parcourait mes lèvres et je les regardais. « Tadam ! » Ah oui, bravo pour le dialogue. Timide ou plutôt intimider par ce moment, je croisais le peignoir un peu plus autour de moi, tirant sur son ourlet comme si j’espérais en faire une robe pour cacher mes jambes. « C’est qui celle-là ! » La phrase fatidique que je commençais à entendre un peu trop souvent en restant ici. Je semblais être la pire des rivales, alors que pas du tout. D’accord on couchait ensemble, mais j’étais comme elles. Il n’hésiterait pas à passer à la suivante lorsqu’il se serait lassé de son nouveau jouet. Oui contrairement à elle, moi il me reprenait encore et encore, mais inutile de mettre de l’huile sur le feu. Je regardais Jared. « Je ferais mieux d’y aller et de vous laisser. » disais-je en lui souriant, après je savais où était ma place et cela après à peine quelques semaines. Je ne voulais pas créer de discorde, j’avais horreur de cela. Il avait déjà l’amabilité de m’héberger, c’était simplement mon erreur.

_________________
{ isn't jealous of him } People come, people go – they’ll drift in and out of your life, almost like characters in a favorite book. When you finally close the cover, the characters have told their story and you start up again with another book, complete with new characters and adventures. Then you find yourself focusing on the new ones, not the ones from the past.


Dernière édition par Devon R. Floyd le Mer 23 Déc - 4:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jared Silvester
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t8561-silvester-jared-why-so-serious#191628 http://www.your-family-tree.net/t8585-silvester-jared-cher-journal-aujourd-hui-un-ecureuil-m-a-demande-mon-nom-j-ai-repondu-jo-ce-mensonge-me-hantera-toute-ma-vie#192023 http://tag-gallery.e-monsite.com/

❝ Métier : Masseur
❝ cupidon : Et hop une flèche dans la fesse gauche !
❝ post-it :
BILLIE est ma plus vieille amie, je tien énormément à elle. C'est aussi grâce à elle que j'ai rencontré SHANA quelques années plus tard. DAWN est la fille de Billie, je la connais depuis sa naissance ce qui fait que c'est une des seule enfant que je supporte. DEVON vie chez moi, elle est probablement ma meilleure rencontre de l'année. Je me demande ce qu'elle peut bien trouver à ANDREW qui n'est rien de plus qu'un geek qui sait pas s'occuper d'une femme. JAMIE est mon cousin, on est pareil lui et moi et je ne comprend vraiment pas ce qui l'a poussé à se marier à SOPHIA. En revanche j'apprécie la petite sœur de cette dernière, BELLE que j'ai rencontré quand Jamie sortait avec une de ses amie. PERCIVAL est comme un père pour moi et CAÏN un peu comme un frère. CAITLYN je l'ai dépucelé, depuis on couche toujours ensemble et on est assez proche. En parlant de ça j'essaye de dépuceler GRACE qui est la sœur d'Andrew. NOAH est un ami et surtout mon padawan de drague. EDENSHAW est le père de Dawn mais il a fuit quand Billie était enceinte depuis je le déteste et lui envoie constamment des piques. Au moins quand YANN s'est séparé de Billie ça s'est fait correctement et aujourd'hui je suis encore mai avec. LISA c'est la secrétaire de Jamie mais pour moi c'est surtout une fille avec qui j'ai couché après un massage. C'est sûr que ça fait contraste avec LIDWYN qui est venu sans être sûre de vouloir un massage ! JAY est un bon ami que je connais depuis des années et qui se confie beaucoup. Je ne m'entend pas avec KATE, elle n'aime pas ma façon de traiter les filles et je n'accepte pas la morale. JOAN est amusante, on a couché ensemble et elle m'a proposé de travailler pour elle quelques fois pour des photos pour des affiches.

❝ Age : 34
❝ pseudo : TAG
❝ crédits : Avatar: TAG
❝ avatar : Ian Somerhalder
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Dans la limite du raisonnable
❝ autres comptes : Megara (Phoebe Tonkin) - La garçon manquée nymphomane qui fume comme un pompier et jure comme un camionneur Liv (Amber Heard) - blablabla
❝ Points : 2236
❝ Messages : 863
❝ depuis : 03/12/2015
❝ mes sujets : DevonCaitlynJamieBillieArizonaJulianBillieRome


mot doux de Jared Silvester un Mar 22 Déc - 2:26
Devon ∞ Jared
Comme souvent le soir j'étais de sortie ! Rien d'étonnant pour les personnes qui me connaissaient ! De plus je n'étais pas sortie la veille du coup il fallait que je rattrape le coup !  Alors oui je sortais souvent c'est vrai parce que j'aimais faire la fête mais je ne ramenais pas une fille non plus à chaque fois que je sortais, même si c'était assez régulièrement ! D'ailleurs ce soir je n'allais probablement pas rentrer seul. J'avais repérée une fille qui était tout à fait à mon goût et j'avais rapidement engagé la conversation. Bon vu le niveau de conversation il était clair que ça ne serait qu'un coup d'un soir et pas plus. En fait j'y étais habitué je ne sais même pas pourquoi ça me surprenait. Peut-être juste que ma rencontre avec Devon m'avait prouvé qu'avec un bon feeling ça pouvait être plus que juste sexuel même avec des rencontres en boite. Bon... Techniquement on s'était rencontré avant mais il n'y avait pas eu d'échange, on avait réellement fait connaissance ici. La je ne pouvais pas dire que j'étais en train de faire connaissance, ou du moins ça ne fonctionnait que dans un sens. S'intéresser à la demoiselle pour qu'elle sente qu'elle plait, qu'elle intrigue, mais ne pas parler de sois, lui faire comprendre qu'elle est le centre du monde mais pour quelques heures seulement, le temps qu'elle succombe. Oui c'était la méthode la plus simple quand je n'avais pas envie de me casser la tête et que la nana ne semblait pas être un excellent sujet pour les jeux de chats et de souris ou de plaisanterie. C'était une blonde. Habituellement je préférais les brunes mais je dois dire qu'elle avait des formes qui attireraient n'importe quel homme hétéro et normalement constitué !

Tout s'était déroulé à merveille ! Si bien que je la ramenais chez moi mais en ouvrant la porte pour la laisser entrer je vis l'étonnement sur son visage. Ceci dit après avoir regardé à l'intérieur j'étais sans nul doute le plus surpris des deux ! « Tu avais déjà planifié un repas romantique ? Pourtant, tu n’as pas l’air de ce genre de mec. » Je fronçais les sourcils en regardant la table toute faite, les chandeliers... "J'étais pas au courant non plus..." Moi un mec romantique certainement pas mais je n'étais pas fou, je serais au courant si j'avais préparé tout ça. A dernière nouvelle je n'étais pas somnambule, et encore moins en étant réveillé puisque quand je suis partit tout ça n'était pas en place. Mais l'explication vint rapidement à se montrer d'elle même dans un magnifique « Tadam ! » J'aurais du m'en douter en voyant la disposition des couverts. Comment était-elle entrée ?... Non en fait je ne voulais pas le savoir, ou plutôt j'étais quasiment sûr de déjà connaitre la réponse, je n'avais juste pas encore décidé si ça me plaisait ou pas qu'elle puisse entrer chez moi n'importe quand. Ceci dit elle semblait l'avoir fait pour me faire une surprise alors ça rattrapait le reste. D'ailleurs elle était en peignoir j’imaginais donc qu'il ne devait pas y avoir grand chose en dessous bien que le bas de ses jambes étant visible je pouvais savoir qu'elle avait au moins des bas. « C’est qui celle-là ! » La blonde me sortie de mes rêveries. Toutes les filles que je ramenais étaient jalouses de Devon en ce moment alors je commençais à avoir l'habitude, bien que la, encore sous le choc la seule réponse qui voulu bien sortir de ma bouche fut "Heuuu..." Je pouvais facilement imaginer l'état de gêne dans lequel j'avais mis Devon qui n'avais probablement pas envisagé que je revienne avec une fille ce qui amena d'ailleurs une autres question: Depuis combien de temps était-elle ici à m'attendre ? « Je ferais mieux d’y aller et de vous laisser. » Et merde j'étais censé faire quoi maintenant moi ? J'allais quand même pas laisser partir Devon qui m'avait préparé plein de choses pour pouvoir coucher avec Barbie coup d'un soir ? "C'est... Ma fiancée... Je savais pas qu'elle était la ce soir et j'ai repris mes mauvaises habitudes..." J'avançais vers Devon et je posais ma main sur sa joue en la regardant d'un air navré "Je suis désolé chérie, j'arrive pas à m'en empêcher mais j'ai envie de tout faire pour y arriver avec toi est ce que tu me pardonnes ?" Je pointais la blonde du doigt "Je te jure qu'elle représente rien pour moi" Cette phrase suffis à la faire partir non sans un fantastique et adorable "Sale con !" avant de claquer la porte. Je repris alors une expression normale et retirais ma main de sa joue "Et bien on peut dire que c'est une visite inattendue !" Enfin c'était le but d'une surprise généralement, que ça soit inattendu. Je tournais la tête pour admirer un peu mieux la table qu'elle avait préparée.  "Tu voulais me déclarer ta flamme au chandelles ? Je suis touché !" je lâchais un léger rire avant d'à nouveau me tourner vers elle.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Devon R. Floyd
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t7062-floyd-devon-a-la-recherche-de-son-aladdin-enfin-celui-qui-saura-utiliser-sa-lampe-magique http://www.your-family-tree.net/t7122-floyd-devon-cherche-un-titre

❝ Métier : Illusionniste dans un cirque ambulant, pickpocket et voyante, rien que ça ! Mais c'est ça la vie de bohème ♥
❝ cupidon : En couple avec Andrew ♥
❝ post-it : née à Santa Monica le 31 juillet 1994 ▬ a perdu sa famille à six ans ▬ possède le cœur de sa sœur jumelle ▬ a fuie sa première famille d'accueil ▬ elle n'a jamais été à l'école, elle a tout appris par elle-même en lisant des livres qu'elle volait ou en écoutant des cours sous la fenêtre d'une classe ▬ a grandi dans une famille qui forme un cirque ▬ n'a plus de souvenir de sa vie avant la mort de ses parents et sa sœur ▬ pour se nourrir, elle a apprit à voler et plus encore ▬ rêve de liberté ▬ il y a deux ans, elle a eut un accident de voiture qui a causer la mort de son copain. depuis, elle n'a jamais revue ses amis qui ont survécus ▬ elle a vu plus d'une centaine d'endroit aux états-unis ▬ elle fuit le cirque, en février, avec son frère de coeur ▬ arrivée à pasadena en croyant que c'était un hasard, et pourtant... ▬ adore le shopping dans des bazars ▬ a trouvé un chien, qu'elle a appelé Baloo ▬ raffole des cerises ▬ adore les choses simples ▬ ni connait rien à la technologie

MY ARTISTIC NAME IS COCO ☆


❝ pseudo : monocle.
❝ crédits : avatar chounette / gif tumblr
❝ avatar : Katerina Graham
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Demandez, je vous dirai ♥
❝ autres comptes : AIDEN ▬ (a.levine) l'ancien soldat tourmenté par les fantômes de son passé. GRANT ▬ (g.gustin) le geek stéréotypé qui n'aime pas les étiquettes pré-faites. CARTER ▬ (a.kendrick) la nouvelle maman qui profite des plaisirs d'avoir un enfant, mais ignore ce qu'est la vie de parent à deux. ALVIN ▬ (m.bomer) l'homme a la vie rocambolesque et pire qu'un roman policier. JONAS ▬ (r.amell) le jeune adulte prêt à s'amuser, mais qui est aussi tendre qu'un bisounours. JAMIE ▬ (d.gillies) le rationaliste qui ne croit pas à l'imagination, sauf celle de ses propres mensonges. GWEN ▬ (s.johansson) la jeune femme qui n'a pas peur de se briser un ongle et qui est fan des Red Sox.

anciennement : baptist ▬ parti travailler en Afrique
❝ Points : 956
❝ Messages : 1497
❝ depuis : 21/06/2015
❝ mes sujets : lenaëllejaredjonesjulianandrewandrewgrace
Closer you lookless you'll see

Closer you look
less you'll see

mot doux de Devon R. Floyd un Mar 22 Déc - 4:08
jared & devon
je voulais simplement t'offrir un cadeau pour noël
En entendant le bruit de la porte, j’avais ouvert les yeux. Mon sommeil avait été léger, comme la plus part du temps en fait. J’ignore pourquoi je me levais pour aller dans la cuisine, mais en percevant une voix féminine je n’avais pas regretté cette pulsion soudaine de me cacher. Restant là, tapis dans l’ombre de la pièce, je ne savais décidément pas pourquoi j’avais eu cette idée brillante ou non de le surprendre. Je ne savais toujours pas comment définir ce que nous étions. Amis ? Ami avec bénéfice – pour ne simplement pas dire sexfriend ? Connaissance ? Hôte et locataire ? Seulement, je payais le loyer en nature… Je n’avais aucune idée de comment définir le tout, après ça c’était construit naturellement. Aucune prise de tête. Aucune question. Je me décidais tout de même à me montrer, je ne voulais pas non plus être impoli. Pas avec lui. Franchissant la lumière, je portais mon regard sur lui, puis sur la femme à la chevelure platine. Autant dire qu’on n’avait rien en commun. Grande à la silhouette magnifiquement courbée. Ses cheveux de blé avaient un volume incroyable. En fait, elle allait bien avec Jared. Physiquement parlant. Ensemble, il devait faire tourner plus d’une tête. Je faisais fade comparé à elle avec mes bas collant noir, le peignoir trop grand et le maquillage discret qui m’avait rien de comparable aux siens. Mais je commençais à m’habituer à toutes ces femmes qui passaient par cette maison, elles étaient toutes les unes plus belles que les autres. La réaction qu’eut la blonde, ne m’étonnait pas, lui comme moi commencions à avoir l’habitude. J’ignore le pouvoir que j’avais, mais la plus part présentait des signes de jalousie en me voyant. À chaque fois, j’avais envie de répliquer, mais n’étant pas chez moi je me fermais le clapet. Valait mieux. Cette fois, je me sentais un peu mal. Je n’avais pas prévenu Jared et l’idée même de changer les plans de sa soirée me dérangeait. Généralement, je venais assez tard, qu’il soit en bonne compagnie ou pas, je me faisais discrète. Ce n’était généralement que le matin qu’elles avaient la chance de découvrir que j’étais présente. Préférant ne pas m’imposer, j’annonçais que j’allais les laisser. J’allais tourner les talons, lorsqu’il me prit de court. Ouvrant grand les yeux, je le regardais. Mais qu’est-ce qu’il pouvait bien raconter ! J’allais reculer, mais il déposait sa main sur ma joue m’arrêtant dans mon mouvement. Si je l’avais surprise pas mon initiative, lui était en train d’en faire tout autant. Le hic, j’étais toujours aussi mauvaise en impro et mon visage devait en dire long. Soutenant son regard, je fronçais les sourcils en le voyant cet air navré. En tout cas, son petit manège ne dura pas longtemps, tournant la tête je voyais la femme partir sans demander son reste. À bin bravo l’artiste, ce n’était pas mon intention de couper court à leur parti de jambe en l’air. Je replaçais une mèche de mes cheveux, qui avait ondulés en séchant, derrière mon oreille. « Ouais, je m’abstiendrai la prochaine fois. » soufflais-je en portant mon regard sur lui. Il regardait la table qui avait un aspect plus triste sans ses chandelles allumées. Sans me retenir j’allais frapper mon poing sur son bras. « Idiot ! » Je me mettais à rire, comme si j’allais lui déclarer une quelconque flamme. Fallait pas rêver, on s’entendait bien, mais de là à former un couple… Je n’étais pas certaine que ça pourrait fonctionner. Enfin, peut-être, mais je n’étais pas prête à m’engager et encore moins avec ce genre de mec. « Je savais pas ce que tu faisais pour noël et comme c’est dans cinq jours… » commençais-je en lui adressant un petit sourire en coin. « … Eh bien, j’ai voulu qu’on se fasse un nouveau souvenir. Passer un bon moment, c’était mon idée. » Je tournais la tête pour regarder la porte d’où la femme était partie, penchant un peu la tête sur le côté. « Mais je ne voulais pas que tu changes tes plans pour moi. J’aurais mieux faire de t’en parler et de m’inscrire sur la liste d’attente. » Je riais, reportant mon regard sur lui. Puis quelque chose me frappa, il devait bien se demander – ou pas, comment j’étais entré. Me mordant la lèvre, je tortillais mes doigts les uns avec les autres. « Ça m’aurait aussi évité de crocheter ta serrure. » Je me prenais la tête entre mes mains, la basculant vers l’arrière en poussant une sorte de grognement. « Promit, elle n’a rien. Et je ne le faisais généralement pas sauf pour trouver un abri pour dormir... » Je poussais un soupire, retirant mes mains de mon visage. « Mais qu’est-ce qu’y ma traversé l’esprit de vouloir te faire une surprise ! En plus, je commence vraiment à être inconfortable. Je devrais aller me changer. » avouais-je, alors que je sentais la boucle serrer ma poitrine. Non, mais vraiment ! Qu’est-ce qui m’avait prit !

_________________
{ isn't jealous of him } People come, people go – they’ll drift in and out of your life, almost like characters in a favorite book. When you finally close the cover, the characters have told their story and you start up again with another book, complete with new characters and adventures. Then you find yourself focusing on the new ones, not the ones from the past.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jared Silvester
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t8561-silvester-jared-why-so-serious#191628 http://www.your-family-tree.net/t8585-silvester-jared-cher-journal-aujourd-hui-un-ecureuil-m-a-demande-mon-nom-j-ai-repondu-jo-ce-mensonge-me-hantera-toute-ma-vie#192023 http://tag-gallery.e-monsite.com/

❝ Métier : Masseur
❝ cupidon : Et hop une flèche dans la fesse gauche !
❝ post-it :
BILLIE est ma plus vieille amie, je tien énormément à elle. C'est aussi grâce à elle que j'ai rencontré SHANA quelques années plus tard. DAWN est la fille de Billie, je la connais depuis sa naissance ce qui fait que c'est une des seule enfant que je supporte. DEVON vie chez moi, elle est probablement ma meilleure rencontre de l'année. Je me demande ce qu'elle peut bien trouver à ANDREW qui n'est rien de plus qu'un geek qui sait pas s'occuper d'une femme. JAMIE est mon cousin, on est pareil lui et moi et je ne comprend vraiment pas ce qui l'a poussé à se marier à SOPHIA. En revanche j'apprécie la petite sœur de cette dernière, BELLE que j'ai rencontré quand Jamie sortait avec une de ses amie. PERCIVAL est comme un père pour moi et CAÏN un peu comme un frère. CAITLYN je l'ai dépucelé, depuis on couche toujours ensemble et on est assez proche. En parlant de ça j'essaye de dépuceler GRACE qui est la sœur d'Andrew. NOAH est un ami et surtout mon padawan de drague. EDENSHAW est le père de Dawn mais il a fuit quand Billie était enceinte depuis je le déteste et lui envoie constamment des piques. Au moins quand YANN s'est séparé de Billie ça s'est fait correctement et aujourd'hui je suis encore mai avec. LISA c'est la secrétaire de Jamie mais pour moi c'est surtout une fille avec qui j'ai couché après un massage. C'est sûr que ça fait contraste avec LIDWYN qui est venu sans être sûre de vouloir un massage ! JAY est un bon ami que je connais depuis des années et qui se confie beaucoup. Je ne m'entend pas avec KATE, elle n'aime pas ma façon de traiter les filles et je n'accepte pas la morale. JOAN est amusante, on a couché ensemble et elle m'a proposé de travailler pour elle quelques fois pour des photos pour des affiches.

❝ Age : 34
❝ pseudo : TAG
❝ crédits : Avatar: TAG
❝ avatar : Ian Somerhalder
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Dans la limite du raisonnable
❝ autres comptes : Megara (Phoebe Tonkin) - La garçon manquée nymphomane qui fume comme un pompier et jure comme un camionneur Liv (Amber Heard) - blablabla
❝ Points : 2236
❝ Messages : 863
❝ depuis : 03/12/2015
❝ mes sujets : DevonCaitlynJamieBillieArizonaJulianBillieRome


mot doux de Jared Silvester un Mar 22 Déc - 18:07
Devon ∞ Jared
Oui autant dire que je ne m'y attendais pas mais alors pas du tout. La blonde avait constaté avant moi que le table était faite et ça m'avait perturbé. Mais elle ne me laissa pas le temps de réfléchir au pourquoi du comment que Devon apparut en sortant de la cuisine visiblement embarrassée par la situation et la réaction de la blonde ne se fit pas attendre. C'était le moment de jouer l'improvisation, encore une fois, ça devenait une habitude avec elle ! J'aimais bien la faire passer pour ma petite amie je crois. La barmaid de la boite devait encore croire en cette version d'ailleurs. Cette fois ci j'allais même plus loin en la faisant passer pour ma fiancée. Pour quand le mariage ? C'était cool les mariages on avait plein de cadeaux ! Et puis ensuite venait le bébé bien entendu ! Comment ça je partais un peu trop loin ? Un de ses quatre je m'amuserais à dire qu'elle a un bébé dans le ventre si je dois encore improviser. L'avantage de l'improvisation c'était qu'on pouvait faire tout ce qu'on voulait et que l'autre personne était obligée de jouer le jeu ! Bon niveau jouer le jeu elle avait encore du progrès à faire mais à force de me côtoyer elle allait s'y faire. Ça eu l'effet voulu j'eu même droit de me faire insulter en bonus. Bon, au moins on pouvait être sûr que je n'avais plus aucune chance de sympathiser sous la couette avec celle la. « Ouais, je m’abstiendrai la prochaine fois. » Dîtes bonjour à la culpabilité de Devon qui remontait à la surface. Personnellement je n'en avais rien à foutre d'avoir perdu un coup d'un soir j'avais juste été surpris "Mais non t'en veux pas, ça aurait été dommage de passer à côté de ses..." je pointais la table du doigt ".. Magnifiques chandelles pas allumées ! Ça donne un ptit côté mystérieux" Je m'amusais d'ailleurs à insinuer qu'elle allait me déclarer sa flamme, après tout ça serait bien le style d'une fiancée non ? Un beau petit discours amoureux aux lumières des ch... "Aouh !" Non vous ne rêvez pas elle venait de me donner un coup dans le bras ! « Idiot ! » Je ne pu pas m'empêcher de rire avec elle. Ça va si on ne pouvait plus s'amuser un peu ! Bon je savais qu'elle l'avait prit à la rigolade je commençais à la connaitre un peu malgré tout. « Je savais pas ce que tu faisais pour noël et comme c’est dans cinq jours… » Quoi on était déjà dimanche ? Le mois de décembre était passé à une vitesse folle, je n'arrivais pas à croire que Noël était dans moins d'une semaine. Et je n'avais rien prévus encore, ni acheter le moindre cadeau. J'allais probablement encore tout faire à la dernière minute. Enfin j'étais allé rejoindre Billie il y avait quelques jours pour acheter des cadeaux mais au lieu de ça elle m'avait fait une séance déprime du coup je n'avais rien acheté du tout, reportant à plus tard pour ne pas changer les bonnes vieilles habitudes !

Je tournais la tête vers elle qui affichait un sourire au coin de ses lèvres « … Eh bien, j’ai voulu qu’on se fasse un nouveau souvenir. Passer un bon moment, c’était mon idée. » Je souris à mon tour "Ça tombe bien j'adore créer des souvenirs et passer des bons moments, joli programme !" L'idée de lui créer des bons souvenirs pour compenser ceux qu'elle n'avait plus j'en étais assez fier et il semblait que ça l'avait marqué ! « Mais je ne voulais pas que tu changes tes plans pour moi. J’aurais mieux faire de t’en parler et de m’inscrire sur la liste d’attente. » Une liste d'attente, l'image me fit sourire. J'imaginais des filles en file indienne devant ma chambre et moi qui disait next à chaque fois que j'avais terminé avec l'une d'elle. Oui c'était cette image qui me venait quand on me disait file d'attente. C'était une idée assez amusante en soit ! Dans tous les cas changer mes plans ne me posait pas de problème, changer la routine ne pouvait jamais être quelque chose de mauvais et ramener une fille à la maison pour baiser c'était de la routine. Elle sembla encore plus gênée tout à coup à martyriser ses pauvres doigts en les tordants dans tous les seins « Ça m’aurait aussi évité de crocheter ta serrure. » Ah oui la serrure ! Parlons en ! « Promit, elle n’a rien. Et je ne le faisais généralement pas sauf pour trouver un abri pour dormir... » Bon si elle n'avait rien c'était déjà ça ! Un sourire étira mes lèvres quand une idée me traversa l'esprit. Si si ça m'arrivais parfois. "Je sais ce que je vais t'offrir comme cadeau pour Noël !" Je la laissais deviner ou je lui disais ? Bon okay j'avais pas assez de patience et de toute façon je n'étais pas sûr qu'elle trouve "Je vais te faire faire un double des clés" Au moins ça m'éviterais de m'inquiéter pour la serrure. Parce que l'imaginer introduire deux bout de ferraille et triturer le bordel ça n'était pas vraiment rassurant. En tout cas c'était comme ça qu'ils faisaient dans les films. « Mais qu’est-ce qu’y ma traversé l’esprit de vouloir te faire une surprise ! En plus, je commence vraiment à être inconfortable. Je devrais aller me changer. » j'haussais un sourcil "Quoi ? Te changer ? Sans même que j'ai vu ma surprise ? Hors de question ! Ça m'intrigue trop ! Viens pas là" Sans lui laisser le choix je l'attirais contre moi et baissais les yeux sur sa poitrine encore cachée par mon peignoir "Celui la il décide de tomber seulement quand ça l'arrange" Oui la j'aurais bien voulu qu'il montre encore qu'il était trop grand pour elle en glissant de ses épaules. Tant pis j'allais devoir m'en charger moi même ! Je la lâchais pour défaire le peignoir puis l'ouvrir. "Wow !" C'était le cas de le dire. Un gros ruban rouge pressait sa poitrine, la faisant ressortir et la rendant particulièrement attirante. En dessous une culotte en dentelle et des porte-jarretelles rouges également accompagné des bas noir que j'avais déjà vu voir. "Alors le je suis gâté !" C'était probablement le plus beau cadeau de noël que je n'avais jamais eu ! "Et que me vaut cet honneur ?" Parce qu'elle aurait pu faire n'importe quel cadeau alors la si je ne me trompais pas c'était elle même qu'elle était en train de m'offrir ou en tout cas son corps pour un soir, du moins c'était comme ça que je l'interprétais.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Devon R. Floyd
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t7062-floyd-devon-a-la-recherche-de-son-aladdin-enfin-celui-qui-saura-utiliser-sa-lampe-magique http://www.your-family-tree.net/t7122-floyd-devon-cherche-un-titre

❝ Métier : Illusionniste dans un cirque ambulant, pickpocket et voyante, rien que ça ! Mais c'est ça la vie de bohème ♥
❝ cupidon : En couple avec Andrew ♥
❝ post-it : née à Santa Monica le 31 juillet 1994 ▬ a perdu sa famille à six ans ▬ possède le cœur de sa sœur jumelle ▬ a fuie sa première famille d'accueil ▬ elle n'a jamais été à l'école, elle a tout appris par elle-même en lisant des livres qu'elle volait ou en écoutant des cours sous la fenêtre d'une classe ▬ a grandi dans une famille qui forme un cirque ▬ n'a plus de souvenir de sa vie avant la mort de ses parents et sa sœur ▬ pour se nourrir, elle a apprit à voler et plus encore ▬ rêve de liberté ▬ il y a deux ans, elle a eut un accident de voiture qui a causer la mort de son copain. depuis, elle n'a jamais revue ses amis qui ont survécus ▬ elle a vu plus d'une centaine d'endroit aux états-unis ▬ elle fuit le cirque, en février, avec son frère de coeur ▬ arrivée à pasadena en croyant que c'était un hasard, et pourtant... ▬ adore le shopping dans des bazars ▬ a trouvé un chien, qu'elle a appelé Baloo ▬ raffole des cerises ▬ adore les choses simples ▬ ni connait rien à la technologie

MY ARTISTIC NAME IS COCO ☆


❝ pseudo : monocle.
❝ crédits : avatar chounette / gif tumblr
❝ avatar : Katerina Graham
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Demandez, je vous dirai ♥
❝ autres comptes : AIDEN ▬ (a.levine) l'ancien soldat tourmenté par les fantômes de son passé. GRANT ▬ (g.gustin) le geek stéréotypé qui n'aime pas les étiquettes pré-faites. CARTER ▬ (a.kendrick) la nouvelle maman qui profite des plaisirs d'avoir un enfant, mais ignore ce qu'est la vie de parent à deux. ALVIN ▬ (m.bomer) l'homme a la vie rocambolesque et pire qu'un roman policier. JONAS ▬ (r.amell) le jeune adulte prêt à s'amuser, mais qui est aussi tendre qu'un bisounours. JAMIE ▬ (d.gillies) le rationaliste qui ne croit pas à l'imagination, sauf celle de ses propres mensonges. GWEN ▬ (s.johansson) la jeune femme qui n'a pas peur de se briser un ongle et qui est fan des Red Sox.

anciennement : baptist ▬ parti travailler en Afrique
❝ Points : 956
❝ Messages : 1497
❝ depuis : 21/06/2015
❝ mes sujets : lenaëllejaredjonesjulianandrewandrewgrace
Closer you lookless you'll see

Closer you look
less you'll see

mot doux de Devon R. Floyd un Mar 22 Déc - 22:58
jared & devon
je voulais simplement t'offrir un cadeau pour noël
« C’était mieux lorsqu’elles étaient encore allumées. » disais-je avant qu’il ne parle de possible déclaration amoureuse. Pour le coup, je laissais l’impulsion dicter mes mouvements, le frappant au bras. Rien de bien méchant, puisque je me mis à rire aussitôt. Il m’avait prise de court avec son impro, mais ça je n’allais pas le laisser passer. Il méritait ce coup pour le faire redescendre sur Terre. Bon, il n’y était peut-être jamais parti, mais valait mieux ne pas prendre de chance. Sait-on jamais si ça lui enflait la tête ! Retour à la réalité, je lui expliquais mes intentions avec ce petit dîner aux chandelles. Je lui souriais. « Pourquoi je ne suis pas étonnée. » disais-je en le regardant, alors qu’il me souriait et me confirmait son plaisir de créer de nouveaux souvenirs. Après, c’était son idée, rien d’étonnant en fait. Continuant sur une touche plus désolé, car mon idée première n’était pas de contrer ses plans pour la soirée. Il pourrait me dire ce qu’il voulait, je n’aimais pas l’idée de m’immiscer. Ce que je venais de faire malgré moi. Je m’étais tout de même attendu à le voir beaucoup plus tôt, simplement avec cela j’aurais dû comprendre qu’il avait décidé de passer sa soirée avec une nana jusqu’alors inconnue. J’aurais mieux fait de tout remballé et de remettre tout en place ni vu ni connu. Eh non, au lieu de cela, j’avais été assez têtue pour rester. Ce qui m’amenait à repenser à la serrure que j’avais crochetée. D’un sens, j’avais l’habitude de l’autre je savais que ce n’était pas bien. Je l’avais toujours sut, mais parfois on n’a simplement pas le choix. Tout ne peut pas être comme on le voudrait, mais sans cette idée je n’aurais pas non plus été jusque-là. Je me sentais mal d’avoir franchi cette ligne et je ne lui cachais pas. Après tout, si je voulais avoir sa confiance et lui la mienne, les mensonges ne devaient pas régner sur cette relation quel qu’elle soit. La tête penché, je regardais mes pieds. Il me surprit à me parler de cadeau, relevant la tête je le regardais ahurie. « Quoi ! » Ce n’était pas un quoi qui voulait dire : mais que vas-tu m’offrir ? Mais plutôt un quoi qui disait : Tu vas m’offrir un cadeau ! Soyons franc, je ne m’y attendais pas le moins du monde. Le regardant, j’entrouvrais la bouche en l’entendant me dire qu’il allait me faire faire un double de ses clés. Je devais rêver. « T’es sérieux ? » demandais-je en sentant cette boule au ventre. Il avait assez confiance en moi pour m’offrir une clé, j’avais peine à y croire. Si je ne me retenais pas, j’allais verser une larme. Bon, de son point de vue ça devait être préférable à savoir que je pouvais m’introduire chez lui en crochetant une serrure. Mais je n’avais plus l’intention de le faire, je me sentais bien trop coupable de l’avoir déjà fait. J’aurais même comprit qu’il me mette à la porte pour cela, mais non. Il pouvait dire ce qu’il voulait, avec moi il avait tout d’un prince charmant. Mais chut ! Ce sentiment passé, j’étais prise de lucidité et d’inconfort. Oh oui, je voulais vraiment me débarrasser de ce que je portais. Plus de deux heures dans cette tenue, c’était trop. Je le regardais, il ne semblait pas du même avis que moi. Je poussais un petit cri de stupeur lorsqu’il m’attirait à lui. Portant mon regard sur lui, je souriais lorsqu’il parla du peignoir. « Il semblerait que lui ne veut pas partager. » Qu’est-ce que j’avais à toujours parler des choses comme si c’était des personnes… Le sapin et maintenant le peignoir ! En tout cas, ça n’arrêtait pas Jared qui l’ouvrait de lui-même dévoilant ma tenue. Son « wow » me fit d’autant plus sourire, baissant mon regard je tâchais de cacher la gêne qui naissait sur mon visage. Je fermais les yeux en l’entendant dire qu’il était gâté, relevant mon regard vers lui. « Tu vas me faire rougir ! » Si ce n’était pas déjà le cas. « Eh bien, je ne savais pas trop quoi t’offrir et n’ayant pas d’argent… » Je ne précisais pas que généralement, je volais ce que j’offrais. Mais cette fois, je ne voulais pas agir ainsi. Je désirais que ça vienne de moi. « …Je me suis dit quoi de mieux, que ce que tu préfères le plus et qui ne me couterait pratiquement rien ? » Je lui souris, avant de passer mes bras autour de son cou. « Alors, joyeux noël en avance. » disais-je avant d’apposer mes lèvres sur les siennes. Un baiser plutôt chaste – de toute il aurait en masse de temps pour en avoir d’autre, je le rompais rapidement tout en laissant mes lèvres collées contre les siennes. « Donc je suis toute à toi pour les prochaines vingt-quatre heures. » C’était beaucoup plus qu’une soirée, mais ça valait bien le coup, non ?

_________________
{ isn't jealous of him } People come, people go – they’ll drift in and out of your life, almost like characters in a favorite book. When you finally close the cover, the characters have told their story and you start up again with another book, complete with new characters and adventures. Then you find yourself focusing on the new ones, not the ones from the past.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jared Silvester
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t8561-silvester-jared-why-so-serious#191628 http://www.your-family-tree.net/t8585-silvester-jared-cher-journal-aujourd-hui-un-ecureuil-m-a-demande-mon-nom-j-ai-repondu-jo-ce-mensonge-me-hantera-toute-ma-vie#192023 http://tag-gallery.e-monsite.com/

❝ Métier : Masseur
❝ cupidon : Et hop une flèche dans la fesse gauche !
❝ post-it :
BILLIE est ma plus vieille amie, je tien énormément à elle. C'est aussi grâce à elle que j'ai rencontré SHANA quelques années plus tard. DAWN est la fille de Billie, je la connais depuis sa naissance ce qui fait que c'est une des seule enfant que je supporte. DEVON vie chez moi, elle est probablement ma meilleure rencontre de l'année. Je me demande ce qu'elle peut bien trouver à ANDREW qui n'est rien de plus qu'un geek qui sait pas s'occuper d'une femme. JAMIE est mon cousin, on est pareil lui et moi et je ne comprend vraiment pas ce qui l'a poussé à se marier à SOPHIA. En revanche j'apprécie la petite sœur de cette dernière, BELLE que j'ai rencontré quand Jamie sortait avec une de ses amie. PERCIVAL est comme un père pour moi et CAÏN un peu comme un frère. CAITLYN je l'ai dépucelé, depuis on couche toujours ensemble et on est assez proche. En parlant de ça j'essaye de dépuceler GRACE qui est la sœur d'Andrew. NOAH est un ami et surtout mon padawan de drague. EDENSHAW est le père de Dawn mais il a fuit quand Billie était enceinte depuis je le déteste et lui envoie constamment des piques. Au moins quand YANN s'est séparé de Billie ça s'est fait correctement et aujourd'hui je suis encore mai avec. LISA c'est la secrétaire de Jamie mais pour moi c'est surtout une fille avec qui j'ai couché après un massage. C'est sûr que ça fait contraste avec LIDWYN qui est venu sans être sûre de vouloir un massage ! JAY est un bon ami que je connais depuis des années et qui se confie beaucoup. Je ne m'entend pas avec KATE, elle n'aime pas ma façon de traiter les filles et je n'accepte pas la morale. JOAN est amusante, on a couché ensemble et elle m'a proposé de travailler pour elle quelques fois pour des photos pour des affiches.

❝ Age : 34
❝ pseudo : TAG
❝ crédits : Avatar: TAG
❝ avatar : Ian Somerhalder
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Dans la limite du raisonnable
❝ autres comptes : Megara (Phoebe Tonkin) - La garçon manquée nymphomane qui fume comme un pompier et jure comme un camionneur Liv (Amber Heard) - blablabla
❝ Points : 2236
❝ Messages : 863
❝ depuis : 03/12/2015
❝ mes sujets : DevonCaitlynJamieBillieArizonaJulianBillieRome


mot doux de Jared Silvester un Mer 23 Déc - 3:12
Devon ∞ Jared
Un beau dîné en perspective, j'avais hâte de voir ce qu'elle avait fait à manger ! Oui parce que j'avais faim, pour changer. « C’était mieux lorsqu’elles étaient encore allumées. » Je ris légèrement en regardant les chandelles déjà bien fondues "Et elles sont restée allumée combien de temps ? Tu m'attends depuis combien de temps ?" J'étais curieux de la savoir. De mon côté ma patience était tellement limité qu'il y avait de grandes chances pour que je sois fasciné par sa capacité à attendre. Dans un sens je devrais même être flatté en fait qu'elle ai été si patiente pour moi ! Si elle se sentais coupable d'avoir changé mes plans moi je le serais presque de l'avoir fait attendre mais je ne pouvais pas deviné se qu'elle préparait. Sinon il était évident que je serais rentré plus tôt et seul. « Pourquoi je ne suis pas étonnée. » Pourquoi ? Hmm bonne question ! Je me massais le menton en faisant semblant de réfléchir "Peut-être que plus rien ne t'étonne venant de moi maintenant" Qu'elle s'était habituée à ce que je dise ou fasse des conneries et par dessus tout qu'elle s'était habituée à mon goût prononcé pour les choses peu catholiques. J'avais deviné qu'elle avait crocheté la serrure quand je m'étais demandé comment elle était entrée puisque je ne voyais pas vraiment d'autre solution mais au moins elle m'en parlait sans que je n'ai besoin de lui tirer les verres du nez. C'était préférable pour quelqu'un qui pouvait entrer et sortir de chez moi à ma guise, je préférais pouvoir lui faire confiance. De toute façon si je ne lui faisais pas confiance je l'aurais déjà mis dehors avec un coup de pied au cul pour être rentré chez moi sans ma permission alors que je n'y étais pas. Mais même si je savais que Devon était très douée pour voler, elle m'en avait même fait la preuve avec mon portefeuille lors de notre rencontre officielle, je n'avais pas cette peur qu'elle me vole quelque chose. C'est bien ça la confiance non ? Même si on se taquinait à longueur de temps d'après moi il y avait toujours une forme de respect entre nous et non je ne l'imaginais vraiment pas me faire ça. Il était clair que si elle venait à le faire je me sentirais trahis. Je sympathisais très facilement mais je n'accordais que rarement ma confiance et je l'avais fait très rapidement avec Devon alors si elle me montrait que je me suis trompé je crois que tout ce qu'il resterait serait de la rancune. Une rancune tenace. Mais encore une fois je n'imaginais pas une seconde qu'on puisse en arriver à la. Elle savait que si elle avait besoin de quelque chose elle pouvait me demander. « Quoi ! » Je ne pus pas m'empêcher de rire face à sa réaction. Faut croire que j'arrivais encore à la surprendre finalement ! Bon c'est vrai que personne ne s'attendait à recevoir un cadeau de ma part généralement. J'étais le genre de personne qui pouvait se pointer à un anniversaire et réaliser au bout d'une demi-heure qu'il avait complètement zappé que ce genre de fête nécessitait un cadeau et que ça n'était pas juste pour boire et s'amuser. Alors pensé que j'avais un cadeau cinq jour à l'avance... Bon je ne l'avais pas, j'avais juste l'idée mais elle l'aurait de toute façon. En lui annonçant que j'allais lui faire un double des clés et en voyant sa réaction je souris à nouveau « T’es sérieux ? » Je suis toujours sérieux ! Faux ! Je sais ! Mais la je l'étais, je n'allais pas lui faire une fausse joie comme ça ça serait vraiment absurde de ma part. "Si je te le dis" Je souris un peu plus "Mes bras son libres si t'as envie de me sauter dessus" Sait-on jamais je me devais de préciser ! Devon vivait pratiquement ici, la seule chose c'est qu'elle n'était la qu'en même temps que moi, exception faite d'aujourd'hui. De manière générale je détestais laisser quelqu'un chez moi quand je n'y étais pas mais la c'était un cas particulier. Elle n'avait pas de toi et puis j'adorais sa compagnie, elle ne me gênait en aucun cas alors ça ne me posait aucun problème. Et puis quand elle était ici j'avais l'impression de la voir sans cesse émerveillée et heureuse et ça ça me rendait vraiment heureux !

Elle voulait se changer et la en effet je n'étais pas d'accord. Elle s'était préparée pour moi et m'attendais depuis tout à l'heure. Si elle se changeait avant que j'ai pus la voir ça reviendrait au même que de jeter le repas qu'elle avait préparé avant que je n'ai pu le goûté. Son ptit cris de surprise quand je l'attirais à moi me dis sourire du coin des lèvres. « Il semblerait que lui ne veut pas partager. » Mais quel vilain alors ! "Mais il est à moi il n'a pas son mot à dire" Oui c'est moi qui commande mon peignoir ! Je pris donc les choses en main pour l'ouvrir et laisser dévoiler sa tenue carrément excitante ! Je me sentais vraiment un homme chanceux dans ce genre de circonstances. « Tu vas me faire rougir ! » L'avantage c'était que ça ne se verrais pas avec sa couleur de peau mais je trouvais ça mignon qu'elle soit gênée de cette façon. « Eh bien, je ne savais pas trop quoi t’offrir et n’ayant pas d’argent… » De toute façon j'avais déjà tout ce qu'il fallait côté argent et généralement quand je voulais quelque chose je l'achetais directement ce qui rendais la tâche des cadeaux un peu difficile pour ceux qui voudraient m'en faire. « …Je me suis dit quoi de mieux, que ce que tu préfères le plus et qui ne me couterait pratiquement rien ? » Elle me connaissais bien ! Elle n'avait pas tapé à côté la pour le coup, c'était juste parfait ! Je faisais glisser le peignoir pour le laisser tomber à  terre. "C'est le plus beau cadeau qu'on ne m'ai jamais fait" Cette phrase si cliché de l'argent ne fait pas le bonheur prenait parfois vraiment tout son sens ! Elle passa ses bras autour de mon cou et je glissais mes mains le long de ceux ci avant de les descendre jusqu'à ses hanches. « Alors, joyeux noël en avance. » Je fermais les yeux pour lui rendre son baiser mais il fut écourté bien trop vite à mon goût malheureusement. « Donc je suis toute à toi pour les prochaines vingt-quatre heures. » J'haussais les sourcils en faisant de grands yeux étonnés "Les prochaines vingt quatre heure ??" Cette soirée était une succession de surprises en fait, l'un après l'autre on s'étonnait. Je me mordais la lèvre et glissais mes mains sur ses fesses cherchant à savoir si elle portait un string ou une culotte. "Je savais bien qu'il n'y avait pas que les enfants sages qui avaient droit aux cadeaux !" Et je n'avais pas envie de traîner pour déballer le mien. J'attrapais un des bouts du rubans pour tirer dessus et défaire le nœud qui le maintenait sans la lâcher du regard. Jusqu'à ce que le ruban se retrouve par terre et que je baisse enfin les yeux sur sa poitrine nue. Mes mains remontèrent automatiquement sur ses seins, je n'y étais pour rien ! "Y'a un endroit où tu as toujours voulu faire l'amour ?" Si c'était réalisable chez moi c'était parfait et si on devait se déplacer et bien on se déplacerait. Je n'avais pas beaucoup bu par conséquent je pouvais encore conduire. Après tout elle avait peut-être un fantasme inavoué et dans ce cas la je me ferais un plaisir de le réaliser. Et puis après tout le mal qu'elle s'était donné et vu la magnifique cadeau qu'elle me faisait la je pouvais bien lui faire un peu plaisir ! En tout cas une chose était sûr je ne regrettais absolument pas d'avoir viré la blonde ! Pour le coup je l'avais même déjà oublié ! Mon attention était totalement porté sur Devon et son corps presque totalement dénudé. J'avais vingt quatre heure et je comptais bien en profiter ! Bien sûr je n'allais pas lui faire l'amour pendant vingt quatre heure c'était physiquement impossible même si le désir pouvait tout à fait être présent mais je pourrais lui faire visiter la maison plus en profondeur ! Et même le jardin si elle voulait, après tout j'avais une piscine ! Vous avez déjà fait l'amour dans l'eau ? C'est une expérience spéciale mais amusante ! "Au fait le repas peut attendre ou il faut le manger rapidement ?" Déjà qu'il devait être prêt depuis quelque temps. Pour ma part j'avais faim à tous les niveaux alors qu'on commence par l'un ou par l'autre ça me convenait ! Mais comme elle était toujours contre moi j'allais en profiter encore un peu. Je n'avais eu droit qu'à un gentil et chaste baiser, ça n'était pas suffisant. Je la soulevais donc en la serrant contre moi pour qu'elle soit à ma hauteur, même un peu plus grande d'ailleurs, et je l'embrassais fougueusement cette fois ci, ne lâchant ses lèvres qu'après avoir prolongé le baiser.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Devon R. Floyd
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t7062-floyd-devon-a-la-recherche-de-son-aladdin-enfin-celui-qui-saura-utiliser-sa-lampe-magique http://www.your-family-tree.net/t7122-floyd-devon-cherche-un-titre

❝ Métier : Illusionniste dans un cirque ambulant, pickpocket et voyante, rien que ça ! Mais c'est ça la vie de bohème ♥
❝ cupidon : En couple avec Andrew ♥
❝ post-it : née à Santa Monica le 31 juillet 1994 ▬ a perdu sa famille à six ans ▬ possède le cœur de sa sœur jumelle ▬ a fuie sa première famille d'accueil ▬ elle n'a jamais été à l'école, elle a tout appris par elle-même en lisant des livres qu'elle volait ou en écoutant des cours sous la fenêtre d'une classe ▬ a grandi dans une famille qui forme un cirque ▬ n'a plus de souvenir de sa vie avant la mort de ses parents et sa sœur ▬ pour se nourrir, elle a apprit à voler et plus encore ▬ rêve de liberté ▬ il y a deux ans, elle a eut un accident de voiture qui a causer la mort de son copain. depuis, elle n'a jamais revue ses amis qui ont survécus ▬ elle a vu plus d'une centaine d'endroit aux états-unis ▬ elle fuit le cirque, en février, avec son frère de coeur ▬ arrivée à pasadena en croyant que c'était un hasard, et pourtant... ▬ adore le shopping dans des bazars ▬ a trouvé un chien, qu'elle a appelé Baloo ▬ raffole des cerises ▬ adore les choses simples ▬ ni connait rien à la technologie

MY ARTISTIC NAME IS COCO ☆


❝ pseudo : monocle.
❝ crédits : avatar chounette / gif tumblr
❝ avatar : Katerina Graham
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Demandez, je vous dirai ♥
❝ autres comptes : AIDEN ▬ (a.levine) l'ancien soldat tourmenté par les fantômes de son passé. GRANT ▬ (g.gustin) le geek stéréotypé qui n'aime pas les étiquettes pré-faites. CARTER ▬ (a.kendrick) la nouvelle maman qui profite des plaisirs d'avoir un enfant, mais ignore ce qu'est la vie de parent à deux. ALVIN ▬ (m.bomer) l'homme a la vie rocambolesque et pire qu'un roman policier. JONAS ▬ (r.amell) le jeune adulte prêt à s'amuser, mais qui est aussi tendre qu'un bisounours. JAMIE ▬ (d.gillies) le rationaliste qui ne croit pas à l'imagination, sauf celle de ses propres mensonges. GWEN ▬ (s.johansson) la jeune femme qui n'a pas peur de se briser un ongle et qui est fan des Red Sox.

anciennement : baptist ▬ parti travailler en Afrique
❝ Points : 956
❝ Messages : 1497
❝ depuis : 21/06/2015
❝ mes sujets : lenaëllejaredjonesjulianandrewandrewgrace
Closer you lookless you'll see

Closer you look
less you'll see

mot doux de Devon R. Floyd un Mer 23 Déc - 6:46
jared & devon
je voulais simplement t'offrir un cadeau pour noël
Depuis combien de temps, j’étais dans cette maison à préparer cette soirée. Beaucoup trop longtemps, mais depuis que j’avais allumé les chandelles… « Je dirais près de trois heures… » disais-je en tournant la tête vers le four micro-onde où je pouvais voir l’horloge numérique. J’avais en fait dormi beaucoup plus longtemps que ce que je croyais. « Disons plutôt six heures, je me suis endormie en attendant. Je croyais pas qu’il était déjà une heure du matin. » avouais-je en me passant une main sur la nuque. Le temps s’était écoulé beaucoup plus vite que ce que j’aurais cru, après il ne serait peut-être pas rentré avec une fille à vingt heures du soir. « Je suis sure, tu peux encore me surprendre. » Haussant les épaules, tout en retenant le peignoir pour ne pas qu’il s’ouvre. Ce mec réussissait à m’étonner depuis le tout début et on se connaissait que depuis quelques semaines, alors c’était normal qu’il me surprenne encore. Enfin, je n’en serais pas étonnée, même si je comprenais de plus en plus à qui j’avais à faire. Il restait toutefois encore tant de chose à découvrir l’un sur l’autre, qu’il était pratiquement impossible de pas être étonné. Une réaction, un geste, tout pouvait encore être fait. Et il y arrivait aussitôt qu’il me disait vouloir m’offrir une clé de chez lui. Généralement, on ne faisait pas ça pour sa petite amie ou quelqu’un de la famille ? Pas pour une fille qu’on venait de rencontrer ! L’idée que j’avais pu entrer chez lui sans clé ne devait pas lui avoir plus, après je comprenais. Qui aimerait qu’on s’introduise chez soi ? Mais de là à me donner une clé, ça me touchait. Je ne pouvais pas cacher mon étonnement. Comme quoi, il me surprenait encore. J’hésitais à le croire réellement, après tout il pouvait bien dire cela sur un coup de tête. Dans le feu du moment, mais il semblait sérieux – pour une fois. Un sérieux qui ne dura qu’un instant. « Gardons-nous une petite gêne, veux-tu ! » Je n’étais pas tant sérieuse non plus, comment aurais-je pu l’être accoutré ainsi ? Il ignorait peut-être que je portais que des dessous sous son peignoir, mais il pouvait bien attendre un peu avant que je saute déjà à section dessert. Ce mec était décidément bien trop presser à arriver aux bonnes choses. Et même si je me doutais qu’on finirait par y arriver, je ne supportais plus cette tenue. Si ça faisait six heures que je la portais, c’était un tantinet normal, non ? J’avais besoin de sentir mon corps libre et non oppressé par une immense boucle en satin rouge. La culotte n’avait rien de gênant, mais la jarretière et les bas, si. En fait, c’était presque aussi pire que les talons, une chance que je n’en portais pas, sinon je serais morte bien avant. Surprise, je me retrouvais collé à lui, le regardant alors qu’il ressemblait à un enfant beaucoup trop impatient de découvrir ce qui se trouvait sous le papier d’emballage. Je rigolais en l’entendant parler du peignoir, ça avait quelque chose de charmant de le voir agir ainsi. Et dire qu’il y a peu j’aurais été gênée qu’il tente quoique ce soit. Ce mec avait décidemment un drôle d’effet sur moi, il bougeait et je bougeais aussi. On ressemblait d’avantage à mes aimants attirer l’un par l’autre. C’était physique, mais ça allait aussi au-delà du sexe selon moi. Notre passé faisait aussi qu’on se rapprochait facilement. Enfin le cadeau déballé, je sentais mes joues devenir chaude sous son regard. Ce n’était pas la première fois qu’il me regardait, mais de cette façon on aurait dit que oui. Lui faisais-je vraiment plaisir avec mon idée. Je ne lui cachais pas ma gêne tout comme pourquoi j’avais eu cette idée qui semblait tellement lui plaire. Plongeant mon regard dans le sien, je le laissais me retirer le peignoir. Un sourire prit place sur mes lèvres. « N’exagère pas ! Je suis que je ne suis pas la première. » Comment ce mec ne pouvait pas avoir déjà eu ce genre de cadeau ? C’était impossible, il devait vraiment être entouré de fille sans imagination si c’était le cas. Ou encore des filles qui ne le connaissait pas assez et pourtant, je ne pouvais pas affirmer le connaître d’avantage. Mais qu’importe, ce soir c’était que nous deux. La blonde était partie sans demander son reste, nous laissant le champ libre pour faire ce que nous désirions. Mes bras autour de son cou, je frissonnais en sentant ses doigts caresser ma peau. Cette chimie avait quelque chose d’électrique ! Un échange de baiser, délicat et surtout furtif. Je précisais alors l’enjeu de ce présent, vingt-quatre heures. Ce n’était pas rien, mais on pouvait bien ce permettre ce temps. Apprendre à ce connaître mieux ou simplement faire tout ce qu’il désirait. C’était à lui de choisir et je n’avais pas l’intention de rechigner. Sa réaction me fit sourire, voilà que c’était son tour d’être étonné. « Oui une journée complète, voire peut-être plus si tu es sage. » Je riais, comme s’il pouvait vraiment être sage. C’était surtout que je me voyais mal prendre la poudre d’escampette à une heure du matin simplement parce que le vingt-quatre heures était écoulé. Je pouvais bien faire durer un peu plus ce noël prématuré. Glissant mes mains dans sa nuque, je souris. « C’est peut-être parce que tu n’es pas si vilain. » Je pouvais bien l’embêter un peu. Me reculant un peu, je retirais mes bras d’autour de son cou, le laissant tirer sur le ruban qui se dénoua sans difficulté, voltant jusqu’au sol. Je ne pus m’empêcher de fermer mes yeux en sentant ses mains se balader sur mon corps pratiquement nu. Je rouvrais mes yeux à sa question, me mordant la lèvre. Je n’y avais jamais vraiment réfléchit. J’étais plutôt spontanée pour ce genre de chose, pas de prise de tête. Je n’avais jamais été le genre de fille à rêver d’un lit confortable pour faire l’amour. Le regardant, je souris en ayant une idée. « Je ne suis jamais allé dans un hôtel. Ça doit être bien. » Service au chambre, luxe accompagné de luxure. Ça avait quelque chose d’Hollywoodien aussi. « Mais tu sais, je m’accommode à tout. Et puis, c’est moi le cadeau, ce n’est pas à moi de décidé, mais à toi de faire ce qui te plaira. Je ne dirai rien et ferai tout ce que tu souhaites. » J’espérais avoir été claire, c’était lui ma priorité et non moi. De toute façon on pouvait bien se reprendre une autre fois. Rien ne finissait aujourd’hui. Il parlait du repas, me faisant froncer les sourcils. En quelques instants, j’avais oublié que j’avais préparé quelque chose. J’allais parler, lorsqu’il me souleva avec facilité. Je le regardais lui souriant avant qu’il ne vienne capturer mes lèvres. Je ramenais mes mains dans ses cheveux, lui rendant son baiser à la fois doux et ardent. Ma respiration se fait lente et je m’arrêtais après un moment, fermant les yeux et penchant la tête un peu vers l’arrière. « Laisse-moi au moins regarder le repas. » J’étais tellement dépitée d’une certaine manière de ne pas le voir arrivé que je n’avais pas regardé le repas en arrêtant le four. Je l’embrassais une nouvelle fois, avant de descendre me dirigeant vers la cuisinière pour l’ouvrir. Une boucane noir retenu depuis tout ce temps s’échappait me faisant tousser. C’était la première fois que je cuisinais et utilisait un four. Je me sentais un peu conne pour le coup. Sortant le plat du four, je remarquais qu’il ne ressemblait aucunement à un poulet. Il n’avait pris aucune couleur doré, il était plutôt carbonisé. Je me tournais vers Jared dans un spectacle plutôt mémorable. Le petit poulet noir et moi en petite tenue… Voilà qui laissait une belle image, j’affichais alors une moue triste. « C’est rater. » J’étais triste d’avoir brûlé le dîner, j’aurais dû être plus attentive, mais la vendeuse m’avait dit que c’était simple. Fallait croire que je n’étais pas faite pour devenir femme au foyer ! Je déposais le plat sur le comptoir en poussant un soupire. « Ça aurait été trop beau si j’avais réussi du premier coup. Je suis désolé. Je voulais vraiment nous faire à manger, mais je n’ai jamais cuisiné avant. J’ai sans doute vu beaucoup trop grand. » Je me retournais pour le regarder, avant de revenir vers lui. Passant mes bras autour de sa taille, je callais ma joue contre son torse. « J’aurais aimé réussir… » Je serrais un peu son haut. « …On se commande quelque chose ? Qu’est-ce qu’on fait ? » J’avais tout de même faim, mais là ce repas tombait à l’eau, il nous fallait donc une alternative. Seulement, je n’avais pas la moindre idée de ce que ça pouvait être. Commander pouvait nous donner le temps de commencer par le dessert, mais peut-être qu’il préférerait cuisiner !

_________________
{ isn't jealous of him } People come, people go – they’ll drift in and out of your life, almost like characters in a favorite book. When you finally close the cover, the characters have told their story and you start up again with another book, complete with new characters and adventures. Then you find yourself focusing on the new ones, not the ones from the past.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jared Silvester
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t8561-silvester-jared-why-so-serious#191628 http://www.your-family-tree.net/t8585-silvester-jared-cher-journal-aujourd-hui-un-ecureuil-m-a-demande-mon-nom-j-ai-repondu-jo-ce-mensonge-me-hantera-toute-ma-vie#192023 http://tag-gallery.e-monsite.com/

❝ Métier : Masseur
❝ cupidon : Et hop une flèche dans la fesse gauche !
❝ post-it :
BILLIE est ma plus vieille amie, je tien énormément à elle. C'est aussi grâce à elle que j'ai rencontré SHANA quelques années plus tard. DAWN est la fille de Billie, je la connais depuis sa naissance ce qui fait que c'est une des seule enfant que je supporte. DEVON vie chez moi, elle est probablement ma meilleure rencontre de l'année. Je me demande ce qu'elle peut bien trouver à ANDREW qui n'est rien de plus qu'un geek qui sait pas s'occuper d'une femme. JAMIE est mon cousin, on est pareil lui et moi et je ne comprend vraiment pas ce qui l'a poussé à se marier à SOPHIA. En revanche j'apprécie la petite sœur de cette dernière, BELLE que j'ai rencontré quand Jamie sortait avec une de ses amie. PERCIVAL est comme un père pour moi et CAÏN un peu comme un frère. CAITLYN je l'ai dépucelé, depuis on couche toujours ensemble et on est assez proche. En parlant de ça j'essaye de dépuceler GRACE qui est la sœur d'Andrew. NOAH est un ami et surtout mon padawan de drague. EDENSHAW est le père de Dawn mais il a fuit quand Billie était enceinte depuis je le déteste et lui envoie constamment des piques. Au moins quand YANN s'est séparé de Billie ça s'est fait correctement et aujourd'hui je suis encore mai avec. LISA c'est la secrétaire de Jamie mais pour moi c'est surtout une fille avec qui j'ai couché après un massage. C'est sûr que ça fait contraste avec LIDWYN qui est venu sans être sûre de vouloir un massage ! JAY est un bon ami que je connais depuis des années et qui se confie beaucoup. Je ne m'entend pas avec KATE, elle n'aime pas ma façon de traiter les filles et je n'accepte pas la morale. JOAN est amusante, on a couché ensemble et elle m'a proposé de travailler pour elle quelques fois pour des photos pour des affiches.

❝ Age : 34
❝ pseudo : TAG
❝ crédits : Avatar: TAG
❝ avatar : Ian Somerhalder
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Dans la limite du raisonnable
❝ autres comptes : Megara (Phoebe Tonkin) - La garçon manquée nymphomane qui fume comme un pompier et jure comme un camionneur Liv (Amber Heard) - blablabla
❝ Points : 2236
❝ Messages : 863
❝ depuis : 03/12/2015
❝ mes sujets : DevonCaitlynJamieBillieArizonaJulianBillieRome


mot doux de Jared Silvester un Lun 28 Déc - 1:07
Devon ∞ Jared
Trois heures... La vache ! Elle avait beaucoup plus de patience que moi ! C'était d'ailleurs sûrement pour ça que je ne faisais pas de surprise. Enfin pas ce genre de surprise où tu es obligé d'attendre la personne sans savoir à quelle heure elle revient. Surtout avec une personne comme moi qui a tendance à aller traîner à droite à gauche justement parce qu'elle pense qu'elle a le temps vu que personne ne l'attend chez elle... Normalement ! Surprise ! « Disons plutôt six heures, je me suis endormie en attendant. Je croyais pas qu’il était déjà une heure du matin. » J'haussais lentement les sourcils en la regardant. Six heures... "Dis tu serais pas un peu maso, ou folle ou quelque chose comme ça ? Ou alors folle de moi pour pouvoir attendre aussi longtemps !" Oui je ne pouvais pas m'en empêcher il fallait que je la taquine un peu et si au passage je pouvais gonfler mon ego ! Enfin plus sérieusement je disais ça en plaisantant, je ne le pensais pas réellement et je savais qu'elle savait que je n'étais pas vraiment sérieux. Oui ça fait deux fois savait. « Je suis sure, tu peux encore me surprendre. » J'espère bien oui ! Sinon ça serait plus vraiment drôle. Mais au niveau de ma personnalité elle devait déjà bien me connaitre et au niveau des allusions sexuelles j'aurais probablement du mal à encore l'étonner ! Mais je ne me laisserais pas d'essayer, d'en faire encore et encore. De toute façon j'en étais rendu à un point où ça venait tout seul, je n'y fais même plus attention c'est devenu une habitude. Je prenais souvent mes décisions sur un coup de tête et c'était ce que je venais de refaire avec l'idée de lui filer des doubles des clés. Impulsivité encore et toujours. Ceci dit je ne pensais pas le regretter. Après tout je lui faisais étonnement plutôt beaucoup confiance pour quelqu'un que je connaissais depuis si peu et je ne l'imaginais pas me voler ou faire des vacheries. Si elle avait voulu le faire elle l'aurait fait plus tôt avant de se barrer vu qu'elle peut s'introduire chez moi sans clé. Hors elle ne l'avait pas fait. Et puis en dehors de ça j'appréciais sa compagnie. Alors oui j'étais sérieux en lui disant ça. « Gardons-nous une petite gêne, veux-tu ! » Une petite gêne entre nous ? Je secouais la tête "Ah ça non je veux pas" De toute façon de mon côté il n'y en avait jamais vraiment eu, je m'étais quand même trimbalé nu devant elle avec un pot de cerises lors de notre première rencontre alors.. Quand à elle elle avait pas vraiment été un exemple de pudeur non plus ! Alors oui ça me faisais rire de l'entendre dire ça même si bien sûre c'était pour plaisanter.

Mais à mon tour, je voulais voir mon cadeau ! Je voulais savoir ce qu'elle avait sous mon peignoir. Et impatient comme j'étais j'avais vite fait de lui ouvrir et de le laisser tomber sur le sol. Alors la je n'étais pas déçu du tout ! Qui aurait pu l'être en même temps ? « N’exagère pas ! Je suis que je ne suis pas la première. » C'est vrai que ça pouvait être étonnant mais la plus part des filles avec qui je couchais je ne les revoyais pas. Et les quelques autres ne m'avaient pas fait de surprise comme ça mais si ça devenait la nouvelle tradition de noël moi ça me convenait parfaitement ! Je voulais bien une femme cadeau au pied du sapin à tous les réveillons ! "Si, la première, la toute première" Elle pouvait être flattée ! Ça devenait difficile d'être la première maintenant dans le domaine sexe et compagnie avec moi. Quand elle m'annonça qu'elle était à moi pour les prochaines vingt-quatre heures ce fut une nouvelle surprise. Une bonne surprise ! Même si c'était plutôt risquer de me dire des choses comme ça ! « Oui une journée complète, voire peut-être plus si tu es sage. » Si je suis sage ? Hmm alors ça c'était pas gagné, je dirais même plutôt perdu d'avance ! "Heu qu'est ce que tu entend par être sage ?" On sait jamais, peut-être qu'elle avait une autre définition, une définition qui n'impliquait pas une interdiction de sexe ! « C’est peut-être parce que tu n’es pas si vilain. » Je retroussais brièvement le nez. L'idée de voir mon prénom associé au qualificatif gentil ou mignon me dépitait. Ça faisait perdre tout charme et décrédibilisait totalement. Non je préférais définitivement qu'on me dise que j'étais vilain. Elle recula un peu et je pus retirer se ruban pour enfin lorgner sur sa magnifique poitrine. je n'allais pas m'en priver après tout la elle avait tout préparer pour que je regarde ses seins justement ! Pas pour que je détourne le regard, et puis de toute façon ça n'était pas mon genre de faire ça ! Je me mordais la lèvre en la regardant avant de venir balader mes mains sur son corps. « Je ne suis jamais allé dans un hôtel. Ça doit être bien. » Quand je demandais les fantasmes d'une femme j'avais droit à des réponses en tout genre généralement mais l'hôtel ça je ne l'entendais pas souvent pour ne pas dire jamais. Après tout toutes les femmes quasiment l'avais déjà fait dans une chambre d'hôtel. Mais apparemment pas Devon. Très bien alors on irait dans un hôtel. « Mais tu sais, je m’accommode à tout. Et puis, c’est moi le cadeau, ce n’est pas à moi de décidé, mais à toi de faire ce qui te plaira. Je ne dirai rien et ferai tout ce que tu souhaites. » Alors ça c'était un coup à finir en esclave sexuelle ! Tout ce que je souhaite.. Je ris légèrement. Okay il fallait que je me calme "Et bien j'ai décidé que tu décidais du lieu, qu'on réaliserait ton fantasme si l'hôtel te fait fantasmer, d'ailleurs je sais déjà dans lequel je vais t'amener !" Quitte à lui offrir son fantasme autant faire les choses bien et dans le luxe ! Parler du repas la fit froncer des sourcils. Quoi elle avait mit la table uniquement dans le but qu'on foute tout par terre avant de sauvagement faire l'amour dessus ? Elle n'avait pas préparé de repas ? Tant pis pour la réponse, pour l'instant je n'avais qu'une envie et c'était de rectifier ce baiser beaucoup trop court qu'elle m'avait donné. Je capturais donc ses lèvres pour vraiment en profiter cette fois ci. Mes mains sous ses fesses, la soutenant « Laisse-moi au moins regarder le repas. » Ah bien ce qu'il me semblait qu'elle m'avais parlé d'un repas ! Je souris doucement avant de lâcher son popotin pour la laisser retrouver le sol. Je la suivais du regard jusqu'à la cuisine puis détachais les deux premiers boutons de ma chemise, ceux du haut. Quand je reposais les yeux sur elle elle avait un truc noir dans les mains « C’est rater. » Je ne pu pas m'empêcher de rire ! La pauvre elle avait l'air tellement déçu "Mais c'est pas grave j'ai toujours aimé la cendre !" Okay j'étais méchant à l'enfoncer mais je trouvais ça marrant. Et puis je vous l'avais dit que je n'étais pas un gentil bonhomme. « Ça aurait été trop beau si j’avais réussi du premier coup. Je suis désolé. Je voulais vraiment nous faire à manger, mais je n’ai jamais cuisiné avant. J’ai sans doute vu beaucoup trop grand. » Oh elle était vraiment trop attendrissante quand elle était toute gênée. Ce fut d'ailleurs un automatisme pour moi de resserrer mes bras autour d'elle quand elle vint se blottir contre moi. « J’aurais aimé réussir… » Je remontais ma main dans ses cheveux pour les lui caresser doucement "C'est pas grave c'est qu'un repas" On était bien loin de la catastrophe même si mon estomac pensait sûrement le contraire. « …On se commande quelque chose ? Qu’est-ce qu’on fait ? » J'hochais la tête. On allait pas rester sans manger ! Ça ça serait trop triste pour le coup ! "Je vis commander oui" Je sortis mon portable de la poche arrière de mon jean pour chercher dans mes contact puis appeler. Quitte à commander autant manger ce qui était prévus, je demandais donc un poulet rôtis puis donnais l'adresse et raccrochais avant de remettre mon portable dans ma poche. "Ça va arriver, mais en attendant..." Je souriais du coin des lèvres en la regardant tout en continuant de déboutonner ma chemise, bouton par bouton, sans la lâcher du regard. J'avais envie de m'amuser un peu et j'espérais qu'elle aussi ! Je passais derrière elle pour déposer des baisers dans son cou. Je remontais ensuite mes baisers jusqu'à son oreille puis lui mordillais le lobe de l'oreille. Je glissais également mes mains sur ses seins avant d'en descendre doucement une pour effleurer son ventre et s'introduire sous sa culotte.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Devon R. Floyd
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t7062-floyd-devon-a-la-recherche-de-son-aladdin-enfin-celui-qui-saura-utiliser-sa-lampe-magique http://www.your-family-tree.net/t7122-floyd-devon-cherche-un-titre

❝ Métier : Illusionniste dans un cirque ambulant, pickpocket et voyante, rien que ça ! Mais c'est ça la vie de bohème ♥
❝ cupidon : En couple avec Andrew ♥
❝ post-it : née à Santa Monica le 31 juillet 1994 ▬ a perdu sa famille à six ans ▬ possède le cœur de sa sœur jumelle ▬ a fuie sa première famille d'accueil ▬ elle n'a jamais été à l'école, elle a tout appris par elle-même en lisant des livres qu'elle volait ou en écoutant des cours sous la fenêtre d'une classe ▬ a grandi dans une famille qui forme un cirque ▬ n'a plus de souvenir de sa vie avant la mort de ses parents et sa sœur ▬ pour se nourrir, elle a apprit à voler et plus encore ▬ rêve de liberté ▬ il y a deux ans, elle a eut un accident de voiture qui a causer la mort de son copain. depuis, elle n'a jamais revue ses amis qui ont survécus ▬ elle a vu plus d'une centaine d'endroit aux états-unis ▬ elle fuit le cirque, en février, avec son frère de coeur ▬ arrivée à pasadena en croyant que c'était un hasard, et pourtant... ▬ adore le shopping dans des bazars ▬ a trouvé un chien, qu'elle a appelé Baloo ▬ raffole des cerises ▬ adore les choses simples ▬ ni connait rien à la technologie

MY ARTISTIC NAME IS COCO ☆


❝ pseudo : monocle.
❝ crédits : avatar chounette / gif tumblr
❝ avatar : Katerina Graham
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Demandez, je vous dirai ♥
❝ autres comptes : AIDEN ▬ (a.levine) l'ancien soldat tourmenté par les fantômes de son passé. GRANT ▬ (g.gustin) le geek stéréotypé qui n'aime pas les étiquettes pré-faites. CARTER ▬ (a.kendrick) la nouvelle maman qui profite des plaisirs d'avoir un enfant, mais ignore ce qu'est la vie de parent à deux. ALVIN ▬ (m.bomer) l'homme a la vie rocambolesque et pire qu'un roman policier. JONAS ▬ (r.amell) le jeune adulte prêt à s'amuser, mais qui est aussi tendre qu'un bisounours. JAMIE ▬ (d.gillies) le rationaliste qui ne croit pas à l'imagination, sauf celle de ses propres mensonges. GWEN ▬ (s.johansson) la jeune femme qui n'a pas peur de se briser un ongle et qui est fan des Red Sox.

anciennement : baptist ▬ parti travailler en Afrique
❝ Points : 956
❝ Messages : 1497
❝ depuis : 21/06/2015
❝ mes sujets : lenaëllejaredjonesjulianandrewandrewgrace
Closer you lookless you'll see

Closer you look
less you'll see

mot doux de Devon R. Floyd un Lun 28 Déc - 5:35
jared & devon
je voulais simplement t'offrir un cadeau pour noël
« Ne te vexe pas, mais ton canapé a eu raison de moi. » répondais-je en relevant mon regard vers lui un sourire aux lèvres. En fait, bien que patiente, il avait surtout eu de la chance que je m’endorme sinon je serais sans doute partie me coucher sans l’attendre. Ou peut-être que je serais vraiment partie, je ne sais pas. Pour l’heure, j’étais toujours là devant lui à regarder une table vide de vie. Ça n’allait pas rester sans vie bien longtemps. Connaissant l’appétit qu’il avait, les bougies retrouveraient leur flamme bien assez rapidement. Bien entendu, je pensais autant à son appétit sexuel et les flammes qui allaient m’envahir en sentant ses mains et ses lèvres contre moi. Il suffisait simplement qu’il retire le peignoir, ce qu’il ne tarda pas à faire. Le laissant glisser sur mes bras sans poser aucune résistance. De toute manière, je n’avais pas envie de résister. Sinon, je ne me serais pas venu chez lui pour m’accoutrer ainsi et m’offrir en cadeau. J’avais d’ailleurs du mal à imaginer que je pouvais être la première à lui offrir ce cadeau. « Au moins, je te ferai vivre une première fois. » Fallait bien en profiter. Qui pouvait se vanter de cette chance, si s’en était une ! Bon, je n’allais pas non plus le crier sur tous les toits. Ça ne me servirait à rien et puis, il risquait de me faire vivre bien plus de fois de première sensation que j’allais lui en faire vivre. Déjà, je lui devais mon premier orgasme, mais ça il l’ignorait toujours. Et je n’étais pas prête à lui dire, son égo serait bien trop aux anges si je lui avouais une telle chose ! « Eh bien, sage à ta manière disons. » Je ne pouvais pas non plus l’imaginer être différent de lui-même. Un juste milieu entre la gentillesse et le badboy. Je lui souriais, me collant un peu plus à lui. Sa réaction alors que je disais qu’il n’était pas si vilain me fit sourire d’avantage. Il ne semblait pas approuver ce que je disais et c’était mignon. S’avait-il qu’il n’était pas un méchant garçon ? Ou c’était simplement avec moi qu’il se montrait si charmant ? Aimable et courtois ? Si c’était le cas, j’allais encore me sentir beaucoup trop choyée. Mais pour l’instant, l’idée n’était pas à la sagesse qu’on le décrivait si souvent. Personnellement, faire ce qu’on avait tous les deux en tête ne rendait pas cela plus vilain. Le sexe à mes yeux n’était en rien mauvais. Certes, je ne pouvais pas dire avoir énormément d’expérience, mais c’était un acte humain. En quoi ça pouvait être malsain à la base ? Bon, il y avait sans doute certaine pratique, mais l’acte lui-même était naturel. Je le laissais déballer son cadeau, sentant un frisson parcourir ma peau alors que le tissu glissait sur ma peau. L’observant, ses réactions avaient le tour de me faire sourire. Parfois, je devais ressembler à une gamine en découvrant ce que je n’avais eu la chance de connaître, mais lui aussi avait des réactions intéressantes. D’un enfant un peu pervers, en fait non pas du tout, mais l’image me faisait sourire encore plus. « Ça ne me fait pas particulièrement fantasmer, mais je n’ai juste jamais mis les pieds dans un hôtel. Et puis, pour être franche je n’ai jamais vraiment pensé à des fantasmes. Je me suis toujours un peu interdit d’avoir des relations. » disais-je en baissant le regard, ah bin voilà que je disais encore des choses sur moi ! Mais pourquoi ? Fronçant les sourcils, je relevais la tête en le regardant. « Je veux pas dire que tu étais mon premier, loin de là… Enfin, d’un sens peut-être… Mais tout cela pour dire, qu’à part des idées comme le cadeau et chauffer des hommes, je n’ai pas grand connaissance du sexe. » Mais ferme-là Devon, me disais-je en le regardant. Je parlais décidemment beaucoup trop pour ce moment ! Dans tous les cas, maintenant il savait que ce que je faisais, je le faisais bel et bien pour lui. Me laissant cajoler, je fermais les yeux tout en lui redonnant une forme de caresse en réponse aux siennes. Mais je ne pouvais pas rester là les yeux fermés, alors que dans le four il y avait le repas qui nous attendait. Une prise de conscience et je descendais de mon perchoir pour aller chercher le poulet. Sans grand étonnement, je retrouvais une carcasse noir et fumante encore. Grimaçant, je me sentais dépitée d’avoir raté ce que j’avais tant espérer réussir. Je l’entendais rire, mais je ne me vexais pas. Ce n’était pas dans mes habitudes de me vexer pour si peu, j’avais raté le truc, mais pour une première fois, je me disais que ce n’était pas trop mal. Après tout, je n’avais pas mis le feu à sa cuisine ! « Tu as de drôle de goût. » répliquais-je en paressant sceptique, bien entendu je savais qu’il plaisantait et se moquait de moi, mais l’idée de manger de la cendre traversait mon esprit. Bref. Dépité, j’allais me blottir entre ses bras comme une gamine. En fait, je ressemblais bien plus à une enfant avec lui qu’avec tous les autres. J’étais vulnérable en sa présence et pourtant, je ne cherchais pas à fuir contrairement à beaucoup d’autre fois. Je ne trouvais pas la force de m’éloigner, et puis de toute manière je n’en avais tout simplement pas envie. J’étais bien en sa compagnie, même si c’était éphémère. Un jour ou l’autre la réalité allait nous rattraper et ces moments s’envoleraient. Autant en profiter tant qu’on le pouvait encore. À cette pensée, je ne pus m’empêcher de penser à Gaspard et Lupin. Et s’ils me retrouvaient ? Je fermais les yeux, essayant de repensé aux dîner. Pensant à la suite, je me reculais un peu le regardant téléphoner pour nous commander quelque chose. Encore une chose pour laquelle je n’avais aucune connaissance, mais j’aurais eu l’air étrange à sauter sur son portable avant lui. Un jour il m’en faudrait un, surtout que c’était un peu un calvaire de prendre contact avec Andrew, ce qui au contraire pourrait nous facilité la vie. J’en avais volé plus d’un dans ma vie, mais je n’avais jamais su comment ça fonctionnait, au grand plaisir d’Austin qui trouvait le moyen de se moquer de moi. Décrochant mon regard son portable, je plongeais mon regard dans le sien. La soirée allait vraiment commencer. Je voyais bien le mouvement de ses mains qui déboutonnaient sa chemise, mais mon regard restait fixé sur le sien. Mordant ma lèvre inférieure, j’étais captivé par lui. J’harpais encore plus ma lèvre, lui offrant mon cou pour qu’il y dépose ses lèvres encore et encore. Un soupire. Sa main quittant ma poitrine pour glisser le long de mon corps, contractant mes abdos en sentant celle-ci s’introduire dans ma culotte. En premier lieu, je passais mes bras derrière moi, allant perdre mes doigts dans ses cheveux comme à l’habitude. Mais sentant le mouvement entre mes cuisses, je ramenais une main pour parcourir son bras, allant bien vite rejoindre la sienne pour accompagner son mouvement. J’avais l’impression que ma salive me manquait, cette sensation d’avoir la gorge desséchée. Je poussais une plainte de plaisir, sachant très bien que je perdais le contrôle. « Arrête. » soufflais-je au bout d’un moment. « Je t’en prie. » Je retirais ma main, me tournant vers lui. « Ce n’est pas du jeu ! » Oh non ! C’était à moi de le gâter et non l’inverse. Me mordant la lèvre, je m’attaquais à la boucle de sa ceinture, puis le bouton de son pantalon. Laissant descendre celui-ci sur ses jambes, je me figeais un instant en voyant son caleçon. Il y avait vraiment des mecs qui portaient ce genre de caleçon. « Eh bien, je ne suis pas la seule à avoir un esprit festif. Seulement, y manque le ruban. » Je n’avais pas pu me retenir en voyant son sous-vêtement de noël. Sourire aux lèvres, je m’empressais de lui retirer, callant ma main sur son sexe je commençais par de douce caresse. Puis, j’apposais mes lèvres sur ses pectoraux avant de descendre dans un chemin sinueux sur son corps, m’agenouillant devant lui. Quelques baisers, caresses, puis je m’occupais de lui comme s’il avait été la tige d’une cerise. J’évitais tout de même de faire un nœud avec ! Au bout de quelques minutes, je me trouvais à avaler, fermant les yeux et me reculant, j’essuyais le coin de mes lèvres. On sonnait à la porte. Papillotant des cils, je me redressais le regardant avant de lui voler sa chemise. « Je vais ouvrir ! » J’enfilais sa chemise, de toute manière j’étais la plus habillé de nous deux désormais qu’il avait le pantalon et caleçon aux genoux. Laissant la chemise ouverte, j’ouvrais la porte faisant face au livreur qui me dévisageait. « Euh… Vous avez commandé du… » Je lui souriais, je devenais vraiment comme Jared. « Oui, il devrait arriver pour payer. » disais-je en prenant les boîtes qu’il me tendait maladroitement. « Vous pouvez entrer. » Autant dire que ce garçon se sentait gêné. Il entrouvrit la bouche. « Oui ? » Le pauvre, il ne devait plus savoir où se mettre, il secoua la tête. J’entendais les pas de Jared et je tournais la tête vers lui, lui montrant les boîtes contenants notre repas.

_________________
{ isn't jealous of him } People come, people go – they’ll drift in and out of your life, almost like characters in a favorite book. When you finally close the cover, the characters have told their story and you start up again with another book, complete with new characters and adventures. Then you find yourself focusing on the new ones, not the ones from the past.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jared Silvester
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t8561-silvester-jared-why-so-serious#191628 http://www.your-family-tree.net/t8585-silvester-jared-cher-journal-aujourd-hui-un-ecureuil-m-a-demande-mon-nom-j-ai-repondu-jo-ce-mensonge-me-hantera-toute-ma-vie#192023 http://tag-gallery.e-monsite.com/

❝ Métier : Masseur
❝ cupidon : Et hop une flèche dans la fesse gauche !
❝ post-it :
BILLIE est ma plus vieille amie, je tien énormément à elle. C'est aussi grâce à elle que j'ai rencontré SHANA quelques années plus tard. DAWN est la fille de Billie, je la connais depuis sa naissance ce qui fait que c'est une des seule enfant que je supporte. DEVON vie chez moi, elle est probablement ma meilleure rencontre de l'année. Je me demande ce qu'elle peut bien trouver à ANDREW qui n'est rien de plus qu'un geek qui sait pas s'occuper d'une femme. JAMIE est mon cousin, on est pareil lui et moi et je ne comprend vraiment pas ce qui l'a poussé à se marier à SOPHIA. En revanche j'apprécie la petite sœur de cette dernière, BELLE que j'ai rencontré quand Jamie sortait avec une de ses amie. PERCIVAL est comme un père pour moi et CAÏN un peu comme un frère. CAITLYN je l'ai dépucelé, depuis on couche toujours ensemble et on est assez proche. En parlant de ça j'essaye de dépuceler GRACE qui est la sœur d'Andrew. NOAH est un ami et surtout mon padawan de drague. EDENSHAW est le père de Dawn mais il a fuit quand Billie était enceinte depuis je le déteste et lui envoie constamment des piques. Au moins quand YANN s'est séparé de Billie ça s'est fait correctement et aujourd'hui je suis encore mai avec. LISA c'est la secrétaire de Jamie mais pour moi c'est surtout une fille avec qui j'ai couché après un massage. C'est sûr que ça fait contraste avec LIDWYN qui est venu sans être sûre de vouloir un massage ! JAY est un bon ami que je connais depuis des années et qui se confie beaucoup. Je ne m'entend pas avec KATE, elle n'aime pas ma façon de traiter les filles et je n'accepte pas la morale. JOAN est amusante, on a couché ensemble et elle m'a proposé de travailler pour elle quelques fois pour des photos pour des affiches.

❝ Age : 34
❝ pseudo : TAG
❝ crédits : Avatar: TAG
❝ avatar : Ian Somerhalder
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Dans la limite du raisonnable
❝ autres comptes : Megara (Phoebe Tonkin) - La garçon manquée nymphomane qui fume comme un pompier et jure comme un camionneur Liv (Amber Heard) - blablabla
❝ Points : 2236
❝ Messages : 863
❝ depuis : 03/12/2015
❝ mes sujets : DevonCaitlynJamieBillieArizonaJulianBillieRome


mot doux de Jared Silvester un Mar 29 Déc - 4:49
Devon ∞ Jared
J'était flatté qu'elle ai attendue aussi longtemps pour moi jusqu'à ce qu'elle se remette à parler « Ne te vexe pas, mais ton canapé a eu raison de moi. » Mince... Je fis une petite moue déçue. Alors c'était pas juste pour moi qu'elle était restée, c'était en partie parce qu'elle s'était endormie.. Bon ! Je pouvais très bien me consoler en me disant qu'elle avait quand même fait tout ça pour moi et que le temps qu'elle n'avait pas passé à dormir elle l'avait passé à m'attendre ! Ouai ça me va, ça devait faire pas mal de temps quand même. Mon ego allait bien ! « Au moins, je te ferai vivre une première fois. » C'est vrai ! Mais au final elle m'avait fait vivre plus de premières fois qu'elle ne le pensait si on ne se limitait pas au côté sexuel. Première fois que je parlais de ma grand mère à une inconnue, parce qu'honnêtement quand on en était arrivé à ça je ne pouvais pas vraiment dire qu'elle n'était pas une inconnue même si on avait sympathisé. Première fois que j'offrais mon toit, première fois d'ailleurs que je faisais cadeau des clés de mon chez moi. Entre elle et moi c'était une rencontre unique et une relation que je n'avais jamais eu avec aucune autre. Et j'appréciais ça ! "Et je compte bien en profiter !" En même temps le contraire ferait de moi le mec le plus absurde du quartier ! La c'était clairement une invitation au sexe que j'avais sous le nez alors ! « Eh bien, sage à ta manière disons. » Sage à ma manière... Bon c'était rassurant ! Ça voulait dire que j'avais le droit de faire des choses sexuelles ! Mais qu'est ce qu'elle ne considérait comme pas sage venant de moi alors ? Je me posais réellement la question la pour le coup. Bon en tout cas ça voulait dire que j'avais toute les chances pour qu'elle reste au delà des vingt-quatre heures qu'elle m'accordait ! J'ouvrais enfin mon cadeau ! Enfin ouvrait dans un sens... J'allais l'ouvrir dans un autre sens plus tard, lui ouvrir les cuisses oui oui c'était bien à ça que je pensais, tout comme toi ! Mais pour l'instant je m'étais contenter de laisser tomber au sol le ruban rouge qui lui cachait la poitrine. Autant dire que je n'étais pas déçu ! De toute façon je savais déjà à quoi ressemblait son corps, ce qui ne m'empêchais pas de lorgner ses seins à chaque fois que je les voyais. On ne pouvait pas dire qu'elle avait de gros seins mais franchement ça n'était pas dérangeant, ça lui allait bien et c'était bien proportionné. La blonde que j'avais ramené elle elle avait des gros seins mais c'était une barbie, tout dans le décolleté, rien dans la tête, c'était pour ça que je pensais juste baiser et basta. Son fantasme c'était de le faire à l'hôtel, peu de personnes ne l'avais jamais fait à l'hôtel mais cette fois ci c'était moi qui allait lui faire vivre une première fois. « Ça ne me fait pas particulièrement fantasmer, mais je n’ai juste jamais mis les pieds dans un hôtel. Et puis, pour être franche je n’ai jamais vraiment pensé à des fantasmes. Je me suis toujours un peu interdit d’avoir des relations. » Honnêtement si j'avais été en compagnie d'une autre fille, qu'elle me raconte ça m'aurait probablement vite gonflé mais allez savoir pourquoi la ça m'intéressait. Peut-être parce que moi aussi je m'étais confié. Peut-être qu'au final on pouvait rajouter le mot confidence au descriptif de notre relation à laquelle je n'arrivais pas vraiment à trouver de nom. "Pourquoi s'interdire d'avoir des relation, tu ne te l'ai pas interdit avec moi, qu'est ce qui est différent ?" Et je voulais vraiment une réponse, j'étais curieux de l'entendre. Elle se reprit asse rapidement ayant sûrement peur que j’interprète ses propos « Je veux pas dire que tu étais mon premier, loin de là… Enfin, d’un sens peut-être… Mais tout cela pour dire, qu’à part des idées comme le cadeau et chauffer des hommes, je n’ai pas grand connaissance du sexe. » Je fronçais les sourcils au début de sa phrase. Ce qu'elle disait n'était absolument pas clair du tout. "Je suis pas ton premier mais dans un sens oui ??" Oui ça c'était complètement flou pour moi il allait falloir m'expliquer la. Je souris quand même à la fin de sa phrase "C'est encore mieux, comme ça je vais pouvoir t'apprendre plein de trucs !" Qui a dit que les femmes expérimentées étaient toujours les plus excitantes ?

J'étais prêt à lui faire gagner de l'expérience dès maintenant moi d'ailleurs mais le repas me revint à l'esprit. Après tout je voulais voir ce qu'elle nous avait préparé. Et je pus constater assez rapidement le désastre. Le poulet était juste... noir ! Miam miam ! Je suis pas raciste mais y'a des limites quand même ceci dit ça me faisait plus rire qu'autre chose même si elle ça la gênait. « Tu as de drôle de goût. » Un grand sourire étira mes lèvres "Au contraire j'ai plutôt bon goût" Et bien entendu je ne parlais plus du poulet la. Mais je voulais bien qu'elle loupe ses repas à chaque fois si à chaque fois elle venait se blottir dans mes bras ! J'y gagnais après tout. J'aimais bien moi qu'une fille vienne se serrer contre moi ! D'ailleurs je ne devrais sortir qu'avec des mauvaises cuisinières ! De toute façon pour les repas rien ne m'empêchais de commander, c'était d'ailleurs que je faisais la puis je remettais bien vite mon portable dans ma poche arrière ayant pour projet de passer rapidement à autre chose. Je déboutonnais ma chemise puis passait derrière elle pour parsemer son cou de baisers et descendre ma main entre ses jambes. Pour moi j'étais partis la, partis pour faire l'amour surtout que sa main rejoint rapidement la mienne pour accompagner mes gestes. Je ne vous dis pas quel fut ma surprise en entendant « Arrête. » Bien que je ne m'y attende pas du tout mes mouvements se stoppèrent immédiatement. Un arrête c'était pareil qu'un non après tout. Je gardais tout de même ma main sous sa culotte « Je t’en prie. » D'accord j'arrête... Mais je ne cachais pas ma déception quand elle se retournait « Ce n’est pas du jeu ! » Un nouveau sourire s'afficha sur mon visage. Alors ça n'était pas parce qu'elle n'avait plus envie. C'était déjà ça ! "Si c'est du jeu, et je suis plutôt mauvais perdant je te préviens" Je ris légèrement avant de sentir ses mains s'occuper de mon pantalon. « Eh bien, je ne suis pas la seule à avoir un esprit festif. Seulement, y manque le ruban. » Je baissais mes yeux sur mon caleçon avant de rire "J'avais oublié que j'avais mis celui la, joyeux noël, tu peux déballer ton cadeau !" Elle ne se fit pas prier, j'eu rapidement le sexe à l'air ! Et pour mon plu grand plaisir elle ne mit pas longtemps à se mettre à l'action. Commençant par des caresses j'entre ouvrait la bouche lâchant quelques soupires de plaisir. Puis après quelques baisers brûlants sur mon torse ses lèvres remplacèrent sa main et se mirent au travail. Le plaisir monta très rapidement et le glissais une main dans ses cheveux en finissant par fermer les yeux. Ma respiration se fit plus rapide et une chaleur m'envahis le corps avant de jouir enfin puis de baisser ma tête vers elle, reprenant doucement mon souffle. Wou ! "Pour quelqu'un de pas très expérimentée tu t'en sors très bien !" Et c'était le cas de le dire la. La sonnette me fit relever la tête, déjà ? « Je vais ouvrir ! » Elle me piqua ma chemise pour aller ouvrir la porte. Quand à moi je renfilais mon caleçon. La voix embarrassée du livreur me fit sourire « Oui, il devrait arriver pour payer. » Je remontais également mon pantalon et prenait mon porte-feuille alors qu'elle l'invitait à entrer. Ce qu'il ne fit visiblement pas. Il ne parlait plus non plus d'ailleurs « Oui ? » En tout cas s'il y avait une personne ici qui n'était plus du tout gênée c'était Devon ! Je la rejoignais à la porte d'entrée pour tendre un billet au livreur et prendre ce qu'il avait dans les mains "Et oui je sais ça donne envie, mais ce soir elle est pour moi, bonne douche froide" Après un grand sourire hypocrite je lui refermais la porte au nez et allait poser le poulet sur la table. "Bon celui la il est pas noir !" je souris avant d'aller fouiller dans les tiroirs pour revenir avec un briquet et allumer les chandelles. Après tout c'était mieux comme ça même si du coup l'image du dînée aux chandelles s'imposait à mon esprit tel le truc typique du romantisme. Pourtant c'était loin d'être ça ce soir. Je retournais dans la cuisine pour aller chercher un couteau et une fourchette puis revenais découper le poulet "J'espère que t'as faim, enfin, encore faim je veux dire" Un petit sourire apparus au coin de mes lèvres. Je pouvais bien la taquiner un peu !
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !


mot doux de Contenu sponsorisé ► un
Revenir en haut Aller en bas
 

jared&devon → je voulais simplement t'offrir un cadeau pour noël HOT !


→ YOUR FAMILY TREE :: Pasadena ouvre ses portes le soleil et la ville :: A l'ouest de la ville :: Les toits de l'ouest de Pasadena
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-