Nyannyannyannyannyannyan ♫ w/ Kawaii & Sam
l'avatar des scénarios ou membres des familles
sont totalement discutables pour autant qu'ils ne soient pas dans le bottin !
Venez car plus on est de fous et plus on rit, non ?
Chocolat et guimauves en cadeaux !
bonjour les YFTiens
et pleins de calins pour vous ainsi que tout notre amour !

Partagez | .
 

Nyannyannyannyannyannyan ♫ w/ Kawaii & Sam


→ YOUR FAMILY TREE :: Pasadena ouvre ses portes le soleil et la ville :: A l'est de la ville :: Refuge Animalier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Inès M. Summers
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t10002-summers-ines-marcelle-american-girl-in-the-movies http://www.your-family-tree.net/t10024-summers-ines-if-i-was-you-i-d-wanna-be-me-too

❝ Métier : Étudiante en droit. "Objection, votre honneur!"
❝ cupidon : Overly attached girlfriend confirmée/ en couple imaginaire avec mon prof de droit ♥︎
❝ post-it : ne demande qu'a être aimée ♥️︎ a tendance à harceler ses amis par texto pour vérifier qu'ils ne l'oublie pas ♥️︎ fait de très bonnes lasagnes ♥️︎ adore tous les animaux, mêmes les plus moches ♥️︎ a d'ailleurs une collection de peluches alpaga dans un coffre-fort ♥️︎ fashionista ♥️︎ très polie en société ♥️︎ déteste les restaurants autres que les fast foods bio ♥️︎ légèrement nympho ♥️︎ fantasme sur les hommes mûrs, ceux bien virils, avec quelques cheveux blancs s'il vous plaît ♥️︎ un peu (beaucoup) nunuche ♥️︎ vraie mouton, suit toutes les modes mêmes les plus débiles ♥️︎ écoute de la musique ringarde quand elle est triste ♥️︎ a un humour discutable ♥️︎ a la larme facile ♥️︎ ne supporte pas les injustices ♥️︎ fan de dessins animés pour filles des années 80 ♥️︎ paresseuse ♥️︎ a une étoile à son nom ♥️︎ rêve d'un métier plus glamour qu'avocat
❝ Age : 23
❝ crédits : gif: skagboys
avatar: melaluly
❝ avatar : Barbara Ferreira ♥︎
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Tulipes
❝ disponibilité : 4/5 rps
❝ Points : 939
❝ Messages : 173
❝ depuis : 07/06/2016
❝ mes sujets : PearlKawaii&SamJulian
encouragement

encouragement
mot doux de Inès M. Summers un Dim 26 Juin - 12:34
kawaii&sam&inès
doux chaton, adorable chaton, petite boule de poils!


J'adore les chatons. Mais genre. Vraiment. Ils sont partout: sur mon fond d'écran, dans un cadre photo, sur un calendrier et même sur mes petites culottes. Ça tournait vraiment à l'obsession. Et ça me donnait des airs de gamine de huit ans, accessoirement. Sujet sur lequel mon père ne retenait pas ses piques. Mais comment résister à ces petites patounes toutes douces et ce poil soyeux? Impossible. C'était justement pour cela que j'avais décidé, en accord avec ma peut-être future coloc' et amie de longue date d'aller m'en procurer un. Au début, je m'étais mise en tête de poser une boîte de pâté pour chats devant la porte et d'attendre, mais ça n'avait pas vraiment marché. Du coup, j'ai opté pour une solution plus efficace: aller à ce refuge près de Pasadena pour trouver la petite bête qui me fera fondre. Ni une, ni deux, je succombe à l'appel félin et téléphone en vitesse à Kawaii. Je propose d'aller la chercher chez elle pour qu'on aille ensemble sur place. Elle ne doit pas connaître mes merveilleux talents de conductrice puisqu'elle accepte derechef. Mieux valait garder secret mon petit passage au tribunal de l'an dernier pour conduite en état d'ébriété. Je saute dans la vieille Jeep de mon père et je démarre, en route vers de nouvelles aventures. Comme d'habitude, je mets l'autoradio à fond et je chante (gueule serait plus exact) comme une idiote dans la voiture, sur fond de chansons pop débiles. Trop absorbée dans mon activité, je grille malencontreusement un feu rouge, et cerise sur le gâteau, j'oublie totalement d'aller chercher Kawaii chez elle. Oups. Bien sûr, pour couronner le tout, je ne m'en aperçois qu'au moment de me garer devant le refuge. Un peu embarrassée, je décide d'envoyer un gentil message pour pallier ma mémoire de poisson rouge. "Heu, re-salut Kaw', c'est Inès... Tu vas rire, mais j'ai oublié de venir te chercher..." Quelle conne, quand même. "Du coup, beeen... Tu vas devoir y aller toute seule, j'imagine. Vraiment désolée! Je te paierai un parfait à la mangue pour me faire pardonner... enfin, si tu aimes les parfaits..." Je continue à me maudire intérieurement. "À plus, alors..." Elle va vraiment me tuer... Bon. Tant qu'a être là, autant faire quelque chose d'utile. J'entre dans le refuge, seule et désemparée. Il y a des animaux mignons partout, et je ne peux pas m'empêcher d'aller les voir un par un devant leurs cages. D'adorables chiots, des petits chats par milliers, et même des perruches, c'était une vraie arche de Noé là-dedans! Comment la fana de bébêtes que je suis pourrais-t-elle faire un chat -enfin un choix- rationnel quand elle est entourée de dizaines de boules de poils qui n'attendent qu'à être bichonnées? Peut-être que le petit gars là-bas, avec la tignasse blonde pourrait m'aider. Il est trop choupi ce petit lapinou, c'est à se demander s'il travaille ici ou s'il fait partie de tout ce petit monde à adopter! Réfrénant mon envie de lui faire des petites tapes sur la tête (parce que quand même, ça se fait pas et j'ai pas envie de finir en taule pour harcèlement), je m'approche de lui et je lui fais mon super sourire colgate, en priant pour ne pas avoir un bout de salade de ce midi coincé entre les dents. Mmmh. À peine cheloue. Il faudrait que j'aille lui parler pour lui demander des infos, mais d'abord je devais attendre Kawaii, c'était la moindre des choses après le petit incident de cet après-midi. Mais fallait attendre, et ça c'est chiant. J'erre entre les cages des animaux, et sans doute rendue totalement neuneu par la chaleur étouffante, je commence à parler à une sorte de perroquet. "Coucou, toi. T'es super beau! Tu viens voir maman?" Je passe le doigt à travers la cage. Mortelle erreur. L'oiseau mord mon joli index et retourne se percher sur sa branche, l'air de rien. "Putain d'oiseau de m..." Ça fait mal, très mal. Mais bon. Je l'ai cherché. Too dumb to live, faut croire. Kawaii a pas intérêt à traîner, il pourrait m'arriver d'autres crasses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kawaii L. Kiele
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t10009-kiele-kawaii-loki-l-amour-incomprehensible-des-etres-les-plus-chers#212106 http://www.your-family-tree.net/t10036-kiele-kawaii-loki-releve-la-tete-princesse-ta-couronne-tombe#212891

❝ Métier : grande actrice en devenir
❝ cupidon : Un exibitioniste qui adore se trimbaler en couche culotte, est-ce un saint d'esprit ?
❝ post-it : + Quelques tatouages mais pour tous les voir, il faudra me mettre à nue, es-tu prêt à cela ? Viens t'amuser un peu avec moi + je suis déjà entrée dans un salon de robes de mariées, me faisant passer pour une future épouse, j'ai put enfiler toutes les robes de la boutique sans rien acheter + ça m'arrive d'avoir le mal du pays, en temps de déprime, je me rends à la plage bien que je trouve qu'aucune n'arrive à la cheville des plages de mon île + je collectionne la lingerie, je suis une grande fan, j'adore ça et je ne loupe aucun défilé Victoria's secret, ce serait un rêve d'être un jour une invitée du show + elle aime particulièrement avoir les cheveux mouillés (elle se trouve plus jolie quand ils sont mouillés que secs) de fait elle adore la pluie et être sous la pluie, et le temps orageux, c'est quand la météo est mauvaise qu'il y a les meilleures vagues + Les choses paranormales, j'y crois et j'y touche pas, les trucs ouija non merci, je n'ai pas envie de déranger un mauvais esprit +
❝ Age : 28
❝ pseudo : Puddy
❝ crédits : Blondie, Cramberry
❝ avatar : Janel Parrish ♥
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Je vous attends ♥
❝ autres comptes : Layali-Joy, dernière survivante de la famille Blaze
❝ Points : 1014
❝ Messages : 69
❝ depuis : 08/06/2016
❝ mes sujets : JulianInès & SamMarcusJade

Un petit plus
MY LIFE TREE:


mot doux de Kawaii L. Kiele un Dim 26 Juin - 16:51
Inès
Sam
Kawaii
Les chats nous font perdre la tête !
C'est chiant d'avoir un jour de congé et de n'avoir rien prévus de la journée. Enfin, il n'y a pas que des inconvénients à cela. Par exemple, je viens à peine de me sortir du lit, il est presque midi, et ça faisait drôlement longtemps que je ne m'étais pas permise de dormir si tard. J'en avais presque oublié l'effet de paresse que tout cela procurait. Avoir dormi c'est bien, mais ce sentiment que je ressent qui me donne l'impression de n'avoir rien envie de faire, est affreux. Je ne me sens pas motivée. Traînant des pieds, je me dirige lentement vers la cuisine où m'attend une pièce vide. Personne à la maison, papa doit encore être au bureau… Il se noie sous le travail depuis déjà bien trop longtemps, et bien que je mette tout en œuvre pour lui faire rencontrer une femme et lui donner envie de retrouver une vie sociale. Tout ce que je veux, c'est le revoir sourire comme avant la tragédie que nous avons vécus. On en parle jamais tous les deux, je n'en parle pas beaucoup autour de moi non plus, et je ne pense pas que mon père parle plus que moi, de tout ceci à ses collègues. Depuis quelques temps, avec la complicité de Liv, la femme de Marcus, avec laquelle j'ai énormément sympathisé, nous mettons en place des plans pour aider mon père. Liv, c'est cette femme étonnante, à peine plus âgée que moi, et pourtant elle paraît tellement plus mature ! Je me dis parfois que je devrais prendre exemple sur elle et me laisser un peu plus aller. Le problème n'est pas que je suis une fille ennuyeuse qui n'aime rien faire, bien au contraire. Disons que j'ai un blocage avec les gens et mes sentiments, aussi, je garde toujours une certaine distance entre eux et moi pour ne jamais avoir à être déçue.

Je baille à m'en décrocher la mâchoire. Bien que j'ai dormis si tard, je ne fais pas tellement la maligne tout de suite. Il me faut encore quelques minutes avant d'émerger. Sûrement un bon café avec une chocolatine. Ce n'était pas la meilleure des idées que j'ai eue hier soir en me disant, bon un épisode de plus et puis encore, pour finir par en regarder un suivant et encore un autre. Au final, je crois bien que j'ai du éteindre mon ordinateur vers les 4h du matin. Je me fais couler mon café, c'est quand même bien pratique ces machines avec les dosettes quand on a la tête dans le cul, elles font tout automatiquement, il faut juste appuyer sur le bouton et quand la tasse est pleine, hop elle s'arrête. Attendant ma boisson chaude, je surfe sur face de bouc. Pas de grandes nouveautés ce matin, alors je m'attarde sur cette vidéo de chaton s'endormant avec un doudou. Bien sûre, je suis complètement gaga devant ce bébé chat si adorable. Je n'entends plus le bruit de la machine, mon café doit donc être prêt, attrapant ma tasse, je prends aussi le petit sachet sur le comptoir et vais m'asseoir à table. Ça, c'est quelque chose qui va me manquer quand je vais emménager avec les filles. Une colocation à trois, avec Pearl et Inès que j'ai connu il y a quelques années au lycée. Belle bande de brunette, ça va être fun cette cohabitation. Il me tarde d'aller les rejoindre. J'attends le feu vert de Pearl, une partie de mes valises est déjà prête. Non, je ne suis pas pressée !

Toujours accrochée à mon téléphone, j'ai lâché facebook pour aller faire mon jeu quotidien. Je ne le dis pas à tout le monde, mais je joue encore aux sim's. Un jour que je m'ennuyais, je suis tombée sur cette application gratuite, depuis je fais vivre ces petits personnages et je construis des maisons, tout en gagnant plein de sous. Dommage, c'est virtuel. Mon téléphone vibre dans mes mains. Surprise, je me renverse mon café. Tout en rouspétant, je décroche pour tomber sur la fameuse Inès. La demoiselle souhaite m'embarquer pour aller adopter un chat pour l'appartement. Cette nouvelle m'enchante et me réveille d'un coup. Plus besoin de ce café, de toute façon, la moitié est sur la table. J'accepte avec joie. Inès doit passer me chercher, je vais donc me dépêcher et aller m'habiller, ce n'est pas comme si j'étais encore en pyjama. Je bois une gorgée de café, prend le pain au chocolat avec moi pour le finir en chemin et file dans ma salle de bain pour me doucher et me préparer. Pour une fois, chose étonnante, je ne passe pas une demi heure sous l'eau. De retour dans ma chambre, une serviette me recouvrant, je me décide pour une tenue simple. Un vieux jeans slim déchiré et une chemise à carreaux sans manche. Je n'oublie pas mon sac, téléphone à la main, je dévale l'escalier pour me retrouver devant le placard de l'entrée. Je décide de ne pas prendre de veste et de porter de jolis petits escarpins. Moi et les chaussures ! À la dernière minute, je pense à prendre mes lunettes de soleil et je sors, refermant la porte derrière moi. Je pensais trouver Inès devant la maison, m'attendant impatiente. Mais je ne trouve personne. Je me questionne et la réponse arrive très vite. Dans sa folie, Inès m'a oubliée… Je préfère ne pas répondre à son message, de peur de le regretter par la suite et aussi de faire demi tour pour retourner au lit. Une chance pour moi que je garde toujours mes clés de voiture avec moi.

Plus tard, j'arrive au foyer que m'a indiqué Inès. J'espère franchement qu'elle ne s'est pas trompée d'adresse en me la communiquant, sinon, je la tue la prochaine fois que je la vois ! Je passe donc les portes d'entrées du chenil, entendant déjà les animaux. Il ne me faut pas longtemps pour trouver mon poisson rouge. La brunette au visage de poupée se trouve là, elle tente de discuter avec un perroquet. Non loin, un joli blondinet se tient là. Il semblerait qu'il soit ici pour s'occuper des animaux, peut être pourrait-il nous aider. Mais avant, je m'approche d'elle discrètement.
« Dis, je croyais que ton truc c'était les vieux profs de math ! Je ne suis pas sûre que celui-ci t'aide beaucoup. Mais pour une fois, je dois bien avouer que tu as bon goût, ce perroquet est magnifique. À la base, ce n'est pas pour un chat que nous sommes là ? »
Tout comme elle, je m'aventure à glisser un doigt au travers de la cage. Prête à le retirer si il venait à vouloir me le manger comme il venait de le faire avec Inès. Et le voilà qu'avec moi, il se montre charmant, venant frotter les plumes de sa tête contre mon index.
« Je crois que j'ai un ticket avec lui ! »
Je souris alors à la demoiselle et lève les yeux au ciel. Quand je vois son joli visage de poupon, il m'est impossible de lui en vouloir. Même si elle m'a oubliée sur le trottoir ! Mais ça va se payer, c'est elle qui invite pour le goûter. Elle la proposé en même temps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sam S. Steadworthy
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

❝ Métier : Agent animalier au sein du refuge de Pasadena et professeur de chant pour des personnes défavorisées.
❝ cupidon : Etre célibataire, ce n'est pas être faible, c'est être assez fort pour attendre la bonne personne.
❝ post-it : hobby ► le chant - la guitare - regarder les disney - grimper aux arbres - partir pour de nouvelles aventures - tenir son cahier sur ses observations animalières - passer du temps avec les animaux - le paintball - se balader tout seul dans la rue en écoutant de la musique

petit plus ► il se sous-estime énormément et cela lui arrive de déraper parfois. - il zappe souvent l'autorité - il ne veut pas grandir, comme Peter Pan - pense que les films et séries font passer des messages, des leçons de vie - écoute des musiques diverses, pensant que la diversité est quelque chose de bien dans beaucoup de domaines - aime le sport et avoir un beau physique - raffole des chips au barbecue - se goinfre de pots de glace lors d'une rupture amoureuse - aime passer du temps vers le sapin pour Noël - voit un psy - a perdu le nord en fumant des joints avec son frère jumeau, mais a vite stopper à cause d'une overdose d'un de ses amis. - monte une chorale avec les jeunes adolescents et adultes qui sont inscrits à ses cours de chant
❝ pseudo : darknihl
❝ crédits : Merenwen (avatar) sian (signa)
❝ avatar : Austin Butler
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Tulipes
❝ disponibilité : pas encore validé
❝ autres comptes : todd l. pilliwickle
❝ Points : 1299
❝ Messages : 169
❝ depuis : 10/06/2016
❝ mes sujets : Steadworthy familyprénom du partenaire


mot doux de Sam S. Steadworthy un Dim 3 Juil - 13:33
Une nouvelle journée de travail qui attendait Sam. Mais le jeune homme allait toujours au travail avec le sourire. C'était comme s'il mélangeait le travail et le plaisir. Fabuleux n'est-ce pas ? Quoiqu'il en soit, il n'allait pas avoir le temps de s'ennuyer aujourd'hui avec le nettoyage de certaines cages ainsi que donner à manger aux animaux. De plus, ce soir, un cours de chant l'attendait également. Il allait bien être content de retrouver son lit en rentrant chez lui. Mais pour le moment, il devait se rendre au refuge animalier pour faire son job car on ne le payait pas à rien faire. Arrivant au refuge, il croisa une collègue qui lui donna le planning des tâches à effectuer et il commença par nettoyer les cages. Une tâche qui pouvait paraitre très ennuyante à première vue. Mais Sam s'amusait également avec les animaux donc il ne voyait pas le temps passer au final. Les heures passèrent et il attaqua sa deuxième tâche qui était de nourrir les pensionnaires du refuge et là encore, il en profita pour s'amuser avec eux. Le jeune blondinet se sentait proche des animaux et les voir heureux, le remplissait de joie. Même si certains d'entre eux semblaient s'être levé du mauvais pied. Il n'y avait pas que chez les humains que ce phénomène arrivait il fallait croire. Le plus comique pour Sam fut lorsqu'il dut nourrir l'otarie qui ne voulait qu'une chose : s'amuser. Et pour elle s'amuser c'était asperger d'eau Sam. Chacun s'occupait comme il le pouvait. Mais le jeune homme aurait préféré éviter cette petite douche. Au moins, ça l'avait légèrement rafraîchi vu qu'il ne faisait pas froid aujourd'hui. Mais il était tout mouillé au final et il ne lui restait plus qu'une chose à faire : se changer. Finissant quand même sa tâche, il s'en alla dans les vestiaires où il prit sa tenue de rechange. Oui monsieur avait d'autres vêtements dans son casier, car ce n'était pas la première fois qu'on lui faisait ce coup-ci. Puis en sortant des vestiaires, il remarqua alors deux demoiselles dans le refuge. Des clientes ? Certainement. Il voyait les deux filles devant un perroquet. Pas un perroquet, mais plutôt LE perroquet. Et aussi bizarre que cela puisse paraitre, Sam les laissa faire, rigolant doucement lorsque l'animal mordit l'une des deux demoiselles. Pas très professionnel, mais un perroquet qui mord, mise à part la douleur, cela n'allait pas entraîner de graves conséquences. Quant à la deuxième fille, Sam fut légèrement surpris de voir que le perroquet ne la mordit pas et il sortit enfin de l'ombre pour s'avancer vers les deux demoiselles. « Je confirme, vous avez un ticket avec lui ! » Lança-t-il pour reprendre les propos de l'une des deux filles. « Mais sachez qu'il est très difficile à satisfaire, dans l'hypothèse où vous décidez de tenter votre chance avec lui ! » Fit-il en rigolant légèrement. Sam se trouvait donc à la hauteur des deux filles, le sourire aux lèvres. « Je vous présente Léon. C'est un Quaker qui n'a pas été vraiment bien éduqué. D'où le fait qu'il mord. Mais si vous l'éduquez bien, ce serait un parfait animal de compagnie. » Comment ça il voulait qu'elles prennent le perroquet ? Ce n'était pas son genre. Ou bien un peu peut-être. Quoiqu'il en soit, c'était des clientes et Sam comptait bien se montrer serviable avec elles. « Sinon moi c'est Sam et si vous avez besoin d'aide ou bien de conseil, je me tiendrai à votre disposition. D'ailleurs, vous êtes là pour acheter un animal de compagnie ? » Demanda-t-il, se montrant légèrement curieux. Il ne demandait pas ça au hasard, car il avait bien remarqué que les gens avaient tendance à poser plus de questions lorsqu'ils comptaient acquérir un animal que lorsqu'ils étaient là simplement pour visiter, se faire une petite idée. Sam resta immobile devant les deux filles, attendant leur réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Inès M. Summers
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t10002-summers-ines-marcelle-american-girl-in-the-movies http://www.your-family-tree.net/t10024-summers-ines-if-i-was-you-i-d-wanna-be-me-too

❝ Métier : Étudiante en droit. "Objection, votre honneur!"
❝ cupidon : Overly attached girlfriend confirmée/ en couple imaginaire avec mon prof de droit ♥︎
❝ post-it : ne demande qu'a être aimée ♥️︎ a tendance à harceler ses amis par texto pour vérifier qu'ils ne l'oublie pas ♥️︎ fait de très bonnes lasagnes ♥️︎ adore tous les animaux, mêmes les plus moches ♥️︎ a d'ailleurs une collection de peluches alpaga dans un coffre-fort ♥️︎ fashionista ♥️︎ très polie en société ♥️︎ déteste les restaurants autres que les fast foods bio ♥️︎ légèrement nympho ♥️︎ fantasme sur les hommes mûrs, ceux bien virils, avec quelques cheveux blancs s'il vous plaît ♥️︎ un peu (beaucoup) nunuche ♥️︎ vraie mouton, suit toutes les modes mêmes les plus débiles ♥️︎ écoute de la musique ringarde quand elle est triste ♥️︎ a un humour discutable ♥️︎ a la larme facile ♥️︎ ne supporte pas les injustices ♥️︎ fan de dessins animés pour filles des années 80 ♥️︎ paresseuse ♥️︎ a une étoile à son nom ♥️︎ rêve d'un métier plus glamour qu'avocat
❝ Age : 23
❝ crédits : gif: skagboys
avatar: melaluly
❝ avatar : Barbara Ferreira ♥︎
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Tulipes
❝ disponibilité : 4/5 rps
❝ Points : 939
❝ Messages : 173
❝ depuis : 07/06/2016
❝ mes sujets : PearlKawaii&SamJulian
encouragement

encouragement
mot doux de Inès M. Summers un Lun 4 Juil - 14:49
kawaii&sam&inès
doux chaton, adorable chaton, petite boule de poils!


Mon doigt me fait horriiiiiblement mal. Mais vraiment. C’est tout rouge et tout gonflé. Je vois pas pourquoi ce piaf de mes deux a décidé qu’il me détestait, après tout je suis un pigeon alors on devrait bien s’entendre… À la place, je tiens mon index dans ma main gauche, les larmes aux yeux, en pestant intérieurement pour que ça passe. Oui, je suis assez douillette. J’ai hâte de trouver ce que je cherche pour rentrer à la maison et demander à papa de me faire un pansement… En plus, j’entends quelqu’un rire et ça me donne encore plus envie de pleurer. Snif. La vie est injuste. Heureusement pour moi, Kawaii débarque pour me remonter le moral. Enfin, non, en fait. Elle me ressort cette vieille histoire de coucheries devant le blond alors que c’était censé être un peu secret, en fait. « Alors là, t’y es pas du tout! Merci de me faire passer pour une folle dingue qui saute sur tout ce qui bouge… Ce monsieur travaille au refuge, pour ta gouverne. » C’est malin, je suis de mauvaise humeur, maintenant. « Et puis il était pas « vieux », il avait que 30 ans… ou 35, je sais plus. Peu importe. » Je le dis plus doucement, c’est privé quand même! Enfin, sauf pour Kawaii qui a l’air de prendre un malin plaisir à déballer ma vie devant un parfait inconnu, et de bichonner ce maudit volatile deux secondes après. Il a l’air de bien l’aimer, c’est assez vexant. Ma tête doit pas lui revenir. Peut-être que je ressemble à un truc méchant, genre un aigle ou un faucon? Aucune idée. De toute manière, comme l’a dit mon amie, c’est un chat qu’on veut. D’ailleurs, le p’tit blondinet de tout à l’heure fait son grand retour et nous explique les raisons de son caractère pourri. J’avais tout compris, sauf une chose. « Un Quaker? Comme la marque de céréales? Ou les gens qui s’habillent chelou? » J’ai dû manquer quelque chose… Peut-être un épisode sur Animal Planet? « De toute façon, on va pas le prendre. Mais merci quand même! » Pour des raisons qui me paraissent évidentes, je ne vais pas emménager avec un truc ailé et plus rapide que moi susceptible de me crever les yeux pendant mon sommeil. Sans compter cette éducation qu’on devrait lui donner… Autant vouloir apprendre à chien à miauler, je dirais! Enfin bon, de toute façon, le monsieur a l’air gentil et n’a pas l’intention de nous le faire adopter de force, je crois. Je fais mon deuxième sourire colgate de la journée à ce fort sympathique jeune homme. « En effet, mon amie et moi souhaiterions trouver un adorable petit félin de type, heu, chat. Personnellement, j’ai un petit faible pour les pelages noirs, je trouve ça vraiment craquant. » Ça, c’était une petite remarque inutile, c’est gratuit. « Mais bien sûr, j’aimerais tout autant n’importe quel autre couleur! » Parce que moi, je ne fais pas de discriminations. « Du coup, vous pourriez nous conduire au… rayon des chats? Ou un truc qui ressemble? » Je suis excitée comme une puce. J’allais enfin avoir mon chachat rien qu’à moi! En admettant qu’il accepte de me le donner. Je ne dois pas avoir l’air très normale, en ce moment. Qu’importe, je trottine sans vraiment suivre l’employé vers un autre coin du refuge. Là, y a du chaton trognon. « Viens voir Kaw’, celui-là est trop mignon! Il a une tête à s’appeler Chouquette, tu trouves pas? » Je lui montre la bête. Elle a l’air de l’aimer, tant mieux, parce qu’elle n’a pas le choix! Bizarrement, la cage n’est pas verrouillée. Et je fais ce truc débile: je l’ouvre pour prendre le chaton dans mes bras. Sauf que la bébête m’esquive sournoisement pour disparaître je ne sais où. C’était pas prévu, quoiqu’avec moi dans les parages, un peu quand même. « Ah bah mince… C’est ballot… » Je sens que le gentil monsieur va devenir un peu moins gentil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kawaii L. Kiele
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t10009-kiele-kawaii-loki-l-amour-incomprehensible-des-etres-les-plus-chers#212106 http://www.your-family-tree.net/t10036-kiele-kawaii-loki-releve-la-tete-princesse-ta-couronne-tombe#212891

❝ Métier : grande actrice en devenir
❝ cupidon : Un exibitioniste qui adore se trimbaler en couche culotte, est-ce un saint d'esprit ?
❝ post-it : + Quelques tatouages mais pour tous les voir, il faudra me mettre à nue, es-tu prêt à cela ? Viens t'amuser un peu avec moi + je suis déjà entrée dans un salon de robes de mariées, me faisant passer pour une future épouse, j'ai put enfiler toutes les robes de la boutique sans rien acheter + ça m'arrive d'avoir le mal du pays, en temps de déprime, je me rends à la plage bien que je trouve qu'aucune n'arrive à la cheville des plages de mon île + je collectionne la lingerie, je suis une grande fan, j'adore ça et je ne loupe aucun défilé Victoria's secret, ce serait un rêve d'être un jour une invitée du show + elle aime particulièrement avoir les cheveux mouillés (elle se trouve plus jolie quand ils sont mouillés que secs) de fait elle adore la pluie et être sous la pluie, et le temps orageux, c'est quand la météo est mauvaise qu'il y a les meilleures vagues + Les choses paranormales, j'y crois et j'y touche pas, les trucs ouija non merci, je n'ai pas envie de déranger un mauvais esprit +
❝ Age : 28
❝ pseudo : Puddy
❝ crédits : Blondie, Cramberry
❝ avatar : Janel Parrish ♥
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Je vous attends ♥
❝ autres comptes : Layali-Joy, dernière survivante de la famille Blaze
❝ Points : 1014
❝ Messages : 69
❝ depuis : 08/06/2016
❝ mes sujets : JulianInès & SamMarcusJade

Un petit plus
MY LIFE TREE:


mot doux de Kawaii L. Kiele un Mar 5 Juil - 11:56
Inès
Sam
Kawaii
Les chats nous font perdre la tête !
Ce que je peux aimer voir la tête déconfite d'Inès lorsque je la taquine. Cette jeune femme a un visage de petite poupée. C'est tellement adorable. Si si, je vous jure. Elle a beau avoir des formes, bien que sur certaines femmes ce soit peu ragoutant, chez elle c'est ce qui fait tout son charme. De plus, elle a ce visage si fin malgré ses formes. C'est difficile à croire, mais regardez sa poitrine, comparée à la mienne, il y a de quoi me donner des complexes ! Son visage est si joli et si doux que je la sur nomme ma petite poupée. Vous savez, elle me fait penser à ce genre de poupée qu'on veut câliner ! J'aime voir cette drôle d'expression sur son visage. Un mélange de joie et de frustration, c'est attendrissant, autant que de voir un petit chat ronronner… Enfin non, rien ne peut égaler un chaton qui ronronne ! Elle me reproche tout bas de la faire passer pour une folle dingue sautant sur tout ce qui bouge. Mais n'est-ce pas la réalité ? Puis elle se trouve une excuse pour l'histoire du prof de math qui ne devait avoir qu'entre 30 et 35 ans.
« Oui, donc au moins 20 ans de plus que toi à l'époque, et je ne pense pas que ce soit le cas du petit blondinet que tu zieute du coin de l'oeil. Mais si il est ton type, je peux t'arranger le coup ! »
Si elle pensait être discrète en matant le jeune homme, c'est un peu raté. Je pense que même lui a put le remarquer. Inès peut être aussi discrète qu'un éléphant dans une boutique de porcelaine. Adorable mais parfois naïve et surtout facilement influençable. Je suis certaine que si je lui dit connaître le jeune homme et qu'il est fou des filles qui ont un accent russe, Inès pourrait se mettre à parler avec un faux accent russe ! J'exagère peut être un peu, mais c'est pour vos donner une idée.

« Ne t'inquiète pas pour ton image, au contraire, avoir couché avec un professeur ça peut exciter certaines personnes. Car ça ne te fait pas passer pour une dingue, mais plutôt pour une fille qui a de l'expérience et cette maturité est plutôt appréciée ! »
Cette petite n'apprendra donc jamais. Elle se soucis toujours autant de ce que peuvent penser les gens d'elle. J'ai encore beaucoup de travail avec elle pour qu'elle apprenne enfin à rester elle-même et que c'est ainsi que les gens l'aimeront d'avantage. Ma colocataire doit juste le comprendre. Pendant que nous discutions de cette histoire à voix basse, le blondinet en a profité pour se rapprocher de nous. Confirmant que j'avais en effet un tiquet avec le perroquet, je me suis mise à rire avec lui quand il continue en parlant du mauvais caractère de l'animal. Voilà donc Léon, un Quaker mal éduqué. La commentaire d'Inès me fait de nouveau rire. Cette fille et la nourriture ! Sans me laisser le temps de répondre, elle annonce au jeune homme que nous n'avons pas l'intention d'adopter l'animal. Mais j'avoue que plus je le regarde et plus je commence à craquer pour lui. Inès est peut être vexée qu'il l'ai mordu, mais selon moi c'est juste que personne n'a voulu lui donner sa chance.
« Un Quaker c'est une race de perroquet qui a particulièrement besoin d'une éducation stricte. Si on est trop souple avec lui, il prend de mauvaise habitude comme mordre ou crier. Mais quand il reçoit beaucoup d'amour et de soins, il peut être un très bon compagnon, affectueux et joueur. Il faut savoir se montrer aussi têtue que lui. Et je dois t'avouer Inès que je craque un peu. Regarde comme il est beau ! Et il m'aime déjà ! »
Et me voilà à lui faire les yeux doux. Mais Inès se montre inflexible avec le pauvre oiseau. Je fais alors une moue toute triste. Tandis que le jeune homme se présente sous le nom de Sam, Inès lui demande de nous présenter quelques chatons. Bon, d'accord, nous étions venus ici pour un petit félin, mais nous pourrions repartir avec les deux, non ?

Pendant qu'Inès prend le chemin, qui nous conduis vers les petites boules de poils, d'un pas si pressé que nous avons du mal à la suivre derrière avec Sam, j'en profite pour discuter un peu avec le blondinet.
« Moi c'est Kawaii, mais ça ne vient pas du japonais. D'ailleurs je déteste qu'on fasse ce rapprochement, car en fait c'est hawaiien et ça signifie celle qui chante. »
Je sais que mes paroles peuvent sembler dures, alors je souris au garçon. Ce n'est pas que je veuille être méchante, mais je suis très attachée à mes origines et j'ai du subir cette mode japonaise durant toute mon adolescence, du coup, je préfère prévenir avant désormais.
« Et la jeune fofolle là, c'est Inès, ma future colocataire. Allons voir ces chats qui ronronnent, je sens que je vais craquer sur tous ceux qui vont ronronner, alors Inès, je compte sur toi pour choisir, car si je m'écoute, je repars avec tous ! Et nous, on pourra toujours discuter de Léon plus tard. »
Je souris à Sam tout en suivant Inès, excitée aussi à l'idée de voir les adorables félins qui nous attendent. Bien sûr, la demoiselle est, tout comme moi, super sensible au charme des chatons et elle craque sur le premier qu'elle voit.
« Choukette ? Mais c'est quoi ce nom ridicule ? Pauvre bébé, il va devoir le porter toute sa vie ! Ha mais qu'est-ce que... »
Trop tard, Inès a déjà ouvert la cage et voilà le chaton qui s'enfuie avec une telle rapidité que j'ai du mal à le suivre et je n'ai put voir où il est parti se cacher. Je suppose que ce ne doit pas être la première fois que ça arrive, mais bon quand même. Inès ne semble pas avoir un franc succès avec les animaux, entre Léon le quaker qui la mord et le petit chat qui s'enfuie en la voyant…
« Je crois qu'il est inutile de préciser qu'Inès est une grande maladroite. On va vous aider à retrouver le petit félin. Il porte un prénom lui aussi ? »
Me mettant à genoux sur le sol pour voir où a put partir le chat, je peux sentir le sol froid à travers les trous de mon jeans, c'est assez rafraîchissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sam S. Steadworthy
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

❝ Métier : Agent animalier au sein du refuge de Pasadena et professeur de chant pour des personnes défavorisées.
❝ cupidon : Etre célibataire, ce n'est pas être faible, c'est être assez fort pour attendre la bonne personne.
❝ post-it : hobby ► le chant - la guitare - regarder les disney - grimper aux arbres - partir pour de nouvelles aventures - tenir son cahier sur ses observations animalières - passer du temps avec les animaux - le paintball - se balader tout seul dans la rue en écoutant de la musique

petit plus ► il se sous-estime énormément et cela lui arrive de déraper parfois. - il zappe souvent l'autorité - il ne veut pas grandir, comme Peter Pan - pense que les films et séries font passer des messages, des leçons de vie - écoute des musiques diverses, pensant que la diversité est quelque chose de bien dans beaucoup de domaines - aime le sport et avoir un beau physique - raffole des chips au barbecue - se goinfre de pots de glace lors d'une rupture amoureuse - aime passer du temps vers le sapin pour Noël - voit un psy - a perdu le nord en fumant des joints avec son frère jumeau, mais a vite stopper à cause d'une overdose d'un de ses amis. - monte une chorale avec les jeunes adolescents et adultes qui sont inscrits à ses cours de chant
❝ pseudo : darknihl
❝ crédits : Merenwen (avatar) sian (signa)
❝ avatar : Austin Butler
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Tulipes
❝ disponibilité : pas encore validé
❝ autres comptes : todd l. pilliwickle
❝ Points : 1299
❝ Messages : 169
❝ depuis : 10/06/2016
❝ mes sujets : Steadworthy familyprénom du partenaire


mot doux de Sam S. Steadworthy un Mer 6 Juil - 12:34
En allant voir les deux demoiselles, le jeune homme ne s'attendait pas à ce que l'une d'entre elles fasse une petite blague sur le nom de race du perroquet. En l'écoutant, il ne put s'empêcher de rire un peu, trouvant les références de la jeune fille assez amusantes. Mais avant même qu'il puisse prendre la parole, la deuxième fille se montra très cultivée sur le Quaker, Sam n'ayant rien à rajouter à la fin. Surpris ? Bien sur qu'il l'était. Ce n'était pas une race de perroquet que tout le monde connaissait. D'ailleurs, lui, l'avait découvert il n'y avait pas si longtemps de ça, quelques mois environ. Haussant un sourcil, un sourire se dessina sur son visage. « Je vois que nous avons une connaisseuse de perroquet parmi nous. » Lança-t-il à l'intention de la demoiselle. Mais trêve de bavardage, ce n'était pas un perroquet que les deux jeunes filles étaient venues chercher, mais plutôt un félin, un chaton. Indiquant alors le chemin à prendre pour aller voir les chats, l'une des deux demoiselles partit en avant, Sam restant en retrait avec la deuxième qui se présenta. Kawaii ? Assez original comme prénom. D'ailleurs, c'était bien la première fois que le blondinet rencontrait une personne avec un tel prénom. Il écouta avec attention le petit monologue de la jeune femme concernant les origines de son prénom et le fait qu'il ne fallait pas croire que Kawaii venait du japonais. Personnellement, Sam trouvait que ça ne faisait pas vraiment asiatique comme prénom, mais d'autres personnes devaient le penser. Sinon, elle n'aurait jamais fait cette réflexion. « C'est un très joli prénom que vous avez là. Pour être honnête avec vous, j'avais de suite pensé à Hawaii. Après tout, il ne faut juste changer le H en K pour avoir votre prénom ! » Très recherchée comme réflexion non ? La deuxième fille s'appelait donc Inès et les deux allaient emménager ensemble. Sam ne les connaissait pas assez pour dire que leur idée de colocation était bonne. Les présentations faites, le petit groupe pouvait donc se diriger vers l'allée où les chats se trouvaient. Là encore se trouvait une variété de chat. Tout dépendait de leur envie après. Peut-être allaient-elles avoir un coup de coeur aussi ? Cela était déjà arrivé à Sam d'avoir un coup de coeur pour un animal, sans pour autant apprécier la race. Inès semblait en avoir eu un pour un chat qu'elle appela de suite Chouquette. Ce qui amusa énormément Sam vu qu'il savait que l'animal était un mâle et que bon, Chouquette, c'était plus pour une femelle qu'un mâle, on était d'accord non ? Avant même qu'il puisse dire quoique ce soit, la brunette ouvrit la cage et le chat s'enfuit à toute vitesse dans les couloirs du refuge. Un problème se posait donc. Et pas un petit. « C'est vraiment très ballot et je vois ça que votre amie est une grande maladroite ! » Fit-il en gardant le sourire, devant se montrer professionnel. Même si en soit, il n'avait pas que ça à faire que de courir après un chat qui pouvait être n'importe où maintenant. Quelle galère. Kawaii proposa leur aide au blondinet et ce dernier n'allait pas dire non. Le refuge n'était pas immense, mais assez pour passer du temps à retrouver un chat. « Il, car oui, c'est un mâle, n'a pas encore de nom. On l'a recueilli la semaine dernière. » Sam s'avança alors vers la réserve où était stockée l'alimentation pour les animaux et prit un sac à croquette, en versa dans trois petites gamelles et en donna deux aux demoiselles. « Une gamelle chacun pour appâter le chat. Vu que c'est un animal assez peureux, je pense qu'il doit se cacher, être dans un endroit assez calme. Ce qui réduit nos possibilités. Je vais commencer par nos bureaux et vous n'avez qu'à chercher dans les alentours. Je doute qu'il ait dû aller dehors. Enfin je l'espère .. » En dehors du bâtiment se trouvait également des animaux, bien plus imposants qu'un petit chat et plus dangereux pour certains. Sam laissa alors les deux filles pour se diriger vers les bureaux du refuge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Inès M. Summers
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t10002-summers-ines-marcelle-american-girl-in-the-movies http://www.your-family-tree.net/t10024-summers-ines-if-i-was-you-i-d-wanna-be-me-too

❝ Métier : Étudiante en droit. "Objection, votre honneur!"
❝ cupidon : Overly attached girlfriend confirmée/ en couple imaginaire avec mon prof de droit ♥︎
❝ post-it : ne demande qu'a être aimée ♥️︎ a tendance à harceler ses amis par texto pour vérifier qu'ils ne l'oublie pas ♥️︎ fait de très bonnes lasagnes ♥️︎ adore tous les animaux, mêmes les plus moches ♥️︎ a d'ailleurs une collection de peluches alpaga dans un coffre-fort ♥️︎ fashionista ♥️︎ très polie en société ♥️︎ déteste les restaurants autres que les fast foods bio ♥️︎ légèrement nympho ♥️︎ fantasme sur les hommes mûrs, ceux bien virils, avec quelques cheveux blancs s'il vous plaît ♥️︎ un peu (beaucoup) nunuche ♥️︎ vraie mouton, suit toutes les modes mêmes les plus débiles ♥️︎ écoute de la musique ringarde quand elle est triste ♥️︎ a un humour discutable ♥️︎ a la larme facile ♥️︎ ne supporte pas les injustices ♥️︎ fan de dessins animés pour filles des années 80 ♥️︎ paresseuse ♥️︎ a une étoile à son nom ♥️︎ rêve d'un métier plus glamour qu'avocat
❝ Age : 23
❝ crédits : gif: skagboys
avatar: melaluly
❝ avatar : Barbara Ferreira ♥︎
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Tulipes
❝ disponibilité : 4/5 rps
❝ Points : 939
❝ Messages : 173
❝ depuis : 07/06/2016
❝ mes sujets : PearlKawaii&SamJulian
encouragement

encouragement
mot doux de Inès M. Summers un Dim 10 Juil - 19:05
kawaii&sam&inès
doux chaton, adorable chaton, petite boule de poils!


Rahlala, quelle boulette! C'est la panique totale dans ma caboche. J'ai surtout super peur pour ce pauvre bichou planqué on ne sait où, tout ça par ma faute. C'est dans ces moments que je me dis que le karma, c'est des conneries parce que j'ai absolument rien fait pour mériter ça. L'explication, c'est ma maladresse naturelle, comme le fait remarquer si bien le monsieur blond. "Je... je suis vraiment, vraiment désolée..." Ça n'avance pas grand-chose de me confondre en excuses, en fait. Je dois juste retrouver Chouquette le chaton. Qui est un mâle d'ailleurs, bien que je m'en fiche un peu. C'est un chat, de quoi j'aurais l'air si je l'appelais Musclor ou Rahan? Maintenant que j'y pense, si je l'appelais Colin Firth, il aurait vachement plus de classe, et je pourrais vraiment dire que je vis avec Colin Firth. Je soumettrai l'idée à Kawaii une fois qu'on remettra la main sur lui. Fini de tergiverser, je prends la gamelle de croquettes que le blond me tend, plus morte que vive, et je vais dehors avec Kawaii comme conseillé. Il fait chaud, très chaud même, et à peine dehors je sue déjà comme un gros cochon. Mais un cochon mignon. Ma main gauche en visière, je balaie du regard les alentours. Rien à signaler, à part la splendide Chevrolet de Kawaii, propre et brillante, à côté de ma vieille caisse poussiéreuse aux pneus à moitié dégonflés. Je me sens assez minable, c'est agaçant. Mais pas le temps pour désespérer, il faut retrouver Mr. Chouquette. Je commence à marcher sur le parking, en agitant ma gamelle pour appâter la bête. "Minou, minou! Viens voir par là! On a un petit en-cas pour toi!" Je marche en claquant ma langue (moi qui croyait que ça marchait bien pour attirer les animaux...), sans vraiment regarder devant moi, quand je mets le pied dans une sorte de flaque noire. "AAAAAAH! CHOUQUETTE!" Je me jette sur Kawaii en poussant des cris hystériques. Chouquette était si petit, si frêle, qu'il a fondu sous le soleil de Californie... C'est horrible, et c'est de ma faute... Ah mais non en fait. C'est juste du béton frais. Mazette. Je cesse de m'agripper au cou de Kawaii, et je reprends mes esprits. "Putain... J'ai vraiment cru que... J'avais vu ce chat. Mais en fait non. C'était juste un coyote. Un coyote noir. Mes yeux me jouent des tours. J'imagine?" Je vais quand même pas lui dire que j'avais cru que ce chaton s'était liquéfié, quand même! Déjà que je passe souvent pour une conne, je ne vais pas empirer mon cas. Quoique j'étais pas très crédible, à l'instant. N'empêche que scientifiquement, ça se tient! Ou pas... En plus, maintenant, j'en ai plein ma sandale et c'est très relou. "Bref... Continuons à chercher Paris-Brest. Enfin Chouquette." Petit lapsus révélateur: j'ai faim. Ces croquettes commencent à me faire bien envie, d'ailleurs. C'est signe que ça va pas du tout. Il fallait que je tienne bon, pour Chouquette. Je continue à chercher autour du bâtiment, en semant par-ci par-là des croquettes, en me disant que ça pourrait être une bonne stratégie pour que le chaton vienne à nous. Un peu comme le Petit Poucet, en fait, version féline. Je prospecte un peu partout en compagnie de ma copine, qui semble avoir aussi chaud que moi. Et dire qu'indirectement c'est moi qui l'ait entraînée dans cette mouise... Je lui dois bien ce parfait glacé. Finalement, on a fait tout le tour du proprio pour que dalle. Quoique. J'entends un petit couinement, et cette fois c'est pas mon imagination. Alerte, je cherche d'où il pourrait bien provenir. Ça ressemble vaguement à un miaulement, et j'imagine que seul Chouquette pourrait produire ce son. Le son semble venir du mur, et plus particulièrement, de cette bouche d'aération. Je fais coucou au gentil éleveur d'animaux par la fenêtre et je lui fais signe de venir. Pour une fois, je suis sûre de mon coup. Kawaii, moins. Tant pis, j'y vais, même si Kawaii serait plus apte à s'enfiler là-dedans étant donné qu'elle est plus mince. Mais c'est à moi de réparer mes erreurs. Papa m'a dit une fois que c'est en prenant ses responsabilités qu'on devient mature. C'est bien beau tout ça, sauf qu'en attendant je dois trouver le moyen de me glisser là. Bien entendu, je ne me pose même pas la question de l'illogisme de cette situation, comment aurait-il pu terminer là? M'en fiche, c'est le moment de briller. Ni une, ni deux, super Inès la sauveuse de chats rassemble son courage et se met à plat ventre pour jeter un coup d’oeil dans le conduit. "Petit, petit, petit! Viens par là, mon chou!" Sauf que. Il y avait quelque chose qu’elle n’avait pas prévu que qu’il serait aussi étroit. Et voilà comment je me retrouve coincée là, dans le noir complet, avec une magnifique vue sur mon derrière pour Kawaii. " Kawaii, gentil monsieur… je crois que je n’arrive pas à sortir de là. Dites, vous pouvez m’aider?" Je leur laisse carte blanche pour trouver une idée, parce que moi j’en ai pas vraiment. Peut-être avec de l’huile d’olive? J’espère qu’il ne faudra pas casser le mur… C’est très gênant, comme situation. Ce chaton a intérêt à pas coûter trop cher, après tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kawaii L. Kiele
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t10009-kiele-kawaii-loki-l-amour-incomprehensible-des-etres-les-plus-chers#212106 http://www.your-family-tree.net/t10036-kiele-kawaii-loki-releve-la-tete-princesse-ta-couronne-tombe#212891

❝ Métier : grande actrice en devenir
❝ cupidon : Un exibitioniste qui adore se trimbaler en couche culotte, est-ce un saint d'esprit ?
❝ post-it : + Quelques tatouages mais pour tous les voir, il faudra me mettre à nue, es-tu prêt à cela ? Viens t'amuser un peu avec moi + je suis déjà entrée dans un salon de robes de mariées, me faisant passer pour une future épouse, j'ai put enfiler toutes les robes de la boutique sans rien acheter + ça m'arrive d'avoir le mal du pays, en temps de déprime, je me rends à la plage bien que je trouve qu'aucune n'arrive à la cheville des plages de mon île + je collectionne la lingerie, je suis une grande fan, j'adore ça et je ne loupe aucun défilé Victoria's secret, ce serait un rêve d'être un jour une invitée du show + elle aime particulièrement avoir les cheveux mouillés (elle se trouve plus jolie quand ils sont mouillés que secs) de fait elle adore la pluie et être sous la pluie, et le temps orageux, c'est quand la météo est mauvaise qu'il y a les meilleures vagues + Les choses paranormales, j'y crois et j'y touche pas, les trucs ouija non merci, je n'ai pas envie de déranger un mauvais esprit +
❝ Age : 28
❝ pseudo : Puddy
❝ crédits : Blondie, Cramberry
❝ avatar : Janel Parrish ♥
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Roses
❝ disponibilité : Je vous attends ♥
❝ autres comptes : Layali-Joy, dernière survivante de la famille Blaze
❝ Points : 1014
❝ Messages : 69
❝ depuis : 08/06/2016
❝ mes sujets : JulianInès & SamMarcusJade

Un petit plus
MY LIFE TREE:


mot doux de Kawaii L. Kiele un Dim 24 Juil - 15:44
Inès
Sam
Kawaii
Les chats nous font perdre la tête !
De plus en plus charmée par le fameux Léon, j'ai écouté Sam me le présenter et me parler de lui. Il aurait mauvais caractère, mais qui serait de bonne composition en restant ainsi enfermé dans une cage jour après jour, voyant les gens vous passer devant sans jamais vous adopter ? Je sais que Inès ne voudra pas de l'oiseau dans l'appartement que nous pourrions éventuellement partager d'ici quelques temps. Enfin, ça aurait put fonctionner si Léon ne l'avait pas pincé pour lui dire bonjour, maintenant, c'est complètement mort. Mais pourquoi pas à la maison, il serai une bonne compagnie pour papa. Je vais y songer très sérieusement en tout cas. Ce serait une bonne surprise pour lui. Et aussi, je pourrai le voir quand je serai à la maison. Sam semble surprit que j'en connaisse autant sur les quakers.
« En fait, j'aime les oiseaux. Je jalouse cette capacité qu'ils ont de pouvoir prendre leur liberté en s'envolant. Mais j'avoue avoir plutôt un faible pour le gris du Gabon que pour le quaker. Ils ne sont pas aussi colorés mais j'aime l'intelligence de cet oiseau gris. »
C'est aussi pour cela que j'aime nager. Le mieux c'est dans la mer ou bien une piscine non couverte. Nager sur le dos et observer le ciel comme si j'étais en apesanteur au milieu des nuages. J'aime cette sensation de liberté que je peux alors ressentir, comme si rien n'était impossible. Bref, quand le moment viendra, je voudrai me réincarner en oiseau ! Bien que j'adore aussi ces petits miaou… Bon, le choix va être difficile entre la liberté de pouvoir voler où bon nous semble et le ronron tellement craquant.

Enfin, Inès nous remet sur le chemin des chatons en demandant au blondinet de nous conduire du côté des félins. Il nous indique la route à suivre. Mon amie ne se fait pas prier pour prendre la tête et se précipiter en direction des petits matous. Pendant ce temps, je prends un peu plus mon temps, m'amusant de l'enthousiasme d'Inès. Sam me fit rire.
« C'est vrai que la rapprochement est facile à faire, mais avec la mode japonaise qui s'installe avec les mangas et tout ça, au lycée tout le monde ou presque disait kawaii pour dire mignon, la signification japonaise… C'était assez pénible. »
Je me souviens encore qu'on venait parfois me trouver pour me demander si mes parents n'avaient pas fait erreur sur mon prénom car je manquais sérieusement de ''mignonitude'', encore un mot inventé si stupide. Depuis, j'ai rejeté la geekette en moi pour devenir plus féminine mais aussi plus froide. Je ne m'attache pas et je ne donne pas l'occasion aux gens de s'attacher à moi, cela m'évite de souffrir, je n'aime pas que l'on casse du sucre sur mon dos. Mais je souris. Suis-je quelqu'un de faux ? Ou simplement cette fille qui ne fait que se protéger ? Enfin, je m'en moque aujourd'hui. Sam trouve que c'est très joli comme prénom. Je le regarde avec les yeux qui pétillent. Sam a dit joli et non mignon comme j'en ai l'habitude pour faire cette fameuse blague qui me sors par les oreilles temps je ne peux plus l'entendre. Il a tout de suite pensé à Hawaii ?! Réflexion faite, c'est vrai ce qu'il dit.
« Je n'y avais jamais songé, mais c'est vrai ce que tu dis là, il n'y a qu'une lettre qui change entre Hawaii et Kawaii ! »
Ha, me voilà, de très bonne humeur. Jusqu'à maintenant… Inès ! Le fameux minou qu'elle commençait déjà à appeler Chouquette (le pauvre!), vient de s'échapper. M'excusant auprès de Sam avec Inès, je commence déjà à le chercher en me mettant à genoux pour regarder par terre et sous les meubles de la pièce si il ne s'est pas caché dans le coin. Oui, je dis il car Sam nous apprend que c'est un jeune mâle ici depuis très peu de temps.
« La semaine dernière ? Inès, oublie tout de suite Chouquette ! Déjà, ce n'est pas terrible comme prénom, surtout pour un garçon ! Rappelle moi de te donner des conseils le jour où tu sera enceinte pour trouver le prénom de tes enfants ! Mais surtout, si ça fait une semaine qu'il est ici, tu ne pourra pas l'adopter avant au moins deux mois. »

Le blondinet s'éclipse le temps d'aller nous chercher des gamelles a chacun afin qu'on puisse attirer le minou. J'en profite pour me remettre debout et attraper la coupelle qu'il me tend. Je le remercie de sa compréhension, malgré le fait qu'on lui pose de sacrés problèmes. Sam part de son côté, et je reste là avec Inès. Et cette dernière semble ne pas avoir écouté le protecteur des animaux du refuge car elle se dirige directement dehors sur le parking… En plus, il fait chaud… Mais je n'ai pas le temps de la contredire que déjà, elle part dans tous les sens à la recherche du chat. Je crois que le pire de cette journée vient d'arriver.
« Inès… Oublie ton histoire de coyote et ne me prends pas pour une idiote s'il te plait. Trouvons le chat et rentrons, j'ai chaud ! »
Cette flaque d'huile, un chat ? Mais d'où vient Inès pour avoir crue une telle chose… Une chose est sûre, on ne va pas s'ennuyer avec elle quand on va emménager avec Pearl. On continue donc de chercher comme si de rien n'était. Paris brest ? Chouquette… Inès doit avoir faim ! Je cherches de mon côté, inutile de suivre Inès, on sera plus efficace. Après avoir fait le tour du parking en vain, je retourne là où j'ai laissé Inès afin qu'on retourne à l'intérieur. Et le spectacle qui m'attend est suspect.
« Mais tu as le don pour te mettre dans des situations délicates toi ! Attends, je dois prendre une photo souvenir, car la vue ici est amusante. Mais je twitterai cela plus tard. »
Elle a réussi à se coincer dans un conduis de ventilation. Et je ne veux pas savoir comment elle s'est retrouvé là. Bon, je ne sais pas vraiment par où l'attraper afin de la tirer vers moi sans que tout cela ne paraisse suspect aux yeux des gens qui passent par là, mais tant pis, je fais comme je peux en la choppant par le bassin et en tirant de toutes mes forces. Mais je suis impuissante. Je l'abandonne donc là, rejoignant Sam qui semble être de l'autre côté… Bon, il m'a fallu quelques minutes avant de trouver la bonne salle où se trouvait le blondinet. A-t-il entendu ce qui arrivait à la demoiselle maladroite ?
« Sam… Je suis encore une fois désolé pour tout ça. Tu ne dois pas rencontrer une fille comme Inès tous les jours… J'ai tenté de la tirer de l'autre côté, mais elle n'a pas bougé. Tu aurais une idée pour la sortir de là sans que cela ne te cause trop de soucis ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sam S. Steadworthy
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !

❝ Métier : Agent animalier au sein du refuge de Pasadena et professeur de chant pour des personnes défavorisées.
❝ cupidon : Etre célibataire, ce n'est pas être faible, c'est être assez fort pour attendre la bonne personne.
❝ post-it : hobby ► le chant - la guitare - regarder les disney - grimper aux arbres - partir pour de nouvelles aventures - tenir son cahier sur ses observations animalières - passer du temps avec les animaux - le paintball - se balader tout seul dans la rue en écoutant de la musique

petit plus ► il se sous-estime énormément et cela lui arrive de déraper parfois. - il zappe souvent l'autorité - il ne veut pas grandir, comme Peter Pan - pense que les films et séries font passer des messages, des leçons de vie - écoute des musiques diverses, pensant que la diversité est quelque chose de bien dans beaucoup de domaines - aime le sport et avoir un beau physique - raffole des chips au barbecue - se goinfre de pots de glace lors d'une rupture amoureuse - aime passer du temps vers le sapin pour Noël - voit un psy - a perdu le nord en fumant des joints avec son frère jumeau, mais a vite stopper à cause d'une overdose d'un de ses amis. - monte une chorale avec les jeunes adolescents et adultes qui sont inscrits à ses cours de chant
❝ pseudo : darknihl
❝ crédits : Merenwen (avatar) sian (signa)
❝ avatar : Austin Butler
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Tulipes
❝ disponibilité : pas encore validé
❝ autres comptes : todd l. pilliwickle
❝ Points : 1299
❝ Messages : 169
❝ depuis : 10/06/2016
❝ mes sujets : Steadworthy familyprénom du partenaire


mot doux de Sam S. Steadworthy un Jeu 28 Juil - 10:48
Etonné ? Le jeune homme l'était légèrement en écoutant Kawaii lui parler avec une certaine précision des perroquets. Ce n'était pas souvent qu'il croisait une fille aussi cultivée sur cet animal. Alors oui, ça l'étonna ainsi que le ravie. Il trouvait l'analyse de la demoiselle sur le perroquet et leur faculté de voler, assez intéressante. Il était vrai que Sam jalousait également les oiseaux pour leur capacité de voler. Pouvoir prendre son envol, ce n'était pas simplement pouvoir voler au-dessus des maisons ou des gens. C'était synonyme de liberté, d'aller où bon nous semblait. Ce n'était pas la seule chose que Sam jalousait sur les animaux. Il y avait d'autres trucs, mais ne nous étendons pas sur ce sujet. Les filles voulaient donc voir les félins et le jeune homme les conduisit vers le rayon approprié. Durant le chemin, il apprit le prénom des deux demoiselles, dissertant légèrement sur celui de Kawaii. Il ignorait totalement que son prénom avait une signification en japonais. Au moins, ce soir, il allait se coucher moins bête. Lui pensait plutôt à Hawaii, car après tout, une seule lettre différenciait ces deux mots. Chose que la jeune femme n'avait pas vu à priori. Malheureusement, un petit incident se produisit, Inès laissant échapper un chat. Avant de s'éclipser, Sam eut le droit à une petite conversation assez amusant entre les deux demoiselles. Etre avec eux, on ne devait pas s'ennuyer. Mais pas le temps de penser à cela, il fallait retrouver un chat. Ce fut alors que Sam s'en alla dans la réserve, espérant le trouver en train de se goinfrer. Même s'il n'avait pas le droit de faire ça, mais au moins, cela mettrait un terme aux recherches. Au bout de quelques minutes, il vit Inès faire des signes de la main, ce qui voulait certainement dire qu'elle avait dû retrouver le chat. Voilà une bonne nouvelle. Enfin c'était sans compter sur l'esprit aventurier de la jeune femme qui arriva à se coincer dans le conduit d'aération. En même temps, ce genre de conduit n'était pas fait pour les humains. Sauf les bébés, mais qu'est-ce qu'un bébé ferait dans un conduit aussi. Il rigola alors face à la situation, même si en soit, c'était plutôt un problème de plus à résoudre. « C'est vrai que des personnes comme Inès, je n'en vois pas tous les jours, voire rarement. Au moins, ça met de l'animation. » Il n'y avait pas trente-six solutions qui se présentaient à eux. Il fallait la tirer avec toutes les forces qu'ils avaient. Sam prit alors une jambe de la jeune femme, Kawaii l'autre et ils poussèrent de toutes leurs forces. Et au bout d'une minute, ils arrivèrent à la sortir du conduit, Sam se retrouvant alors les fesses au sol. « La prochaine fois Inès, évitez de vous aventurer dans les espaces qui ne sont pas fait pour l'être humain. » Lança-t-il accompagné d'un léger, se relevant doucement du sol. Bon maintenant, il fallait retrouver le chat car ce dernier devait s'être enfuit depuis le temps. « Bon je crois que je vais rester avec vous pour rechercher le chat. Je ne voudrais pas qu'une autre catastrophe se produise. » Fit-il en rigolant, même si au fond de lui, il l'espérait vraiment. Ce chat était un petit filou et le retrouver n'allait pas être simple. Heureusement que les portes du bâtiment étaient à présent fermées et que le chat ne pouvait plus sortir. Une bonne nouvelle non ? « En revenant vous voir, j'ai pris la précaution de fermer les portes, comme ça, le chat est enfermé ici, avec nous. Nous allons passer dans chaque rayon et voir s'il ne se cache pas entre deux cages ou derrière des produits. Ouvrez l'oeil et les oreilles aussi ! » Sam ouvrit la marche et le petit groupe de jeune commença par le premier rayon qui se trouvait en face d'eux : le rayon des produits alimentaires pour animaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Inès M. Summers
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !
http://www.your-family-tree.net/t10002-summers-ines-marcelle-american-girl-in-the-movies http://www.your-family-tree.net/t10024-summers-ines-if-i-was-you-i-d-wanna-be-me-too

❝ Métier : Étudiante en droit. "Objection, votre honneur!"
❝ cupidon : Overly attached girlfriend confirmée/ en couple imaginaire avec mon prof de droit ♥︎
❝ post-it : ne demande qu'a être aimée ♥️︎ a tendance à harceler ses amis par texto pour vérifier qu'ils ne l'oublie pas ♥️︎ fait de très bonnes lasagnes ♥️︎ adore tous les animaux, mêmes les plus moches ♥️︎ a d'ailleurs une collection de peluches alpaga dans un coffre-fort ♥️︎ fashionista ♥️︎ très polie en société ♥️︎ déteste les restaurants autres que les fast foods bio ♥️︎ légèrement nympho ♥️︎ fantasme sur les hommes mûrs, ceux bien virils, avec quelques cheveux blancs s'il vous plaît ♥️︎ un peu (beaucoup) nunuche ♥️︎ vraie mouton, suit toutes les modes mêmes les plus débiles ♥️︎ écoute de la musique ringarde quand elle est triste ♥️︎ a un humour discutable ♥️︎ a la larme facile ♥️︎ ne supporte pas les injustices ♥️︎ fan de dessins animés pour filles des années 80 ♥️︎ paresseuse ♥️︎ a une étoile à son nom ♥️︎ rêve d'un métier plus glamour qu'avocat
❝ Age : 23
❝ crédits : gif: skagboys
avatar: melaluly
❝ avatar : Barbara Ferreira ♥︎
❝ présence : Présent(e)
❝ préférences : Rp Tulipes
❝ disponibilité : 4/5 rps
❝ Points : 939
❝ Messages : 173
❝ depuis : 07/06/2016
❝ mes sujets : PearlKawaii&SamJulian
encouragement

encouragement
mot doux de Inès M. Summers un Dim 31 Juil - 19:56
kawaii&sam&inès
doux chaton, adorable chaton, petite boule de poils!


C'est pas une vie, de se retrouver les jambonneaux en l'air après être restée coincée dans un conduit. Surtout quand on a mis ce short très, très court. Profitant d'un magnifique point de vue sur ma peau d'orange, Kawaii semble réfléchir à un moyen de me tirer de là. Enfin, plus ou moins? "Surtout, ne te presse absolument pas, je comptais en profiter pour faire une petite sieste dans ce tuyau brûlant, surtout avec 35 degrés à l'extérieur!" Car oui, je commence à m'impatienter que personne ne bouge le petit doigt pour m'aider. Cette cruelle Kawaii, qui exploite mon infortune pour se moquer de moi! "Que... Je... Je t'interdis de faire ça, tu m'entends? Tu peux dire adieu à ton goûter! Et à ton cadeau d’anniversaire!" Je commence à gesticuler. Hors de question qu'une photo de mon postérieur dodu, aussi mignon soit-il, se retrouve sur les réseaux sociaux sans mon autorisation! Et si mon père ou mes profs tombaient dessus? "Raaaaah, Kawaii! Peu importe ce que tu fais, lâche ce portable et viens m'aider, immédiatement!" Je n’étais pas vraiment croyante ou quoi que ce soit, mais là, j’avais vraiment envie de prier Dieu pour qu’il me sorte de là. C’était vachement noir là-dedans, j’avais l’impression de me trouver dans une sorte de four. D’ailleurs, c’est peut-être ce qui va m’arriver s’ils ne se dépêchent pas: rôtie comme un poulet. Heureusement, après avoir semble-t-il hésité longuement sur mon sort, mon amie se décide à tenter de m’extirper. Bien mal lui en prit. Je laisse échapper un petit couinement indigné. "Aïeuuuuh! Ça fait mal!" Qu’est-ce qui lui avait pris, à me tracter comme un vulgaire sac à patates? Je mérite un peu de douceur! Plus vraiment patiente à ce stade, je remue, espérant que par hasard je me retrouve libérée. "Kawaii, je pense que j’ai une idée, il faudrait que je me retourne et que toi tu me prennes par les jambes…" J’attends cinq secondes, dix secondes. "Kawaii… Tu es toujours là? Tu n’es pas partie, n’est-ce pas?" J’y crois pas, elle m’a vraiment abandonnée cette fois-ci! C’est le pompon. Je crois que je vais me mettre à pleurer. "Super génial." L’amitié, ce concept étrange. J’y croyais vraiment plus, mais au bout d’une ou deux minutes, j’entends les voix rassurantes de la brunette et du Gentil Monsieur Blond. Ils ont l’air de discuter tranquillou entre eux, comme si de rien n’était. Bon, ils disent des trucs sur moi aussi, mais tout ce que je veux c’est de l’aide. "Je sais que je suis unique, d’ailleurs on l’est tous vu que notre matériel génétique diffère toujours d'un individu à l'autre. Mais, par pitié, est-ce que quelqu’un pourrait m’aider?" Finalement, ils empoignent chacun un de mes pauvres mollets, et tirent. Ce qui est assez douloureux. "Hey, doucement! Et pas de mains baladeuses, je vous ai à l’oeil tous les deux!" Ce qui n’est pas entièrement vrai, puisque je ne vois pas grand-chose dans ce tuyau. Après moult efforts, je revois enfin la lumière du soleil. J’ai bien cru ne jamais le revoir, celui-là. Je me relève en m’appuyant sur Kawaii, un peu sonnée. Quand j’ai repris mes esprits, je remercie le monsieur. "Merci du conseil, je tâcherai d’y penser la prochaine fois. Même si là, je crois que j’ai développé un début de claustrophobie." Pire que la fois où j’avais cru intelligent de m’enfermer dans l’armoire du salon pendant une matinée entière pour échapper au terrifiant pitbull de ma grand-mère. Mais ça, c’est une autre histoire. Sous la directive du blondinet, je reste bien accrochée au groupe pour la suite des recherches. Un peu trop littéralement d’ailleurs, puisque je serre le bras de Kawaii à la recherche de sécurité. Nous arrivons dans la réserve de nourriture, bonne piste pour trouver ce petit filou. Je fais ce qu’on me dit, et je cherche un peu au hasard le petit chat sur les étagères entre deux paquets de croquettes. Je me hisse sur la pointe des pieds pour inspecter la dernière étagère, et en farfouillant, je sens ma main heurter quelque chose. Et là, catastrophe: des boîtes de pâté pour chien bien empilées tombent en cascade. "Ah, merde… AÏEUH!" Une a heurté mon délicat pied. Encore un joli bleu en perspective. Mais devinez qui était bien caché derrière la pile? Chouquette, en train de dévorer des friandises pour chat. Soulagée au point où j’en oublie la douleur, je saisis le petit fripon. "Hé, venez voir, je crois que je l’ai trouvé!" Pas de doute, c’est bien lui, avec son poil tout noir et cette petite tache blanche sur la patte avant droite. Attendrie, je le prends dans mes bras pour le câliner. "Tu sais que tu m’as fait peur, toi, hein?" Il n’a plus l’air d’avoir peur de moi, ou alors il avait tellement mangé qu’il n’avait plus la force de s’enfuir. J’avais vraiment fini par croire qu’il était perdu à jamais, ou même que ce piaf de malheur l’avait mangé! Bon, je crois que je vais vraiment me faire gronder par le monsieur blond, mais bon, je pourrais toujours lui payer un verre pour me faire pardonner. Ça marche à tous les coups! Hips.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
et oui, j'habite a pasadena tout comme toi
et peut-être que je te saluerais !


mot doux de Contenu sponsorisé ► un
Revenir en haut Aller en bas
 

Nyannyannyannyannyannyan ♫ w/ Kawaii & Sam


→ YOUR FAMILY TREE :: Pasadena ouvre ses portes le soleil et la ville :: A l'est de la ville :: Refuge Animalier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-