jared&jamie → entre nous y'a pas mieux que devant une meuf se déshabillant qu'on peut se dire les vraies choses
l'avatar des scénarios ou membres des familles
sont totalement discutables pour autant qu'ils ne soient pas dans le bottin !
Venez car plus on est de fous et plus on rit, non ?
Chocolat et guimauves en cadeaux !
bonjour les YFTiens
et pleins de calins pour vous ainsi que tout notre amour !

Partagez | .
 

jared&jamie → entre nous y'a pas mieux que devant une meuf se déshabillant qu'on peut se dire les vraies choses


→ YOUR FAMILY TREE :: Pasadena ouvre ses portes le soleil et la ville :: Au sud de la ville :: Club de Striptease
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Jamie D. Copperman
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t8228-copperman-jamie-somebody-that-i-used-to-know http://www.your-family-tree.net/t8497-copperman-jamie-somebody-that-i-used-to-know

❝ Métier : Cancérologue, professeur en recherche et écrivain scientifique
❝ cupidon : Ce n'est jamais simple, les contes de fée ça n'existent pas pour un adulte.
❝ post-it : Né à Toronto le 30 août 1977, dans une famille dysfonctionnelle ▬ A perdu sa sœur aînée lorsqu'il avait 6 ans, c'est ce qui le mènera à faire le choix d'être cancérologue ▬ A étudié à McGill en médecine ▬ A une mémoire eidétique et est aussi daltonien ▬ A apprit le français, mais il est maintenant rouillé ▬ A publié un livre au début de sa carrière, parlant de recherche sur le cancer, il est reconnu dans son domaine pour son travail acharné et ses réussites ▬ Apprenant qu'il allait perdre son visa, il s'est marié avec une de ses étudiantes, omettant certain détail sur leur relation ▬ coureur de jupon, il ne croit pas à la fidélité, à l'amour avec un grand A et encore moins au mariage ▬ Il ne se montre pas comme il est vraiment, car pour lui l'image compte beaucoup, mais il ne donne pas facilement sa confiance ▬ Est insomniaque et ses nuits ne dépassent jamais plus de 4 heures lorsqu'il arrive à dormir


Fan de Taylor Swift, il dit qu'elle lui amène un grain de folie ▬ Est un cordon bleu et n'aime pas manger au restaurant sauf s'il est contraint ▬ N'a pas la dent sucrée ▬ Sportif, il pratique le tennis, le golf, la voile et fait un jogging par journée ▬ Ne supporte pas One Direction, les séries télévisées, le shopping et l'hiver ▬ son livre favori est Moby Dick

❝ pseudo : monocle.
❝ crédits : @avatar tag ♥️ /@gif tumblr
❝ avatar : Daniel Gillies
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Disponible, suffit de venir me voir ♥
❝ autres comptes : AIDEN ▬ (a.levine) le papa qui accepte tous les caprices de sa femme. GRANT ▬ (g.gustin) l'handicapé des sentiments envers les femmes ! oui, il les aime, mais il ne sait pas comment leur dire. CARTER ▬ (a.kendrick) la nouvelle maman amoureuse de l'homme qu'elle a marié à vegas. ALVIN ▬ (m.bomer) le papa qui ne comprend rien au fait d'avoir des enfants avant le mariage. JONAS ▬ (r.amell) l'étudiant qui ne s'amuse qu'avec les plaisirs de la vie. DEVON ▬ (k.graham) la jeune femme qui rêve de liberté et de se reconstruire une vie bien différente de celle qu'elle a toujours connue. GWEN ▬ (s.johansson) la jeune femme qui ne connait rien à l'amour.

anciennement : baptist ▬ parti travailler en Afrique
❝ Points : 502
❝ Messages : 488
❝ depuis : 16/10/2015
❝ mes sujets : jaredmegsophiaterrysteadworthylexieliv (uc.)and you ?
lipstick on my collar– ✻ –

lipstick on my collar
– ✻ –

mot doux de Jamie D. Copperman un Mer 16 Déc - 16:40
jared & jamie
entre nous y'a pas mieux que devant une meuf se déshabillant qu'on peut se dire les vraies choses
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bien que je fusse de retour en parti pour mon mariage, les vieilles habitudes reprenaient le dessus plus vite que je pouvais bien me l’imaginer. Je retrouvais ma marque en quelque sorte, oubliant presque ces trois dernières années que j’avais passé à la grosse pomme. Je devais simplement me trouver un nouvel appartement, mais tous ceux que j’avais visités ne m’avaient que laisser un goût amer. Je prolongeais donc mon séjour à l’hôtel, jonglant entre boulot, visite matrimonial à la prison et nouvelle rencontre. Bin quoi, un homme ça ne change pas tant que ça et il m’en faudrait d’avantage pour laisser de côté mes bonnes vieilles habitudes. On recommençait donc à me voir traîner dans les bars que j’avais l’habitude d’aller pour trouver de nouvelle conquête d’un soir. À l’université, j’étais déjà reparti en pleine chasse aux étudiantes. Du scrupule ? Non, pas le moins du monde. On pouvait me dire sans cœur, je préférais cela plutôt que de m’ouvrir aux gens, m’attacher et perdre encore une personne cher à mes yeux. Outre passons cela, je sortais de la douche enroulant une serviette autour de ma taille et me dirigeant vers la vanité où se trouvait mon portable qui ne cessait de vibrer depuis mon départ de New York. Une fois encore, je décrochais pour entendre la voix de mon éditrice. « Jamie, j’en ai marre que tu m’ignores. » Et moi j’en ai marre que tu m’appel, pensais-je en pinçant l’arrête de mon nez. « Y faut vraiment qu’on parle de ton nouveau livre. J’ai lu le dernier chapitre que tu m’as envoyé… » Bla, bla, bla… Je préférais de loin avoir cette fille dans mon lit plutôt qu’à me faire remonter les bretelles par elle. Mettant le haut-parleur, je la laissais parler tout en m’habillant répondant surtout par des sons monosyllabiques. « Écoute Terry, je t’envoie le prochain chapitre aussitôt que j’ai le temps de le finir. Bon je dois me sauver. » disais-je avant de raccrocher et surtout avant d’entendre un reproche de sa part. Poussant un soupire, j’enfilais un t-shirt manche longue et un blouson en coton et je quittais ma chambre. Je trouvais toujours que le veston cravate n’était pas approprié pour le genre d’endroit où j’avais pris la décision d’aller ce soir. Valait mieux être décontract qu’attriqué comme un pingouin. Certain le faisait pour montrer qu’il en avait dans le portefeuille, mais je n’avais nullement besoin d’étaler ma fortune. Après tout, tout ce qui comptait c’était ce que j’avais dans le pantalon, même s’il était fortement déconseillé de le sortir. Prenant un taxi, je me dirigeais vers le sud de la ville et débarquait devant le club de strip. Bin quoi ? Un homme n’a pas le droit d’aller zieuter ? Bon, je n’allais sûrement pas faire que cela, mais commençons par le plus bas de l’échelle. Je poussais la porte, libérant une musique rythmée, une lumière tamisée, je me dirigeais vers le bar. Pour le premier verre, je préférais de loin commander au bar me donnant la possibilité de regarder les lieux, autant les femmes sur les podiums que la clientèle. « Jamie ! Ça fait un bail. » Je tournais la tête pour voir une danseuse s’avancer vers moi, s’autorisant à me faire la bise. Une main coquine et baladeuse venait se déposer sur la chute de mes reins, croisant son regard je souris. « Sasha. » disais-je en simple réponse, m’éparpiller dans un long discours n’avait jamais été mon truc. « Tu étais passé où ? » Mon sourire s’élargie, c’est vrai que j’étais partie du jour au lendemain dans donner signe de vie, mais qu’est-ce que ça pouvait bien faire à ces danseuses ? « New York. » Je remarquais ces yeux s’illuminer, une autre qui rêvait de la grosse pomme. Le barman déposait le verre de whisky que j’avais commandé préalablement sur le comptoir. « Met-le sur mon compte Bobby. » Mon sourire s’étirait d’avantage, je la remerciais sachant qu’elle n’y était pas obligée. Elle me sourit et approcha ses lèvres de mon oreille. « Jared est là. » Pas tellement étonnant. Je prenais mon verre, la remerciant puis tournant la tête je cherchais du regard mon cousin que je n’avais pas vu depuis un moment. Mon regard se posa sur le brun assis devant un podium. Saluant Sasha, je me dirigeais vers le trentenaire, me laissant tomber sur la chaise près de lui. « Eh bien, tu t’es payé un abonnement ici à ce que je vois ! » disais-je en souriant, prenant vite fait une gorgée de mon verre, avant de tourner mon regard vers le gamin, pas si gamin que ça. Déposant mon bras sur le dossier de la chaise, je ramenais mon regard sur la danseuse qui visiblement était sous le charme de Jared.

_________________


Dernière édition par Jamie D. Copperman le Mar 31 Mai - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jared Silvester
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t8561-silvester-jared-why-so-serious#191628 http://www.your-family-tree.net/t8585-silvester-jared-cher-journal-aujourd-hui-un-ecureuil-m-a-demande-mon-nom-j-ai-repondu-jo-ce-mensonge-me-hantera-toute-ma-vie#192023 http://tag-gallery.e-monsite.com/

❝ Métier : Masseur
❝ cupidon : Et hop une flèche dans la fesse gauche !
❝ post-it :
BILLIE est ma plus vieille amie, je tien énormément à elle. C'est aussi grâce à elle que j'ai rencontré SHANA quelques années plus tard. DAWN est la fille de Billie, je la connais depuis sa naissance ce qui fait que c'est une des seule enfant que je supporte. DEVON vie chez moi, elle est probablement ma meilleure rencontre de l'année. Je me demande ce qu'elle peut bien trouver à ANDREW qui n'est rien de plus qu'un geek qui sait pas s'occuper d'une femme. JAMIE est mon cousin, on est pareil lui et moi et je ne comprend vraiment pas ce qui l'a poussé à se marier à SOPHIA. En revanche j'apprécie la petite sœur de cette dernière, BELLE que j'ai rencontré quand Jamie sortait avec une de ses amie. PERCIVAL est comme un père pour moi et CAÏN un peu comme un frère. CAITLYN je l'ai dépucelé, depuis on couche toujours ensemble et on est assez proche. En parlant de ça j'essaye de dépuceler GRACE qui est la sœur d'Andrew. NOAH est un ami et surtout mon padawan de drague. EDENSHAW est le père de Dawn mais il a fuit quand Billie était enceinte depuis je le déteste et lui envoie constamment des piques. Au moins quand YANN s'est séparé de Billie ça s'est fait correctement et aujourd'hui je suis encore mai avec. LISA c'est la secrétaire de Jamie mais pour moi c'est surtout une fille avec qui j'ai couché après un massage. C'est sûr que ça fait contraste avec LIDWYN qui est venu sans être sûre de vouloir un massage ! JAY est un bon ami que je connais depuis des années et qui se confie beaucoup. Je ne m'entend pas avec KATE, elle n'aime pas ma façon de traiter les filles et je n'accepte pas la morale. JOAN est amusante, on a couché ensemble et elle m'a proposé de travailler pour elle quelques fois pour des photos pour des affiches.

❝ Age : 33
❝ pseudo : TAG
❝ crédits : Avatar: TAG
❝ avatar : Ian Somerhalder
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Dans la limite du raisonnable
❝ autres comptes : Megara (Phoebe Tonkin) - La garçon manquée nymphomane qui fume comme un pompier et jure comme un camionneur Liv (Amber Heard) - blablabla
❝ Points : 1932
❝ Messages : 863
❝ depuis : 03/12/2015
❝ mes sujets : DevonCaitlynJamieBillieArizonaJulianBillieRome


mot doux de Jared Silvester un Mar 22 Déc - 19:54
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Jamie ∞ Jared
J'avais passé une journée de merde on pouvait le dire. Pour commencer je m'étais réveillé en sursaut dans mon lit et tout ça à cause d'un cauchemar à la con dont je ne me rappelais à présent que des brides. Pour qu'il me réveille de la sorte j'avais ça avait sûrement du être violent. Peut-être que j'avais rêvé que je faisais un mariage gay, ceci expliquerait cela. Ou que je me mariais avec une vierge ça marche aussi. Moui non ça devait être autre chose quand même parce que je n'avais aucun souvenir de romance ou de robe blanche. Heureusement il n'y avait personne dans mon lit pour voir ça. Ça faisait un point positif au moins. Quoi que Devon n'était pas loin mais j'espérais qu'elle ai le sommeil assez lourd pour ne pas m'avoir entendu. Bref je m'étais levé pour prendre une douche histoire de me réveiller un peu plus en douceur mais mon vœux ne fut pas exaucé. Pourquoi ? Simplement parce qu'au bout de deux minutes sous l'eau froide à attendre qu'elle chauffe je perdis patience. Tout pour me mettre de mauvaise humeur. J'enfilais mon peignoir et descendais au sous sol regarder ce qui pouvais bien déconner avec le chauffe-eau. Je remis l'interrupteur du bon côté. Il avait du sauter, le prochaine fois ça serait sympa qu'il prévienne. Je soupirais et remontais manquant de glisser sur une des marches et de me casser la gueule. "Merde !" J'étais partis pour les enchaîner aujourd'hui. Bon heureusement pas d'autres malheur avant de me retrouver au boulot. Cependant ça ne serait pas une si mauvaise journée si ça c'était arrêté la ! Non j'avais eu droit à une cliente indécise qui m'avait tenu la jambe pendant presque une heure ! La deuxième ce mois ci à croire qu'elles s'étaient passer le mot. La prochaine fois que je tombe sur une cliente comme ça je l'envoie directement voir une masseuse comme ça elles pourrons bavarder entre filles et pour moi ça n'aurait pas à être aussi déprimant. Je pouvais supporter les jacassements d'une fille jusqu'à une certaine limite mais au bout d'un moment, je vous en supplie mesdemoiselles, fermez la.

Enfin bref après cette journée tout ce qu'il y a de plus agréable j'avais besoin de me détendre et pour ça rien de mieux que le club de strip-tease. Un des seuls endroit ou les femmes s'exhibaient plus qu'elles ne parlaient ! j'avais tellement l'habitude de venir lorgner des popotins ici que la aussi je connaissais plusieurs personnes du personnel.  Les bars, les boites et le club de strip c'était mon univers c'était certain. Si la journée avait été mauvaise je comptais bien me rattraper avec la nuit ! Une fois arrivé je commandais un verre et allait directement m'asseoir devant un podium ou une danseuse magnifique faisait son show. Je ne la connaissais pas celle la mais je l'avais déjà vu de loin. Je ne fus pas seul très longtemps. Une voix que je connaissais bien m’interpella. « Eh bien, tu t’es payé un abonnement ici à ce que je vois ! » Et souris étendis mes lèvres, c'est vrai qu'on pourrait dire ça ! "Tien un revenant ! Ton cousin préféré te manquais ?" Je me tournais vers lui pour lui faire une accolade et lui tapoter le dos. Ça faisait plaisir de le revoir celui la ! Encore plus plaisir de le retrouver dans cet endroit la ! "Alors toujours aussi marié que la dernière fois ?" J'entrechoquais nos verres avant de boire une gorgée du mien. Jamie savait que je n'approuvais pas son mariage, enfin plutôt que je ne le comprenais pas. Ça n'avait rien de... Lui. Du coup je me permettais de le taquiner la dessus.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jamie D. Copperman
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t8228-copperman-jamie-somebody-that-i-used-to-know http://www.your-family-tree.net/t8497-copperman-jamie-somebody-that-i-used-to-know

❝ Métier : Cancérologue, professeur en recherche et écrivain scientifique
❝ cupidon : Ce n'est jamais simple, les contes de fée ça n'existent pas pour un adulte.
❝ post-it : Né à Toronto le 30 août 1977, dans une famille dysfonctionnelle ▬ A perdu sa sœur aînée lorsqu'il avait 6 ans, c'est ce qui le mènera à faire le choix d'être cancérologue ▬ A étudié à McGill en médecine ▬ A une mémoire eidétique et est aussi daltonien ▬ A apprit le français, mais il est maintenant rouillé ▬ A publié un livre au début de sa carrière, parlant de recherche sur le cancer, il est reconnu dans son domaine pour son travail acharné et ses réussites ▬ Apprenant qu'il allait perdre son visa, il s'est marié avec une de ses étudiantes, omettant certain détail sur leur relation ▬ coureur de jupon, il ne croit pas à la fidélité, à l'amour avec un grand A et encore moins au mariage ▬ Il ne se montre pas comme il est vraiment, car pour lui l'image compte beaucoup, mais il ne donne pas facilement sa confiance ▬ Est insomniaque et ses nuits ne dépassent jamais plus de 4 heures lorsqu'il arrive à dormir


Fan de Taylor Swift, il dit qu'elle lui amène un grain de folie ▬ Est un cordon bleu et n'aime pas manger au restaurant sauf s'il est contraint ▬ N'a pas la dent sucrée ▬ Sportif, il pratique le tennis, le golf, la voile et fait un jogging par journée ▬ Ne supporte pas One Direction, les séries télévisées, le shopping et l'hiver ▬ son livre favori est Moby Dick

❝ pseudo : monocle.
❝ crédits : @avatar tag ♥️ /@gif tumblr
❝ avatar : Daniel Gillies
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Disponible, suffit de venir me voir ♥
❝ autres comptes : AIDEN ▬ (a.levine) le papa qui accepte tous les caprices de sa femme. GRANT ▬ (g.gustin) l'handicapé des sentiments envers les femmes ! oui, il les aime, mais il ne sait pas comment leur dire. CARTER ▬ (a.kendrick) la nouvelle maman amoureuse de l'homme qu'elle a marié à vegas. ALVIN ▬ (m.bomer) le papa qui ne comprend rien au fait d'avoir des enfants avant le mariage. JONAS ▬ (r.amell) l'étudiant qui ne s'amuse qu'avec les plaisirs de la vie. DEVON ▬ (k.graham) la jeune femme qui rêve de liberté et de se reconstruire une vie bien différente de celle qu'elle a toujours connue. GWEN ▬ (s.johansson) la jeune femme qui ne connait rien à l'amour.

anciennement : baptist ▬ parti travailler en Afrique
❝ Points : 502
❝ Messages : 488
❝ depuis : 16/10/2015
❝ mes sujets : jaredmegsophiaterrysteadworthylexieliv (uc.)and you ?
lipstick on my collar– ✻ –

lipstick on my collar
– ✻ –

mot doux de Jamie D. Copperman un Mer 23 Déc - 2:16
jared & jamie
entre nous y'a pas mieux que devant une meuf se déshabillant qu'on peut se dire les vraies choses
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Retour à Pasadena voulait tout simplement dire retour à cette vie que j’avais avant mon départ. Bar en parti, mais aussi club de strip. Toutes les occasions sont bonnes pour reluquer une minette, que ce soit sur une piste de danse ou sur un podium. Et puisque je savais que Sophia ne pouvait pas savoir ce que je faisais en ce moment, je n’allais pas m’en privé. Ce qu’elle ignorait ne pouvait pas lui faire de mal et pendant les quelques mois avant notre mariage, elle n’avait jamais découvert mes subterfuges, donc bon. Je saluais une danseuse, avant de prendre mon verre et de me diriger vers mon cousin dont on m’avait informé de sa présence. C’était à croire qu’on était connu dans la place. Me laissant tomber sur la chaise à ses côté, je laissais un sourire prendre place sur mes lèvres lorsqu’il remarqua ma présence. Un revenant, j’avais plus la pêche que ça tout de même – oui, je sais ce n’est qu’une façon de parler, et alors ? « Désolé, mais se sont surtout les femmes qui m’ont manqué. T’es pas trop mon genre. » Mon sourire s’élargie, je pouvais bien me permettre de le taquiner, même si y’avait peu de chance que je ressente un jour de l’attirance pour un homme. Ce n’était pas ce qu’il entendait en me disant cela, mais c’était plus fort que moi. Une poitrine serait toujours plus alléchante que Jared, dommage ! Je lui rendais son accolade, avant de prendre une gorgée dans mon verre. Vraiment la danseuse n’avait des yeux que pour mon cousin. Tous les poireaux autour de nous avait beau la dévorer des yeux, ses sourires n’étaient adresser qu’au brun près de moi. J’aurais dû m’attendre à cette question, haussant les épaules je continuais de regarder la femme devant nous. « Toujours, mais elle demande le divorce… » Je me passais une main dans les cheveux. « …Disons, qu’elle m’a surpris en pleine partie de sport de chambre, bien entendu avec une autre. » C’était une évidence, mais bon. « J’essaie de repousser ça pour qu’elle m’accorde une autre chance. » Je prenais une respiration, passant ma langue sur mes lèvres avant de me relever un peu de ma chaise pour aller chercher mon portefeuille. J’ouvrais celui-ci sortant un billet de cinq, que je glissais dans la culotte de la danseuse. Tout cela dans le plus grand des naturels. « C’est un peu cela qui m’amène à Pasadena. » avouais-je en revenant m’asseoir dans la chaise, tournant ma tête vers Jared. Je ne serais pas étonné qu’il me dise « Je te l’avais ! », mais bon même moi je ne croyais pas au mariage. Je n’y avais jamais cru, mais mon mariage n’était qu’une façade de toute manière. J’étais peut-être le seul à le savoir, mais je ne me cachais pas non plus, enfin sauf à Sophia. Mais puisqu’il avait amené le sujet de mes « amourette », je pouvais bien lui renvoyer la perche. Je ne m’attendais tout de même pas à ce qu’il me dise être fiancé. Enfin, s’il le faisait je crois que j’aurais de quoi devenir gay ! « Et toi, quelqu’un dans ta vie ou bien tu passes tout ton temps ici à mâter comme un ados ces filles ? » Je pouvais bien m’en permettre, laissant un sourire espiègle prendre place sur mes lèvres. J’étais tout de même curieux, après on se ressemblait donc bon.

_________________


Dernière édition par Jamie D. Copperman le Mar 31 Mai - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jared Silvester
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t8561-silvester-jared-why-so-serious#191628 http://www.your-family-tree.net/t8585-silvester-jared-cher-journal-aujourd-hui-un-ecureuil-m-a-demande-mon-nom-j-ai-repondu-jo-ce-mensonge-me-hantera-toute-ma-vie#192023 http://tag-gallery.e-monsite.com/

❝ Métier : Masseur
❝ cupidon : Et hop une flèche dans la fesse gauche !
❝ post-it :
BILLIE est ma plus vieille amie, je tien énormément à elle. C'est aussi grâce à elle que j'ai rencontré SHANA quelques années plus tard. DAWN est la fille de Billie, je la connais depuis sa naissance ce qui fait que c'est une des seule enfant que je supporte. DEVON vie chez moi, elle est probablement ma meilleure rencontre de l'année. Je me demande ce qu'elle peut bien trouver à ANDREW qui n'est rien de plus qu'un geek qui sait pas s'occuper d'une femme. JAMIE est mon cousin, on est pareil lui et moi et je ne comprend vraiment pas ce qui l'a poussé à se marier à SOPHIA. En revanche j'apprécie la petite sœur de cette dernière, BELLE que j'ai rencontré quand Jamie sortait avec une de ses amie. PERCIVAL est comme un père pour moi et CAÏN un peu comme un frère. CAITLYN je l'ai dépucelé, depuis on couche toujours ensemble et on est assez proche. En parlant de ça j'essaye de dépuceler GRACE qui est la sœur d'Andrew. NOAH est un ami et surtout mon padawan de drague. EDENSHAW est le père de Dawn mais il a fuit quand Billie était enceinte depuis je le déteste et lui envoie constamment des piques. Au moins quand YANN s'est séparé de Billie ça s'est fait correctement et aujourd'hui je suis encore mai avec. LISA c'est la secrétaire de Jamie mais pour moi c'est surtout une fille avec qui j'ai couché après un massage. C'est sûr que ça fait contraste avec LIDWYN qui est venu sans être sûre de vouloir un massage ! JAY est un bon ami que je connais depuis des années et qui se confie beaucoup. Je ne m'entend pas avec KATE, elle n'aime pas ma façon de traiter les filles et je n'accepte pas la morale. JOAN est amusante, on a couché ensemble et elle m'a proposé de travailler pour elle quelques fois pour des photos pour des affiches.

❝ Age : 33
❝ pseudo : TAG
❝ crédits : Avatar: TAG
❝ avatar : Ian Somerhalder
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Dans la limite du raisonnable
❝ autres comptes : Megara (Phoebe Tonkin) - La garçon manquée nymphomane qui fume comme un pompier et jure comme un camionneur Liv (Amber Heard) - blablabla
❝ Points : 1932
❝ Messages : 863
❝ depuis : 03/12/2015
❝ mes sujets : DevonCaitlynJamieBillieArizonaJulianBillieRome


mot doux de Jared Silvester un Mer 23 Déc - 4:24
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Jamie ∞ Jared
Si la différence d'âge avait été marquante quand j'étais petit aujourd'hui elle me semblait totalement inexistante et ça fait bien longtemps que je parlait à mon cousin comme à un frère. Même si ça faisait un bout de temps qu'on ne s'était pas vu ! D'où le surnom de revenant ! En même temps nos parents n'habitant pas au même endroit on avait l'habitude de ne pas se voir si souvent et pourtant à chaque fois qu'on se retrouvais on se parlait comme si on s'était vu hier, comme maintenant. Pourtant trois ans ça n'était pas rien en sois ! « Désolé, mais se sont surtout les femmes qui m’ont manqué. T’es pas trop mon genre. » Un sourire étira le coin de mes lèvres. Au moins je ne pouvais plus avoir aucun doute sur l'identité de la personne qui se trouvais à côté de moi ! "Quoi tu veux dire même pas avec un jupon ?" Le jour ou l'un de nous deux irait voir un homme c'est que... Non en fait même amnésique ou avec un paris perdu je ne m'imaginais pas une seconde aller voir chez les mecs. Jamais ! Je ne le répéterais jamais assez. Et puis du côté de Jamie il s'était marié et avec son amour pour les femmes ça m'avait plus que surpris ! Ceci dit de la à devenir gay on en était encore loin. D'ailleurs en parlant de mariage je voulais savoir où en était le siens ! Après trois ans sans nouvelles il fallait bien que je me tienne au jus ! « Toujours, mais elle demande le divorce… » J'haussais un sourcil en tournant à nouveau ma tête vers lui. Alors comme ça la triplette n'était plus folle amoureuse ? Il m'aurait dit l'inverse ça m'aurait moins étonné en fait. « …Disons, qu’elle m’a surpris en pleine partie de sport de chambre, bien entendu avec une autre. » Je ne pus pas m'empêcher de lâcher un rire. Je savais bien qu'il n'était pas capable de rester avec une seule et unique femme ! Pourtant j'avais crus que c'était ce qu'il voulait quand je lui avait parlé juste avant le mariage ! "Un conseil quand tu trompes ta femme, fais le pas chez vous" A moins qu'elle l'ai surpris sur son lieu de travail, la ça devenait plus intéressant ! « J’essaie de repousser ça pour qu’elle m’accorde une autre chance. » Je fronçais les sourcils, c'était à n'y plus rien comprendre. Pourquoi est ce qu'il ne sautait pas sur l'occasion de retrouver sa liberté ? "Tu tiens vraiment à elle ? Je veux dire, pour de vrai ?" Elle ne valait pas le coup qu'il se donne du mal pour la reconquérir. Après tout ça servait à quoi ? Elle allait lui donner une seconde chance et il allait la tromper à nouveau ? A quoi ça serre ? C'était cette question qui avait fait que je n'étais jamais resté en couple très longtemps, du tout. Je le regardais glisser un billet dans le string de la danseuse tout en buvant à nouveau quelques gorgées de mon verre. « C’est un peu cela qui m’amène à Pasadena. » Il avait fallut qu'elle demande le divorce pour qu'il se bouge le cul jusqu'ici ? "Tu veux dire que tu es revenu vraiment que pour elle, attention je vais me vexer !" Je repris mon sérieux avant de soupirer "T'aurais pû en trouver une mieux, ou plus naïve, pourquoi y'a fallut que tu tombes sur elle, une clone en plus" Bon je n'avais jamais vraiment beaucoup apprécié Sophia ça n'était pas un mystère mais je n'avais maintenant vraiment plus aucune raison de faire un effort. Et puis oui le fait que ça soit une triplette me perturbais, je ne savais jamais si j'avais à faire à elle ou non. Jamie se serait marié avec une de ses sœurs que je n'y aurais vu que du feu ! « Et toi, quelqu’un dans ta vie ou bien tu passes tout ton temps ici à mâter comme un ados ces filles ? » Je ris avant de finir mon verre avant de le poser sur la petite table ronde. "Je suis toujours un ado, qui mâte et au delà de ça mais certainement pas qui se mari" Ça ça n'était pas prêt d'arriver ! "Sinon je ne suis pas en couple ni même amoureux, je continue à coucher avec des filles, chez moi, sans avoir à les cacher d'une femme" Je levais un doigt pour me rectifier "Ou presque, elles sont quasiment toute jalouses de la femme qui vie quasiment chez moi maintenant" Du coup parfois si elles pouvaient éviter de se croiser ça m'arrangeait. Devon commençait à avoir l'habitude aussi mais il n'en restait pas moins que devoir répondre trente six mille fois à la question: C'est qui celle la ? Était particulièrement chiant. "Mais je t'arrête tout de suite c'est juste une amie, avec qui je couche" Parce que je voyais venir les question à propos de cette femme qui vivait presque chez moi, j'étais quasiment certain que ça allait l'intriguer.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jamie D. Copperman
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t8228-copperman-jamie-somebody-that-i-used-to-know http://www.your-family-tree.net/t8497-copperman-jamie-somebody-that-i-used-to-know

❝ Métier : Cancérologue, professeur en recherche et écrivain scientifique
❝ cupidon : Ce n'est jamais simple, les contes de fée ça n'existent pas pour un adulte.
❝ post-it : Né à Toronto le 30 août 1977, dans une famille dysfonctionnelle ▬ A perdu sa sœur aînée lorsqu'il avait 6 ans, c'est ce qui le mènera à faire le choix d'être cancérologue ▬ A étudié à McGill en médecine ▬ A une mémoire eidétique et est aussi daltonien ▬ A apprit le français, mais il est maintenant rouillé ▬ A publié un livre au début de sa carrière, parlant de recherche sur le cancer, il est reconnu dans son domaine pour son travail acharné et ses réussites ▬ Apprenant qu'il allait perdre son visa, il s'est marié avec une de ses étudiantes, omettant certain détail sur leur relation ▬ coureur de jupon, il ne croit pas à la fidélité, à l'amour avec un grand A et encore moins au mariage ▬ Il ne se montre pas comme il est vraiment, car pour lui l'image compte beaucoup, mais il ne donne pas facilement sa confiance ▬ Est insomniaque et ses nuits ne dépassent jamais plus de 4 heures lorsqu'il arrive à dormir


Fan de Taylor Swift, il dit qu'elle lui amène un grain de folie ▬ Est un cordon bleu et n'aime pas manger au restaurant sauf s'il est contraint ▬ N'a pas la dent sucrée ▬ Sportif, il pratique le tennis, le golf, la voile et fait un jogging par journée ▬ Ne supporte pas One Direction, les séries télévisées, le shopping et l'hiver ▬ son livre favori est Moby Dick

❝ pseudo : monocle.
❝ crédits : @avatar tag ♥️ /@gif tumblr
❝ avatar : Daniel Gillies
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Disponible, suffit de venir me voir ♥
❝ autres comptes : AIDEN ▬ (a.levine) le papa qui accepte tous les caprices de sa femme. GRANT ▬ (g.gustin) l'handicapé des sentiments envers les femmes ! oui, il les aime, mais il ne sait pas comment leur dire. CARTER ▬ (a.kendrick) la nouvelle maman amoureuse de l'homme qu'elle a marié à vegas. ALVIN ▬ (m.bomer) le papa qui ne comprend rien au fait d'avoir des enfants avant le mariage. JONAS ▬ (r.amell) l'étudiant qui ne s'amuse qu'avec les plaisirs de la vie. DEVON ▬ (k.graham) la jeune femme qui rêve de liberté et de se reconstruire une vie bien différente de celle qu'elle a toujours connue. GWEN ▬ (s.johansson) la jeune femme qui ne connait rien à l'amour.

anciennement : baptist ▬ parti travailler en Afrique
❝ Points : 502
❝ Messages : 488
❝ depuis : 16/10/2015
❝ mes sujets : jaredmegsophiaterrysteadworthylexieliv (uc.)and you ?
lipstick on my collar– ✻ –

lipstick on my collar
– ✻ –

mot doux de Jamie D. Copperman un Mer 23 Déc - 7:42
jared & jamie
entre nous y'a pas mieux que devant une meuf se déshabillant qu'on peut se dire les vraies choses
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Les drags Queens ça peut en brancher certain, mais encore là je me concentrerai toujours sur une vrai femme. » N’empêche que l’idée de voir Jared en jupon ou voir pire en robe avait quelque chose d’exaltant. J’aurais misé gros pour voir ça un jour, mais je crois que le plus terrible serait qu’il arriverait encore à faire du charme. Bien que je savais parfaitement que mon cousin n’avait aucun intérêt pour les hommes, sur ce point on se ressemblait. Si on m’offrait cette possibilité, quel que soit la circonstance, je dirais toujours non. C’était catégorique, j’aimais les femmes ni plus ni moins. Ça avait plus de charme et leur courbe était bien plus alléchante. Je parlais un peu de moi, tout du moins de ma relation avec Sophia qui partait en vrille depuis près d’une année. Par chance, j’étais tenace et j’avais simplement laissé l’eau coulé sous les ponts avant de retenter quoi que ce soit. Autant dire que son séjour en prison, je le voyais comme un avantage pour me montrer sérieux et désireux, surtout, de la ravoir à mes côtés. Je ne portais pas attention aux expressions de Jared, à quoi bon ? Je savais déjà ce qu’il pensait, après tout je le pensais aussi secrètement. J’haussais tout de même un sourcil en le voyant rire, cache ton plaisir surtout ! « Tu dis ça, mais j’ai plus d’expérience que toi en tromperie gamin ! Cette fois c’était juste le mauvais coup du sort… » disais-je en souriant, après tout elle avait fini plus tôt et j’avais croisé la voisine par hasard. Des circonstances faciles à éviter, mais hélas ce ne fut pas le cas cette fois-là. Je m’en sentais tout de même pas du tout coupable, même si j’avais juré à Sophia que c’était une erreur. Mentir dans ce domaine était chose aisé. J’avais une facilité incroyable pour ce genre de chose. Après mes parents avaient été les meilleurs enseignants qui soient. Je déposais ma main sur mon front massant mes tempes. « Oui, je crois. Je suis attaché à elle. » avouais-je malgré moi. Car bien que je ne fusse pas fidèle, je n’avais jamais voulu lui faire de mal. Et pourtant, c’était inévitable, en d’autre circonstance il n’y aurait jamais rien eu d’autre qu’un semblant d’amourette. Aujourd’hui, c’était quand même différent, je ne pouvais pas me dire amoureux, mais je ressentais quelque chose pour elle que je ne pouvais pas décrire. Mais mon objectif restait toujours le même, mes papiers et nul autre. Glissant un billet dans le string de la strip-teaseuse, je continuais sur ma lancée. En fait, avec Jared il n’y avait pas de prise de tête. On pouvait avoir une conversation plus que sérieuse dans un endroit comme celui-ci. Déposant mon coude sur la table, j’appuyais ma main devant mes lèvres regardant mon cousin qui semblait étonné de ma raison de mon retour même s’il le présentait sous forme de plaisanterie. « Elle avait besoin de moi… Si tu voulais que je revienne tu n’avais qu’à m’appeler au lieu de bouder dans ton coin. J’avais de la place pour t’accueillir si t’était venu. » J’allais lui ébouriffer ses cheveux avec ma main comme on le ferait pour un gamin. J’entendais des murmures derrières nous, tournant la tête pour voir deux serveuses nous regarder. On avait toujours eu le don d’attirer les regards. Je ramenais mon regard sur Jared. « Elle était là à ce moment-là… Je ne sais pas moi ! » Il allait me laisser tranquille à la fin ? « Et arrête de faire ton saint-nitouche, je suis sûr que tu ne dirais pas non pour te taper des triplettes. » En tout cas, moi je ne dirais jamais non, même s’il avait peu de chance que ce moment soit avec ma femme et ses sœurs. Sophia n’aurait jamais accepté, Ariel n’en parlons même pas, cette fille m’avait en horreur et Sasha, elle, elle aurait sans doute dit oui. Préférant changer de sujet, je me tournais plutôt vers lui. De son côté s’était-il fiancé, avait-il trouvé la perle rare. Je le regardais, buvant à mon tour une gorgée. Il n’avait pas changé, pas étonnant. On ne change pas si facilement, surtout pas dans notre famille. Seulement, je fronçais les sourcils en le regardant lever le doigt. Finalement, il avait peut-être changé. Lui laisser vivre une femme chez lui, ça tenait presque du miracle. Je riais. « Une amie, ouais… » Je finissais à mon tour mon verre, faisant signe à une serveuse. « Déjà que tu laisses une fille vivre chez toi m’étonne. Elle doit être quelque chose pour que tu la laisses vivre dans tes affaires. » Une brune dans un maillot patriotique arriva près de nous. « La même chose pour les deux. » disais-je en reportant mon attention sur Jared. « Et elle est un bon coup ? » Je souriais, avant de rire. « Je me renseigne c’est tout ! » Des sifflements se firent entendre et je levais la tête pour remarquer que la danseuse avait changé. Et franchement, elle s’avait bien s’occuper d’un poteau. « Sinon, toujours masseur ? » demandais-je sans détourner mon regard de la scène.

_________________


Dernière édition par Jamie D. Copperman le Mar 31 Mai - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jared Silvester
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t8561-silvester-jared-why-so-serious#191628 http://www.your-family-tree.net/t8585-silvester-jared-cher-journal-aujourd-hui-un-ecureuil-m-a-demande-mon-nom-j-ai-repondu-jo-ce-mensonge-me-hantera-toute-ma-vie#192023 http://tag-gallery.e-monsite.com/

❝ Métier : Masseur
❝ cupidon : Et hop une flèche dans la fesse gauche !
❝ post-it :
BILLIE est ma plus vieille amie, je tien énormément à elle. C'est aussi grâce à elle que j'ai rencontré SHANA quelques années plus tard. DAWN est la fille de Billie, je la connais depuis sa naissance ce qui fait que c'est une des seule enfant que je supporte. DEVON vie chez moi, elle est probablement ma meilleure rencontre de l'année. Je me demande ce qu'elle peut bien trouver à ANDREW qui n'est rien de plus qu'un geek qui sait pas s'occuper d'une femme. JAMIE est mon cousin, on est pareil lui et moi et je ne comprend vraiment pas ce qui l'a poussé à se marier à SOPHIA. En revanche j'apprécie la petite sœur de cette dernière, BELLE que j'ai rencontré quand Jamie sortait avec une de ses amie. PERCIVAL est comme un père pour moi et CAÏN un peu comme un frère. CAITLYN je l'ai dépucelé, depuis on couche toujours ensemble et on est assez proche. En parlant de ça j'essaye de dépuceler GRACE qui est la sœur d'Andrew. NOAH est un ami et surtout mon padawan de drague. EDENSHAW est le père de Dawn mais il a fuit quand Billie était enceinte depuis je le déteste et lui envoie constamment des piques. Au moins quand YANN s'est séparé de Billie ça s'est fait correctement et aujourd'hui je suis encore mai avec. LISA c'est la secrétaire de Jamie mais pour moi c'est surtout une fille avec qui j'ai couché après un massage. C'est sûr que ça fait contraste avec LIDWYN qui est venu sans être sûre de vouloir un massage ! JAY est un bon ami que je connais depuis des années et qui se confie beaucoup. Je ne m'entend pas avec KATE, elle n'aime pas ma façon de traiter les filles et je n'accepte pas la morale. JOAN est amusante, on a couché ensemble et elle m'a proposé de travailler pour elle quelques fois pour des photos pour des affiches.

❝ Age : 33
❝ pseudo : TAG
❝ crédits : Avatar: TAG
❝ avatar : Ian Somerhalder
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Dans la limite du raisonnable
❝ autres comptes : Megara (Phoebe Tonkin) - La garçon manquée nymphomane qui fume comme un pompier et jure comme un camionneur Liv (Amber Heard) - blablabla
❝ Points : 1932
❝ Messages : 863
❝ depuis : 03/12/2015
❝ mes sujets : DevonCaitlynJamieBillieArizonaJulianBillieRome


mot doux de Jared Silvester un Lun 28 Déc - 4:15
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Jamie ∞ Jared
Oh je le savais parfaitement bien que Jamie n'était pas attiré par les hommes et puis s'il me courrait après ça serait encore plus bizarre que s'il était juste gay ! « Les drags Queens ça peut en brancher certain, mais encore là je me concentrerai toujours sur une vrai femme. » Je souris en me faisant le montage dans ma tête. Lui et moi en travelo ! Mon dieu le massacre ! Ceci dit je suis sûr que ça ferait rire tout le monde ! "Dommage moi qui songeait à me refaire une beauté" Autant en jouer, c'était plutôt marrant ! On avait déjà essayé de me travestir ! Si des potes filles à moi lors d'une soirée c'était mise en tête de me déguiser en fille ! Allez savoir pourquoi, j'ai du les fuir toute la soirée ! Au final après quelques verres je me suis quand même retrouvé avec du rouge à lèvre et j'ai fais des bisous à tout le monde... Sur la joue ! N'empêche que certaines personnes en avait réclamé, je devais être attirant ! Revenons en à Sophia, sa chère et tendre qui apparemment ne voulait plus de lui. Il avait misé sur le mauvais cheval, il aurait du prendre une des deux autres. « Tu dis ça, mais j’ai plus d’expérience que toi en tromperie gamin ! Cette fois c’était juste le mauvais coup du sort… » Mais le mauvais coup du sort ne serait pas arrivé si il avait eu l'intelligence de faire ça ailleurs, soyons réaliste ! "T'as plus d'expérience en tromperie uniquement parce que t'as eu l'idée absurde de te mettre en couple mon vieux" En étant célibataire au moins on avait pas à s'enquiquiner et à se cacher. J'avais été quelques fois en couple c'est vrai et je les avais toutes trompées mais je n'avais pas réellement fait d'effort pour le cacher parce qu'honnêtement je n'en avais rien à foutre. Et c'est pour ça que ça fait un bout de temps maintenant que je ne me suis pas relancé dans cette aventure épuisante ! « Oui, je crois. Je suis attaché à elle. » J'arrêtais de sourire pour le regarder plus sérieusement. Mouai, la logique veut qu'on ne fasse pas souffrir les personnes auxquelles on tien non ? C'est d'ailleurs comme ça que je me suis rendu compte que je n'étais pas du tout attaché à mes ex.  "Tu veux dire les sentiments et tout le bordel qui va avec ?" Pour ma part ça ne m'étais jamais arrivé alors je pouvais difficilement le décrire. C'était déjà à peine si j'y croyais alors... Mais peut-être que Jamie était en train de changer lui. Hmm nan je l'imaginais mal ne plus coucher avec toutes les femmes qu'il croise ceci dit il disait tenir à elle alors est ce que c'était aussi vrai que ce qu'il m'avait dit à son mariage ou est ce qu'il y avait vraiment quelque chose qui ferait tourner la tête de mon cousin chez cette femme clonée. « Elle avait besoin de moi… Si tu voulais que je revienne tu n’avais qu’à m’appeler au lieu de bouder dans ton coin. J’avais de la place pour t’accueillir si t’était venu. » Je remettais brièvement mes cheveux en place après qu'il me les ai ébouriffé. Je n'étais absolument pas sérieux en jouant les jaloux, depuis quand est ce que je boudais parce que quelqu'un ne venait pas me voir, je n'avais plus cinq ans. "On a chacun notre vie, tu fais bien ce que tu veux t'es grand mais si je passe dans ta ville un jour je me rappellerais que t'as une place pour moi !" Mais tout ça ne m'avait pas fait oublier le début de sa phrase et j'étais bien trop curieux pour tenir ta langue "C'est elle qui t'as dis avoir besoin de toi ? Il lui arrive quoi à te demoiselle en détresse ?" Car non je ne suivais pas la vie de ma belle cousine, pas du tout même. Ce que j'en sais c'est ce que me raconte Jamie. Je tournais la tête en le voyant regarder derrière et souris aux deux jeunes femmes avant de reporter mon attention sur lui quand il se mit à nouveau à parler « Elle était là à ce moment-là… Je ne sais pas moi ! » J'haussais un sourcil "Comment ça à ce moment la ? T'attendais quelque chose ?" Dit comme ça on avait plutôt l'impression qu'il avait eu besoin de quelqu'un et qu'il avait prit la première qui lui était tombée sous le bras ! Ou alors il était complètement déprimé et la elle lui a souris, tadaaam moment magique ! Mouais nan ! « Et arrête de faire ton saint-nitouche, je suis sûr que tu ne dirais pas non pour te taper des triplettes. » Je ris de bon cœur ! Depuis quand j'étais un sainte nitouche ? "Je dirais jamais non à une proposition pareil ! Faut saisir sa chance ! Mais j'attend le jour ou tu me diras que t'auras réussis avec ta femme et ses sœurs !" Parce que pour le coup Sophia était plus sainte nitouche que moi et ses sœurs ne devaient pas être des adeptes des plan à quatre en famille je pense. Le sujet finis par tourner sur moi. Et oui, et moi ? Où j'en étais ? « Une amie, ouais… » Je voyais déjà venir de loin les sous entendus ! Et surtout les questions, mais après tout avec toutes celles que j'avais posé je l'avais peut-être un peu cherché, je l'admet. « Déjà que tu laisses une fille vivre chez toi m’étonne. Elle doit être quelque chose pour que tu la laisses vivre dans tes affaires. » Bon c'est vrai que les filles que je connaissais sois c'était un soir et basta soit c'étaient des amies mais elles avaient leur propre chez elles. La j’accueillais une femme que je connaissais depuis peu "Elle a pas de toit, je fais pas vraiment dans la charité mais on sympathisé, elle est cool alors la dépanné ça ne me gêne pas" Honnêtement Devon était une de mes meilleures rencontres de ces dernières années et je ne regrettais absolument pas de l'avoir fait rentrer dans ma vie. La serveuse arriva et Jamie se chargea de commander. Je l'observais de haut en bas, plutôt pas mal du tout ! « Et elle est un bon coup ? » Je ris en lâchant la serveuse du regard pour le regarder lui « Je me renseigne c’est tout ! » Ça oui ! D'ailleurs je serais curieux de savoir pour Sophia "Très bon cou et très souple ! Si tu savais ! Et puis un corps carrément bandant !" Y'aurait de quoi être jaloux oui ! Mais peut-être n'avions nous pas totalement les mêmes goûts en matière de femmes. Ceci dit j'imaginais difficilement que Devon ne puisse pas lui plaire physiquement et pourtant il était marié avec une femme qui ne m'attirait pas plus que ça. J'eu la même réaction que lui en entendant siffler et je tournais la tête vers la nouvelle danseuse pour finalement la tourner vers la serveuse qui revenais avec les deux verres. Je lui tendais un billet et elle posa les verres sur la table « Sinon, toujours masseur ? » Comme si j'avais fait toutes ses heures d'études à la con pour changer de boulot alors qu'il me rapporte bien "Oui toujours, ça peut être agréable comme l'inverse" Ouai il y avait certains corps qu'on avait pas forcément envie de masser, les inconvénients du métier ! Et puis parfois il y avais des cas, certains se croyaient même en cabinet de psychologie je sais pas... "Oh d'ailleurs y'a pas longtemps j'ai eu une cliente qui est venue pour me dire qu'elle ne se sentais pas prête à se faire masser ! Lidwyn, je m'en rappelle son nom m'a marqué" J'avais jamais entendu un nom pareil alors je l'avais retenu ! Et oui les séances ragots c'était pas que pour les femmes. Honnêtement je ne parlais pas souvent de mon travail mais il faut dire que cette fille m'avait bien fait rire intérieurement ! C'était un peu comme aller au McDo avec une réduction en disant j'aime pas les frittes ou encore j'ai pas faim merci. Sans aucun sens... Et j'avais eu deux cas comme ça dans la semaine, pareil une nana mais j'avais oublié son nom à elle, ça devait être un prénom plus courant. "Et toi toujours en train d'écrire, ça avance ?" Je pris mon verre pour en boire une gorgée "Tu me le dédicaceras quand tu l'auras finit, comme ça je pourrais attirer tes fans dans mon lit" Je souris à l'idée. C'était pas totalement con n'empêche ! Venir vois le bouquin chez moi, c'est un bon motif ça, j'aurais même pas besoin de draguer, en tout cas pas pour les faire venir. Après oui, à moins que je cache le livre dans mon caleçon mais ça risquait d'être légèrement encombrant ! Dans le lit ça pouvait le faire aussi remarque. Oui je pars un peu loin la c'est vrai. Mais à retenir quand même ! C'est un bon argument ! Faut bien que ça serve à quelque chose d'avoir un cousin écrivain non ?
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jamie D. Copperman
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t8228-copperman-jamie-somebody-that-i-used-to-know http://www.your-family-tree.net/t8497-copperman-jamie-somebody-that-i-used-to-know

❝ Métier : Cancérologue, professeur en recherche et écrivain scientifique
❝ cupidon : Ce n'est jamais simple, les contes de fée ça n'existent pas pour un adulte.
❝ post-it : Né à Toronto le 30 août 1977, dans une famille dysfonctionnelle ▬ A perdu sa sœur aînée lorsqu'il avait 6 ans, c'est ce qui le mènera à faire le choix d'être cancérologue ▬ A étudié à McGill en médecine ▬ A une mémoire eidétique et est aussi daltonien ▬ A apprit le français, mais il est maintenant rouillé ▬ A publié un livre au début de sa carrière, parlant de recherche sur le cancer, il est reconnu dans son domaine pour son travail acharné et ses réussites ▬ Apprenant qu'il allait perdre son visa, il s'est marié avec une de ses étudiantes, omettant certain détail sur leur relation ▬ coureur de jupon, il ne croit pas à la fidélité, à l'amour avec un grand A et encore moins au mariage ▬ Il ne se montre pas comme il est vraiment, car pour lui l'image compte beaucoup, mais il ne donne pas facilement sa confiance ▬ Est insomniaque et ses nuits ne dépassent jamais plus de 4 heures lorsqu'il arrive à dormir


Fan de Taylor Swift, il dit qu'elle lui amène un grain de folie ▬ Est un cordon bleu et n'aime pas manger au restaurant sauf s'il est contraint ▬ N'a pas la dent sucrée ▬ Sportif, il pratique le tennis, le golf, la voile et fait un jogging par journée ▬ Ne supporte pas One Direction, les séries télévisées, le shopping et l'hiver ▬ son livre favori est Moby Dick

❝ pseudo : monocle.
❝ crédits : @avatar tag ♥️ /@gif tumblr
❝ avatar : Daniel Gillies
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Disponible, suffit de venir me voir ♥
❝ autres comptes : AIDEN ▬ (a.levine) le papa qui accepte tous les caprices de sa femme. GRANT ▬ (g.gustin) l'handicapé des sentiments envers les femmes ! oui, il les aime, mais il ne sait pas comment leur dire. CARTER ▬ (a.kendrick) la nouvelle maman amoureuse de l'homme qu'elle a marié à vegas. ALVIN ▬ (m.bomer) le papa qui ne comprend rien au fait d'avoir des enfants avant le mariage. JONAS ▬ (r.amell) l'étudiant qui ne s'amuse qu'avec les plaisirs de la vie. DEVON ▬ (k.graham) la jeune femme qui rêve de liberté et de se reconstruire une vie bien différente de celle qu'elle a toujours connue. GWEN ▬ (s.johansson) la jeune femme qui ne connait rien à l'amour.

anciennement : baptist ▬ parti travailler en Afrique
❝ Points : 502
❝ Messages : 488
❝ depuis : 16/10/2015
❝ mes sujets : jaredmegsophiaterrysteadworthylexieliv (uc.)and you ?
lipstick on my collar– ✻ –

lipstick on my collar
– ✻ –

mot doux de Jamie D. Copperman un Lun 28 Déc - 10:55
jared & jamie
entre nous y'a pas mieux que devant une meuf se déshabillant qu'on peut se dire les vraies choses
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Préférant ne pas rajouter une couche à cette image grotesque qui naissait dans mon imaginaire en parlant de jupon et de travelo… Voir Jared maquillé comme une fille ou fagoté comme tel me ferait sans aucun doute faire des cauchemars. Il y avait des choses dans la vie qu’il ne valait mieux pas imaginer et cela en faisait partie. Ça en amuserait surement certain, mais je n’étais pas sûr d’être de la rigolade, à moins d’être complètement bourré et encore. Le sujet de ma femme arrivait vite sur le tapis, je savais néanmoins, que je n’allais pas pouvoir y échapper. Contrairement à Jared, j’avais bien plus tendance à revoir les mêmes filles, sans forcément être en couple avec l’une d’elle. Il fallait donc les persuader qu’elles avaient toutes leur chances et qu’elles étaient la seule et unique. Quelque chose que j’avais toujours fait facilement. « Si tu le dis. » disais-je en prenant une gorgée de ma boisson. Pour moi, qu’on soit célibataire ou en couple, les filles restaient pour la plus part les mêmes, un peu d’affection et voilà qu’on devenait leur mec. Pas besoin de dire qu’on était en couple avec elles pour qu’elles y croient. C’était le côté fâchant des femmes, mais bon j’aimais aussi jouer risquer. Sans risque, il n’y avait pas de plaisir. Cette fois-là, j’avais juste mal évalué mon jeu. Regardant mon verre, je poussais un soupire. Pourquoi diable je lui parlais de tout cela ? « Je sais pas trop… Je ne pourrais pas dire ce que je ressens vraiment pour elle. J’aurais préféré qu’elle ne découvre rien, ainsi je ne l’aurais pas blessé et pourtant, je ne trouve pas le courage d’arrêter. Et dire que je n’ai jamais voulu lui ressembler… » Je faisais bien entendu allusion à mon père, mais inutile de préciser, je n’avais pas envie d’aborder le sujet. J’avais en horreur cet homme, malgré cela, je lui ressemblais de jour en jour. C’était à me donner la chair de poule. Je buvais une autre gorgée. À ce rythme, j’allais m’acheter une bouteille complète se serait plus simple. Je changeais alors de refrain, usant plutôt de taquinerie que de renfrognement. Je n’avais jamais eu l’alcool mélancolique et je n’allais très certainement pas commencer ce soir ! Oh non ! « S’il en avait été autrement, je me serais poser quelques questions sur ton sujet. » Je voyais mal Jared jaloux ou de quoi s’en apparentant. « Pas vraiment… J’ai reçu une lettre de son avocat me prévenant qu’elle était en prison pour meurtre. Je ne pouvais pas la laisser dans cette galère, alors j’ai tout claqué pour venir ici. Tu vas avoir à nouveau de la compétition, car pour le moment je compte bien rester ici. » disais-je avant de tourner la tête pour mater les deux femmes qui nous contemplait. Songeur, je reprenais ouvrant un peu trop ma gueule cette fois-ci. Je reportais mon regard sur Jamie. « Oublie ça. » soupirais-je. Je n’avais pas l’intention de lui parler de cela. Il avait beau être mon cousin, il y avait des choses que je préférais garder pour moi. J’éclatais de rire en cœur avec lui, je ne le voyais pas comme un saint-nitouche, mais je pouvais bien m’amuser à lui faire croire. « Moi je n’ai aucune chance. L’une de ses sœurs me déteste pour mourir. Alors le jour où ça arrivera se sera en rêve dans un fantasme explosif. » Je pouvais d’ores et déjà oublier cette idée de me taper les trois sœurs Steadworthy. Dommage quand même. Maintenant qu’on avait assez parlé de moi, je tournais la conversation vers lui. Je n’allais pas me gêner, pour sûr que je n’allais pas être le seul à déballer son sac ! « Tu dois plus qu’avoir sympathisé si tu veux mon avis. Tu dis ne pas faire la charité, mais ne vient pas me dire que cette fille n’a personne et pas d’argent ! C’est absurde. » Mon cousin devenait moue ou c’était moi qui me faisait des idées. Souriant à la serveuse que j’avais appelée, je relançais une tournée, avant de continuer de parler sur cette mystérieuse fille. « Tu vas pas me laisser sur ma faim ! Dis m’en plus, souple à quel point ? Bandante… » Je m’arrêtais dans ma lancer, fronçant les sourcils. « Minute ! Ne me dit pas que c’est une danseuse que t’as ramené de ce club chez toi. » J’en serais pas étonné, mais personnellement je les laisserais pas vivre chez moi pour autant. Prenant mon nouveau verre, je portais mon regard sur la nouvelle danseuse. J’écoutais mon cousin d’une oreille, ne décrochant pas mes yeux de la danse que nous offrait la femme sur le podium. Puis, je fronçais les sourcils. Lidwyn. « Lidwyn, une petite femme un peu en chair avec une de ces pairs de… » Je déposais mon verre sur la table avant de mimer la grosseur de ses seins. « Et avec un fort accent british ? » Si on parlait de la même, elle devait l’avoir autant marqué que moi, mais pas forcément dans le bon sens. Enfin, elle n’était pas méchante, elle semblait gentille. Mais elle était un peu trop sur la réserve pour moi. Après le prénom Lidwyn n’était pas quelque chose qui courait les rues, mais peut-être que je me trompais aussi. Je laissais ma tête basculer vers l’arrière en émettant un son de découragement. « Ne m’en parle pas… Il me reste environs trois ou quatre chapitres, et je n’arrive à rien. Mon éditrice n’arrête pas de me saouler avec ça. J’en ai vraiment marre. Je ne serais pas étonnée qu’elle se pointe ici pour me les soutirer par la force ! Et pourtant, elle a un corps de rêve, mais elle est chiante quand elle parle de boulot. Bref, je ne sais pas ce qui m’a pris de vouloir écrire l’histoire de Calixta. » Je poussais un soupire, avant de me redresser. « Je crois pas que tu es besoin d’avoir mon livre dédicacé pour attirer des minettes dans ton lit. » Soyons franc, il y avait mieux que mes fans comme filles à mettre dans son pieu. « Passe plutôt à l’université, les étudiantes en médecine aiment bien étudier le corps humain. » Pour ça, j’adorais être le sujet d’étude. Avoir une anatomie vu et revu. Je prenais mon verre buvant une gorgée. Mais avant qu’il me laisse la chance de parler, je le regardais. « Oui, quand je disais que je suis de retour… Je le suis vraiment. J’ai trouvé un poste à l’université de Pasadena et aussi à l’hôpital. » Je laissais un sourire en coin naître sur mes lèvres. « Tu vas m’avoir encore dans les pattes un bon moment. » Je me tournais vers la fille sur le podium qui semblait s’amuser avec le poteau. Mettant mes mains en porte-voix, je m’adressais à elle. « Hey ma belle, tu voudrais pas lui faire un cadeau c’est son anniversaire ! » Je pointais Jared, affichant un large sourire. Baratineur, mais au moins je savais que je n’allais pas payer cette danse. Je pouvais bien faire cela et puis, je n’avais pas de gêne pour ce genre de demande, ou de gêne tout court. La fille replaçait des billets dans son string, avant de se diriger vers Jared me faisant rire. « Profite ! »

_________________


Dernière édition par Jamie D. Copperman le Mar 31 Mai - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jared Silvester
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t8561-silvester-jared-why-so-serious#191628 http://www.your-family-tree.net/t8585-silvester-jared-cher-journal-aujourd-hui-un-ecureuil-m-a-demande-mon-nom-j-ai-repondu-jo-ce-mensonge-me-hantera-toute-ma-vie#192023 http://tag-gallery.e-monsite.com/

❝ Métier : Masseur
❝ cupidon : Et hop une flèche dans la fesse gauche !
❝ post-it :
BILLIE est ma plus vieille amie, je tien énormément à elle. C'est aussi grâce à elle que j'ai rencontré SHANA quelques années plus tard. DAWN est la fille de Billie, je la connais depuis sa naissance ce qui fait que c'est une des seule enfant que je supporte. DEVON vie chez moi, elle est probablement ma meilleure rencontre de l'année. Je me demande ce qu'elle peut bien trouver à ANDREW qui n'est rien de plus qu'un geek qui sait pas s'occuper d'une femme. JAMIE est mon cousin, on est pareil lui et moi et je ne comprend vraiment pas ce qui l'a poussé à se marier à SOPHIA. En revanche j'apprécie la petite sœur de cette dernière, BELLE que j'ai rencontré quand Jamie sortait avec une de ses amie. PERCIVAL est comme un père pour moi et CAÏN un peu comme un frère. CAITLYN je l'ai dépucelé, depuis on couche toujours ensemble et on est assez proche. En parlant de ça j'essaye de dépuceler GRACE qui est la sœur d'Andrew. NOAH est un ami et surtout mon padawan de drague. EDENSHAW est le père de Dawn mais il a fuit quand Billie était enceinte depuis je le déteste et lui envoie constamment des piques. Au moins quand YANN s'est séparé de Billie ça s'est fait correctement et aujourd'hui je suis encore mai avec. LISA c'est la secrétaire de Jamie mais pour moi c'est surtout une fille avec qui j'ai couché après un massage. C'est sûr que ça fait contraste avec LIDWYN qui est venu sans être sûre de vouloir un massage ! JAY est un bon ami que je connais depuis des années et qui se confie beaucoup. Je ne m'entend pas avec KATE, elle n'aime pas ma façon de traiter les filles et je n'accepte pas la morale. JOAN est amusante, on a couché ensemble et elle m'a proposé de travailler pour elle quelques fois pour des photos pour des affiches.

❝ Age : 33
❝ pseudo : TAG
❝ crédits : Avatar: TAG
❝ avatar : Ian Somerhalder
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Dans la limite du raisonnable
❝ autres comptes : Megara (Phoebe Tonkin) - La garçon manquée nymphomane qui fume comme un pompier et jure comme un camionneur Liv (Amber Heard) - blablabla
❝ Points : 1932
❝ Messages : 863
❝ depuis : 03/12/2015
❝ mes sujets : DevonCaitlynJamieBillieArizonaJulianBillieRome


mot doux de Jared Silvester un Mar 29 Déc - 6:31
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Jamie ∞ Jared
Passant d'un délire à un sujet plus réaliste son mariage avec Sophia ou plutôt son presque divorce avec elle fut abordé. Qui l'aurait crus ! Si j'avais pensé que ça finirait un jour j'aurais pensé que ça serait Jamie qui finirait par se lasser d'une routine ennuyante et qui se serait barré mais non. C'était elle qui voulait tout arrêter. Ceci dit c'était bel et bien de sa faute, et vu le motif ça ne m'étonnais vraiment pas. En fait ça me faisait même rire. Peut-être que la coutume voudrait que je sois triste d'apprendre une telle nouvelle mais non je ne pouvais pas m'empêcher de me moquer gentiment de lui pour s'être fait prendre. Félicitation Don Juan ! Sérieusement j'aurais pensé qu'il prenait un minimum de précautions ! « Si tu le dis. » C'était quoi cette réponse pourrie ? Evidemment que je le disais et ce que je disais était absolument logique. Il était plus connaisseur en tromperie uniquement parce qu'il avait l'idiotie de se mettre en couple. Et puis s'il s'y connaissait tant il aurait fait plus attention. Ou alors il ne tenait pas vraiment à son mariage.. Mais visiblement plus que je ne le pensais. « Je sais pas trop… Je ne pourrais pas dire ce que je ressens vraiment pour elle. J’aurais préféré qu’elle ne découvre rien, ainsi je ne l’aurais pas blessé et pourtant, je ne trouve pas le courage d’arrêter. Et dire que je n’ai jamais voulu lui ressembler… » Je fronçais les sourcils à la dernière phrase. Le temps que je comprenne qu'il ne parlait plus de Sophia mais la dessus je n'allais pas m'y aventurer. C'était une mauvaise idée et puis je n'avais pas envie et puis j'étais à peu prêt sûr que lui non plus. "Si tu regrettes de l'avoir blessée alors oui tu dois y être attachée" Ça c'étai de la conclusion ! Je devrais faire psychologue ! Après tout avec certains clients je commençais à avoir de l'expérience ! Enfin bref ! « S’il en avait été autrement, je me serais poser quelques questions sur ton sujet. » Comme si j'allais être jaloux de l'attention qu'il portait à sa femme. Non j'étais loin de réclamer l'affection de mes proches, si j'avais besoin de compagnie j'allais trouver une fille et basta ! Et puis si je voulais avoir des nouvelles j'avais un portable. « Pas vraiment… J’ai reçu une lettre de son avocat me prévenant qu’elle était en prison pour meurtre. Je ne pouvais pas la laisser dans cette galère, alors j’ai tout claqué pour venir ici. Tu vas avoir à nouveau de la compétition, car pour le moment je compte bien rester ici. » J'haussais les sourcils. A vrai dire en tant normal j'aurais rebondis sur sa dernière phrase mais pour le coup je n'y avait même pas prêté attention "En prison pour meurtre ? Sophia ?" Cette petite blonde avait tué quelqu'un ? C'était possible ça ? Elle était vraiment folle alors, à moins qu'elle l'ai fait pour se défendre... « Oublie ça. » J'haussais un sourcil. Pardon ? Autant directement dire qu'il n'avait pas envie d'en parler ça serait plus simple non "Faut pas me dire un truc pour me demander de l'oublier dans la seconde qui suit, ça ne fait que m'aider à le retenir plus. Mais tu cracheras le morceau quand t'auras envie" Car je n'avais aucunement le désir de lui arracher les verres du nez, et évitons de nous faire une image mentale. Trop tard je sais.. Berk. Bref passons à autre chose, comme moi un prude par exemple ! Entre travelo et sainte nitouche j'étais gâté aujourd'hui ! « Moi je n’ai aucune chance. L’une de ses sœurs me déteste pour mourir. Alors le jour où ça arrivera se sera en rêve dans un fantasme explosif. » Pas de bol, lui qui en avait déjà une ! J'haussais les épaules en amenant mon verre à mes lèvres pour le finir "Moi c'est ta femme qui me déteste alors" Quand aux deux autres je ne les connaissais pas plus que ça, je les confondais juste à chaque fois. Mais je pense que ça ne serait pas non plus avec elles que ça se passerait si je venais à faire un plan avec des triplettes. La par contre l'image mentale était la bienvenue ! Ça me fit même sourire. Après tout c'était vraiment une image agréable. Faudrait vraiment que j'essaye un jour ! Enfin déjà que j'en trouve d'autres et qui en plus soient prête à avoir du sexe en compagnie de leurs sœurs. Ouai c'était pas gagné hein !

« Tu dois plus qu’avoir sympathisé si tu veux mon avis. Tu dis ne pas faire la charité, mais ne vient pas me dire que cette fille n’a personne et pas d’argent ! C’est absurde. » J'avais comme l'impression de savoir exactement à quoi il pensait, bizarrement ! Je levais les yeux au ciel à la fin de sa phrase "J'aurais pas accueillit n'importe qui sous mon toit. C'est pas de la charité pour faire de la charité, qu'elle n'ai pas d'endroit ou aller ça a juste été ce qui m'a conforté dans l'idée de la laisser s'incruster" Je le pointais du doigt "Mais c'est juste parce qu'on s'entend bien, je te vois venir mister "si tu veux mon avis" " J'avais rien demandé que je sache, mais bon comme j'étais aussi du genre à donner mon avis même quand on ne le voulait pas je ne pouvais rien dire. Les proches avaient toujours les mêmes réactions quand vous vous mettiez à parler d'une personne du sexe opposé autrement que comme une personne qui serait une simple connaissance sans importance. Bon certes héberger quelqu'un se n'était pas anodin mais ça n'était pas non plus extraordinaire de mon point de vue. « Tu vas pas me laisser sur ma faim ! Dis m’en plus, souple à quel point ? Bandante… » Un sourire étira le coin de mes lèvres. On était décidément les mêmes, dès qu'ils s'agissait de sexe, les détails n'étaient plus un problème c'était même tout le contraire. « Minute ! Ne me dit pas que c’est une danseuse que t’as ramené de ce club chez toi. » Cette fois ci je laissais échapper un rire avant de secouer la tête "Non pas du tout mais elle est peut-être douée en danse faudra que je lui demande" Je tournais à nouveau ma tête vers lui "En tout cas ce que je peux te dire c'est qu'elle est plus douée que ces danseuse pour chauffer un homme !" Je me mordais la lèvre en haussant brièvement les sourcils. Et pourtant les danseuses étaient très douées pour ça mais je dois dire que Devon en avait fait un don ! En tout cas avec moi ça fonctionnait à merveille ! Je prenais mon nouveau verre alors que Jamie se renseignait sur mon boulot ce qui m'avait amené à lui parler de Lidwyn, un des événements marquant dans mon boulot cette semaine. « Lidwyn, une petite femme un peu en chair avec une de ces pairs de… » Alors comme ça il l'a connaissait ? Je ris en le voyant mimer la grosseur de sa poitrine, c'est vrai qu'à ce niveau la elle avait ce qu'il fallait ! "C'est elle !" Pas de doute possible. Il ne devait pas y avoir deux Lidwyn qui correspondaient à cette description ! Lui parler de son job à lui sembla le faire désespérer « Ne m’en parle pas… Il me reste environs trois ou quatre chapitres, et je n’arrive à rien. Mon éditrice n’arrête pas de me saouler avec ça. J’en ai vraiment marre. Je ne serais pas étonnée qu’elle se pointe ici pour me les soutirer par la force ! Et pourtant, elle a un corps de rêve, mais elle est chiante quand elle parle de boulot. Bref, je ne sais pas ce qui m’a pris de vouloir écrire l’histoire de Calixta. » C'est sûr que de se lancer dans une telle histoire ne devait pas être simple et puis écrire un livre en soit ne devait pas être simple de toute façon. J'en serais incapable ou alors il ferait trois pages grand max, ou peut-être un peu plus si on rajoutais des images youpi ! "Si ton éditrice parle trop, met lui quelque chose dans la bouche" Tout en finesse et en délicatesse. Non je n'allais pas faire de chichi en compagnie de me cousin. Qu'elle le laisse un peu tranquille enfin ! « Je crois pas que tu es besoin d’avoir mon livre dédicacé pour attirer des minettes dans ton lit. » Venant de lui je devrais être flatté ! "C'est vrai que mon charme naturel est beaucoup plus efficace" Il m'avait tendu la perche là ! « Passe plutôt à l’université, les étudiantes en médecine aiment bien étudier le corps humain. » Je bus à nouveau quelques gorgées de mon verre avant de le reposer sans cesser d'observer la danseuse et affichant un petit sourire "Oh croit moi y'a pas que celles de médecines qui aiment ça" Etudier le corps humain, le bon prétexte ! Allons jouer au docteur ! « Oui, quand je disais que je suis de retour… Je le suis vraiment. J’ai trouvé un poste à l’université de Pasadena et aussi à l’hôpital. » Je tournais ma tête vers lui. Il n'avait pas perdu la sienne par hasard ? "Deux boulots en plus du livre ?? T'es en manque d'argent ou quoi ?" Un seul me convenait très bien pour ma part. Je voulais garder un peu de temps pour pouvoir m'amuser ! « Tu vas m’avoir encore dans les pattes un bon moment. » Je souris. Ça ce n'était pas un problème, il était pas trop insupportable. Par contre il ne manquait jamais une occasion de faire une connerie ! « Hey ma belle, tu voudrais pas lui faire un cadeau c’est son anniversaire ! » Bon je dois avouer que c'était le genre de connerie que j'aimais bien ! Après avoir replacer correctement les billets entre la ficelle de son string et sa peau elle s'approcha de moi « Profite ! » J'allais me gêner tien ! Faut croire qu'avoir des femmes cadeaux allait vraiment devenir une tradition, et ça n'était pourtant pas un cadeau que j'aurais pensé recevoir d'un homme un jour. Elle s'assis à califourchon sur moi m'offrant une vue plongeante sur sa poitrine et je glissais mes mains sur ses cuisses avant de tourner à nouveau la tête vers Jamie pour reprendre la conversation "Ça c'est un coup à ce que je te laisse tout seul pour aller visiter son lit" Voir autre chose que son lit d'ailleurs ! Je reprenais mon verre pour en boire une autre gorgée alors qu'elle se trémoussais, effleurant mon sexe. "Mais comme je suis une âme charitable je vais rester avec toi" Je ris légèrement avant de reprendre "Dit à part Sophia et moi tu connais des gens chez qui tu peux squatter ici ou bien t'es à l'hôtel ?" A moins qu'il ai loué carrément un appart. Mais à dernière nouvelle il ne vivait pas chez moi et si Sophia était en prison il ne vivait pas chez elle. En dehors de la famille je ne savais pas s'il connaissait beaucoup de personnes ici et si des amis avaient pu l'héberger. Ceci dit s'il il avait eu besoin d'un toit j'imagine qu'il m'aurait appelé. Du moins je pense. Mais si comme il le disait, il s'installait vraiment ici, ça ne serait pas étonnant qu'il cherche un logement bien à lui plutôt que de squatter indéfiniment chez quelqu'un. Vivre dans une chambre d'hôtel maintenant que j'étais habitué à mon chez moi je pense que j'aurais du mal et quand à un appartement... Ça devrait passé mais l'espace me manquerait. Oui j'ai besoin de m'étaler moi. Y'en avait une autre qui semblait vouloir éliminer le plus d'espace possible entre elle et moi en revanche. Dans ce genre de conditions ça ne me déplaisait pas, loin de la !
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jamie D. Copperman
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t8228-copperman-jamie-somebody-that-i-used-to-know http://www.your-family-tree.net/t8497-copperman-jamie-somebody-that-i-used-to-know

❝ Métier : Cancérologue, professeur en recherche et écrivain scientifique
❝ cupidon : Ce n'est jamais simple, les contes de fée ça n'existent pas pour un adulte.
❝ post-it : Né à Toronto le 30 août 1977, dans une famille dysfonctionnelle ▬ A perdu sa sœur aînée lorsqu'il avait 6 ans, c'est ce qui le mènera à faire le choix d'être cancérologue ▬ A étudié à McGill en médecine ▬ A une mémoire eidétique et est aussi daltonien ▬ A apprit le français, mais il est maintenant rouillé ▬ A publié un livre au début de sa carrière, parlant de recherche sur le cancer, il est reconnu dans son domaine pour son travail acharné et ses réussites ▬ Apprenant qu'il allait perdre son visa, il s'est marié avec une de ses étudiantes, omettant certain détail sur leur relation ▬ coureur de jupon, il ne croit pas à la fidélité, à l'amour avec un grand A et encore moins au mariage ▬ Il ne se montre pas comme il est vraiment, car pour lui l'image compte beaucoup, mais il ne donne pas facilement sa confiance ▬ Est insomniaque et ses nuits ne dépassent jamais plus de 4 heures lorsqu'il arrive à dormir


Fan de Taylor Swift, il dit qu'elle lui amène un grain de folie ▬ Est un cordon bleu et n'aime pas manger au restaurant sauf s'il est contraint ▬ N'a pas la dent sucrée ▬ Sportif, il pratique le tennis, le golf, la voile et fait un jogging par journée ▬ Ne supporte pas One Direction, les séries télévisées, le shopping et l'hiver ▬ son livre favori est Moby Dick

❝ pseudo : monocle.
❝ crédits : @avatar tag ♥️ /@gif tumblr
❝ avatar : Daniel Gillies
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Disponible, suffit de venir me voir ♥
❝ autres comptes : AIDEN ▬ (a.levine) le papa qui accepte tous les caprices de sa femme. GRANT ▬ (g.gustin) l'handicapé des sentiments envers les femmes ! oui, il les aime, mais il ne sait pas comment leur dire. CARTER ▬ (a.kendrick) la nouvelle maman amoureuse de l'homme qu'elle a marié à vegas. ALVIN ▬ (m.bomer) le papa qui ne comprend rien au fait d'avoir des enfants avant le mariage. JONAS ▬ (r.amell) l'étudiant qui ne s'amuse qu'avec les plaisirs de la vie. DEVON ▬ (k.graham) la jeune femme qui rêve de liberté et de se reconstruire une vie bien différente de celle qu'elle a toujours connue. GWEN ▬ (s.johansson) la jeune femme qui ne connait rien à l'amour.

anciennement : baptist ▬ parti travailler en Afrique
❝ Points : 502
❝ Messages : 488
❝ depuis : 16/10/2015
❝ mes sujets : jaredmegsophiaterrysteadworthylexieliv (uc.)and you ?
lipstick on my collar– ✻ –

lipstick on my collar
– ✻ –

mot doux de Jamie D. Copperman un Mer 13 Jan - 7:59
jared & jamie
entre nous y'a pas mieux que devant une meuf se déshabillant qu'on peut se dire les vraies choses
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Peut-être… » Est-ce que j’étais réellement attaché à Sophia ? Je ne savais pas, comprendre les sentiments ou bien la pensée humaine n’était généralement pas chose aisée. Il n’y avait pas de sous-titre ou de petit astérisque pour nous expliquer ce que l’on pouvait éprouver. Si c’était le cas, peut-être que la vie serait moins vache avec nous les humains. Mais pour l’instant, on devait se démerder comme on pouvait. Dans tous les cas, oui je regrettais ce que j’avais fait voir à Sophia, elle était ma femme et occupait une certaine place dans ma vie désormais. Nier que tout cela me passait dix pied par-dessus la tête serait un mensonge, mais rien de comparable à ce mensonge qui existait et pesait au-dessus de notre relation. Je ne pouvais pas corriger toutes mes erreurs, mais je pouvais encore corriger le tir sur mon mariage. C’était opportuniste d’utiliser le fait qu’elle soit en prison pour renouer notre mariage. Chose qui m’échappait, parlant assez ouvertement j’avais laissé passer cette information. Information qui ne tombait semble-t-il pas dans l’oreille d’un sourd. Je préférais ne pas entrer dans le sujet, mais j’avais trop parlé. Je regardais Jared, esquivant un sourire. « De toute façon, je ne connais pas toute l’histoire. » Et c’était vrai, je n’avais pas cherché à savoir plus. À quoi bon de toute manière. Je n’étais pas avocat et un petit cancérologue ne pouvait pas faire grand-chose. Je savais ce qu’on avait bien voulu me dire et pour l’instant ça me suffisait. Après ce moment, à parler de moi, enfin surtout de mon mariage, je ramenais une touche plus joyeux et gaie à ces retrouvailles. Une soirée sans diverse divagation sur le sexe ne serait pas une conversation entre cousin normal. Déjà que le faire dans un bar de strip était peu orthodoxe…  « Elle ne te déteste pas… Enfin peut-être. Je ne lui ai jamais demandé son opinion en ce qui concernait ma famille. » Je souriais, buvant une gorgée de mon verre. Le bien fait d’une conversation c’est qu’en retour l’autre à droit au même « châtiment » et bien entendu Jared allait y passé aussi. Je découvrais avec étonnement qu’une fille logeait chez lui. Une première, car il n’en parlait pas comme si elle avait été sa copine. Chose qui m’aurait autant étonné, pour les quelques filles que j’avais croisé et qui avait partagé leur vie avec lui, il ne m’en aurait très certainement pas parlé ainsi. Autant dire qu’il accueillait cette fille et profitait d’elle. Un sourire vint prendre place sur mes lèvres, alors qu’il me pointait du doigt avant que je ne lève les mains. « Je n’ai rien dit. » Mais je l’avais pensé. Après tout, il était assez vieux et grand pour se foutre lui-même dans sa propre merde si je puis dire. Je n’allais pas le mettre en garde ou autre. Seulement, tôt ou tard, le fait que cette fille vive chez lui allait avoir des répercutions que ce soit de son côté à lui ou bien à elle. Même si je ne cherchais pas à le mettre en garde, je désirais en savoir plus. La curiosité, quoi ! Je le regardais mon cousin, venant pour boire à mon verre, alors qu’il affirmait qu’elle n’était pas danseuse ici. C’était déjà ça. J’arrêtais mon geste, plus douée pour chauffer. J’haussais finalement les sourcils. « J’en déduis qu’elle t’a chauffé un max pour que tu dises ça ou elle t’a payé pour faire sa promo ? » J’étais désormais bien curieux de voir qui était la jeune fille que Jared hébergeait chez lui. Elle n’était sans doute pas comparable à cette fille que j’avais croisée à la bibliothèque et qui m’avait fait une drôle d’impression. C’était quand même étrange qu’on la connaisse tous les deux. « Eh bien, tu n’es pas seul à avoir été marqué par cette meuf. Je l’ai croisé à la bibliothèque il y a quelques jours. Étrange comme nana. » disais-je en fronçant les sourcils, alors que je repensais à ce moment où elle m’avait dit devoir me présenter avant de la draguer, chose que je n’avais pas fait. Bref… Je parlais à mon tour de mon travail ou du moins, ce qui concernait mon livre. « Elle est trop loin pour que je lui mets quelque chose en bouche, même si je préférais ça à tout son charabia. » soupirais-je, sachant qu’il y avait plusieurs états qui nous séparaient. « Continu à parler de toi ainsi, et tu passeras plus la porte de se bar avec une tête si enflée. » Je lui avais lancé la perche et il l’avait pris, comme moi si on m’en avait offert une. Mais au lieu de lui suggérer mes fans, je soulignais les étudiantes de médecines. Sourire aux lèvres, je me penchais vers Jared. « Ouais, mais le bien fait de la médecine c’est qu’elles connaissaient des endroits que beaucoup ignore. » Je me redressais, haussant les épaules avant de tourner mon regard vers la danseuse. La surprise dans sa voix me fit froncer les sourcils, lorsque je lui disais mes boulots. « J’ai toujours fait ça. Tu commences à te faire vieux, je suis venu pour être prof et chercheur. C’est pour ça qu’on voulait de moi, mais c’est vrai que lorsque je suis arrivé ici tu portais encore des couches. » Après qu’il ait oublié ne me gênait pas, même si ça m’étonnait. Après tout, je serais sans doute au Canada à l’heure qui l’est si on ne m’avait pas offert ce poste à mes vingt-sept ans. Et bien entendu mon portefeuille se portait très bien. Je n’avais pas la fortune de celui-ci, mais je n’étais en aucun près de la faillite. Après être insomniaque et avoir une mémoire eidétique étaient des atouts considérables. En tout cas, même si on se faisait un brin de cosette, il se trouvait qu’on était aussi là pour les nanas. Impulsion ou non, je trouvais le moyen de faire venir la danseuse sur Jared. J’entendais en arrière-plan des mecs rouspéter parce qu’ils n’avaient pas droit à de tel faveur. Just to bad guy’s ! Je ne me privais pas non plus pour mâter par la même occasion. Il y avait de quoi d’excitant à voir une fille se trémousser ainsi sur un homme. Non pas que je regardais mon cousin, lui il était censuré dans cette image débauchée. Je tournais la tête un peu plus pour regarder le « fêté ». « Oh fait toi plaisir, je suis assez grand pour ne pas être obligé d’être accompagné. » Je ne m’attendais non plus à ce qu’on finisse la soirée main dans la main, à rire de nos pires histoires. Fallait être réaliste, on se séparait pour passer la fin de notre nuit avec une femme, donc bon, s’il voulait partir je n’allais pas non plus le retenir. « Très aimable. » répondais-je en riant et portant mon regard sur la danseuse qui tentait bien que mal d’attirer l’attention de mon cousin. Pour cela elle était un peu mal tombée, on pouvait parler autant que des filles le tout en discutant le plus naturellement du monde. « Je suis à l’hôtel, je me suis cherché un appartement, mais je n’ai pas trouvé grand-chose. Et m’inviter chez des gens, sans façon. J’ai les moyens de payer, alors pour l’instant ça me convient, même si je ne dirais pas non pour cuisiner. J’en ai marre de manger ce qu’offre le room service et j’évite les restaurants comme toujours. » Oh ça pour les éviter, je les évitais. Je détestais ces lieux et à moins d’y être contraint, je n’y mettais pas les pieds. « Mais j’ai revu quelques connaissances depuis mon retour. » Et connaissance était un mot fort, sachant que j’avais revu la meilleure amie de Sophia et Belle… Ça se limitait aux connaissances de ma femme et non les miennes. J’avais une petite pensé pour Meg, une barmaid sexy qui m’en faisait généralement voir de toutes les couleurs. Puis je ne sais pourquoi, je pensais à cet été. « Tiens d’ailleurs, en parlant de squatter. Cet été ton frère est venu chez moi passer quelques semaines. » Je fronçais les sourcils, oups. Je m’empressais de boire tout mon verre. Je venais sans doute de faire la plus grosse boulette du siècle. Étrangement, c’est là que ma mémoire se décidait à me jouer des tours. Me tournant, je regardais Jared. « Dis-moi que j’ai pas gaffé ! Tu savais pour Julian ! » Pour le coup, je me sentais mal d’avoir lâché la bombe, enfin si c’était le cas. Mais qu’est-ce qui m’avait prit ! J’observais mon cousin, oubliant la fille qui cherchait définitivement de l’attention, cherchant à déceler la moindre émotion de sa part. La surprise, la colère, l’indifférence… n’importe quoi qui pourrait me mettre sur une piste quant à savoir ce qu’il savait sur le frère qu’il avait. Je ne savais pas si ma tante lui en avait glissé un mot, ne parlant jamais de Jared, je ne pouvais pas me douter. Quoique si. Mais c’était un peu trop tard pour pouvoir revenir en arrière.

_________________


Dernière édition par Jamie D. Copperman le Mar 31 Mai - 20:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jared Silvester
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t8561-silvester-jared-why-so-serious#191628 http://www.your-family-tree.net/t8585-silvester-jared-cher-journal-aujourd-hui-un-ecureuil-m-a-demande-mon-nom-j-ai-repondu-jo-ce-mensonge-me-hantera-toute-ma-vie#192023 http://tag-gallery.e-monsite.com/

❝ Métier : Masseur
❝ cupidon : Et hop une flèche dans la fesse gauche !
❝ post-it :
BILLIE est ma plus vieille amie, je tien énormément à elle. C'est aussi grâce à elle que j'ai rencontré SHANA quelques années plus tard. DAWN est la fille de Billie, je la connais depuis sa naissance ce qui fait que c'est une des seule enfant que je supporte. DEVON vie chez moi, elle est probablement ma meilleure rencontre de l'année. Je me demande ce qu'elle peut bien trouver à ANDREW qui n'est rien de plus qu'un geek qui sait pas s'occuper d'une femme. JAMIE est mon cousin, on est pareil lui et moi et je ne comprend vraiment pas ce qui l'a poussé à se marier à SOPHIA. En revanche j'apprécie la petite sœur de cette dernière, BELLE que j'ai rencontré quand Jamie sortait avec une de ses amie. PERCIVAL est comme un père pour moi et CAÏN un peu comme un frère. CAITLYN je l'ai dépucelé, depuis on couche toujours ensemble et on est assez proche. En parlant de ça j'essaye de dépuceler GRACE qui est la sœur d'Andrew. NOAH est un ami et surtout mon padawan de drague. EDENSHAW est le père de Dawn mais il a fuit quand Billie était enceinte depuis je le déteste et lui envoie constamment des piques. Au moins quand YANN s'est séparé de Billie ça s'est fait correctement et aujourd'hui je suis encore mai avec. LISA c'est la secrétaire de Jamie mais pour moi c'est surtout une fille avec qui j'ai couché après un massage. C'est sûr que ça fait contraste avec LIDWYN qui est venu sans être sûre de vouloir un massage ! JAY est un bon ami que je connais depuis des années et qui se confie beaucoup. Je ne m'entend pas avec KATE, elle n'aime pas ma façon de traiter les filles et je n'accepte pas la morale. JOAN est amusante, on a couché ensemble et elle m'a proposé de travailler pour elle quelques fois pour des photos pour des affiches.

❝ Age : 33
❝ pseudo : TAG
❝ crédits : Avatar: TAG
❝ avatar : Ian Somerhalder
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Dans la limite du raisonnable
❝ autres comptes : Megara (Phoebe Tonkin) - La garçon manquée nymphomane qui fume comme un pompier et jure comme un camionneur Liv (Amber Heard) - blablabla
❝ Points : 1932
❝ Messages : 863
❝ depuis : 03/12/2015
❝ mes sujets : DevonCaitlynJamieBillieArizonaJulianBillieRome


mot doux de Jared Silvester un Mar 9 Fév - 18:41
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Jamie ∞ Jared
Je n'étais pas un expert mais Jamie paraissait quand même plus attaché à Sophia que je ne l'aurais crus. Y'aurait peut-être même quelques sentiments qui se cachaient derrière tout ça que ça m'étonnerait pas ! Il était revenu pour renouer avec elle puisqu'au dernière nouvelle elle voulait divorcer depuis qu'elle avait découvert sa tromperie. En revanche je fus parfaitement étonner d'apprendre qu'elle était en prison pour meurtre ? Ça n'était pas le genre d'information qu'on balançait en espérant que ça passe aussi bien qu'un "tu me file le sel ?", je pouvais difficilement faire semblant de ne pas l'avoir entendu et ça m'intriguait. Bon certes elle et moi n'étions pas forcément en bons rapports mais Sophia était incapable de faire du mal à une mouche, même en essayant, alors qu'est ce qu'elle foutait en prison pour meurtre ?? Elle était en train de faire la cuisine et quelqu'un s'était jeté sur son couteau ? Ou alors c'était une erreur et le juge c'était bien vautré ! Non sérieusement je n'arrivais vraiment pas à imaginer la chose. Je comprenais mieux qu'il ai été motivé à bouger depuis tout ce temps. « De toute façon, je ne connais pas toute l’histoire. » Hum mouai on va dire que j'allais me contenter de ça pour l'instant, au pire je demanderais à Belle. J'étais bien trop curieux pour m'en tenir à ça. En revanche je n'allais pas alerter tout le monde à propos de ça, c'est pour ça que j'avais pensé à Belle, étant de sa famille je ne voyais pas comment elle pourrait ne pas être déjà au courant.  Je me contentais d'hausser les épaules. Je n'allais pas trop insister pour ce soir. « Elle ne te déteste pas… Enfin peut-être. Je ne lui ai jamais demandé son opinion en ce qui concernait ma famille. » Je ris légèrement en buvant une gorgée de mon verre "Ben disons qu'elle me tolérait jusqu'à ce qu'elle t'en veuille et comme je suis ton cousin et que je n'ai jamais vraiment été positif sur votre mariage" Il le savait de toute façon que j'avais toujours eu des doutes. Je lui en avais même parlé le jour de son mariage. Ce jour la je n'avais pas compris Jamie, je ne le connaissais pas comme ça donc je m'étais permis de poser la question. Il m'avait affirmé qu'il savait ce qu'il faisait. Les gens pouvaient changer. Mais au final il avait continuer à coucher avec tout le monde, au moins la dedans je le reconnaissais, c'était de famille. Mais du coup je n'avais jamais fait partit de ceux qui imaginaient Jamie et Sophia finir leur jour ensemble. Après si il arrivait à la reconquérir c'était tout bénèf pour lui !

Le changement de conversation arriva naturellement à moi et mes relations. Enfin surtout une de mes relations puisque je lui avais avouer qu'une fille vivait chez moi en ce moment. « Je n’ai rien dit. » Je ris sachant très bien à quoi il pensait quand je parlais de cette façon "Ouai ouai c'est ça" Qu'il n'aille pas s'imaginer des choses dans tous les sens. Devon et moi on couchait ensemble et on s'entendait très bien et c'est vrai qu'elle était assez dans mon style de fille, naturelle et pleine de vie. A multiples facettes qui plus est, pas moyen de s'ennuyer avec elle. Mais ça s'arrêtait la, Cupidon ne m'avait pas planté de flèche dans le cul, l'amour c'était pour les enfants. Ou bien pour la famille, mais ça n'était pas la même chose, ni valable avec toute la famille. Lui et moi on en savait quelque chose. « J’en déduis qu’elle t’a chauffé un max pour que tu dises ça ou elle t’a payé pour faire sa promo ? » Je fis un grand sourire. J'imaginais Devon danser ici et franchement elle m'avait tellement surpris que je pense qu'elle en serait capable. Mais je n'avais pas encore décidé de si l'idée me plaisait ou non. "Première option" Au oui chauffé, vraiment chauffé, heureusement que je n'étais plus dans mon pantalon quand ça c'était produit d'ailleurs parce que j'y aurais été bien trop à l'étroit. Je ne me serais pas douté une seconde qu'en lui parlant d'une cliente il l'a reconnaîtrait ! Alors comme ça il connaissait Lidwyn ? « Eh bien, tu n’es pas seul à avoir été marqué par cette meuf. Je l’ai croisé à la bibliothèque il y a quelques jours. Étrange comme nana. » Étrange c'était peu dire ! Ça ne m'étonnait pas qu'elle soit le genre de fille à aller à la bibliothèque. Je la voyais bien dans le style intello, inconnue de nouvelles technologie, mode de vie de l'ancien siècle, idem pour les sous-vêtements d'ailleurs. "Oui, elle est coincée quoi" Ça résumait bien d'après moi ! En parlant de bibliothèque on en venait à parler de son livre, de son boulot puis finalement de sa secrétaire qui lui prenait la tête « Elle est trop loin pour que je lui mets quelque chose en bouche, même si je préférais ça à tout son charabia. » Pas de bol ! C'est sûr que c'était toujours mieux si on pouvait empêcher le blablas incessant de certaines femmes ! Après tout on ne parle pas le bouche pleine. Mais quand elles attaquent à distance en effet c'était forcément moins évident, à moins d'être inspecteur gadget et de pouvoir faire Gogo gadjeto queue ! « Continu à parler de toi ainsi, et tu passeras plus la porte de se bar avec une tête si enflée. » Je souris légèrement du coin des lèvres, amusé "C'est pas la tête" Ça aurait vraiment été dommage de ne pas saisir une telle perche ! Ça aurait même été décevant venant de moi ! « Ouais, mais le bien fait de la médecine c’est qu’elles connaissaient des endroits que beaucoup ignore. » Je souris à nouveau. On allait bien s'entendre alors ! En tant que masseur je savais aussi très bien comment fonctionnait le corps humain, c'était primordial. « J’ai toujours fait ça. Tu commences à te faire vieux, je suis venu pour être prof et chercheur. C’est pour ça qu’on voulait de moi, mais c’est vrai que lorsque je suis arrivé ici tu portais encore des couches. » Oui j'admet j'avais complètement zappé cette partie là de son boulot, et donc il baisait ses élèves ? J'étais sûr qu'il y avait au moins pensé ! "Hey oh papy j'ai jamais porté de couche moi, je me baladais déjà tout nu à l'époque !" Bon bon je blaguais bien sûr mais pour une fois j'étais pas le plus vieux ça faisait du bien ! Oui parce que les personnes que je fréquentais étaient généralement plus jeunes de manière générale quand même. Jamie avait invité une des danseuse à venir sur moi mais je n'arrêtais pas pour autant de lui parler malgré ma boutade « Oh fait toi plaisir, je suis assez grand pour ne pas être obligé d’être accompagné. » Vraiment ? Pourtant je pensais le surveiller toute la soirée puis le ramener chez lui en lui tenant la main au moment de passer sur le passage piéton moi. « Très aimable. » Je sais j'étais vraiment une bonne âme ! Je fis une mini révérence en riant. « Je suis à l’hôtel, je me suis cherché un appartement, mais je n’ai pas trouvé grand-chose. Et m’inviter chez des gens, sans façon. J’ai les moyens de payer, alors pour l’instant ça me convient, même si je ne dirais pas non pour cuisiner. J’en ai marre de manger ce qu’offre le room service et j’évite les restaurants comme toujours. » Ah ça je comprenais totalement ! J'étais loin d'être doué en cuisine, disons que je savais faire cuire des steaks et faire des crêpes quoi mais le reste restait trop compliqué pour moi du coup je commandais asse souvent. Ceci dit je crois que j'étais tombé sur le mauvais cheval pour faire la cuisine, Devon était pire que moi ! Ce qui me faisait bien rire. "Et ben demande aux femmes que tu ramènes si elles savent faire la cuisine" C'était une bonne solution non ? Gagnant-gagnant ! « Mais j’ai revu quelques connaissances depuis mon retour. » j'hochais la tête "Huhum" et prenais mon verre pour le finir alors qu'il enchaînait « Tiens d’ailleurs, en parlant de squatter. Cet été ton frère est venu chez moi passer quelques semaines. » Je me stoppais net dans mes gestes. What ? Il avait bien dit ce que j'avais compris qu'il avait dit ? Comment ça mon frère ? La pour le coup je comprenais plus rien ! Je fronçais les sourcils regardant fixement en face de moi sans même plus faire attention à la danseuse. « Dis-moi que j’ai pas gaffé ! Tu savais pour Julian ! » Alors j'avais pas d'hallucination auditive, j'avais bien compris. Je tournais ma tête vers lui, sans sourire cette fois ci. "J'espère que tu plaisantes" Bien sûr que non il ne plaisantait pas ça me paraissait évident. "Quelle putain d'histoire t'es en train de me sortir là ? J'ai un frère moi ?!" Si c'était le cas comment ça se fait que je sois le dernier au courant ?! Personne n'avais pensé que me révéler l'existence d'un frère était peut-être quelque chose d'important ?!! "J'ai un frère... moi ? Un frère ?" Bon oui je me répétais un peu la c'est vrai mais en réalité mon cerveau était juste sans dessus sans dessous en ce moment même "Mais depuis combien de temps ?" Mes parents ne me parlait plus c'est vrai mais les autres ? Je ne comprenais vraiment pas la. Moi qui me pensais fils unique il y avait encore quelques minutes ! J'étais à la fois en colère de ne le savoir que maintenant et par inadvertance en plus sinon on me l'aurais probablement encore caché des années, mais j'étais aussi bouleversé. "Je sais que j'ai pas vraiment la réputation d'aimer les enfants mais je veux le voir moi, je.. je pourrais lui apprendre des trucs" Mon cerveau tournait à cent à l'heure la en fait, je partais dans tout un tas de scénario, de probabilité, de possibilité et pourtant j'étais totalement perdu ! Dire que je m'imaginais déjà lui apprendre à comment draguer des filles, quand il sera plus grand. Mes parents n'allaient probablement pas vouloir que je le vois maintenant que j'y pensais... Je posais mon verre vide sur la table et sortais un billet que je donnais à la danseuse pour qu'elle me foute la paix cette fois ci.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !


mot doux de Contenu sponsorisé ► un
Revenir en haut Aller en bas
 

jared&jamie → entre nous y'a pas mieux que devant une meuf se déshabillant qu'on peut se dire les vraies choses


→ YOUR FAMILY TREE :: Pasadena ouvre ses portes le soleil et la ville :: Au sud de la ville :: Club de Striptease
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-